MADAGASCAR 4: descente de la Tsirinbihine en pirogue (suite)

Publié le 22 Juin 2009

Durant cette dernière journée de pirogue, nous avons mis pieds à terre pour visiter un village assez important dont, hélas, je ne me rappelle plus le nom. Comme quoi, on devrait toujours noter ce qui risque de nous échapper. Dans ce village, les zébus, les cochons, les chiens, les poules vivent dans les rues, sans barrière.




Le zébu est bien entendu le mode de transport local.






Léo nous a guidé et "insérées" dans chaque partie du village. Et partout, nous avons été accueillies chaleureusement, c'est à dire par de sourires, des gestes timides, de la  curiosité et des rires d'enfants.












La communication n'est pas facile mais Léo joue son rôle de lien entre deux cultures et traduits les propos des unes et des autres.
J'écris volontairement "unes" car c'est surtout par les femmes que nous sommes interpellees. Les hommes restent plus en retrait et les enfants foncent, sans se poser de question semble-t-il.


Cette jeune femme nous a demandé de trouver un prénom pour sa petite fille. J'ai proposé Marie. Personne ne parvenait à le répéter. Pas plus de chance avec Juliette. Quand j'ai prononcé "Géraldine", tout le monde l'a repris en coeur et parfaitement d'un point de vue phonétique. C'est ainsi que nous avons baptisée une petite fille de mon prénom au fin fond de Madasgascar !

C'était très émouvant. J'ai pris la petite Géraldine dans mes bras, et elle m'a à son tour baptisée ! Puis nous avons orthographié le prénom sur un papier et avons noté sa date de naissance. Pour cela, nous avons fait avec les moyens du bord. La petite était née un jeudi 2 semaines plus tôt. Enfin équipée de ce papier, sa mère pouvait aller déclarer sa fille.



Nous avons quitté le village et repris notre navigation. Quelques heures plus tard, nous avons croisé des piroguiers qui, une fois leurs clients  déposés à destination, remontaient le fleuve en sens inverse, à force des bras et parfois du vent, pour notre plus grand plaisir visuel !




Avant le coucher du soleil, nous atteignons notre dernier lieu de bivouac, une village que compose une poignée de cases.





Très vite, nous sommes entourées des femmes et des enfants. On prend des photos, on filme, on montre les résultats qui provoquent toujours l'hilarité générale. Une chose est sûre, l'air du Numérique facilite les rapports humains quand les différences linguitiques les compliquent.

 

 

 

 

 

 

 







Et comme toute bonne chose a une fin, nous assistons à notre dernier coucher de soleil sur le fleuve Tsirinbihine. Demain, nous accostons pour de bon et partons sur les pistes malgaches.

Rédigé par Géraldine

Publié dans #Voyages en Afrique

Repost0
Commenter cet article
E
Voilà en effet  un voyage qui sort de l'ordinaire, et une petite fille qui aura une histoire pas banale à raconter sur son prénom!
Répondre
G

@ Edmée : Oui, je regrette néanmoins de n'avoir pu garder le contact avec elle...


E
Tu en as vu de belles choses! Merci de nous les faire partager!
Répondre
G

@ Edelwe : Et encore, tu n'as pas tout vu, ce n'est que le début du voyage. Le plus spectaculaire est pour bientôt !


A
Décidément, voyage et rencontres peu banals!
Répondre
G


@ AGFE : C'est clair que ce fut un voyage très roots, au contact de la population et de la nature. Un grand bol d'air en fait !



L
Très jolie récit.Bonne continuation.
Répondre
G

@ Les déboussolés : merci, la suite des aventures est pour bientôt


L
Découverte du monde, des traditions... Superbe !
Répondre
G

@ Lilibook : oui, c'était un voyage très près de la population, en tous cas au début. La suite est pour bientôt !


M
Ahhh (soupir) ! Toujours de bien belles photos... 
Répondre
G

@ Marie : Oui, ca fait du bien de changer d'air !


C
Un bien joli voyage ! Quelle chance !
Répondre
G

@ Calypso : Ahhh; je me suis trompée dans la date de publication. Ce billet devait être publié le 21 juin, puisque comme tu as pu le voir : c'est madagascar 4, ce qui veut dire qu'il y 3 billets
précédents !! Et des voyages comme cela, j'en ai plein en réserve !


C
Bonjour Géraldine , superbe voyage , as tu eu des nouvelles de cette petite fille....bises ma belle , j'espere que tu vas bien
Répondre
G

@ Canelle : Ah... Je me suis trompée de date dans la publication... Ce billet devait être publié le 21 juin !!! Bon par contre, je te rassure, j'ai plein de superbes voyages en réserve et donc une
multitude de billets de ce genre à venir. Bonb week End à toi !