LA PHILOSOPHE, LE CHIEN ET LE MARIAGE, BD de Barbara STOK

Publié le 1 Juillet 2022

BD - Editions Paquet - 296 pages - 27 €

Parution le 29 juin 2022

Le sujet : Voici l'histoire d'Hipparchia, l'une des premières femmes philosophes... Elle commence à Moroneia, dans le Nord de la Grèce, au IVème siècle avant Jésus-Christ, au temps d'Alexandre Le Grand. 

Hipparchia ne sait pas encore que sa vie est sur le point de prendre un tournant radical

Tentation : le sujet

Fournisseur : Gilles Paris, merci pour l'envoi

 

 

Mon humble avis : C'est un énorme coup de coeur que je ressens pour ce magnifique album !

Déjà, l'objet est superbe, de qualité, agréable au toucher... Le graphisme est simple, presque minimaliste, mais suffisant... De même, les dessins sont presque d'un style naïf... et là aussi, c'est tout à fait adapté au récit... Le visuel est plaisant, coloré, mais ne fait pas d'ombre aux textes, qui sont là essentiels. Les bulles sont claires, jamais trop longues... La police de caractère est très lisible, nul besoin de plisser les yeux... Donc une lecture reposante...

Mais surtout, une lecture passionnante. Barbara Stok (Néerlandaise), nous emmène dans l'antiquité grecque et nous conte la vie d'Hipparchia, qui fut l'une des premières femmes philosophes à une époque où les femmes étaient quantités négligeables sans droit... D'ailleurs, à Athènes, pour compter le nombre d'habitants, on ne prenait en compte que les hommes non étrangers et non esclaves.

Hipparchia est passionnée de lecture, et surtout de philosophie... Une tête très bien faite, donc, trop bien faite même... Du coup, son père peine à la marier. Un riche athénien accepte de la rencontrer. Elle ira donc vivre chez son frère Métroclès (étudiant en philosophie) à Athènes, ce dernier ayant la mission d'obtenir que le riche athénien épouse sa soeur.

Mais Hipparchia n'est pas une femme soumise comme les autres... Elle réfléchit, se pose des questions existentielles... Elle va directement à l'encontre des normes de l'époque pour vivre son idéal. Elle va croiser la route du philosophe Cratès, et cela changera radicalement sa vie.

L'histoire est divisée en différents chapitres dont les titres annoncent autant "l'action" que les réflexions philosophiques : le bonheur, déconstruire le système des valeurs, la nature, l'autosuffisance, liberté de parole, paix intérieure. Je précise qu'il n'est nullement utile d'être avertie en philosophie pour apprécier cet album, à la portée de tous. Et ce qui est assez terrible, c'est que les questions posées ici et les arguments de réponses sont toujours extrêmement actuels. Le monde change dans l'apparence, mais pas dans le fond.

Cratès et Hipparchia appartenaient au mouvement philosophique cynique... Cynique à l'époque ne signifiait pas "moqueur". En grec ancien, il signifie "chien"... Et comme ces philosophes vivaient simplement dans la rue comme des chiens...  Le terme a changé de sens ensuite, sans doute du fait des moqueries donc les "cyniques" étaient victimes.

Oh, je pourrais encore disserter longtemps sur cet album, j'ai tu tant de choses et de personnages évoqués. Mais vraiment, Barbara Stok retranscrit à merveille et avec simplicité les détails de l'antiquité. Dans une post face, elle nous explique sa motivation à se mettre à un tel ouvrage, mais aussi ses méthodes de recherches. De plus amples explications sont aussi données pour étayer les situations vécues par les personnages.

Vraiment, j'ai adoré. N'habitant pas un palace, en général, les BD que je reçois, je les offre à ma Bibliothèque municipales une fois lues, pour qu'elles aient une longue vie. Celle-ci, je vais la garder précieusement, et sans doute, de temps en temps, m'y replonger !

Rédigé par Géraldine

Publié dans #BD...

Repost0
Commenter cet article
A
Aaah mais quelle chance tu as d'avoir pu lire cette BD ! Je l'avais repérée en librairie récemment mais au vu de ma PAL BD, ça ne me semblait pas raisonnable de l'embarquer tout de suite. J'hésite encore, trop tentant !
Répondre
G
Très intéressant, tu me donnes envie de le découvrir
Répondre
L
Tu me tentes beaucoup et je connais plusieurs personnes a qui l'offrir. Tu crous que ça plairait a un ado?
Répondre
G
Pourquoi pas ?! Je peux te le prêter pour que tu te fasses une idée ;)