EFFETS SECONDAIRES, film de Steven SODERBERG

Publié le 8 Avril 2013

 http://fr.web.img2.acsta.net/medias/nmedia/18/94/94/59/20455382.jpg  Synopsis : Jon Banks est un psychiatre ambitieux. Quand une jeune femme, Emilie, le consulte pour dépression, il lui prescrit un nouveau médicament. Lorsque la police trouve Emilie couverte de sang, un couteau à la main, le cadavre de son mari à ses pieds, sans aucun souvenir de ce qui s’est passé, la réputation du docteur Banks est compromise…
 
 
 
Thriller Jude Law, Rooney Mara, Catherine Zeta-Jones
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
-toile4.jpg
 
Mon humble avis : J'hésite entre 4* et 3*1/2.... Allez, soyons honnête, il y a longtemps, me semble t-il que je n'ai pas attribué mes fameuses 4* à un film...
Bon, la bande annonce m'avait fait espérer un film plus rapide. Hors force est de constater ici que nous sommes dans un pur thriller psychologique. Une fois ce constat réaliser, on profite pleinement de ces Effets secondaires, parce que les fameuses premières 35 mn du film sont passées. Elles paraissent un peu longuettes. J'ai même craint un instant que tout le film porte sur le sujet de la dépression. Mes ce premier tiers du film est impératif pour installer proprement et efficacement la suite qui devient on ne peut plus redoutable ! Une véritable spirale infernale où l'on ne s'est plus qui croire, ni qui sera le dernier à être englouti ou.... à engloutir.
Bon, non ça, je ne peux pas dire, sinon, je spoilie...
Ca non plus.... Et ceci, pas beaucoup plus....
Ah, ça, je peux ! Les comédiens sont excellents, tous autant qu'ils sont mais avec une mention particulière pour l'héroïne Roomey Mara. Et méchante comme je suis, j'ai constaté avec plaisir que Catherine Zeta- Jones commençait... comment dire... à afficher une certaine maturité !. Bon, certes, elle reste splendide mais tout de même, l'écart entre elle et moi se resserre
Aggrr, je ne sais que dire sans allumer la mèche qui dévoilerait un pan du film.... Mais sachez que le scénario est machiavélique, vraiment bien ficelé et que Jude Law devra se montrer presque diabolique pour se sortir de cette histoire de fou. Tout est ficelé comme il faut, New York est filmée par un amoureux de cette ville qui sait en tirer l'atmosphère qui habillera son film.
Un thriller génial qui dénonce l'industrie pharmaceutique, et une époque ou "être bien" devient obligatoire et se transforme en business. Cela fait tout de même froid dans le dos, dans ce film, de voir des campagnes publicitaires dans le métro ou à la télé pour des antidépresseurs... qui se vendent comme la lessive il y a 20 ans.... celle qui rendait votre linge plus blanc que blanc...
En tout cas, ouvrez bien vos yeux et vos oreilles, car le cinéma vous montre ce que vous ne voyez pas !!!! Bonne dose de suspens ! Quant aux effets secondaires, à vous de voir ?! 
 
 
 
 

Rédigé par Géraldine

Publié dans #Cinéma d'ailleurs

Repost0
Commenter cet article

Yannick 09/04/2013 22:36


J'ai eu peur tout comme toi après la demi heure de film car je trouvais cela lassant de n'entendre parler que dépression. C'est à partir d'un certain évènement morbide que tout se met en place.
Une plongée dans le système judiciaire américain... en fait les effets secondaires ne sont pas où on pense.


En tout cas super scénario qui m'a un peu rappelé par certains côtés "sang chaud pour meurtre  de sand froid"


 

Géraldine 13/04/2013 14:56



@ Yannick : C'était le film avec Guineth Paltrow ? Sur le meurtre à priori parfait ?



Lilibook 08/04/2013 21:48


Ah bah dis donc j'avais pas entendu parler de ce fim moi....

Géraldine 09/04/2013 14:16



@ Lilibook : A moins d'être passionnée par le ciné comme je le suis, pas évident de suivre tout ce qui sort chaque semaine !



clara 08/04/2013 17:08


Je suis allée le voir samedi et contriarement à toi j'ai deviné très vite qui manipulait qui... donc bof !

Géraldine 09/04/2013 14:16



@ Clara : Moi, je n'ai rien vu ! Tu as donc bien plus d'intuition que moi !