IRENE FRAIN : INTERVIEW EXCLUSIVE !

Publié le 28 Juillet 2009

Le 25 mars dernier, je fêtais mon anniversaire. C'est aussi ce jour là que l'écrivaine Irène Frain a choisi pour venir dédicacer sa dernière oeuvre dans une grande enseigne rennaise. Bien entendu, j''y suis allée avec mon exemplaire des "Naufragés de l'ile de Traumelin", que j'avais reçu de "Chez les filles". Je n'avais pas encore lu ce livre, chose faite depuis, j'en ai d'ailleurs écrit une chronique élogieuse sur ce blog (que vous pourrais lire en cliquant sur le lien ci dessus).

Rencontre donc avec Irène Frain, qui présente d'abord son livre, l'histoire qui la fascine, le travail accompli, le séjour sur l'île maudite,  aidée par le support d'un reportage photo. De mon côté, je découvre une femme passionnée et captivante, qui maîtrise son sujet avec un tel enthousiasme qu'elle ne peut laisser indifférente. Je rechignais un peu à lire ce docu fiction jusqu'à lors, et je suis repartie du magasin convaincu par le sujet et par son auteure. Cette lecture m'a plus qu'emballée ce qui, par les temps qui court est assez rare pour le souligner...


Toujours est-il que, vous qui commencez à me connaitre, je n'ai pas résister à la tentation de demander à Irène Frain son adresse E.Mail dans la perspective d'une interview pour ce blog, interview que voici :




Vous considérez vous plus comme lectrice ou comme écrivaine, à moins que l'un n'aille pas sans l'autre ?
IF : Lire, c’est écrire. Et écrire, c’est lire. Et re-relire! Et réécrire!

Quel fut votre premier coup de coeur littéraire et quel est l'événement déclencheur qui vous a fait prendre la plume ?
IF : Alice au Pays des Merveilles, je pense. Dès lors , j’ai compris que l’écriture, comme la lecture, pouvaient réenchanter le monde. Mais il y a loin de la coupe aux lèvres. Le passage à l’acte d’écrire obéit à des pulsions et cheminements extrêmement complexes et obscurs.

Venons en au livre qui nous réunit ici, "les naufragrés de l'île Tromelin". Qu'est-ce qui vous a décidée à écrire sur ce sujet ?
IF : La rencontre avec le sujet. L’intérêt des archives ( deux versions des mêmes faits et des scripteurs bien identifiés  suscpetibles de se transformer en héros ) Enfin le choc de l’île. Car j’y suis allée! Alors même qu’on me disait que c’était impossible!

Je vous ai senti très investie, passionnée et très documentée. Ce livre vous habite-t-il encore ?
IF: Il m’habitera toute ma vie. Comme chacun de mes livres. J’ai toujours l’impression d’avoir connu mes héros dans une autre vie, notamment le magnifique Castellan.

Comment vous y êtes vous prise pour travailler ? Avez vous dû faire preuve d'une rigueur et d'un ordre précis et spécifiques à cette écriture ?
IF : Méthode et inspiration. Raison et imaginaire. Investigation rationnelle des archives, interviews des spécialistes, puis abandon au romanesque. Ce livre est un équilibre entre documentaire et fiction, avec une cohérence entre les deux qui a séduit les lecteurs.

Quel est le plus fort souvenir que vous gardez de votre séjour sur l'île de Tromelin ?
IF : Mon arrivée. Le vent incessant. Le fracas permanent des déferlantes. La blancheur éblouissante des sables. L’ancre, ultime témoin du drame ( c’est la couverture du livre). Le petit désert de pierre. Je m’entends encore: “ Mais c’est la planète Mars!” le sentiment d’abandon quand l’avion, un Transal de l’armée, a disparu à l’horizon. (Toutes ces images sont sur le site http://www.lesnaufragesdeliletromelin.fr/ et irenefrain.com )

En lisant ce livre, on se demande ce qui tient de la réalité, de votre imagination ou de votre déduction. Pouvez vous nous éclairer un peu...
IF : Ce serait trop long et je m’en suis expliquée dans l’avant-propos. J’ai donné chair aux personnages, essentiellement. Et bâti une histoire en naviguant au plus près de ce que j’avais découvert dans les archives à force de les lire, relire et re-relire. J’ai reconstruit les ressorts humains. Ils sont universels. Pas besoin d’avoir des diplômes pour çà. Il suffit de ne pas avoir le coeur sec!

Vous avez une bibliographie impressionnante ! Laquelle de vos oeuvres préférez vous ?
IF : Comme les parents avec les enfants : toujours le petit dernier! Et je ne regarde jamais en arrière...Ce qui est écrit est écrit.

On dit que les Bretons sont voyageurs. Vous confirmez ?
IF : Oui, beaucoup d’entre eux. Mais ne généralisons pas. Certains sont aussi très sédentaires. Notre caractéritique première, néanmoins, c’est l’esprit d’aventure.

Si vous deviez échouer sur une île déserte, quels sont les 3 livres que vous aimeriez avoir avec vous ?
IF : Toute la littérature mondiale réunie sur un support électronique fonctionnant à l’énergie solaire! Je suis fille de tous les livres écrits, comment choisir? 


                                   

Rédigé par Géraldine

Publié dans #Interviews exclusives !

Repost0
Commenter cet article
K
La dame est fort sympa/ je ne l'ai pas rencontrée même si elle habite le nord de mon département. Elle a gentiment répondu à mes mails pour lui dire que j'avais aimé son livre
Répondre
G

@ Keisha : je confirme, auteure très sympatique et disponible !


T
oh super ! j'ai tellement aimé ce livre :)
Répondre
G

@ Thaïs : Oui, pour moi aussi son livre fut une très bonne surprise et un réel plaisir de lecture !


I
Elle est bien sympathique cette dame-là :-) Une libraire de Saint-Malo chez qui elle a dédicacé cette année me l'avait déjà dit ; et son livre serait super, mais là, avant lui, j'en ai quelques autres de prévu sur ma PAL... Impressions plus tard ;-) 
Répondre
G


@ Isabelle Ménétrier : Je confirme, dame sympatique et bouquin passionnant, à lire dès que tu peux !



A
Toujours pas lu mais les réponses à ton interview m'ont donné envie de m'y plonger. Pas tout de suite car PAL+panne de lecture+pas très dispo+vacances imminentes mais prochainement!
Répondre
G

@ AGFE : Je pense effectivement  que ce n'est le livre qu'il faut pour se remettre d'une panne de lecture. Si j'étais toi, je prendrais d'abord un livre plus léger avant de venir vers
celui ci qui vaut franchement le détour !


P
Merci pour cette interview vraiment très intéressante!
Répondre
G

@ Pimprenelle : de rien ! Bientôt, une autre interview !!!


M
Quel plaisir de découvrir un peu mieux une auteure dont on a aimé le livre !!!Merci Géraldine pour ces interviews dont tu as le secret et merci à Irène Frain.
Répondre
G

@ Mary : Ces interviews sont toujours un grand moment de bonheur pour moi aussi !


E
Merci beaucoup pour cette interview qui me rappelle de bons souvenirs de lecture.
Répondre
G

@ Ellcrys : de rien, je prens moi même bcp de plaisir à interroger ces auteurs et à partager cela par la suite !


L
Je l'ai raté au salon de Nice. Voilà une dédicace qui m'aurait tenu à coeur. Merci pour ce très bel entretien.
Répondre
G

@ Laetitia la Liseuse : je réalise depuis quelque temps à quel point la promo d'un livre est un vrai travail à plein temps.... Emissions de télé, salons aux 4 coins de la France, séances de
dédicaces dans les enseignes de distributions... C'est fou !