POPULAIRE, film de Régis ROINSARD

Publié le 2 Décembre 2012

Synopsis : Printemps 1958. Rose Pamphyle, 21 ans, vit avec son père, veuf bourru qui tient le bazar d’un petit village normand. Elle doit épouser le fils du garagiste et est promise au destin d’une femme au foyer docile et appliquée. Mais Rose ne veut pas de cette vie. Elle part pour Lisieux où Louis Echard, 36 ans, patron charismatique d’un cabinet d’assurance, cherche une secrétaire. L’entretien d’embauche est un fiasco. Mais Rose a un don : elle tape à la machine à écrire à une vitesse vertigineuse. La jeune femme réveille malgré elle le sportif ambitieux qui sommeille en Louis… Si elle veut le poste, elle devra participer à des concours de vitesse dactylographique. Qu’importent les sacrifices qu’elle devra faire pour arriver au sommet, il s’improvise entraîneur et décrète qu’il fera d’elle la fille la plus rapide du pays, voire du monde ! Et l’amour du sport ne fait pas forcément bon ménage avec l’amour tout court…

 

 

Comédie ave Romain Duris, Deborah François, Bérénice Bejo, Nicolas Bedos, Miou Miou...

 

 

 

 

 

 

-toile4.jpg

 

Mon humble avis : Retour dans les salles obscures après 10 jours au soleil parfaitement réussi : un coup de coeur, tout de suite ! Chouette ! Quel film ! Un film qui fait du bien, que l'on regarde avec le sourire du début à la fin, un film enchanteur et euphorisant ! Populaire possède aussi un charme désuet qui n'est pas sans me rappeler le film "Les émotifs anonymes", tant dans les décors, que les rapports entre les personnages.

Populaire nous ramène à une époque, 1959, où pour les jeunes femmes, le rêve ultime était de devenir secrétaire.... Ensuite, il y a eu celui d'être hôtesse de l'air. Maintenant, les jeunes femmes n'ont plus de rêves collectifs puisqu'à priori et à quelques exceptions près, tout métier leur est accessible.

Le scénario est aussi audacieux que léger. Audacieux, car faire une film sur des concours de vitesse de dactylographie dans les années 50 n'est sans doute pas une idée qui viendrait à chacun au lever du lit. Léger, car l'histoire et la réalisation mettent en avant fraîcheur, humour et simplicité. Même si l'on peut éventuellement deviner où ce film nous mènera, notre plaisir n'en n'est pas diminuer, au contraire ! Et l'on en vient à être très stressée et excité lors des épreuves de vitesse, redoutant l'inévitable, comptant le nombre de page enfilées dans le rouleau par les concurrentes...

L'alchimie entre les deux acteurs principaux, Romain Duris et Deborah Francois, fonctionne à merveille. Lui dure au coeur tendre, elle fragile et maladroite dont le caractère s'affirme au fil du film. Dire que Déborah François a été choisie parmi 150 comédiennes auditionnées ! Mon petit doigt me dit qu'elle n'aura plus beaucoup d'audition à passer, mais que les propositions de scénario arriveront tous seuls dans sa boite aux lettres ! C'est en effet tout le mal que je lui souhaite !

Au delà de cet aspect de légèreté, le film s'attache à traiter le sujetdes conditions de femmes dans les années 50, mais surtout, celui du sport de compétition, du mental, de l'entraînement, et du rapport entre coach et sportif. Comment, j'entends que vous doutez que la vitesse dactylographique soit un sport ? Alors, allez voir ce film, et en courant, cela vous redonnera déjà quelques notions de base sur le sport, l'effort et l'endurance !

Lorsque le générique de fin est apparu, je me suis demandée....Et si, en 2012, on organisait encore ce genre de concours, qui gagnerait : une jeune secrétaire, vêtue d'un tailleur et coiffeur ou un geek, pâle de n'avoir vu le soleil depuis 3 mois mais ayant les doigts collés sur son clavier de PC depuis sa tendre enfance ???

Populaire, un comédie romantique délicieuse et rafraichissante, où l'on rit de bon coeur. Lors de ma séance, la salle s'est lancée à quelques applaudissements !

 

 

 

Rédigé par Géraldine

Publié dans #Cinéma Français

Repost0
Commenter cet article
D

Bonjour Géraldine, c'est assez cousu de fil blanc concernant la fin de l'histoire mais qu'est ce que c'est sympa. J'adore le générique du début et Déborah François est bien charmante. Bonne
après-midi.
Répondre
G


@ Dasola : Oui, cousu de fil blanc, mais tellement frais, drôle, que c'est un délice !



L

Je ne savais pas trop quoi en penser... du coup je le note et j'irai le voir !!!!
Répondre
G


@ Lilibook : Tu vas adoré ! Bonne séance, amuse toi bien !



L

j'ai justement vu la BA il y a quelques jours, ça m'avait l'air effectivement sympa comme tout!


plus le temps d'aller au ciné malheureusement, mais j'attendrai surement sa sortie en DVD!
Répondre
G


@ lasardine : il sortira dans qques mois, mais trop tard pour noel !



A

Bon moi je suis plus mitigée, j'ai pas vraiment été prise par la magie de l'histoire. Tout était trop couru d'avance, comme si à chaque minute du film je pouvais prévoir la minute suivante...
J'ai trouvé ça sympa et mignon mais sans plus.
Répondre
G


@ AGFE ; Je t'accorde le couru d'avance, j'aurais pu deviner la fin, quoique, et si l'auteur s'était accordé un brin de malice supplémentaire pour transformer légèrement la fin ??? Mais tout de
même quel film rafraichissant et euphorisant non ?



D

Super j'ai bien envie de le voir celui-ci j'ai même fait un concours sur le site où l'on doit taper un texte à tout barzingue purée et dire que je suis secrétaire et ben je suis loin des supers dactylo de l'époque c'est sur et en plus à l'époque pas le droit à l'erreur !


Bisous et bonne soirée !
Répondre
G


@ Didi : Tu es arrivée à quelle position au concours ???



S

Il me tente vraiment beaucoup celui-là !
Répondre
G


@ Sylire : Un film qui fait du bien ne se refuse pas !



V

Malgré les avis mitigés, j'ai très envie d'y aller. 
Répondre
G


@ Valérie : Je vais être tout à fait subjetive et de mauvais esprit : les avis mitigés n'ont pas vu le film !!! lol



F

Je voulais aller le voir jeudi dernier avant de repartir à Tunis, mais je n'a pas eu le temps et je le regrette car j'ai beaucoup aimé la bande-annonce et ton avis me donne encore plus envie.
Vivement le DVD !
Répondre
G


@ Frankie : Dommage. Mais tu n'as que quelques mois à attendre, sous un climat bien plus propice que par chez nous !



M

Je les ai vus présenter leur film et j'ai tout de suite eu envie d'aller les  voir. Je suis contente que tu confirmes ma bonne impression. 
Répondre
G


@ Mango : ce film est vraiment délicieux. Si j'avais eu... 25 ans de moins, pour Noel, je me ferais offrir une machine à écrire !