Articles avec #voyages en afrique tag

Publié le 12 Juin 2022

Bonjour !

Voici mo  deuxième billet pour vous raconter en photos mon voyage de quinquagénaire au Kenya en avril dernier.

Pour reprendre depuis le début, c'est ici  (avec une carte etc) 

Le Massaï Mara est une réserve nationale du Kenya (réserve, géré en privé - les parcs sont gérés par l'Etat). 1510 km² de grandes plaines vallonées, la savane africaine. Au Sud Ouest du Kenya, elle borde le parc Tanzanien du Serengeti. C'est un paradis pour la faune sauvage. Mais vu l'immensité de la surface, il y a toujours un facteur chance pour observer les gros mammifère et notamment, les félins qui savent se faire discrets !

C'est dans cette réserve que nombre de scènes du film Out of Africa ont été tournées.

C'est aussi une zone protégée où les Massaï vivent toujours et font paître leurs troupeaux.

Les lionnes, en groupe, de loin et d'assez près... Qu'elle observation !!!

Les lionnes, en groupe, de loin et d'assez près... Qu'elle observation !!!

Les lionnes...

Les lionnes...

Les lionnes...

Les lionnes...

UN DIMANCHE AU KENYA : MASSAÏ MARA 2/?
Les hyènes...

Les hyènes...

Les hyènes...

Les hyènes...

Les phacochères...

Les phacochères...

Les hippopotames

Les hippopotames

Un petit coin d'ombre, et le roi des animaux qui roupille... Ils étaient deux les lions !

Un petit coin d'ombre, et le roi des animaux qui roupille... Ils étaient deux les lions !

UN DIMANCHE AU KENYA : MASSAÏ MARA 2/?
Zèbres et gnou...

Zèbres et gnou...

Les girafes massaï, une espèce de girafe à part entière.

Les girafes massaï, une espèce de girafe à part entière.

Les girafes massaï...

Les girafes massaï...

Les gazelles de Thomson ! Vitesse de pointe : 90 km/h

Les gazelles de Thomson ! Vitesse de pointe : 90 km/h

Les Impalas...

Les Impalas...

Gazelles de Thomson

Gazelles de Thomson

Les lionnes...

Les lionnes...

UN DIMANCHE AU KENYA : MASSAÏ MARA 2/?

Voir les commentaires

Rédigé par Géraldine

Publié dans #Voyages en Afrique

Repost0

Publié le 29 Mai 2022

 Voilà plus d'un mois que je suis rentrée de mon voyage au Kenya du 7 au 18 avril 2022 , effectué pour célébrer dignement mes 50 ans !

Je commence à m'y retrouver dans mes 3500 photos !!! Tri et classement ont été de rigueur depuis mon retour.

Avant de vous emmener dans les immensités du Kenya, voici un rapide mémo sur le pays

- 580 367 km² 

- 47 564 296 habitants

- 72 habitants /km²

- Langues officielles : Anglais et Swahili

- Indépendance de l'Angleterre depuis 1963.

- 70 groupes tribaux issus de 3 ethnies différentes

- Religion : Chrétiens (85%), Musulmans (11%), animisme (1.8%), sans religion (1.8%)

Voilà pour les quelques chiffres généraux.

Et maintenant, voici la carte de mon voyage :

Nous étions normalement en saison des pluies... Sans une goutte pendant l'essentiel du séjour. Il a plus seulement le dernier jour, à l'hôtel à Mombasa. Nous avons eu de la chance, car la semaine suivant notre périple, il a plu sans discontinuer ou presque.

Ce voyage était un safari photos... Donc tourné vers les animaux. Ce voyage n'avait pas pour but la visite du pays au niveau Histoire, population, architecture, monuments et autres. Et je suis partie là-bas l'esprit vide, sans me préparer par moult lectures.

Au fil de mes billets, vous verrez donc nombres d'animaux de la savane. Il y aura aussi des oiseaux... mais dans des billets dédiés aux plumes ! En effet, il y avait tellement d'oiseaux nouveaux pour moi ! 144 espèces différentes photographiées en 7 jours. Un festival !!! Ce qui a doublé mon plaisir d'ailleurs. Car quand on roule dans un parc et qu'il n'y a pas de gros mammifères pendant plusieurs kilomètres, et bien il y a aussi des oiseaux et des "stop" criés au chauffeur. Aussi, j'ai bien fait d'attendre 50 ans pour m'offrir ce rêve... Car il y a 2 ans, je n'étais pas passionnée d'ornithologie et je serais passée à côté d'une belle diversité et de sacrées merveilles !

 

Allez zou ! En route sur les pistes... Nous commençons ce voyage par la Réserve du Massaï Mara !

Le grand bonheur de ce voyage (et le secret mais profond espoir) était l'observation des guépards, que je n'avais pas vu lors de mon voyage en Afrique du Sud il y a presque 3 ans.

Le grand bonheur de ce voyage (et le secret mais profond espoir) était l'observation des guépards, que je n'avais pas vu lors de mon voyage en Afrique du Sud il y a presque 3 ans.

D'un peu loin, mais avec une bonne visibilité, une mère guépard et ses 3 ados... Les 3 ados s'adonnaient à leur occupation favorite : le jeu et donc l'apprentissage des méthodes de chasse.

D'un peu loin, mais avec une bonne visibilité, une mère guépard et ses 3 ados... Les 3 ados s'adonnaient à leur occupation favorite : le jeu et donc l'apprentissage des méthodes de chasse.

UN DIMANCHE AU KENYA : MASSAÏ MARA 1
Un peu plus tard dans la matinée, la présence de trois jeunes mâles adultes, sans doute 3 frères, ont attiré comme des mouches quelques 4X4 et minibus, mais dans un nombre encore raisonnable, pour cause de réouverture "post" covid et saison basse (pluie normalement)

Un peu plus tard dans la matinée, la présence de trois jeunes mâles adultes, sans doute 3 frères, ont attiré comme des mouches quelques 4X4 et minibus, mais dans un nombre encore raisonnable, pour cause de réouverture "post" covid et saison basse (pluie normalement)

Le bonheur de voir évoluer ses 3 grands félins si gracieux si près de nous, et qui paraissait si imperturbable face à notre présence...  Dire que j'étais à quelques mètres de cet animal si emblématique, si mythique pour moi... l'animal terrestre le plus rapide du monde.

Le bonheur de voir évoluer ses 3 grands félins si gracieux si près de nous, et qui paraissait si imperturbable face à notre présence... Dire que j'étais à quelques mètres de cet animal si emblématique, si mythique pour moi... l'animal terrestre le plus rapide du monde.

Les guépards ne regardent pas dans le vide... A quelques centaines de mètres, des troupeaux de ruminants... Un futur déjeuner sans doute. Et pourtant, il règne un calme olympien, une harmonie de façade évidemment..

Les guépards ne regardent pas dans le vide... A quelques centaines de mètres, des troupeaux de ruminants... Un futur déjeuner sans doute. Et pourtant, il règne un calme olympien, une harmonie de façade évidemment..

Les 3 frères ! Dieu qu'ils sont beaux !

Les 3 frères ! Dieu qu'ils sont beaux !

Forcément, si près d'eux, j'ai eu une pensée pour les chats, et la différence de taille.. ne serait-ce que de leurs pattes !

Forcément, si près d'eux, j'ai eu une pensée pour les chats, et la différence de taille.. ne serait-ce que de leurs pattes !

Paysages typiques du Massaï Mara !!! Les arbres aussi nous ont beaucoup plus... Et dans un coin de notre tête... Out of Africa !

Paysages typiques du Massaï Mara !!! Les arbres aussi nous ont beaucoup plus... Et dans un coin de notre tête... Out of Africa !

Voici le Bubale de Coca, une antilope originaire du Kenya et de Tanzanie

Voici le Bubale de Coca, une antilope originaire du Kenya et de Tanzanie

Les buffles, très présents en troupeaux

Les buffles, très présents en troupeaux

Un grand et beau mâle solitaire éléphant. Majestueux, splendide...

Un grand et beau mâle solitaire éléphant. Majestueux, splendide...

UN DIMANCHE AU KENYA : MASSAÏ MARA 1
UN DIMANCHE AU KENYA : MASSAÏ MARA 1
Les stars du prochain billet seront les lionnes :)

Les stars du prochain billet seront les lionnes :)

Voir les commentaires

Rédigé par Géraldine

Publié dans #Voyages en Afrique

Repost0

Publié le 28 Juin 2020

Dernier jour en Afrique du Sud, quelques heures avant de reprendre l'avion.

Johannesburg, ville fondée en 1886, est la capitale actuelle de la province du Gauteng, elle est aussi considérée comme la capitale économique du pays. L'agglomération Johannesburg-Prétoria se classe parmi les 30 plus grandes métropoles du monde avec plus de 12 millions d'habitants.  Johannesbourg serait l'une des villes les moins sûres du monde en temps de paix, notamment au centre-ville. La ville est souvent citée dans des études pour avoir l'un des taux d'homicide le plus élevé au monde. Il y a en moyenne 20 meurtres par jour.

De Johannesburg, nous n'avons pas vu grand chose... Mes photos sont pour la plupart prises depuis l'interminable périph ! Une incursion dans le centre d'affaire pour aller déjeuner dans un grand mall, comme cela se fait là-bas.

Mais surtout, nous avons visité le Musée de l'Apartheid, ouvert en 2001. Les photos ne sont autorisées qu'à l'entrée, mais elles sont déjà très parlantes... Ce musée fait partie de ces musées boulerversants que j'ai pu visiter dans le monde (comme le camps S21 au Cambodge), ou le musée de la torture à Cuba. Bref, des musées que l'on visite la boule au ventre, la gorge sèche et en silence respectueux. Les seuls mots que l'on échange sont murmures. Bref, des photos qui démontrent s'il était besoin l'ignominie, l'ineptie et la bêtise de l'Apartheid.... Et force est de constater que des années plus tard, de part le monde, la question des inégalités raciales persistent toujours, quelques soient les lois...

Dans ce musée, un grand mur est consacré au regretté Johnny Clegg.

Dernier jour donc d'un voyage inoubliable, dont je n'osais plus rêver, mais que j'ai pu m'offrir grâce aux économies réalisées en arrêtant de fumer la vraie cigarette !

En fin de billet, ma playlist de mon voyage et ma book liste !

UN DERNIER DIMANCHE EN AFRIQUE DU SUD : JOHANNESBURG
UN DERNIER DIMANCHE EN AFRIQUE DU SUD : JOHANNESBURG
UN DERNIER DIMANCHE EN AFRIQUE DU SUD : JOHANNESBURG
UN DERNIER DIMANCHE EN AFRIQUE DU SUD : JOHANNESBURG
UN DERNIER DIMANCHE EN AFRIQUE DU SUD : JOHANNESBURG
UN DERNIER DIMANCHE EN AFRIQUE DU SUD : JOHANNESBURG
UN DERNIER DIMANCHE EN AFRIQUE DU SUD : JOHANNESBURG
UN DERNIER DIMANCHE EN AFRIQUE DU SUD : JOHANNESBURG
UN DERNIER DIMANCHE EN AFRIQUE DU SUD : JOHANNESBURG
UN DERNIER DIMANCHE EN AFRIQUE DU SUD : JOHANNESBURG
UN DERNIER DIMANCHE EN AFRIQUE DU SUD : JOHANNESBURG
UN DERNIER DIMANCHE EN AFRIQUE DU SUD : JOHANNESBURG
UN DERNIER DIMANCHE EN AFRIQUE DU SUD : JOHANNESBURG
UN DERNIER DIMANCHE EN AFRIQUE DU SUD : JOHANNESBURG
UN DERNIER DIMANCHE EN AFRIQUE DU SUD : JOHANNESBURG

La book list que j'ai lue avant mon voyage, pour me préparer au voyage et mieux appréhender le pays et son Histoire : 

Littérature Sud-Africaine : 

Thrillers : Le sable était brûlant, de Roger Smith

                L'âge du chasseur , de Deon Meyer

                La mémoire courte, de Louis-Ferdinant Despreez

Roman : Retour au pays bien aimé, de Karel Schoeman

              Disgrâce, de J.M Coetzee

              Les grands-mères, de Doris Lessing

 

Littérature Française : 

             Un arc en ciel dans la nuit, de Dominique Lapierre

 

Ma playlist Sud-africaine , que vous pouvez trouver partout, notamment sur youtube)

Johnny Clegg évidemment (Asimbonanga et Scatterlings of Africa)

Miriam Makeba (The click song et Pata Pata)

Paul Simon (Graceland, Diamonds on the soles of, You can call me Al, Homeless)

Shiyani Ngcobo (Izinyembezi et Ngisizeni)

Syran Mbenza (Mbanda Nasali Nini ?)

Busi Mhlongo (Yise Wabant'a Bamai et Oxamu)

Jeremy Loops (Sinner , Trip Fox et Dreaming again)

Et enfin, Makeba de Jain... Pas sud africain mais évoquant une grande dame sud Africaine sur un rythme inspiré des street song zoulou.

 

Et pour le plaisir, l'émotion, le frisson et le double hommage :

Voir les commentaires

Rédigé par Géraldine

Publié dans #Voyages en Afrique

Repost0

Publié le 14 Juin 2020

Comme une matinée dans un jardin d'Eden au Swaziland (Eswatini). A pied, dans la réserve de Mlilwane, le plus ancien parc du royaume (crée en 1961). Comme à égalité avec les animaux qui nous entourent... Nous sommes tous au ras du sol. Pas de voiture, pas de 4X4, pas de moteur. Le silence de la grandeur et de l'immensité, le chuchotement du déplacement des animaux, et le nôtre quand nous nous exprimons. Deux petites heures de marches où chacun est libre de se déplacer à son aise, mais où chacun respecte la tranquillité, la distanciation avec celui qui a plus de pattes ou moins de pattes, histoire qu'aucun être ne se sente menacé ou prenne la mauvaise habitude de donner sa confiance à une espèce qui pourrait très vite être prédatrice (l'humain évidemment). Dans ce parc, aucune espèce potentiellement dangereuse pour l'Homme, à part les crocos du Nil si vous vous amusez à tomber dans l'eau, et les hippos si vous vous mettez sur leur chemin.

Quel moment délicieux ! Savoureux ! Comme une plénitude qui nous envahit, l'impression de marcher sur nos propres racines, le tout entouré de paysages somptueux dans le calme du petit matin. Ces paysages aux couleurs magnifiques et cette sérénité qui règne font oublier le reste du monde. Comme j'ai aimé ce moment ! Bref, je suis vraiment amoureuse de l'Afrique !

UN DIMANCHE EN ESWATINI (Ex Swaziland) 3/3 (Suite d'Afrique du Sud)
UN DIMANCHE EN ESWATINI (Ex Swaziland) 3/3 (Suite d'Afrique du Sud)
UN DIMANCHE EN ESWATINI (Ex Swaziland) 3/3 (Suite d'Afrique du Sud)
UN DIMANCHE EN ESWATINI (Ex Swaziland) 3/3 (Suite d'Afrique du Sud)
UN DIMANCHE EN ESWATINI (Ex Swaziland) 3/3 (Suite d'Afrique du Sud)
UN DIMANCHE EN ESWATINI (Ex Swaziland) 3/3 (Suite d'Afrique du Sud)
UN DIMANCHE EN ESWATINI (Ex Swaziland) 3/3 (Suite d'Afrique du Sud)
UN DIMANCHE EN ESWATINI (Ex Swaziland) 3/3 (Suite d'Afrique du Sud)
UN DIMANCHE EN ESWATINI (Ex Swaziland) 3/3 (Suite d'Afrique du Sud)
UN DIMANCHE EN ESWATINI (Ex Swaziland) 3/3 (Suite d'Afrique du Sud)
UN DIMANCHE EN ESWATINI (Ex Swaziland) 3/3 (Suite d'Afrique du Sud)
UN DIMANCHE EN ESWATINI (Ex Swaziland) 3/3 (Suite d'Afrique du Sud)
UN DIMANCHE EN ESWATINI (Ex Swaziland) 3/3 (Suite d'Afrique du Sud)
UN DIMANCHE EN ESWATINI (Ex Swaziland) 3/3 (Suite d'Afrique du Sud)
UN DIMANCHE EN ESWATINI (Ex Swaziland) 3/3 (Suite d'Afrique du Sud)
UN DIMANCHE EN ESWATINI (Ex Swaziland) 3/3 (Suite d'Afrique du Sud)

Voir les commentaires

Rédigé par Géraldine

Publié dans #Voyages en Afrique

Repost0

Publié le 31 Mai 2020

Bonjour et bon dimanche déconfiné !

Poursuite de mon voyage en Afrique du Sud et surtout, de l'incursion en Eswatini (Ex Swaziland). Nous y avons fait un petit safari photos dans une réserve royale qui préserve particulièrement le rhinocéros. La réserve de Hlane. En gros 4X4, puis pédibus, observant en silence ces mastodontes à une dizaine de mètres de nous.... Bien sur, sous la coupe d'un ranger, qui nous positionne en bon endroit en fonction du sens du vent pour vivre ses moments magiques.

Déjeuner dans la réserve, devant un lac, où l'on aperçoit yeux et oreilles d'hippopotames, où koudous et autres gazelles viennent s'abreuver, pas loin de quelques rhinos... Et bien sûr des espèces de canards sont présentes. Bref, encore un petit jardin d'Eden !

L'après midi est passée à Ezulwini dans un village swazi pour y rencontrer le chef du village, qui n'était pas là. Nous avons donc eu affaire avec deux charmantes femmes et un gamin. Intéressant mais vraiment "truc à touristes".

Vous pouvez retrouver mon premier billet sur l'Eswatini ici :  http://lescoupsdecoeurdegeraldine.com/2020/04/un-dimanche-au-swaziland-eswatini-1/3-suite-afrique-du-sud.html

UN DIMANCHE EN ESWATINI (Ex Swaziland) : 2/3
UN DIMANCHE EN ESWATINI (Ex Swaziland) : 2/3
UN DIMANCHE EN ESWATINI (Ex Swaziland) : 2/3
UN DIMANCHE EN ESWATINI (Ex Swaziland) : 2/3
UN DIMANCHE EN ESWATINI (Ex Swaziland) : 2/3
UN DIMANCHE EN ESWATINI (Ex Swaziland) : 2/3
UN DIMANCHE EN ESWATINI (Ex Swaziland) : 2/3
UN DIMANCHE EN ESWATINI (Ex Swaziland) : 2/3
UN DIMANCHE EN ESWATINI (Ex Swaziland) : 2/3
UN DIMANCHE EN ESWATINI (Ex Swaziland) : 2/3
UN DIMANCHE EN ESWATINI (Ex Swaziland) : 2/3
UN DIMANCHE EN ESWATINI (Ex Swaziland) : 2/3
Les 1.5 million d'habitants du royaume sont presque tous de l'ethnie  et de culture Swati

Les 1.5 million d'habitants du royaume sont presque tous de l'ethnie et de culture Swati

L'Eswatini est un pays profondément polygame. Le roi actuel, Mswati III s'est déjà marié 14 fois, et son père eut 120 épouses

L'Eswatini est un pays profondément polygame. Le roi actuel, Mswati III s'est déjà marié 14 fois, et son père eut 120 épouses

UN DIMANCHE EN ESWATINI (Ex Swaziland) : 2/3
En vert, Le Jojo que l'on retrouve partout en Eswatini comme en Afrique du Sud : la réserve d'eau.

En vert, Le Jojo que l'on retrouve partout en Eswatini comme en Afrique du Sud : la réserve d'eau.

UN DIMANCHE EN ESWATINI (Ex Swaziland) : 2/3
UN DIMANCHE EN ESWATINI (Ex Swaziland) : 2/3
UN DIMANCHE EN ESWATINI (Ex Swaziland) : 2/3
UN DIMANCHE EN ESWATINI (Ex Swaziland) : 2/3

Voir les commentaires

Rédigé par Géraldine

Publié dans #Voyages en Afrique

Repost0

Publié le 17 Mai 2020

Depuis 2018, le Swaziland s'appelle Eswatini. C'est un tout petit Etat enclavé entre l'Afrique du Sud et le Mozambique. Nous y avons passé un jour et demi... Cela donnera donc lieu à 3 billets : celui-ci, sur des "scènes de vie" "volées" à droite à gauche. Un deuxième, sur un village traditionnel swazi et la réserve animalière consacrée au rhinocéros. Puis un troisième consacré à une autre réserve multi espèces, qui a pour originalité de se visiter à pied, et non protégés par un 4X4 (mais sans animaux potentiellement dangereux, quoique, il ne faut pas tomber dans l'eau !)

Cette nation, comme ses habitants, doit son nom au roi du xixe siècle Mswati II, chef dont le nom signifie « bâton de commandement » en zoulou. L'Eswatini est un petit pays, avec moins de 200 km séparant le nord du sud et 130 km l'est de l'ouest. De nos jours, ses habitants appartiennent presque tous à l'ethnie Swazi, dont la langue est le swati. L'Eswatini est une monarchie absolue, les partis politiques ne sont perçus que comme des associations.

Les deux tiers des habitants vivent en effet sous lseuil de pauvreté. Dans le même temps, 10 % de la population détient 50 % des richesses du pays.  En 2016, la population de l'Eswatini est estimée à 1 451 428 habitants.

L'Eswatini est l'un des pays du monde où l'espérance de vie est la plus faible (51,6 ans, estimation 2016), principalement parce que c'est le pays du monde où le taux de prévalence chez les adultes du VIH/SIDA est le plus élevé, avec 25,9 %

 

La frontière entre l'Afrique du Sud et l'Eswatini... Tout un programme.... Elle se passe à pied, au milieu d'une foule locale bigarrée : tenues traditionnelles, tenues de soirée, tenues religieuses, hauts talons, pieds nus, distribution gratuite de préservatifs, un chat qui hésite entre l'Eswatini et l'Afrique du sud ( sans passeport ! ) et nous touristes, qui sommes les seuls à avoir dû valider chacun l'empreinte de nos 10 doigts sur un écran capricieux ! Mémorable ! Quand à la photo fiche météo de mon Iphone, c'est parce que c'est la classe tout de même ! Et les 21°, c'est le lendemain matin à 6h00 !

La frontière entre l'Afrique du Sud et l'Eswatini... Tout un programme.... Elle se passe à pied, au milieu d'une foule locale bigarrée : tenues traditionnelles, tenues de soirée, tenues religieuses, hauts talons, pieds nus, distribution gratuite de préservatifs, un chat qui hésite entre l'Eswatini et l'Afrique du sud ( sans passeport ! ) et nous touristes, qui sommes les seuls à avoir dû valider chacun l'empreinte de nos 10 doigts sur un écran capricieux ! Mémorable ! Quand à la photo fiche météo de mon Iphone, c'est parce que c'est la classe tout de même ! Et les 21°, c'est le lendemain matin à 6h00 !

UN DIMANCHE AU SWAZILAND (ESWATINI) 1/3 (Suite Afrique du Sud)
UN DIMANCHE AU SWAZILAND (ESWATINI) 1/3 (Suite Afrique du Sud)
UN DIMANCHE AU SWAZILAND (ESWATINI) 1/3 (Suite Afrique du Sud)
UN DIMANCHE AU SWAZILAND (ESWATINI) 1/3 (Suite Afrique du Sud)
UN DIMANCHE AU SWAZILAND (ESWATINI) 1/3 (Suite Afrique du Sud)
Et oui, même dans un si petit royaume au fin fond du monde il y a de terribles embouteillages, souvent provoqués par des accidents de la circulation.

Et oui, même dans un si petit royaume au fin fond du monde il y a de terribles embouteillages, souvent provoqués par des accidents de la circulation.

UN DIMANCHE AU SWAZILAND (ESWATINI) 1/3 (Suite Afrique du Sud)
UN DIMANCHE AU SWAZILAND (ESWATINI) 1/3 (Suite Afrique du Sud)
UN DIMANCHE AU SWAZILAND (ESWATINI) 1/3 (Suite Afrique du Sud)
UN DIMANCHE AU SWAZILAND (ESWATINI) 1/3 (Suite Afrique du Sud)
UN DIMANCHE AU SWAZILAND (ESWATINI) 1/3 (Suite Afrique du Sud)

Voir les commentaires

Rédigé par Géraldine

Publié dans #Voyages en Afrique

Repost0

Publié le 3 Mai 2020

Durant le circuit en Afrique du Sud, nous avons eu une petite matinée de libre... au coeur du lodge où nous logions pour trois nuits. Petite matinée car dejeuner prévu à 11h30 avant de partir en excursion. Quelle délicieuse matinée dans ce jardin d'Eden et dans cette atmosphère très "Out of Africa"... Ne manquait que Robery Redford.

Avec Muriel, l'amie qui m'accompagnait lors de ce voyage, nous avons pris le temps de déjeuner tranquillement avec vue sur la savane. Puis atelier écriture de cartes postales. Mais surtout, nous avons profiter de la quiétude et plénitude du lieu déserté (les autres groupes étant en safari). Le lodge quasi pour nous seules. Certains personnes de notre groupe étaient en colère de cette matinée "perdue", arguant qu'un voyage, c'est fait pour découvrir et visiter, et pas rester sur place. Ce à quoi j'ai répondu que rester sur place permet d'observer, de sentir, de ressentir... Et de se pauser aussi avec soi-même et la merveilleuse nature qui nous entoure. Ces merveilles, oiseaux et autres animaux, ont laissé de glace ces compagnons de voyages... Tant pis pour eux...

Muriel et moi nous sommes régaler à observer les tisserins construire leurs nids.

Un lodge dans le parc Kruger... C'est un hôtel dans le style africain (un peu colonial il faut le dire tout de même) mais en pleine nature. En fait, c'est l'humain qui est entre la triple clôture de protection, c'est l'humain qui est prisonnier. Les animaux, tout autour, sont en toute liberté de circulation. Ils vont et viennent à envi. Parfois ils sont là, parfois ils ne sont pas là... 

Le lodge est équipée d'une piscine (frisquette tout de même), mais nous avons préféré faire plusieurs fois le tour de notre enclos et profiter ainsi des surprises de la nature. Nous asseoir, observer ce qui était là où attendre ce qui viendrait.

Une matinée douce et délicieuse donc... Un lieu où l'on serait bien rester plus longtemps, juste pour être et ressentir sans forcément faire ou avoir.

Petit dej devant la savane silencieuse ! Le nirvana !

Petit dej devant la savane silencieuse ! Le nirvana !

Dans un lodge, vous logez dans une tente, qui n'a de tente que la toile des murs et du toit. A l'intérieur, c'est tout confort et Out Of Africa ! Deux douches, dont une extérieure, pour se doucher à la belle étoile  ou sous le pépiement des oiseaux ! La valise bleue, c'est la mienne ! Donc c'esgt aussi ma tente !

Dans un lodge, vous logez dans une tente, qui n'a de tente que la toile des murs et du toit. A l'intérieur, c'est tout confort et Out Of Africa ! Deux douches, dont une extérieure, pour se doucher à la belle étoile ou sous le pépiement des oiseaux ! La valise bleue, c'est la mienne ! Donc c'esgt aussi ma tente !

La piscine... frisquette et bien moins attirante que l'observation de la savane alentour

La piscine... frisquette et bien moins attirante que l'observation de la savane alentour

le cidre de la Savane, ça change du cidre Breton !

le cidre de la Savane, ça change du cidre Breton !

Et donc, autour du lodge, derrière les 3 clotures grillagées, des visites sympathiques et variées !s

Et donc, autour du lodge, derrière les 3 clotures grillagées, des visites sympathiques et variées !s

En bas du terrain du lodge, derrière les grillages, se trouve un grand étang qui attire de nombreux oiseaux, d'autres espèces animales aussi. Mais surtout, il semble qu'un couple de rhinocéros y ait élu domicile pendant notre séjour. Nous ne les avons vus que globalement immergés, mais ils étaient là !

En bas du terrain du lodge, derrière les grillages, se trouve un grand étang qui attire de nombreux oiseaux, d'autres espèces animales aussi. Mais surtout, il semble qu'un couple de rhinocéros y ait élu domicile pendant notre séjour. Nous ne les avons vus que globalement immergés, mais ils étaient là !

UN DIMANCHE EN AFRIQUE DU SUD : DANS UN LODGE AU COEUR DU KRUGER
Les tisserins, tellement passionnant à suivre des yeux et à regarder dans la construction si habile et ingénieuse

Les tisserins, tellement passionnant à suivre des yeux et à regarder dans la construction si habile et ingénieuse

UN DIMANCHE EN AFRIQUE DU SUD : DANS UN LODGE AU COEUR DU KRUGER
UN DIMANCHE EN AFRIQUE DU SUD : DANS UN LODGE AU COEUR DU KRUGER
Oiseaux et palmipèdes, toujours dans l'étang en bas du lodge, et les fameux hippos !

Oiseaux et palmipèdes, toujours dans l'étang en bas du lodge, et les fameux hippos !

Une maman koudou est arrivée avec son petit au coucher du soleil. Je ne suis pas arrivée à prendre le petit en photo ! Les volatiles sont des pintades de Numibie (couronnées à têtes bleues)

Une maman koudou est arrivée avec son petit au coucher du soleil. Je ne suis pas arrivée à prendre le petit en photo ! Les volatiles sont des pintades de Numibie (couronnées à têtes bleues)

Zèbres et éléphants derrière la clôture du jardin du lodge

Zèbres et éléphants derrière la clôture du jardin du lodge

UN DIMANCHE EN AFRIQUE DU SUD : DANS UN LODGE AU COEUR DU KRUGER
UN DIMANCHE EN AFRIQUE DU SUD : DANS UN LODGE AU COEUR DU KRUGER
UN DIMANCHE EN AFRIQUE DU SUD : DANS UN LODGE AU COEUR DU KRUGER
Un tisserin qui pose presque ! Bref, quel matinée magnique et magnifique !

Un tisserin qui pose presque ! Bref, quel matinée magnique et magnifique !

UN DIMANCHE EN AFRIQUE DU SUD : DANS UN LODGE AU COEUR DU KRUGER

Une des jeunes filles de notre groupe fêtait son anniversaire durant le voyage. Il a été dignement fêté à la mode locale avec le personnel du lodge, personnel super sympa, souriant, accueillant !

Voir les commentaires

Rédigé par Géraldine

Publié dans #Voyages en Afrique

Repost0

Publié le 19 Avril 2020

Cinquième journée dans le parc Kruger, et c'est presque la dernière... Jusqu'ici, dans mes précédents billet Kruger, il manquait l'autre roi des animaux : l'éléphant ! Et bien le voici le voilà ce gros pachyderme peut paraître si paisible et inoffensif... ben oui, c'est Babar et Céleste enfin. Remarque, pour une fois que des histoires pour enfants ne font pas passer une espèce animale pour "le grand méchant loup" ! A noter hélas, l'éléphant fait toujours partie des animaux les plus braconnés au monde, pour leurs défenses en ivoire. Si vous voulez en savoir plus sur cet énorme trafic depuis la savane jusqu'aux salons des chinois, je vous conseille de lire ce fabuleux, intéressant même si difficile roman "Ivoire" de Niels Labuzan, que j'ai lu et chroniqué assez récemment.

Mon dernier billet Kruger, le prochain, sera consacré au lodge où nous avons séjourné et notamment à une matinée de repos que nous y avons passé... comme dans un jardin d'Eden.

En attendant, je vous souhaite un bon dimanche avec les éléphants et quelques explications sur ce géant de la savane.

L’éléphant d’Afrique, appelé aussi éléphant de savane d’Afrique, est un mammifère herbivore de la famille des éléphantidés très répandu sur le continent africain.  Il se différencie de l’éléphant d’Asie par une taille plus importante, un dos concave et des oreilles plus grandes.

L’éléphant d’Afrique, appelé aussi éléphant de savane d’Afrique, est un mammifère herbivore de la famille des éléphantidés très répandu sur le continent africain. Il se différencie de l’éléphant d’Asie par une taille plus importante, un dos concave et des oreilles plus grandes.

A part l'humain, Il n’a pas de prédateur du fait de sa grande taille. Le lion peut cependant s’attaquer aux éléphanteaux.

A part l'humain, Il n’a pas de prédateur du fait de sa grande taille. Le lion peut cependant s’attaquer aux éléphanteaux.

L’éléphant d’Afrique est un animal grégaire qui vit en troupeaux de plusieurs dizaines d’animaux. La structure sociale est matriarcale, et le troupeau est dirigé par une femelle âgée suivie de sa descendance. Les jeunes mâles sont chassés du clan vers l’âge de 14 ans et vivent alors une vie de célibataire, hors période d’accouplement.  Les éléphants ont un sens profond de la famille et une grande solidarité est présente au sein du clan.  Les éléphants ont une grande capacité à ressentir et à exprimer leurs émotions, notamment lors de la mort de l’un de leur congénère.

L’éléphant d’Afrique est un animal grégaire qui vit en troupeaux de plusieurs dizaines d’animaux. La structure sociale est matriarcale, et le troupeau est dirigé par une femelle âgée suivie de sa descendance. Les jeunes mâles sont chassés du clan vers l’âge de 14 ans et vivent alors une vie de célibataire, hors période d’accouplement. Les éléphants ont un sens profond de la famille et une grande solidarité est présente au sein du clan. Les éléphants ont une grande capacité à ressentir et à exprimer leurs émotions, notamment lors de la mort de l’un de leur congénère.

La maturité sexuelle de l'éléphant est entre 12 et 14 ans. La saison des amours a lieu toute l'année. La gestation dure 22 mois et donne naissance à un seul éléphanteau qui pèse environ 100 kg à la naissance. Celui-ci sera sevré vers l'âge de 3 ans. Une femelle donne naissance à un bébé tous les 3 ou 4 ans.

La maturité sexuelle de l'éléphant est entre 12 et 14 ans. La saison des amours a lieu toute l'année. La gestation dure 22 mois et donne naissance à un seul éléphanteau qui pèse environ 100 kg à la naissance. Celui-ci sera sevré vers l'âge de 3 ans. Une femelle donne naissance à un bébé tous les 3 ou 4 ans.

UN DIMANCHE EN AFRIQUE DU SUD : PARC KRUGER 5/5
Une femelle peut atteindre 6 mètres de haut, et un mâle 7.50 mètres. le poids est entre 3 et 4.5 tonnes pour la femelle et de 5 à 8 tonnes pour le mâle. Les défenses peuvent mesurer jusqu'à 3 m de long ! Quant à la trompe, elle peut mesurer 1.15 m et peser jusqu'à 130 kg. En course l'éléphant vous rattrapera : 40 km /h !

Une femelle peut atteindre 6 mètres de haut, et un mâle 7.50 mètres. le poids est entre 3 et 4.5 tonnes pour la femelle et de 5 à 8 tonnes pour le mâle. Les défenses peuvent mesurer jusqu'à 3 m de long ! Quant à la trompe, elle peut mesurer 1.15 m et peser jusqu'à 130 kg. En course l'éléphant vous rattrapera : 40 km /h !

La durée de vie de l’éléphant d’Afrique est de 60 à 70 ans à l’état sauvage. 500 000 têtes environ vivant à l’état sauvage. Mais Bien que l’on en recense environ 500 000 la population d’éléphants d’Afrique a fortement régressé au cours des 20ème et 21ème siècles. Victime de la chasse, du braconnage, de la dégradation de son habitat et du trafic de l’ivoire, le pachyderme est devenu le symbole de la protection animale sur le continent africain.

La durée de vie de l’éléphant d’Afrique est de 60 à 70 ans à l’état sauvage. 500 000 têtes environ vivant à l’état sauvage. Mais Bien que l’on en recense environ 500 000 la population d’éléphants d’Afrique a fortement régressé au cours des 20ème et 21ème siècles. Victime de la chasse, du braconnage, de la dégradation de son habitat et du trafic de l’ivoire, le pachyderme est devenu le symbole de la protection animale sur le continent africain.

Les éléphants font partie des rares espèces (dauphin, corbeau, singe) à réussir le test du miroir (se regarder dans un miroir avec une tache sur le front et prendre conscience de son « moi »).

Les éléphants font partie des rares espèces (dauphin, corbeau, singe) à réussir le test du miroir (se regarder dans un miroir avec une tache sur le front et prendre conscience de son « moi »).

L’éléphant d’Afrique mange de l’herbe, des fruits, des feuilles, des écorces, des racines (entre 200 kg et 300 kg de nourriture par jour).  Il doit boire beaucoup, donc être à proximité d’un point d’eau. Même s’il peut passer plusieurs jours sans eau, il peut boire jusqu’à 200 litres d’eau par jour.

L’éléphant d’Afrique mange de l’herbe, des fruits, des feuilles, des écorces, des racines (entre 200 kg et 300 kg de nourriture par jour). Il doit boire beaucoup, donc être à proximité d’un point d’eau. Même s’il peut passer plusieurs jours sans eau, il peut boire jusqu’à 200 litres d’eau par jour.

Notre ranger "crocodile Dundee".... C'est lui qui commande ! Et notre Jeep de safari.

Notre ranger "crocodile Dundee".... C'est lui qui commande ! Et notre Jeep de safari.

Ces quelques "bichettes" sont classées dans mon dossier "animaux non identifiés... Et elles le resteront, pour garder leur part de mystère ! C'est bien aussi le mystère !

Ces quelques "bichettes" sont classées dans mon dossier "animaux non identifiés... Et elles le resteront, pour garder leur part de mystère ! C'est bien aussi le mystère !

Voir les commentaires

Rédigé par Géraldine

Publié dans #Voyages en Afrique

Repost0

Publié le 5 Avril 2020

Lors de mon voyage en Afrique du Sud, j'ai eu l'occasion de visiter le Chimp Eden (fondé en 2006), du Jane Goodall Institute (créé en 1977)... qui préserve et protège les chimpanzés et par delà, le monde naturel. Le Chimp Eden est donc un lieu de protection, mais aussi de sensibilisation et d'écotourisme.

Cette visite n'est évidemment pas joyeuse ni euphorisante... Le chimpanzé ne vit pas en Afrique Du Sud. Dans ce centre, ce sont donc des chimpanzés parfois venus du monde entier, et sauvés de situations ou de vies abominables. Ils sont récupérés auprès de "propriétaires" peu scrupuleux, de cirques ou de laboratoires par exemples, ou encore dans des réseaux de braconnage.

A l'institut, ils sont tout d'abord soignés et remis en état quand c'est possible. Avant d'être lâché dans un énorme et très vaste enclos ultra protégés dans les deux sens : que l'humain n'infecte pas l'animal de différents virus et bactéries, que l'humain ne risque rien, et que l'humain ne puisse voler les animaux.

Ils sont donc quelques dizaines de chimpanzés à vivre là, dans cet immense enclos, aménagé au mieux pour leur bien être et en fonction de leurs besoins, et où ils sont nourris et soignés si besoin. Evidemment, ces spécimens ne sont plus du tout adaptés ni adaptables à la vie sauvage.

Toutes les femelles portent un implant contraceptif, hors de question de faire naître des chimpanzés en captivité. Mais il y a parfois des râtés, aussi, lors de notre visite, il y avait un tout jeune singe avec sa mère.

 

Notre guide nous a "présenté" quelques chimpanzés présents et nous a conté leur histoire. C'est à pleurer. Tout les chimpanzés sont nommés. Il y a par exemple Charles, Jessica etc...

Je ne sais plus quel est celui qui a vécu l'histoire qui m'a le plus bouleversée... Un chimpanzé qui était la "propriété" d'un tenancier de bar aux USA... Les clients du bar le faisait boire de l'alcool, fumer du cannabis... Avant de pouvoir intégrer l'institut, ce pauvre chimpanzé a dû suivre une intense et difficile cure de désintoxication. Jusqu'où va la connerie humaine ?

Pour en savoir plus sur le Jane Goodall Institute en Français, c'est ici 

Après les chimpanzés : Depuis le lodge où nous logions, cette visite a occasionné un bon trajet en pleine Afrique du Sud, l'occasion de saisir des instants de vie colorée, à travers la vitre du minibus.

Jane Goodall, née le 3 avril 1934 à Londres, en Angleterre, est une pionnière dans les recherches sur les rapports humain-animal et s’investit depuis toute petite dans la préservation de la vie animale sauvage d’Afrique. D’une petite fille rêveuse, Jane a grandi pour devenir une scientifique aventurière doublée d’une activiste. Dre Jane Goodall est aujourd’hui une primatologue, anthropologue et éthologue reconnue à travers le monde entier.

Jane Goodall, née le 3 avril 1934 à Londres, en Angleterre, est une pionnière dans les recherches sur les rapports humain-animal et s’investit depuis toute petite dans la préservation de la vie animale sauvage d’Afrique. D’une petite fille rêveuse, Jane a grandi pour devenir une scientifique aventurière doublée d’une activiste. Dre Jane Goodall est aujourd’hui une primatologue, anthropologue et éthologue reconnue à travers le monde entier.

 Le nombre de chimpanzés a considérablement diminué au cours des dernières décennies : sur une population de plus d’un million en 1900, il n’y en a actuellement qu’environ 300 000 à l’état sauvage sur toute leur aire de répartition en Afrique. L’Union internationale pour la conservation de la nature (UICN) a classé les chimpanzés parmi les espèces en voie de disparition et ceux-ci figurent sur la liste des critères de la liste rouge de l’UICN

Le nombre de chimpanzés a considérablement diminué au cours des dernières décennies : sur une population de plus d’un million en 1900, il n’y en a actuellement qu’environ 300 000 à l’état sauvage sur toute leur aire de répartition en Afrique. L’Union internationale pour la conservation de la nature (UICN) a classé les chimpanzés parmi les espèces en voie de disparition et ceux-ci figurent sur la liste des critères de la liste rouge de l’UICN

Les chimpanzés sont les plus proches cousins vivant de l’homme. Nous partageons avec eux près de 99% de notre matériel génétique ainsi que de nombreux comportements, tels que la compassion, l’utilisation d’outils et l’agression et des hiérarchies sociales.

Les chimpanzés sont les plus proches cousins vivant de l’homme. Nous partageons avec eux près de 99% de notre matériel génétique ainsi que de nombreux comportements, tels que la compassion, l’utilisation d’outils et l’agression et des hiérarchies sociales.

Avec pas moins de 2 000 chimpanzés perdus chaque année à cause du trafic illégal, les communautés de chimpanzés sauvages pourraient disparaître en quelques décennies. Les refuges jouent un rôle essentiel dans la lutte contre le commerce illégal des chimpanzés en permettant aux forces de l’ordre de faire respecter la loi, car les autorités ne peuvent agir efficacement pour sauver les chimpanzés que lorsqu’elles ont un lieu approprié pour recueillir les animaux confisqués.

Avec pas moins de 2 000 chimpanzés perdus chaque année à cause du trafic illégal, les communautés de chimpanzés sauvages pourraient disparaître en quelques décennies. Les refuges jouent un rôle essentiel dans la lutte contre le commerce illégal des chimpanzés en permettant aux forces de l’ordre de faire respecter la loi, car les autorités ne peuvent agir efficacement pour sauver les chimpanzés que lorsqu’elles ont un lieu approprié pour recueillir les animaux confisqués.

Après les traumatismes qu’ils ont subis, les chimpanzés de Chimp Eden ont la chance de vivre dans un environnement sans risque, adapté à leurs besoins et bénéficiant de soins spéciaux et d’une rééducation propice à leur rétablissement complet. Les chimpanzés passent leurs journées dans des enclos semi-sauvages et affiches des interactions sociales et des comportements normaux en tant que membres du groupe, malgré leurs antécédents traumatiques.

Après les traumatismes qu’ils ont subis, les chimpanzés de Chimp Eden ont la chance de vivre dans un environnement sans risque, adapté à leurs besoins et bénéficiant de soins spéciaux et d’une rééducation propice à leur rétablissement complet. Les chimpanzés passent leurs journées dans des enclos semi-sauvages et affiches des interactions sociales et des comportements normaux en tant que membres du groupe, malgré leurs antécédents traumatiques.

 Il existe actuellement trois groupes de chimpanzés différents dans des résidences distinctes dans notre sanctuaire, avec un total de 30 chimpanzés environ. Ces groupes sont déterminés en fonction de l’âge, du sexe et des antécédents des nouveaux arrivants, ainsi que de la dynamique des groupes actuels. L’inclusion aux groupes peut s’avérer être un long et difficile processus, en particulier pour les chimpanzés plus âgés. Lorsque les chimpanzés arrivent à l’âge adulte, ils n’ont pas les compétences sociales qu’ils auraient acquises dans la nature et ils doivent donc être intégrés dans la communauté avec soin.

Il existe actuellement trois groupes de chimpanzés différents dans des résidences distinctes dans notre sanctuaire, avec un total de 30 chimpanzés environ. Ces groupes sont déterminés en fonction de l’âge, du sexe et des antécédents des nouveaux arrivants, ainsi que de la dynamique des groupes actuels. L’inclusion aux groupes peut s’avérer être un long et difficile processus, en particulier pour les chimpanzés plus âgés. Lorsque les chimpanzés arrivent à l’âge adulte, ils n’ont pas les compétences sociales qu’ils auraient acquises dans la nature et ils doivent donc être intégrés dans la communauté avec soin.

UN DIMANCHE EN AFRIQUE DU SUD : AU JANE GOODALL INSTITUTE & SUR LA ROUTE
UN DIMANCHE EN AFRIQUE DU SUD : AU JANE GOODALL INSTITUTE & SUR LA ROUTE
UN DIMANCHE EN AFRIQUE DU SUD : AU JANE GOODALL INSTITUTE & SUR LA ROUTE
UN DIMANCHE EN AFRIQUE DU SUD : AU JANE GOODALL INSTITUTE & SUR LA ROUTE
UN DIMANCHE EN AFRIQUE DU SUD : AU JANE GOODALL INSTITUTE & SUR LA ROUTE
UN DIMANCHE EN AFRIQUE DU SUD : AU JANE GOODALL INSTITUTE & SUR LA ROUTE
UN DIMANCHE EN AFRIQUE DU SUD : AU JANE GOODALL INSTITUTE & SUR LA ROUTE
UN DIMANCHE EN AFRIQUE DU SUD : AU JANE GOODALL INSTITUTE & SUR LA ROUTE
UN DIMANCHE EN AFRIQUE DU SUD : AU JANE GOODALL INSTITUTE & SUR LA ROUTE
UN DIMANCHE EN AFRIQUE DU SUD : AU JANE GOODALL INSTITUTE & SUR LA ROUTE

Voir les commentaires

Rédigé par Géraldine

Publié dans #Voyages en Afrique

Repost0

Publié le 22 Mars 2020

 

En cette période de confinement, je vous emmène en plein air, depuis votre canapé, au bout du monde ! Enjoy !

Ce billet est le 4ème sur si riche journée safari photo que j'ai eu la chance d'effectuer dans le parc Kruger en Afrique du Sud en septembre dernier.

Pour visualiser les 3 premiers, c'est ici :

Kruger 1

Kruger 2

Kruger 3

Aujourd'hui, nous regardons de près les hippopotames, les buffles, les lionnes et leurs petits ! Bonne journée dans la savane ! 

tiens, en préparant ce billet, j'ai appris que : (toujours intéressant à savoir ! )

Il est possible mais relativement rare que des félins de différentes espèces s’accouplent entre eux. Ils prennent alors le nom d’hybrides. Leur nom est composé de la première syllabe du mâle suivi de la deuxième syllabe de la femelle :

Lion + Tigresse : Ligre

Tigre + Lionne : Tigron

Lion + Jaguar femelle : Liguar

Jaguar mâle + Lionne : Jaglion

Lion + Léopard femelle : Liard

Léopard mâle + Lionne : Léopon

 

Voici par exemple un tigron (lionne et tigre)

 

L'hippopotame est herbivore. Si tout va bien, on le voit barboter dans l'eau, quasiment immergé, ou à brouter tranquillou l'herbe des prairie. Si tout va mal, mieux vaut courir très vite car l'hippopotame est l'un des animaux les plus dangereux. Il n'hésite pas à s'attaquer à l'homme s'il se sent menacé ou juste dérangé sur son territoire. Pour le distancer, il vous faut courir à plus de 40 km heure et / ou être un nageur supersonic. Plus meurtrier qu'un lion, l'hippo est la mamifère qui fait le plus de victime humaine chaque année.

L'hippopotame est herbivore. Si tout va bien, on le voit barboter dans l'eau, quasiment immergé, ou à brouter tranquillou l'herbe des prairie. Si tout va mal, mieux vaut courir très vite car l'hippopotame est l'un des animaux les plus dangereux. Il n'hésite pas à s'attaquer à l'homme s'il se sent menacé ou juste dérangé sur son territoire. Pour le distancer, il vous faut courir à plus de 40 km heure et / ou être un nageur supersonic. Plus meurtrier qu'un lion, l'hippo est la mamifère qui fait le plus de victime humaine chaque année.

malgré les apparences, l'hippopotame est très agile. Terrestre et amphibien, il s'adapte parfaitement selon l'environnement. Herbivore, il se nourrit principalement d'herbe, de plantes aquatiques, de fruits, mais aussi de viande, en petite quantité toutefois car son estomac n'est pas adapté à sa digestion. (l'hippo est plus charognard que réellement carnivore)

malgré les apparences, l'hippopotame est très agile. Terrestre et amphibien, il s'adapte parfaitement selon l'environnement. Herbivore, il se nourrit principalement d'herbe, de plantes aquatiques, de fruits, mais aussi de viande, en petite quantité toutefois car son estomac n'est pas adapté à sa digestion. (l'hippo est plus charognard que réellement carnivore)

Un petit eden sur terre : beauté des paysages, calme, tranquillité, que nous à une distance raisonnable des animaux alors en toute quiétude.

Un petit eden sur terre : beauté des paysages, calme, tranquillité, que nous à une distance raisonnable des animaux alors en toute quiétude.

Ces hippos ne sont pas du tout en position menaçante : ils le seraient s'ils avaient la gueule grande ouverte (comme s'ils baillaient), s'ils émettaient des grognements proche du ricanement ou s'ils se mettaient à remuer la tête. Mais rappelons le, les visites dans le parc Krugger sont très strictes sur la sécurité et le plus grand respect possible de la tranquillité des animaux.

Ces hippos ne sont pas du tout en position menaçante : ils le seraient s'ils avaient la gueule grande ouverte (comme s'ils baillaient), s'ils émettaient des grognements proche du ricanement ou s'ils se mettaient à remuer la tête. Mais rappelons le, les visites dans le parc Krugger sont très strictes sur la sécurité et le plus grand respect possible de la tranquillité des animaux.

L'hippo joue un rôle écologique important. En effet, il enrichit les rivières de matières organiques essentielles pour la faune aquatique

L'hippo joue un rôle écologique important. En effet, il enrichit les rivières de matières organiques essentielles pour la faune aquatique

L'hippo est un animal qui vit en troupeau. Son espérance de vie est entre 30 et 40 ans. Il peut mesurer jusqu'à 3.5 mètres de long et peser de 1 600 à 3 200 kg ! La gestation a lieu en saison sèche, dure 8 mois, donne naissance à un bébé et se déoule tous les deux ans

L'hippo est un animal qui vit en troupeau. Son espérance de vie est entre 30 et 40 ans. Il peut mesurer jusqu'à 3.5 mètres de long et peser de 1 600 à 3 200 kg ! La gestation a lieu en saison sèche, dure 8 mois, donne naissance à un bébé et se déoule tous les deux ans

Et voici le buffle d'Afrique, qui avec l'éléphant, le lion, le léopard et le rhinocéros forment le groupe des fameux "Big Five". Le seul prédateur du buffles adulte est le lion. Mais attention, les cornes du buffles peuvent être mortelle pour le félin. Pour les bébé, les bufflons, les prédateurs sont hélas bien plus nombreux. Le buffle est très souvent accompagné de petits oiseaux (pique-bœuf à bec jaune). Ce petit oiseau se nourrit des insectes qui se tiennent dans le nez, les oreilles et sur la peau du buffle.

Et voici le buffle d'Afrique, qui avec l'éléphant, le lion, le léopard et le rhinocéros forment le groupe des fameux "Big Five". Le seul prédateur du buffles adulte est le lion. Mais attention, les cornes du buffles peuvent être mortelle pour le félin. Pour les bébé, les bufflons, les prédateurs sont hélas bien plus nombreux. Le buffle est très souvent accompagné de petits oiseaux (pique-bœuf à bec jaune). Ce petit oiseau se nourrit des insectes qui se tiennent dans le nez, les oreilles et sur la peau du buffle.

Le buffle mesure de 2.50 à 3.40 mètres de longueurs. les femelles pèsent entre 300 et 500 kg et le poids des mâles varie entre 700 et 900 kg. Les femelles, plus légères donc plus rapides, peuvent atteindre la vitesse de 55 km/h, les mâles se contentent de 30 km/h !

Le buffle mesure de 2.50 à 3.40 mètres de longueurs. les femelles pèsent entre 300 et 500 kg et le poids des mâles varie entre 700 et 900 kg. Les femelles, plus légères donc plus rapides, peuvent atteindre la vitesse de 55 km/h, les mâles se contentent de 30 km/h !

Les cornes incurvées du buffles peuvent atteindre 1.50 mètre d'envergure. Chez les mâles, elles se rejoignent au centre et forment un bouclier d'os, très utiles en cas d'attaque/défense lors de la charge.

Les cornes incurvées du buffles peuvent atteindre 1.50 mètre d'envergure. Chez les mâles, elles se rejoignent au centre et forment un bouclier d'os, très utiles en cas d'attaque/défense lors de la charge.

Le buffle d’Afrique vit dans la savane africaine. On le trouve aussi dans les zones boisées, les prairies, les marécages ainsi qu’autour des rivières et des lacs. C'est un herbivore, qui se régale donc d'herbe, de feuilles et de graminées

Le buffle d’Afrique vit dans la savane africaine. On le trouve aussi dans les zones boisées, les prairies, les marécages ainsi qu’autour des rivières et des lacs. C'est un herbivore, qui se régale donc d'herbe, de feuilles et de graminées

Le buffle atteint la maturité sexuelle à l'âge de 5 ans. Et pour lui, la saison des amours c'est toute l'année ! La gestation dure entre 11 et 12 mois, un seul bufflon à la fois et celui-ci aura besoin de deux années pour être sevré. A l'état sauvage, il peut espérer vivre entre 18 et 25 ans !

Le buffle atteint la maturité sexuelle à l'âge de 5 ans. Et pour lui, la saison des amours c'est toute l'année ! La gestation dure entre 11 et 12 mois, un seul bufflon à la fois et celui-ci aura besoin de deux années pour être sevré. A l'état sauvage, il peut espérer vivre entre 18 et 25 ans !

Animal social et grégaire, le buffle d’Afrique vit en troupeau de plusieurs dizaines à plusieurs centaines d’individus.  Les buffles d’Afrique sont solidaires entre eux, et lorsque l’un des leurs se fait attaquer par un prédateur, il n’est pas rare de voir des membres du troupeau lui venir en aide.

Animal social et grégaire, le buffle d’Afrique vit en troupeau de plusieurs dizaines à plusieurs centaines d’individus. Les buffles d’Afrique sont solidaires entre eux, et lorsque l’un des leurs se fait attaquer par un prédateur, il n’est pas rare de voir des membres du troupeau lui venir en aide.

Un moment très fort en émotion, un moment tellement unique que quand celui-ci s'est achevé, j'ai éclaté en sanglots de trop plein d'émotions. Observer un groupes de lionnes et quelques lionceaux. Voir ce que nous montre les reportages télé mais en vrai, à quelques mètres des animaux... Les lionnes et leurs petits étaient à l'ombres des arbres, et ne bougeaient pas... Leur campement pour quelque temps, car pas loin, une carcasse de girafe, leur garde manger, fruit de leur chasse. Chacune leur tour, les lionnes allaient vers la carcasse pour se rassasier, pendant que les autres restaient sous les arbres pour surveiller les petits et les protéger de tout danger potentiel (principalement les hyènes). Vraimet un grand moment, gravé à tout jamais dans ma mémoire !

Un moment très fort en émotion, un moment tellement unique que quand celui-ci s'est achevé, j'ai éclaté en sanglots de trop plein d'émotions. Observer un groupes de lionnes et quelques lionceaux. Voir ce que nous montre les reportages télé mais en vrai, à quelques mètres des animaux... Les lionnes et leurs petits étaient à l'ombres des arbres, et ne bougeaient pas... Leur campement pour quelque temps, car pas loin, une carcasse de girafe, leur garde manger, fruit de leur chasse. Chacune leur tour, les lionnes allaient vers la carcasse pour se rassasier, pendant que les autres restaient sous les arbres pour surveiller les petits et les protéger de tout danger potentiel (principalement les hyènes). Vraimet un grand moment, gravé à tout jamais dans ma mémoire !

Les lionnes mesurent entre 1.50 et 1.90 mètres de long et pèsent entre 60 et 160 kilos. En course, elles sont plus rapides que les lions.

Les lionnes mesurent entre 1.50 et 1.90 mètres de long et pèsent entre 60 et 160 kilos. En course, elles sont plus rapides que les lions.

La gestation dure 4 lois et chaque portée donne entre 1 et 4 lionceaux (entre 1 et 1.5 kg à la naissance), qui seront sevrés à 6 mois. Ils atteindront leur maturité sexuelle entre 3 et 4 ans. C'est d'ailleurs vers cet âge que la crinière apparaît chez les mâles

La gestation dure 4 lois et chaque portée donne entre 1 et 4 lionceaux (entre 1 et 1.5 kg à la naissance), qui seront sevrés à 6 mois. Ils atteindront leur maturité sexuelle entre 3 et 4 ans. C'est d'ailleurs vers cet âge que la crinière apparaît chez les mâles

Ce félin mange en moyenne 7 kg de viande par jour, cela peut monter à 40 kg les jours où la chasse est bonne. Il peut aussi rester plusieursjours sans manger

Ce félin mange en moyenne 7 kg de viande par jour, cela peut monter à 40 kg les jours où la chasse est bonne. Il peut aussi rester plusieursjours sans manger

Le lion d’Afrique est un animal grégaire, c’est-à-dire qu’il vit en clan, ou en famille de 3 à 30 individus (en général, des lionnes, des petits et un mâle dominant, qui était absent lors de notre passage)

Le lion d’Afrique est un animal grégaire, c’est-à-dire qu’il vit en clan, ou en famille de 3 à 30 individus (en général, des lionnes, des petits et un mâle dominant, qui était absent lors de notre passage)

Les lionnes chassent en groupe,  encerclent un troupeau choisit au préalable et isolent leur proie (qui est souvent la plus vulnérable). Cette dernière est ensuite tuée par morsure de la nuque ou par étouffement au niveau de la gorge.

Les lionnes chassent en groupe, encerclent un troupeau choisit au préalable et isolent leur proie (qui est souvent la plus vulnérable). Cette dernière est ensuite tuée par morsure de la nuque ou par étouffement au niveau de la gorge.

A noter que 30% à 50% des effectifs lions/lionnes auraient disparu au cours des 20 dernières années. (réductions de son gibier, car chasse en concurrence avec l'homme, braconnage et réduction de son habitat naturel)

A noter que 30% à 50% des effectifs lions/lionnes auraient disparu au cours des 20 dernières années. (réductions de son gibier, car chasse en concurrence avec l'homme, braconnage et réduction de son habitat naturel)

Voir les commentaires

Rédigé par Géraldine

Publié dans #Voyages en Afrique

Repost0