Articles avec #focus sur un blog ! tag

Publié le 30 Juillet 2009

 Poursuivons notre découverte de la Blogosphère littéraire et intéressons nous ajourd'hui au blog de Marie...

                                     Les lectures pêle-mèle de Marie


 

Qui es tu ?
M : J’ai 38 ans et je vis dans le sud de la France. J’ai la chance d’évoluer dans un doux cocon tissé par mes deux filles (4 et 7 ans) et mon compagnon…

 

Ton blog est relativement récent. Qu'est-ce qui t'a soudainement ou pas à pas donner envie de tenir un blog ?
M : Au départ, c’est la curiosité et l’envie d’appréhender la technique des sites personnels qui m’ont motivée.

 

Qu'attends tu de ton blog et de la blogosphère ?
M : En fait, je n’ai aucune attente vraiment définie par rapport à la blogosphère, je découvre ! Au début, ma démarche était de faire des fiches de lecture afin d’obtenir une bibliothèque virtuelle, plus ordonnée que mes étagères réelles ! Je m’aperçois que je vais de belles découvertes en jolies surprises. Je découvre de plus en plus de blogs, de personnalités différentes, d’idées… Des dialogues très sympas m’enrichissent.

 

La lecture, tu es tombée dedans quand tu étais petite ou as tu découvert ce monde sans fin plus tard ?
M : J’ai toujours été fascinée par les livres, aussi loin que remontent mes souvenirs. J’ai cassé les pieds à ma mère et ma grande sœur pour qu’elles m’apprennent à lire, jusqu’à ce que j’obtienne gain de cause. A cinq ans, je pouvais enfin découvrir par moi-même mes premières histoires. L’imaginaire a toujours été ma cabane à bonheur et également mon refuge dans les moments difficiles…

 

Quel fut ton premier frisson littéraire et ton dernier ?
M : Mon premier frisson m’a été offert par les contes de fées…Un de mes plus beaux souvenirs est un magnifique cadeau, vers l’âge de 7 ans, d’amis de mes parents. Leurs cinq enfants, devenus adolescents et adultes, ne souhaitaient pas conserver leurs vieux livres. Un jour, ils sont arrivés avec plusieurs caisses pleines. Imaginez, environ 300 livres de bibliothèque rose et verte ! C’est sans aucun doute le plus beau trésor que j’ai eu dans mon enfance…

Je ne parviens pas à situer mes tous derniers frissons littéraires, c’est un bonheur qui se renouvelle régulièrement

 

 

Comment choisis tu tes livres ? En d'autres mots, comment composes-tu ta PAL ?
M : Pour l’instant, je n’ai plus le temps de passer de longs moments dans les librairies pour respirer les livres, déguster les couvertures, grapiller quelques mots ça et là au hasard des pages… Heureusement, les blogs me donnent plein d’idées !

 

 

L'URL de ton blog est "rêves de lecture"... Pour toi, quel serait le livre idéal qui n'existe pas encore ou que tu aimerais trouver demain dans une librairie ? (Je sais, elle est trop dure cette question ! lol !!!)
M : Les livres sont comme des êtres vivants, ils ont tous leur originalité, leur caractère. Certains me font rêver, d’autres me repoussent. L’idéal est ce vers quoi on tend, sans jamais l’atteindre… Je préfère les livres semblables à nous, humains : attachants, imparfaits, agaçants, touchants et rigolos.

 

 

Si on t'offrait de partager un diner avec l'auteur de ton choix (décédé ou vivant) ... Qui choisirais tu et où l'emmènerais-tu ?
M : Au risque de paraître ours, je n’ai aucune envie de partager un repas avec quelqu’un juste parce que c’est un auteur.

Si cela devait m’arriver, je serais paralysée de stress, en apnée, en état de stupeur idiote, dans l’incapacité de décrocher un mot… Y a-t-il des amateurs ?

 

A part la lecture, quelles sont tes autres passions ou passe-temps ?
M : Ma plus grande passion est sans doute la compagnie des personnes que j’aime : famille et amis.

Mes autres addictions sont les activités de plein air : j’adore l’escalade (même si je n’en fais plus que de manière épisodique par manque de temps). Pendant plus de dix ans, les falaises et parois de montagne ont accaparé mon temps et mes pensées de manière extravagante. Calcaire, granit… Chaque rocher recèle des pépites de bonheur et d’adrénaline ! J’aime beaucoup également les voyages et la randonnée…

 

 

Pars tu en vacances ? Et quels sont les 3 livres que tu emmènes avec toi ?

M : Trois livres seulement pour les vacances ? Pas envisageable ! Même lorsque nous partions à l’étranger avec sac à dos et duvet (avant d’avoir les enfants), je prenais le minimum de vêtements pour laisser plus de place aux bouquins. Et tant pis pour le poids sur le dos !

Maintenant, nous prévoyons carrément une valise pour les livres, nous sommes une famille de 4 Lecteurs Compulsifs Anonymes…

Je pars au mois d’août en Bretagne, dans les Côtes d’Armor, et ma liste de livres sera à peu près la suivante : Chinoises (Xniran), Le Grand Meaulnes (Alain Fournier), Itinéraires d’enfance (Duong Thu Huong), Les petites fées de New-York (Martin Millar), Des choses fragiles (Neil Gaiman), Comme un roman (Daniel Pennac), Tigre le dévoué (Chen), La tête en friche (Marie-Sabine Roger), La tournée d’automne (Jacques Poulin). Certains livres pourront se rajouter bien sûr…



                                                  

                                                     

Voir les commentaires

Rédigé par Géraldine

Publié dans #Focus sur un blog !

Repost0

Publié le 24 Juin 2009

Poursuivons notre découverte de la blogosphère littéraire en décorticant le blog d'Edelwe "Lectures et Farfafouilles", qui officie à cette adresse : http://on-ne-voit-bien-qu-avec-le-coeur.over-blog.fr/

                                                                                          

Bonjour Edelwe,

Tu dois t'en douter, je vais t'interroger sur la signification et l'origine de ton pseudo... Moi, j'y verrai bien le nom d'une plante mais ... 
E : Un nom de plante? Curieux...je n'y aurais jamais pensé. La signification en elle-même est trop personnelle pour que je puisse l'expliquer. Mais en gros c'est en lien avec le RPG (le jeu de rôle...auquel je ne joue pas d'ailleurs) et un dessin-animé. C'est la transformation du nom d'un des personnage.

Manifestement, tu blogues depuis longtemps (depuis 2005), et à priori avec toujours autant d'enthousiasme. Bloguer pour toi : un besoin, un plaisir, un passe temps, une passion ? 
E : C'est un peu tout ça à la fois. Au tout début, en 2005 (mais tu as fait des recherches d'archive ma parole!), c'était comme ça pour essayer. On entendait parler de blog partout et j'étais intriguée. Je suis curieuse de nature, donc je me suis lancée. J'ai commencé en parlant surtout des films que j'avais vus. Puis je me suis lassée (je me lasse généralement assez vite des nouveautés...d'où une découverte passagère delà poterie, du piano, des bracelets brésilens, de la broderie...j'en passe et des meilleures). Puis au moment de mon capes de doc, j'avais besoin de m'occuper l'esprit, donc j'ai repris. Et arrêté de nouveau. Enfin, en février, j'attendais mes résultats de mutations, gros coup de stress. Je cherche des occupations, me promène sur le blog de Kali (les livres sont une des rares choses à me détendre dans ces cas-là). De là je découvre les blog de Neph et de Pimprenelle. Et ça m'a donné envie! J'ai donc pris mon courage et mon ordi portable à deux mains et je m'y suis remise. Je continuerai tant que cela m'enthousiasmera. J'aime particulièrement découvrir toutes vos lectures ! ça me passionne ! (et ma LAL s'en ressent!).

Ton ancien blog était sur space live. Qu'est-ce qui t'a amenée sur overblog ? 
E : J'en avais marre de cet hébergeur! on ne pouvait presque rien faire et le pire c'était pour mettre des photos en ligne. Gros ras-le-bol ! donc j'ai changé pour Overblog (suivant le bon exemple de Kali) qui est quand même plus agréable d'utilisation, malgré quelques bugs et surtout le problème de la gestion des liens.

Quel est ton meilleur souvenir de blogueuse ?
E : C'est difficile. Il y en plusieurs. Si je devais en choisir trois, je dirais mes premiers commentaires (toute la famille a été avertie que J'AVAIS DES COM !!!!), mon premier paquet de SWAP, Noël avant l'heure! (mais le deuxième colis était tout aussi fantastique) et surtout le moment où Stephie a annoncé que j'avais gagné le concours de l'étagère invisible! Moi qui ne gagne jamais rien (ah...la solitude des lotos de village...quand tout le monde a des quintes, des cartons, et que toi tu n'as rien, même pas trois numéros épars...). J'étais enchantée! En plus c'est un livre que je voulais lire depuis longtemps.

La lecture, tu es tombée dedans petite ou tu l'as découvert plus tard ? 
E : Tout petite. Mes parents me lisaient des histoires et je voulais absolument apprendre à lire pour pouvoir les lire toute seule. Dès que j'ai pu, je m'y suis mise et je ne me suis jamais arrêtée. Il ne passe pas un jour sans que je lise, au moins un chapitre. C'est une nécessité vitale. Et c'est l'un des plus beaux cadeaux qu'on puisse faire à quelqu'un : lui donner le goût de lire.

Si tu ne devais choisir qu'un genre littéraire, lequel choisirais tu et pourquoi ? 
E : Trop difficile ! ce que j'aime, c'est la diversité, la possibilité de choisir. C'est ça qui est formidable dans la lecture : l'infinité des possibles. Tout peut exister. Et si quelque chose n'existe pas, on peut le créer. J'aurais donc bien du mal à répondre à cette question. Je ne pourrais pas ne lire qu'un seul genre.

Quelle relation entretiens tu avec la blogosphère ? 
E : J'aime partager vos passions, vos coups de coeur et vos coups de gueule. J'ai parfois l'impression de vous connaître, même si je ne vous ai jamais rencontrés. C'est une vraie ouverture sur le monde et un réelle plaisir de découvrir des gens qui aiment lire, avec qui on peu échanger. Des gens passionnés tout simplement. Grâce auxquels je fais plein de découverte. Et quand j'ai un coup de blues, vous lire me remonte le moral. J'ai aussi voir que j'ai des com' sur mon blog (je regarde le matin avant de partir ou le soir en rentrant). Et puis j'adore tout ce qui s'est créé autour de ces blogs : rencontres, swaps, challenges, tag... que d'inventivité, de générosité ! et puis, j'avoue, j'adore dire quand on me demande ce que j'ai fait le week-end dire : je me suis occupée de mon colis SWAP...et voir l'air ébahi de mon interlocuteur. Je sais, c'est snob...mais c'est tellement bon. Un peu comme un secret...

Te souviens tu de ton premier et de de ton dernier frisson littéraire ? 
E : Mon premier, c'est facile : Emilie (les albums pour enfant) qui fouille dans ses poches et découvre plein de petits trésors. J'avais adoré. Quant au dernier...Toi Pénélope d'Annie Leclerc (offert pour mon 2° swap). J'ai adoré cette vision de l'Odyssée par Pénélope. J'ai trouvé ça très beau, très touchant, avec une belle réflexion sur la place de la femme dans un monde d'hommes.

A part Edelwe, qui es tu ? Quelles sont tes passions ? 
E : A la question "qui es-tu", beaucoup d'auteurs on répondu par des pirouettes. Pour reprendre Rimbaud "Je est un autre". Je dirais plutôt que Je est multiple. En fait ça dépend un peu des jours.
Mais pour ce que j'aime : faire la cuisine et essayer de nouvelles recettes (la dernière en date, la pana cotta au chocolat), danser et écouter de la musique, aller au cinéma, passer du temps avec les gens que j'aime. J'adore aussi aller au théâtre ou me promener tranquillement quand il n'y a pas trop de monde.

Les vacances approchent. Quels sont les 3 livres que tu conseillerais pour de longues apres-midi plage ??? 
E : Encore un choix! Disons...
-Un Fred Vargas (j'adore son style et le commissaire Adamsberg. On ne peut plus le lâcher)
-Rebelles (Anna Godbersen) : qui se lit bien, très bien et qui nous plonge dans le Manatthan de 1899.
-L'Odyssée de Pénélope (Margaret Atwood) : de nouveau l'Odyssée vue par Pénélope, sur un ton très amusant
 
Et le bonus (comme pour les dvd) : 
-Un bon gros pavé du genre : La foire aux vanités (que je compte lire cet été) pour profiter des vacances!

                                
                                              

Voir les commentaires

Rédigé par Géraldine

Publié dans #Focus sur un blog !

Repost0

Publié le 4 Juin 2009

Poursuivons notre découverte de la blogosphère littéraire. Mettons un coup de projecteur sur le blog de Laetitia la liseuse, blog que vous pouvez rejoindre d'un click sur sa magnifique bannière !

                                                                       

Au fil de mes lectures, tel est le titre de ton blog. Et Laetitia la liseuse, ton nom... heu de scène on va dire ! C'est curieux, car à première vue, on pourrait croire à une fausse faute d'orthographe. Et bien non, pas du tout. Comment as tu choisi ton pseudonyme  ? 
LLL :Tout à commencé avec un tableau du peintre Fragonard nommé La liseuse. Cette peinture, je l’admire depuis toute petite chez ma tante qui en a une copie. En créant le blog, j’ai tout de suite pensé à La liseuse et voulu en faire l’emblème de Au fil de mes lectures. Un pseudo qui peut être trompeur, en effet, vu ses autres significations.

 
De même, comment as tu choisi la présentation de ton blog et la symbolique de tes magnifiques bannières ?
LLL :
Au fil de mes lectures a beaucoup évolué depuis ses débuts. Au niveau du design et de l’agencement des rubriques surtout. Ma passion pour le préraphaélisme (style d'un groupe pictural anglais du XIXe siècle s'inspirant de la peinture italienne antérieure à Raphaël), très présent sur le blog, est d’une certaine manière liée à mes lectures puisque ce mouvement pictural s’inspire de thèmes tels que la mythologie, les légendes, la littérature et la poésie ainsi que des époques qui me fascinent comme le moyen-âge et l’antiquité.

 
La lecture, tu es tombée dedans petite ou tu l'as découvert plus tard ? 
LLL : Petite, je n’étais pas si férue de lecture que ça. J’étais plus occupée à gambader et à explorer ce qui m’entourait. J’ai tout de même garder mes livres de petites filles. Les malheurs de Sophie, Croc blanc, La petite Doritt, Les 4 filles du Dr March… Mais devenue ado, ce sont plutôt des séries comme Les dames du lac de Zimmer Bradley, Les chroniques des vampires de Rice et Les enfants de la terre de Auel qui m’ont propulsée dans le royaume enchanteur des livres.

 
Aujourd'hui, pourrais tu dire "Jamais sans mon livre" et à quel point ? 
LLL : Jamais sans mon livre ? Je crois bien. Un signe évident de dépendance ? Une pile de livre à lire qui ne cesse de croître. Seul obstacle à ma folie de lecture ? Mon manque d’attention qui me pousse à ne lire que chez moi. Seule entorse à la règle ? je peux très bien partir quelques jours en vacances sans amener de livres avec moi même si je risque fort de visiter dans mes périples les librairies.

 
Qu'est-ce qui t'a décidé à créer un blog ? Savais tu tout de suite quoi faire de ce blog ou celui ci a-t-il évolué au fil du temps ?
LLL : Je me souviens avoir débuté ma carrière de lectrice de blogs littéraires en lisant ceux de Cuné, Allie et Compagnie. Puis j’ai eu envie de les rejoindre et m’essayer à l’écriture de chroniques. Ce fut une expérience plus que concluante puisque mes avis se sont affinés au fil du temps et mes fautes d’orthographe ont considérablement diminué.

 
Ton blog vient de fêter ses 2 ans avec un nombre époustouflant de visiteurs. Bref, un succès qui semble vouloir perdurer. Alors, heureuse ??!!!! 
LLL : Et comment ! D’autant plus que je me suis beaucoup investie. Pour quelqu’un qui papillone d’une activité à l’autre, je suis encore toute étonnée de me voir toujours aussi impliquée deux ans plus tard dans cette aventure. Mon record, toutes catégories confondues ! Et puis, il y a les échanges avec les autres lecteurs qui est un sacré moteur de motivation. Un blog vivant, dynamique, est toujours plus agréable à tenir.

 
Quels sont tes 3 meilleurs souvenirs en tant qu'auteur d'Au fil de mes lectures ? 
LLL : Au fil de mes lectures m’a donnée l’envie de participer aux évènements littéraires. J’ai pu ainsi rencontrer des auteurs et lecteurs. Une belle expérience à renouveler. Je pourrais citer les swaps aussi. La préparation des colis et le déballage de celui que l’on reçoit. Ce sont des petites joies que je dois à la blogosphère littéraire. Et pour finir, cette demande d'interview. Sacrée surprise !

 
Quels sont les genres littéraires que tu préfères et au contraire, ceux auxquels tu n'arrives pas à te faire ? 
LLL : Mon blog est un carnet de bord qui reflète parfaitement mes goûts littéraires et mes habitudes de lectrice. Chacune de mes lectures est différente. J’ai le besoin d’alterner les genres, de changer d’époques, de lieux. J’ai toujours eu un faible pour le fantastique ce qui est paradoxal pour une cartésienne dans mon genre. La lecture a le pouvoir de tout rendre possible. L’imagination n’a pas de limite. C’est ce que j’apprécie. Les genres auxquels j’accroche moins sont plutôt rares. Disons les essais et les biographies même s’il m’arrive d’en lire.

 
Enfin, tu nous a montré récemment tes talents de peintre sur ton blog... La peinture est elle aussi une grande passion pour toi ? Quels sont tes autres centres d'intérêt que la lecture ? 
LLL : D’aussi loin que je me souvienne, j’ai toujours dessiné. La peinture, elle, est venue beaucoup plus tard. Par curiosité. Mais la lecture et la peinture sont deux loisirs assez solitaires. Difficile de concilier les deux. Avec mon blog, j’ai un peu mis mes pinceaux de côté. Le temps n’est pas infini. C’est là que l’on s’en rend compte. D’autres centres d’intérêts ? oui, un en particulier que j’aime pratiquer. Le vélo sur route. Un autre moyen d’évasion, de découverte et de dépassement de soi.
 

La période des vacances approche et avec elles, les longs après-midi sur la plage. Pour celles et ceux qui ne sauraient pas quels livres emporter, quels sont tes 3 derniers coups de coeur que tu leur conseillerais ?
 
LLL : Les âmes brûlées d’Andrew Davidson. Une histoire dense et passionnée ! Orgueil et préjugés de Jane Austen. Un récit savoureux et indémodable. Les chants de la walkyrie d’Edouard Brasey. Une saga mythologique épique et romanesque. Vous voilà prévenu !
 
Voili voilà ! Je te remercie pour cette expérience inédite.
 
Bon dimanche !
 
Laetitia la liseuse

                                              

Voir les commentaires

Rédigé par Géraldine

Publié dans #Focus sur un blog !

Repost0

Publié le 13 Mai 2009

Continuons notre découverte de la blogosphère littéraire ! Aujourd'hui, le focus se fait sur le blog de Midola !
Bonne lecture,

                                                                                      

Pour commencer, impossible de ne pas t'interroger sur le pseudonyme que tu utilises : "Midola". Quelle en est l'origine et la signification pour toi ?

M : Midola est tout simplement le nom d’un personnage dans un roman policier de Sébastien Japrisot : Piège pour Cendrillon. C’est un roman que j’ai vraiment beaucoup aimé et bien que je l’ai lu il y a plusieurs années, ce nom m’est toujours resté en tête :

"Il était une fois, il y a bien longtemps, trois petites filles, la première Mi, la seconde Do, la troisième La. Elles avaient une marraine qui sentait bon, qui ne les grondait jamais lorsqu'elles n'étaient pas sages, et qu'on nommait marraine Midola."



Tu es bibliothécaire. Quel cheminement t'a menée vers ce métier ?

M : J’ai toujours aimé les livres, les mots, l’écriture. Après une première année de Lettres modernes à la FAC, je suis partie à Paris suivre un DUT Métiers du livre pour avoir un bagage professionnel. A l’époque, je voulais travailler dans l’édition ; mais qui dit édition, dit vivre à Paris, et après y avoir passé deux ans, je me suis dis qu’il valait mieux que je me réoriente avant qu’il ne soit trop tard. J’ai donc repris mes études de Lettres et de fil en aiguille j’ai intégré le monde la bibliothèque !

 

 

Pour toi, les livres, c'est amour depuis toujours, pour toujours ou pas toujours l'amour... ?

M : Quand j’étais petite, il n’était pas question que je m’endorme sans avoir eu une histoire. Et quand j’ai été capable de lire toute seule (même si j’ai fait preuve de beaucoup de mauvaise volonté pour apprendre à lire…) je n’ai pas arrêté de dévorer des romans !

 

 

Quand on s'est rencontré l'été dernier, j'ai été étonnée qu'à l'époque, tu ne tiennes pas de blog. Qu'est-ce qui t'a décidée à créer ton blog ?

M : En fait, on m’a fortement incité à tenir un blog en me le créant ! Ca répondait à un besoin de sortir un peu de la littérature jeunesse et de parler un peu plus de mes lectures adultes. En fait, malgré ce que l’on peut croire, les lecteurs ne demandent que très peu de conseilles de lecture, c’est parfois un peu frustrant. Midola’s blog compense donc ce manque de communication.

 


T'es tu fixée une ligne de conduite pour ton blog où alors tu vas en fonction de ton inspiration et de ton instinct ?

M : Ma principale ligne de conduite c’est d’essayer de publier régulièrement. Ce qui n’est pas toujours facile, surtout avec les beaux jours qui arrivent ! Et puis j’essaie de privilégier mes impressions de lectures plutôt que les résumés de romans (que l’on peut facilement trouver sur d’autres sites). En tout cas, le but est de m’amuser, le jour où ce blog deviendra une contrainte, je le fermerai.

 

Tu as, à mon avis, une très belle écriture, très soignée. Est-ce inné, l'as tu appris ou peut-être chaque billet est-il le fruit d'un long travail, d'un remaniement, d'un choix de mots très précis...

M : Ton compliment me touche beaucoup d’autant plus que je suis très sensible aux mots, aux sonorités, au rythme. Il y a certains billets que je soigne plus que d’autres (ceux qui me tiennent le plus à cœur évidemment) mais de manière générale je les écris rapidement. Je pense que ma facilité à écrire vient de mes lectures, du fait que j’ai toujours écrit et évidemment de mes études de Lettres.

 

 

Y -a-il un de tes billets que tu chérisses particulièrement ? (si oui, merci de me donner le lien !)

M : Je crois que le billet que j’aime le plus est celui de La Route de Cormac McCarthy. C’est un billet que j’ai pris le temps d’écrire pour essayer d’y traduire tout ce que ce que m’a inspiré cet incroyable roman.

 

Quel genre littéraire préfères-tu et pourquoi ?

Je ne sais pas si j’ai un genre littéraire préféré. Ca dépend beaucoup de mon état d’esprit. Je peux lire un classique du XIXe, enchaîner avec un polar, passer par le Nouveau Roman, un SF jeunesse… Pour faire simple, je ne lis presque pas de SF adulte, ni de poésie.

 

Si tu ne devais lire qu'un seul auteur tout au long de ta vie, lequel choisirais-tu ?

M : Ta question est pire que celle des Trois livres à emmener sur une île déserte ! Le premier nom qui me vient à l’esprit c’est Proust. Lire toute son œuvre m’occuperait un bon bout de temps, et elle permettrait plusieurs relectures. Mais quelques bonheur de varier les plaisirs !

 


Et enfin, que t'as apporté la blogosphère ? As tu découvert des livres ou des auteurs grâce à tes balades bloguesques ???

M : J’ai fait beaucoup de belles découvertes grâce à la blogosphère. De belles découvertes littéraires (notamment Cœur Cousu et la Reine de lectrices !) mais aussi semi-humaine. C’est si facile de communiquer les uns avec les autres, de découvrir des avis très différents sur nos lectures. Un enrichissement permanent !


Pour frapper à la porte de chez Midola, cliquez ici :
Midola's blog

                                                                     

                                                                                                                                                            

Voir les commentaires

Rédigé par Géraldine

Publié dans #Focus sur un blog !

Repost0

Publié le 28 Avril 2009

Aujourd'hui, c'est le blog le Liza, Bibliza, que je vous invite à découvrir si vous ne le connaissez pas, ou à approfondir si vous vous êtes déjà promenés dans ses billets.

Après la lecture de l'interview de Liza, je vous invite donc à vous rendre chez elle en cliquant directement sur sa bannière !

                                                                                

Bonjour Liza,

Tu n'ignores pas que je te considère comme ma marraine sur la blogophère littéraire que j'ai découvert à travers ton blog. Et toi, as tu aussi une "marraine" qui t'a inspirée ? Penses tu avoir d'autres "filleules" de par la blogosphère ?

Liza : Oh, « marraine » est un grand mot, non ? Mais j’en suis fière en tout cas. Quant à moi, je n’ai pas de marraine, j’ai découvert un peu toute seule.

 

Bibliza, la bibliothèque de Liza, tel est le titre de ton blog. Et j'avoue qu'il sonne particulièrement bien. De même, ta bannière a un design bien particulier, bien à toi. On pourrait en parler comme d'un logo de marque. Tout cela s'est il imposé à toi où résulte-t-il des longues réflexions, de débats, de tri, de votes !!!?

Liza : Le titre m’est venu d’emblée : je compile toutes mes lectures, à l’instar d’une bibliothèque. La bannière, j’ai fait des essais. Je voulais un truc bien à moi. Pas forcément pour me détacher du lot, pour imposer une marque, juste pour être en phase avec mon blog.

 

D'où te vient ta passion pour les livres ? Te souviens tu de ton premier frisson littéraire ?

Liza : Toute petite j’ai découvert l’univers des bibliothèque avec ma tante, enfin grand-tante, qui y travaillait. Comme la plupart des filles de ma génération, j’ai commencé avec les Oui-Oui, Club des Cinq, Six Compagnons, Alice, … Puis les Chairs de Poule et quelques romans pour ados, mais à l’époque, comparé à aujourd’hui, les rayons ados étaient relativement pauvre. J’ai donc eu une période de non-lecture. Ensuite, un été où je jouais la jeune fille au pair, j’ai commencé à lire beaucoup plus et à noter mes lectures : c’est là que j’ai découvert Amélie Nothomb, Frédéric Beigbéder, …

Frisson littéraire ? Je me rappelle qu’en CP j’avais lu mon premier Oui-Oui, Oui-Oui et le chien qui saute, en un soir, et ça avait épaté tout le monde. Ca m’a beaucoup marqué, il faudrait d’ailleurs que je le rachète !
Mais la grande émotion, c’est avec Apollinaire en Première : je suis tombée sous le charme !

 

Tu es diplômée d'un DEUST des métiers du livre. Ce blog est il né juste pour ton plaisir personnel ou avec une vocation professionnelle ? 

Liza : Je suis certes diplômée en DEUST des métiers du livre mais les places à Rennes sont très très chères, et je me retrouve à jouer les hôtesses de caisse. Les seuls livres que je vois sont coincés entre un poireau et un paquet de céréales, c’est frustrant. Et cette situation m’a découragée, alors pour me battre, j’ai décidé de faire un blog pour y compiler mes lectures mais aussi quelques anecdotes sur le métier visé : bibliothécaire.

 

Quel est la date de naissance de ton blog ? Au fil du temps, ton blog a-t-il évolué ou suit il une "ligne de conduite" précise que tu te serais fixée dès sa création ?

Liza : Mon blog va sur ses deux ans je crois. Il n’a pas du évoluer beaucoup. Ma ligne de conduite, si toutefois j’en ai une, c’est : je lis-je blogue. Il est rare que je fasse un article sur un roman lu il y a quelques temps. Je fais tout en temps réel.

 

Quel est ton meilleur souvenir lié de près ou de loin à ton blog (journée record en visites, rencontre d'un auteur.... ?)

Liza : Oh ce sont mes swaps. Lorsque j’ai reçu mon premier swap l’an dernier, j’étais comme une enfant devant le sapin de Noel !

 

Y a t-il quelques billets que tu affectionnes particulièrement ?

Liza : Heum non, pas spécialement.

 

Vient forcément le jour où Chez les Filles ou Livres de Poche ou une autre maison d'édition te propose de recevoir et de lire un livre pour le chroniquer sur ton blog. Te souviens tu de ta réaction ?

Liza : J’avais été très contente. Quelque part, c’est quand même une reconnaissance. Et c’est une mission de lire un roman pour un but vraiment précis, je soigne plus ma critique, pour le coup !

 

Comment choisi tu tes lectures : par leur présentation sur ton lieu de travail, à la bib, dans les émissions littéraires ou lors des visites sur les autres blogs ?

Liza : Alors là bonne question ! Je papillonne entre les livres dont on me parle, que je vois sur des étagères de librairie ou de bibliothèque, … C’est frustrant car mes propres étagères croulent sous les livres, au moins une vingtaine demandent à être lus !

Là, par exemple, je lis « Dans les bois », de Coben, prêté par une amie ; et juste avant j’ai lu la BD « Journal d’un remplaçant » de Vidberg que j’ai trouvé en bibliothèque car j’avais une envie soudaine de BD !

Mais je veux surtout lire de tout ! J’ai par exemple découvert Werber en me forçant à lire du Werber. Réticente au départ, j’ai finalement été é-mer-veil-lée ! ^^

 
Si tu devais être l'auteur d'un autre blog littéraire, duquel s'agirait -il ? En d'autres mots, quel est le blog littéraire que tu admires et fréquentes le plus.

Liza : J’avoue que je ne fréquente pas beaucoup de blog, faute de temps. Il n’est pas rare que je passe 10-12h par jour sur mon lieu de travail sans accès à Internet…
Alors je consulte les blogs des gens que je connais, donc en gros, toi et deux autres. Ca aussi c’est frustrant
 !

                                                             

Voir les commentaires

Rédigé par Géraldine

Publié dans #Focus sur un blog !

Repost0

Publié le 1 Avril 2009

Que dis-je, ceux de Schlabaya qui en compte dorénavant deux... Mais c'est à voir de suite, dans l'interview.
Petit rappel du rôle de cette catégorie "Focus sur un blog" : mettre un petit coup de projecteur sur un blog que j'apprécie et sur son auteur... Histoire de voir ce qui se passe ailleurs.

 

Schlabaya ton pseudo et Scriptural le nom de ton blog... Voilà qui paraît bien mystérieux. Peux tu lever un peu de voile et nous expliquer la signification de l'un et de l'autre ?
 Schlabaya de Mortefeuille est un pseudo que j'avais choisi lorsque j'étais étudiante (ça fait un bail !) et que j'écrivais occasionnellement, je trouvais la sonorité amusante... Récemment, quelqu'un m'a signalé qu'il existait un Duc de Mortefeuille dans la littérature enfantine, je vais donc laisser tomber ce patronyme, dommage !
Scriptural, c'est plus récent. Je croyais avoir inventé ce terme à partir de "sculptural"; en fait il existe déjà, et concerne plutôt les finances ! Un domaine qui ne me passionne pas, par ailleurs. Mais je l'ai tout de même gardé.

 Quel est la date de naissance de Scriptural ? Et pourquoi d'un seul coup, ce besoin de partage via un blog ?

 Ce blog est né le 29 avril 2008. Auparavant, j'avais ouvert un forum littéraire qui portait le même nom (http://scriptural.aceboard.fr) afin de partager cette passion pour la chose écrite, mais il n'a pas fait long feu... Et puis, j'ai eu envie de créer un espace plus personnel, bien à moi, où je pourrais donner libre cours à mon envie d'écrire.

 Quels objectifs avais tu pour Scriptural, tant sur le contenu que sur le message à passer ?
Je voulais bien entendu partager mes coups de coeur en matière de littérature, ou dans d'autres domaines, mais également des coups de gueule et réflexions diverses sur certains sujets de société ou encore sur l'actualité. Sinon, je voulais aussi me risquer à publier quelques écrits personnels, en espérant susciter des réactions.
 
Pourquoi cette soudaine scission, il y a quelques semaines, en 2 blogs, Scriptural et Chroniques de Roazhon ? Un coup de tête ou mûrement réfléchi ?
C'est quelque chose que j'envisageais de faire depuis plusieurs mois. Au départ, je voulais consacrer ce blog à Rennes, et finalement j'ai décidé d'y mettre également les articles qui parlent de faits de société en général. Je trouvais que le blog Scriptural devenait un vrai foutoir, j'y parlais de tout pêle-mêle... Pour un peu on y aurait retrouvé des recettes de cuisine, ma liste de courses, ou mes photos de famille LOL ! Je suis quelqu'un de très bordélique, mais pour le coup j'ai fait le grand ménage de printemps.
 
Qu'est-ce qui distingue maintenant ces 2 blogs ?
Scriptural est désormais un blog littéraire (qui parle aussi de ciné, musique, etc), et Chroniques de Roazhon se veut désormais un blog "citoyen", où il es question de Rennes, mais aussi de l'actu en général, sans que tout se mélange. Je pense que les visiteurs qui viennent sur l'un ou sur l'autre blog ne recherchent pas nécessairement les mêmes choses.
 
Depuis que je visite régulièrement ton blog, je lis régulièrement des billets dénonciateurs des injustices diverses. Tu sembles être de tous les combats ? Cumules-tu dénonciations sur tes blogs et actions dans la vie réelle ?
Ah non, je ne suis pas de tous les combats, et en fait je ne suis pas du tout une militante de terrain. Je me contente de relayer des infos qui peuvent être utiles, signer et faire signer des pétitions, etc. Dans ma vie réelle, il m'est arrivé de militer, mais pas de façon très soutenue. Depuis que j'ai des enfants, c'est devenu compliqué d'ailleurs. Et comme (malheureusement), je ne travaille pas pour le moment, je ne suis pas forcément "portée" par un mouvement dans mon milieu professionnel. Mes amis et connaissances ne sont d'ailleurs pas forcément des militants non plus.
 
Quel est le combat qui te motive le plus ? Où l'injustice qui de dégoûte le plus ces temps ci ?
L'injustice qui me dégoûte le plus en ce moment : peut-être le sort des sans-papiers actuellement, la façon inhumaine dont ils sont traités. Des familles séparées parce que le papa ou la maman viennent d'ailleurs et sont devenus indésirables. Des gens comme toi et moi, qui ne demandent qu'à vivre en paix, et qui sont brutalement renvoyés dans des pays où parfois ils n'ont plus d'attaches, où, pire, ils risquent souvent la mort. Des hommes, des femmes et des enfants ont déjà payé de leur vie cette politique du chiffre, qui coûte d'ailleurs très cher à l'Etat, et que rien ne justifie. C'est du fanatisme pur et simple.
Le combat qui me motive le plus, globalement, est celui de la décroissance soutenable : comment continuer à vivre sur notre planète ? Il faudra beaucoup de volonté pour cela... D'abord, renoncer au cercle vicieux de la fameuse croissance (surproduction, surconsommation, spéculation, etc) qui n'est absolument pas viable, et revenir à une économie réelle, plus simple, basée sur l'échange et sur la reconnaissance des besoins réels. Cela suppose de réduire notre train de vie, d'apprendre à nous respecter les uns les autres afin de partager les ressources équitablement. Je crois que cette idée fait son chemin chez beaucoup de citoyens. Mais en ce qui concerne les grands de ce monde, c'est loin d'être gagné. Je suis assez pessimiste quant aux intentions de ceux qui nous gouvernent !
 
La fin de l'interview approche, revenons vers un peu plus de légèreté : Quel est ton meilleurs souvenir de blogueuses ?
Il y en a plusieurs ! De belles rencontres virtuelles, d'abord qui pour certaines deviendront peut-être des amitiés, du moins je l'espère.  Sinon, certains des auteurs dont je parle ont réagi à mes articles (dans les commentaires ou par mail), ce qui m'a fait chaud au coeur, et j'ai eu des échanges sympathiques avec divers internautes. Et bien sûr, grâce à une certaine Géraldine, j'ai été contactée par deux maisons d'édition, Michel Lafon et Jacques André, et j'ai eu la chance de recevoir des romans à lire en échange d'une critique, ce qui est appréciable.

Enfin la lecture, es tu tombée dedans quand tu étais petite où est-ce un goût qui s'est révélé plus tard ?  
Je suis tombée dedans petite, j'ai toujours beaucoup aimé lire, et j'ai commencé à écrire assez tôt aussi.

Question incontournable sur un blog surtout littéraire : quelles seront tes 3 prochaines lectures et quel est ton dernier coup de coeur littéraire ??
Mon dernier coup de coeur littéraire concerne un magnifique premier roman : "Le coeur cousu" de Carole Martinez. Il a reçu huit prix littéraires, et est tellement original, bien écrit, et puissant, que je ne sais même pas comment je pourrais écrire un billet dessus... Il y a tellement à en dire ! C'est un roman qui tient du poème et du conte oral, à lire à voix haute.

Mes trois prochaines lectures : je vais d'abord finir une biographie de Charlotte Brontë par Elizabeth Gaskell (livre gentiment prêté par la traductrice, qui par ailleurs tient un café parents-enfants très sympathique à Rennes, dont voici le blog : http://cafeclochette.blogspot.com/ ), puis je vais me plonger dans "Retour en terre" de Jim Harrison (coup de coeur de mon père), et ensuite... probablement "La fenêtre panoramique" de Richard Yates (j'ai adoré le film "Noces rebelles" qui en est inspiré).

Vous retrouverez donc les 2 univers de Schlabaya ici :
CHRONIQUE DE ROAZHON ET
SCRIPTURAL

                                                    
                                                                             

Voir les commentaires

Rédigé par Géraldine

Publié dans #Focus sur un blog !

Repost0

Publié le 9 Mars 2009

Keisha et son blog "En Lisant en voyageant" est la deuxième victime de cette nouvelle catégorie : Focus sur un blog et son auteur.
Mon objectif est bien entendu de mettre un blog (autre que le mien  ) à l'honneur et surtout de découvrir qui se cache derrière son auteur(e) et ses motivations blogesques ! C'est forcément un blog que j'apprécie énormément et une personne avec qui je me sens des affinités interblogues !

 

 Keisha, c'est ton vrai prénom ou un pseudo ? Si c'est un pseudo, d'où te vient cette inspiration ?
Keisha : Avant l'ouverture du blog je m'étais inscrite à un forum dédié à Michael Connelly, un auteur de romans policiers. J'ai choisi comme pseudo le prénom d'une journaliste qui apparaît dans certains de ses romans. Ensuite j'ai gardé ce pseudo pour mon blog et aussi pour l'inscription au forum Inn at Lambton (fans de Jane Austen et de beaucoup d'autres sujets intéressants, bonjour! -fin de la séquence pub)


 La lecture, est-ce une potion magique dans laquelle tu es tombée toute petite où est-ce venu plus tard, par le coup de foudre pour un roman par exemple... A moins que ce soit les coups de règles sur les doigts qui te disait " vous lirez ce pavé indigeste jusqu'au bout", qui t'aurait traumatisée et fait dire "faut que je lise, faut que je lise".

Keisha : Je suis tombée dedans vraiment toute petite, dès que j'ai su lire, au grand agacement de ma mère : « Laisse ton livre, et viens te mettre à table ». Depuis, ça dure...

 Date de naissance de ton blog ? Et pourquoi, quelle motivation t'a poussée à passer le cap de créer ton propre blog ?

Keisha : 8 juin 2008; je me promenais avant sur les blogs littéraires, et j'ai démarré le mien pour garder trace de mes impressions sur les livres lus dans le cadre d'une lecture commune qui venait de démarrer.

Que comptais tu faire de ton blog à l'origine ? Savais tu vraiment que contiendrait ton blog dès l'origine ? Un mélange de chroniques de lecture et de documentaires de voyages ? Où le voyage dont tu fais allusion dans le titre est il l'évasion multiple que représentent les livres ?

Keisha : Dès le début je voulais parler de lectures et de mes voyages passés ou futurs. La partie chroniques de lectures est devenue quasiment la seule, reléguant les voyages à ceux qui s'accomplissent au travers des livres... Mais je n'ai pas perdu l'espoir de trouver le temps de parler de mes voyages...


Ton design a changé ses temps ci. Quels autres changements ton blog a t-il subi depuis sa création ? Ces changements, c'est pour le fun, suivant l'humeur, pour ne lasser personne ?

Keisha : Seulement des changements de design, finalement (et je présente mes excuses aux visiteurs qui ne savent plus où ils arrivent !) ; j'aime changer, mais je recherche aussi un design plus joli et plus facile à lire, avec quand même assez de place. Pas facile quand on ne sait pas « mettre les mains dans le cambouis ».


Tu fais manifestement partie des blogs littéraires les plus dynamiques et les plus lus. Contente de ce résultat ? Fière du chemin parcouru, car tenir en vie un blog n'est pas si facile après tout !

Keisha : *mode gêné On* Là c'est ton impression!! (rires). *mode gêné Off*

Je suis contente de faire plaisir et de partager mes lectures.

Tu publies beaucoup et pratiquement que des chroniques littéraires... Même pas une petite chanson pour te reposer et distraire les autres pendant ce temps là... Heu, à quoi tu carbures ? As tu peut-être encore d'anciennes lectures dans tes tiroirs qui te permettent de tenir ce rythme ?

Keisha : Si tu veux je peux ajouter des chansons dans mes articles s'il y a un rapport... mais je préfère parler de livres (oui, les voyages, plus tard !)

Alors quel est mon secret ? Je lis très vite et surtout surtout je n'ai pas la télévision. Je ne carbure qu'au thé! J'avoue être capable de lire entre 15 et 20 livres par mois, et j'essaie d'avoir des articles en avance ...

La lecture, c'est tout les jours ? Et Combien de temps par jours ? Finalement, quel est ton style de livre préféré ?

Keisha : Finalement le temps sur internet m'empêche de lire autant que je voudrais, c'est un comble ! Mais j'arrive à lire au moins deux heures par jour . Tous les styles de livres, mais les genres qui ne me plaisent pas trop n'apparaissent pas, c'est tout. (ah ah , devinez !!)


Quels sont tes rapports avec la blogosphère littéraire... Envahissant, parcimonieux, addictifs, pur plaisir ?

Keisha : J'essaie déviter le côté addictif, mais pour l'instant c'est du plaisir !

 Quels rapports entretiens tu avec ton blog ? Passe temps, occupation quasi quotidienne, compagnon et espace mémoire de tes lectures, partages, obligation dont tu te passerais parfois, passion fusionnelle !!! Après tout, c'est ce pas un petit coin bien à toi où tu fais ce que tu veux, où tu ranges comme tu veux, où tu penses comme tu veux, bref, un chez toi rien que pour toi !

keisha :Oui, un chez soi ouvert à tous aussi!

Je m'occupe de ce blog quotidiennement, réalisant que j'y passe beaucoup de temps. Prise de conscience nécessaire qui m'a amenée à savoir stopper parfois. Mais j'adore cette aventure! 



Pour vous rendre sur le blog de Keisha, vous cliquez sur son nom en début de billet ou sur la peinture de la voyageuse, symbole de son blog !

                                                                       



                                                                                               

 

Voir les commentaires

Rédigé par Géraldine

Publié dans #Focus sur un blog !

Repost0

Publié le 9 Février 2009

A Girl From Earth ouvre le bal de cette nouvelle catégorie ici : Focus sur un blog et son auteur.
Mon objectif est bien entendu de mettre un blog (autre que le mien  ) à l'honneur et surtout de découvrir qui se cache derrière son auteur(e) et ses motivations blogesques ! C'est forcément un blog que j'apprécie énormément et une personne avec qui je me sens des affinités interblogues ! J'aime connaître les gens. Mais, la blogoshère nous entraîne à rencontrer des blogueurs de toute la planète, impossible à rencontrer réellement, même si nous  nouons un contact sincère. Ces petites interviews sont un premier pas dans une connaissance plus intime interblogueur/blogueuse, sans toutefois déborder dans la vie personnelle de chacun. Le sujet reste les livres, les blogs, la blogosphère. Le reste ne vous intéresse pas et ne nous regarde pas !  Et puis qui sait, peut être la vie nous permettra de nous rencontrer réellement, à moins que nous provoquions les événements. J'espère que cette nouvelle catégorie, qui sera mensuelle voire bimensuelle, vous plaira, même si je suis consciente qu'elle intéressera plus les blogueurs que les non blogueurs ! Mais ne vous inquiétez pas, sur ce blog, il y a en pour tous les goûts !

                                                                         


 AGFE, pourquoi un tel pseudo et cette émoticone qui nous accueille de façon très exotique ?
AGFE : (Yeah, chui interviewée!!!! ) 
 A Girl from Earth, c'est tout simplement Terrienne in English. Terrienne parce que quand on me demande d'où je viens et qui je suis, c'est la réponse la plus simple qui me vienne en tête. Plus anonyme tu meurs, mais en même temps il est très facilement reconnaissable dans l'océan des pseudos, entre autres parce que j'ai dû passer par une quasi périphrase pour me définir (Earthling étant asexué). Rien de particulièrement extravagant donc à la base même si j'ai pu remarquer que ça faisait sourire ou que ça intriguait pas mal de gens.C'est un pseudo qui me colle bien aussi à la peau pour mon côté citoyenne du monde, monde sans frontières, refus de l'étiquette.Je réponds aussi au surpseudo de A girl ou AGFE! ;) 
L'émoticône c'est un pur hasard, je ne suis pas fan de Pucca mais je suis tombée sur elle alors que je cherchais une image pour mon curseur, je trouvais qu'elle collait bien au délire déco de mon blog et depuis je l'ai adoptée comme mascotte.
 
 
 La lecture, t'es tombée dedans quand t'étais petite ? C'est une potion magique pour toi ?
AGFE : Quelque part oui. Il y avait beaucoup de livres chez nous et d'immenses bibliothèques, et je me souviens très bien de ma frustration de ne pas pouvoir déchiffrer les phrases des livres de mon frère aîné alors que je devais avoir 4 ans. Je gribouillais aussi énormément mes propres livres en recopiant toutes les lettres que je voyais. Dès que j'ai commencé à savoir lire, tout support de lecture y passait. Je me souviens très bien du premier mot sur lequel j'ai buté, c'était "guignol"! et c'était dans un journal de Mickey!:) (j'en étais encore à b-a= ba, alors forcément g-u-i et g-n-o, c'était du chinois pour moi lol).
 Sinon la lecture pour moi est synonyme de plaisir, d'évasion, divertissement et instruction, et je lis énormément, mais c'est loin d'être ma seule passion.
 
Quand la création de ce blog est-il devenu une évidence et pourquoi ?
AGFE : En fait en mars dernier, je cherchais juste à transférer mes commentaires de lecture d'un forum que je tenais depuis 5 ans et que j'allais fermer. Je voulais faire quelque chose de propre et d'ordonné où l'on puisse retrouver facilement les auteurs par pays et par catégorie. Je ne connaissais pas du tout les blogs et je ne me doutais pas du tout que ça allait me mener jusqu'ici (mdr).
En dehors du plaisir d'un ordre que je ne retrouve pas dans ma propre bibliothèque (mdrrr), je trouve ça chouette de tenir un blog maintenant, et les commentaires de livres sont devenus une nécessité depuis 5 ans environ car à force de lire, il m'arrivait de ne plus me souvenir de ce que j'avais pensé d'une lecture en particulier ou même si j'avais déjà lu un livre ou non. Il manque une quantité de chroniques sur mon blog, sur une bonne dizaine d'années, et je trouve ça bien dommage, surtout que je trouve ça amusant de voir mon évolution dans mes commentaires. 
 
Pourquoi une telle fascination pour la littérature internationale ?
AGFE :Ce n'est pas seulement pour la littérature, c'est une attirance pour le monde en général, notre planète, ce qui s'y passe, je n'aime pas l'idée de ne s'intéresser qu'à son nombril et j'ai une soif de découvertes culturelles et d'apprentissage constant. J'ai toujours aimé m'ouvrir sur les autres cultures, les différentes façons de penser, les autres modes de vie, ressentir le plaisir de découvrir que, malgré les distances, on a plus en commun qu'on ne le pense, avoir le sentiment de pouvoir partager quelque chose avec le monde, d'en faire véritablement partie.
 
Ton blog est très personnalisé dans sa présentation très accueillante. Ca a du être un sacré travail...
AGFE: Le vrai gros travail qui a été une vraie grosse galère ça a été le transfert de mes anciens commentaires, ça ça m'a vraiment fait suer.
En ce qui concerne la personnalisation du blog, ça ça a plutôt été l'éclat'! J'ai fait la connaissance du CSS et du langage html, j'ai trouvé ça vraiment très intéressant (et loin d'être éreintant) surtout que je découvrais vraiment cet univers dont je ne connaissais nada au départ, je me suis vraiment amusée à configurer ce blog, en fait c'est comme décorer son chez soi quand on vient d'emménager quelque part. C'est passé par toutes les couleurs, par de nombreux délires (effacés depuis lol), ce blog a connu de grandes phases expérimentales jusqu'à ce que je m'y sente enfin à peu près bien, et si les visiteurs s'y sentent à l'aise, franchement tant mieux!
 
Comment présenterais tu ton blog en quelques mots ou phrases.
AGFE : Lecture sans frontières - tout est dans le titre.
 
 
Quel rapport entretiens tu avec ton blog ? Passe temps, occupation quasi quotidienne, compagnon et espace mémoire de tes lectures, partage, un travail monstre, une obligation dont tu te passerais des fois, une passion fusionnelle : ton coin bien à toi où tu fais ce que tu veux et où on peut te rendre visite à n'importe quel heure ?
AGFE : Espace mémoire de mes lectures avant tout, partage, forcément, mon coin bien à moi mais ouvert à tous (je fais le ménage derrière).
 
 
Quel regard portes tu sur ton blog et le chemin qu'il a parcouru depuis sa création ?
AGFE : Je suis assez étonnée de voir où ce blog m'a amenée. D'habitude quand j'entreprends quelque chose, c'est soit un projet clairement défini avec des objectifs derrière, soit un délire, une expérience, où je me dis "Let's see what happens!". Là c'était ni l'un ni l'autre, hé ben dis-donc, je ne suis pas déçue du résultat! Je me suis retrouvée dans un Books and the City, j'ai découvert les LCA, je me suis retrouvée embarquée dans 3 défis littéraires, là chui en pleine interview - wouf mes aïeux, faut que je m'évente!
Au début, cet espace était vraiment mon memo perso, et si quelques visiteurs tombaient par hasard sur mes notes et que cela pouvait donner lieu à des échanges enrichissants, tant mieux, mais je n'écrivais pas dans le but de plaire. Maintenant mon approche de ce blog a un peu changé je trouve, je n'écris toujours pas dans le but de plaire, mais je sens que j'écris en ayant conscience qu'on va me lire. Des fois ça m'ennuie un peu. J'essaie de rester le plus spontanée et moi-même possible, je ne veux pas me prendre la tête avec ce blog, le jour où je sentirai que je ne m'amuse plus ou que je ne me retrouve plus dans ce que j'écris, j'arrête.
 
Quel sont les 3 billets (avec les liens s'il te plait! ) qui t'ont le plus marqué et pourquoi
Mmmh... pas facile celle-là!  Mes plus grands chocs émotionnels liés au blog:
- ma première visiteuse, Sandrine Andrieux (http://andrieuxsandrine.over-blog.com/), atterri chez moi par hasard et avec qui j'ai noué ma première relation interblog lol. Je ne sais plus quel était le premier billet qui a vu son commentaire mais j'ai beaucoup aimé nos échanges ping-ponguesques et très spontanés par la suite. Elle n'est plus très présente sur la blogosphère mais nos échanges restent un de mes meilleurs souvenirs, d'autant plus que notre rencontre bloguesque était assez improbable étant donné que son blog n'était pas spécifiquement livresque.
- La Belle et le hautbois d'Armand de François Magin (http://lecture-sans-frontieres.over-blog.com/article-23469760.html) qui m'a valu la visite de l'auteur et où j'ai failli frôler une crise cardiaque. C'était vraiment épique et on a eu par la suite des échanges par emails qui m'ont beaucoup touché et qui m'ont amenée à son interview (http://lecture-sans-frontieres.over-blog.com/article-24372755.html) façon Géraldine  (interview archivée par Wikipédia! rechoc!).
- Les gouttes de Dieu (http://lecture-sans-frontieres.over-blog.com/article-25527443.html), un manga qui a complètement bouleversé ma vie puisque j'ai développé depuis une quasi passion pour le vin (moi qui m'en foutais comme de ma première paire de chaussette).
 
 Et enfin, quels sont tes avis, les regards que tu portes sur la blogosphère littéraire, la relation que tu entretiens avec elle.
AGFE :  J'aime assez cet univers où j'ai découvert des gens comme moi, voire pires en ce qui concerne leur relation aux livres lol. Je trouve ce milieu vraiment très amusant, convivial, très diversifié, très riche, très intéressant, et je ne considère pas du tout ce milieu comme virtuel, ça reste pour moi comme un rendez-vous culturel que j'assimile à mes activités outdoor comme la danse, les arts martiaux, et qui me permet de partager une de mes passions et d'avoir des échanges avec des gens de divers horizons. Je m'y mêle assez modérément cela dit pour ne pas rester scotchée devant mon écran. Mine de rien ça prend du temps tout ça. ;) 

Allez donc faire un tour sur le blog "lecture sans frontières" en cliquant sur la bannière ! 


                                                                  
 

                                                                                                    

Voir les commentaires

Rédigé par Géraldine

Publié dans #Focus sur un blog !

Repost0