NE LES CROIS PAS, de SEBASTIAN FITZEK

Publié le 24 Janvier 2013

http://lirevoir.unblog.fr/files/2012/01/9782253158370.jpgThriller - Editions Livre de Poche - 414 pages - 6.95 €

 

 

Parution en poche en mai 2011

 

 

L'histoire : La communication téléphonique est mauvaise, mais Yann comprend cette phrase "ne les crois pas" dans ce que lui dit Leoni, sa fiancée. Au même moment, la sonnette d'entrée retentit. Yann ouvre et deux agents de police lui annoncent la mort de Leoni dans un grave accident de voiture.

Après 8 mois de recherche désespérée, Yann passe à l'acte : il prends 7 personnes et un studio de radio en otage. Il veut qu'on lui ramène Leoni vivante et n'acceptera de négocier qu'avec la célèbre Ira Samin.

Leoni, morte ou vivante ? Et dans l'intérêt de tous, que faut il souhaiter ??? 

 

 

 

tentation : Pitch + nom de l'auteur

Fournisseur : Ma PAL !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

-toile4.jpg  

 Mon humble avis : Ah, comme ce livre fait du bien pour stimuler une lectrice parfois en perte de vitesse ! J'ai dévoré ce thriller sur 3 jours, au point de procrastiner le reste et de n'avoir qu'une envie : rentrer ou rester chez moi et me replonger dedans.

C'était à s'y attendre après la lecture de Thérapie, nous voici plongés dans une intrigue diablement efficace. Aucune déception ! Juste une rage envers moi même... Mon billet de Thérapie date de 3 ans... et j'ai ignoré cet auteur depuis tout ça parce que je croule sous les bouquins et les tentations.

Une fois de plus, "ne les crois pas " me laisse pantoise d'admiration devant ces écrivains qui bâtissent ces histoires terrifiantes, qui fonctionnent au millimètre près, qui nous tiennent scotchés, qui nous font faire mille hypothèses qui finissent toujours au placard, quitte a revenir plus tard. Ces auteurs me bluffent et malgré mes inclinaisons, me font dire que j'aurais été une très mauvaise flic et que je ne serai jamais une grande auteure. Car quelle imagination, quelle machination, j'imagine presque qu'un diplôme d'architecte pourrait être indispensable pour écrire ce style de roman !

Rien ne manque ici. Ni le mystère, ni les retournements de situation, ni les coups de théâtres, ni les fausses et vraies pistes. On en vient même à envisager détester l'auteur s'il nous laisse dans une telle situation, avec une fin que l'on n'aime pas. C'est finalement mal connaître Fitzek, car 30 pages avant la fin, c'est bien trop tôt pour annoncer un dénouement !

"Ne les crois pas".... Ne croyez personne ou presque. Au fil des pages, on en arrive à soupçonner tout le monde, sauf une personne en qui l'on croit. Même l'auteur, ne vous fiez pas à lui. Il ne dit que ce qu'il veut bien vous dire et il vous manipule comme une marionnette... Il n'a déjà aucun remord à le faire ave ses personnages, alors pourquoi en aurait il avec vous ? !!! Et pourtant, avec du recul, je dois bien avouer que tel un Petit Poucet, il laisse "trainer" à gauche et à droite des indices tellement énormes qu'on ne les voit pas !

Nous sommes ici dans un thriller surtout psychologique, aussi, pas de surenchère d'hémoglobine ou de scènes de torture et autre. Je précise cet aspect car je sais que pour certains lecteurs, c'est un critère de sélection.

Autre atout non négligeable de cet opus, certains des protagonistes sont très attachants. Très consistants dans leur construction, ces personnages ont leurs fêlures qui prennent une place justifiée dans l'intrigue et m'ont fait achever ce livre la gorge nouée d'émotion. Parce que oui, aussi rare que cela puisse paraître, ce thriller dément donne une place non négligeable à l'Amour, tous les Amours. Que feriez vous, ou pas, par amour ?

 

 

L'avis d'Alex  , de Calypso

 

 

  Challenge Thrillers et Polars

                                                                             10ème participation

Rédigé par Géraldine

Publié dans #thrillers polars étrangers

Repost0
Commenter cet article
B

Je ne l'ai pas encore trouvé !
Répondre
G


@ Bonheur du jour : ben zut alors. Au pire, mais vraiment au pire, il y a les achats en ligne !



C

Depuis le temps que je cherche un bon polar. Il est temps de découvrir cet auteur. Mais il ne ressemble pas trop à "Ne le dis à personne "?
Répondre
G


@ Constance : coucou, contente de te revoir ici. Et pour répondre à ta question : non, absolument rien à voir entre les deux livres !



B

Merci pour l'info. Je suis toujours à la recherche de bons thrillers. Je vais voir à la librairie sur le port si je le trouve ce matin. Bon dimanche.
Répondre
G


Bonheur du jour : Alors, aussitôt acheté aussitôt lu ?



A

J'avais vibré et palpité avec Thérapie, et déjà noté celui-là ! Aaah je me régale d'avance !
Répondre
G


@ AGFE : Moi, j'ai hâte de lire les deux autres, mais pour cela, il faut d'abord que je vide ma PAL !



C

Maglré le bémol de Valérie, je retiens le nom de l'auteur !
Répondre
G


@ Clara : Tu peux retenir, en effet ! C'est une valeur sûre je pense.



V

Comme je 'nai pas trop aimé Thérapie, je passe. 
Répondre
G


@ Valérie : les deux intrigues sont complètement différentes, donc je pense que tu peux aimer celle ci même si tu n'as pas accroché avec la première.



L

j'ai lu le premier de l'auteur (tjs pas chroniqué) et suis en forme pour lire les suivants !
Répondre
G


@ Lystig : Moi aussi, mais il faut d'abord que je vide ma PAL avant de la reremplir !



A

Un auteur que je trouve très efficace et que j'aime beaucoup.
Répondre
G


@ Alex : C'est clair, quand j'aurais vider ma PAL, je la remplirai à nouveau avec du Fitzek



L

Un auteur intéressant, je note de lire ce bouquin un de ces jours...
Répondre
G


@ Liliba : je dois avoir encore 2 romans de retard, mais à chaque fois, Fitzek a eu une très bonne côte sur la blogo



Z

J'avais bien aimé les 2 livres que j'ai déjà lu de cet auteur et ton avis me donne très envie de découvrir celui-là !!
Répondre
G


@ Zina : Fitzek remporte à chaque fois l'adhésion générale !