UN TORSE DANS LES ROCHERS, d'Hélène TURSTEN

Publié le 20 Avril 2009

Résumé : Une partie de cadavre, mutilée, étripée, vient d’être découverte entre les rochers d’une plage près de Gothenburg, en Suède. Seul élément d’identification : un mystérieux tatouage asiatique. Ce dernier, brillamment exécuté, conduit l’inspecteur Irène Huss sur la piste d’un tatoueur de renom au Danemark, où un crime a été commis selon le même rituel quelques années auparavant. Pendant ce temps, une troisième victime est découverte : la fille d’une amie d’Irène, disparue alors qu’elle partait faire carrière dans le mannequinat. Puis on retrouve un quatrième cadavre, celui du fils de la directrice du commissariat de police de Copenhague. Irène Huss a le sentiment que ces crimes terrifiants pourraient être liés à elle, et que l’assassin est tout proche






                                


Mon humble avis : Un torse dans les rochers est un livre qui vous promet une lecture fluide et captivante. C'est un polar classique qui a plus d'une corde à son arc. En voici quelques unes dans une énumération non exhaustive !

Déjà, nous entrons dans le vif du sujet immédiatement, le premier cadavre étant découvert dès la deuxième page – de plus en plus souvent, il faut une cinquantaine de page pour que l'histoire démarre réellement.


Ensuite, l'enquête est menée entre la Suède et Coppenhague, par une équipe, jours après jours, semaines après semaines. Tout n'est pas bouclé comme par miracle en 3 jours par des inspecteurs qui ne dorment jamais... Les crimes nous confrontent aux plus grands interdits, mais sans complaisance morbide inutile.


Des fausses pistes et de vrais indices nous mènent par le bout de nez. Des flics qui cherchent un tueur qui s'approche de plus en plus. Qui est le chat, qui est la souris ? On veut savoir, on tourne les pages...


Pour finir, voici un cri du coeur : enfin un polar dont le personnage principal n'est pas un super héros irréaliste ni le sempiternel flic bourru, désabusé, alcoolique et divorcé... Ici, nous suivons l'enquête d'Irenne, femme de son époque, la petite quarantaine, mère de famille heureuse en ménage. D'ailleurs, bonne nouvelle, c'est un personnage récurrent ! C'est avec plaisir que je rempilerais pour d'autres aventures !


Je remercie Louise Leguay et les éditions
Michel Lafonpour cette lecture frissonnante !

Rédigé par Géraldine

Publié dans #thrillers polars étrangers

Repost0
Commenter cet article
I
Rien que pour l'enquêtrice "normale", j'ai envie de le lire !!! 
Répondre
G

@ Isa : Je te comprends, car comme ca fait du bien d'avoir des gens normaux dans ce style de bouquin. C'est vraiment un très qui m'a frappé dans ce livre !


K
Il me tente bien aussi... même si comme d'autres, j'attendrai probablement une sortie en poche!!
Répondre
G

@ Karine : Je comprends, on peut pas tout lire et tout acheter en grand format, surtout au rythme ou nous "consommons" !


C
J'ai bien envi de lire ce livre, il me tente assez.
Répondre
G

@ Christine : tu sais où le trouver !!


S
Je ne suis pas fan de polars alors, je passe.
Répondre
G

@ Sylire : tu n'aimes pas les polars Ces livres qui te captivent souvent jusqu'à une heure avancée dans la nuit !!!


M
Du suspense avec une enquêtrice, et qui plus est heureuse dans la vie ? Cela change du cynisme ambiant dans les polars ! J'essaierai moi-aussi dès que ça paraîtra en poche !
Répondre
G

@ Marie : C'est effectivement ce qui m'a plu dans ce livre. pas de cynisme ambiant ni surplus d'hémoglobine


M
Un bon polar pour nous surprendre . Je note, je note...Bisous et bonne semaine !
Répondre
G

@ Mary : Merci Mary, bisous à toi aussi. pas trop dur le retour à la vie normale après les vacances ???


A
Ca me parle ça! Lecture frissonnante! C'est ce qui me manque en ce moment!Je me le note, je l'intégrerai peut-être au défi de Catherine d'ici la fin de l'année si j'ai le temps pour un 3è tour!
Répondre
G

@ AGFE ou la dingo des challenges !!! Un 3ème tour Moi qui ai du mal avec les premiers tours !


C
voila un titre que je note!!! bises ma belle j'espere que tu vas mieux
Répondre
G

@ Canelle : les pb vocaux s'arrangent dans la forme. Reste à voir le fond. Et comme je supporte très mal le réglement "militaire" et le manque de liberté, c'est pas évident tout les jours. Et toi,
te remets tu à lire un peu ?.


M
Il me tente ce roman mais j'attendrai une sortie en poche.
Répondre