LA DEMI-PENSIONNAIRE, de Didier van CAUWELAERT

Publié le 20 Août 2014

Roman - Editions Livre de Poche - 219 pages - 6.10 €

 

Parution en LDP en 2001

 

L'histoire : Thomas mène une vie routinière loin de ses montagnes. A la SACEM, où il travaille, une veille dame lui demande, contre une belle somme d'argent, de se faire passer pour Charles, militaire défunt, auprès de sa fille adoptive. Hélène serait en effet dans le dénie devant le décès de son ancien prétendant. C'est tout une autre histoire que Thomas va découvrir en se prêtant au jeu. Il n'est pas au bout de ses surprises et ne s'attend certainement pas à un tel bouleversement dans sa vie.

 

 

 

Tentation : Le pitch et l'auteur

Fournisseur : Ma PAL !

 

 

Mon humble avis : C'est un beau roman, c'est une belle histoire, c'est une romance... d'aujourd'hui.... et qui pourtant, ne date pas d'hier ! Lol ! Oui, c'est surprenant de lire un bouquin où il est encore question du minitel, des cabines téléphoniques, et du Franc !

Et pourtant, comme nombre d'histoire d'Amour, celle de Thomas et d'Hélène est atemportelle, même si elle est loin d'être banale !

Se plonger dans une oeuvre de Didier van Cauwelaert, c'est être quasi certain de passer un bon moment de divertissement et d'émotion, sans faire l'impasse sur une écriture agréable, soignée et fluide. Mission remplie donc par cette demi-pensionnaire. J'adore la symbolique du titre qui est donnée en cours d'histoire. Demi-pensionnaire, parce qu'Hélène a beau être clouée dans un fauteuil, elle n'est qu'à moitié sur terre. L'autre moitié, c'est dans les airs qu'elle la passe, en étant pilote de voltige.

Didier van Cauwelaert nous offre ici une bonne bouffée d'oxygène et une sacrée leçon de vie, sans jamais se noyer dans le pathos, bien au contraire, puisqu'il nous emmène faire des loopings dans le ciel.

Deux êtres qui n'auraient jamais dû se rencontrer, que tout oppose.... en apparence. En fait, ce roman est un formidable point levé contre les apparences tout simplement. Il démontre bien qu'il faut toujours creuser si l'on veut connaitre, et se défaire des préjugés que l'on vous vend à l'emporte pièce.

Ainsi, Hélène, malgré ses jambes qui ne répondent plus, est une formidable boule d'énergie, d'indépendance et de joie de vivre. Thomas n'est pas l'homme plutôt superficiel qu'il s'emploie a être depuis quelques années. Edmée a t-elle toute sa tête ou celle ci part elle en lambeaux ? Peu importe. Elle a pris Hélène sous son aile et s'attend à ce qu'on lui laisse exprimer son affection pour cette jeune femme courageuse, avec qui elle partage tant. Jacqueline, fille d'Edmée, est-elle aussi mauvaise qu'on le dit, ou juste malheureuse de voir sa mère plus attachée à une "étrangère" qu'à sa propre fille ? Alors que le monde entier voudrait séparer Hélène et Edmée, Thomas va se découvrir une mission....

Bref, par moult rebondissements, avec un humour irrésistible et des idées qu'il faut vraiment trouver, Didier van Cauwelart fait de cette demi-pensionnaire un personnage fantasque, très attachant, drôle et démontre qu'il suffit d'une personne pour changer votre vie, ou du moins la remettre sur les rails que vous vous étiez fixées, mais dont certains événements vous ont écarté. Le tout dans la joie et la bonne humeur ! Vive l'amitié, vive l'Amour, vive l'entraide, vive l'intergénérationel, c'est ce que nous dit Didier van Cauwelaert. Et surtout vive la liberté de chacun !

 

challengeamoureux_4

 

objectif pal

Rédigé par Géraldine

Publié dans #Littérature française

Repost0
Commenter cet article
V
j'adore cet auteur mais je n'ai pas lu ce livre... dis donc, un bel éloge mais seulement 3 étoiles 1/2?
Répondre
G
3 étoiles et demi oui, mais c'est déjà super bien.
j'ai adoré ce livre, mais pas au point d'en faire un coup de cœur !
L
c'est rare chez moi, mais il fait partie des titres que je voudrais relire... j'en ai un grand souvenir de lecture de jeunesse, mais comme un goût d'imprécision et la certitude que je vais encore aimer
Répondre
G
Moi, je me demande ce que je lisais dans ma jeunesse car ce sont tous des auteurs que je ne connaissais pas pour moi. Faut dire que dans ma famille, il y avait les classique et les polars, le reste, c'était à moi de faire ma petite culture avec ma petite curiosité !
P
Van Cauwelaert, ce n'est pas trop pour moi. Je n'aime pas trop son style.
Bonne semaine.
Répondre
G
Rhooo, ben pourquoi dis donc ?!!
T
zut... je reviens de la médiathèque.. si j'aurais su....
Répondre
G
Et bien ce sera pour la prochaine fois !!!
M
J'en ai lu plusieurs à une époque, mais je me suis lassée après quelques uns.
Répondre
G
Mes 2 premiers lives de lui ne m'avait pas captivée, puis je l'ai adopté avec "Le père adopté" justement. Mais bon, je suis loin d'avoir lu toute sa bibliographie, donc pas de lassitude en vue !
G
honte à moi, je n'ai jamais lu cet auteur !
Répondre
G
Hou Hou Hou ! Effectivement, la honte !!! Urgent : réparer cette impasse !
A
Un auteur que je n'ai pas lu depuis longtemps.
Répondre
G
Il faut réparer ça !
A
Très tentant la façon dont tu en parles !
Répondre
G
Ah, j'aime quand je te fais des choses !!!!
N
J'aime beaucoup cet auteur et je ne connaissais pas ce titre ! Noté pour les moments de panne de lecture ! ;-)
Répondre
G
Bonne idée, un bon Van Cauwelaert et ça repart !!!
L
♥ Il est dans ma PAR (Pile à Relire... ben oui, je les ai déjà tous lus !)
Répondre
G
Je lis tellement comme une tortue que je ne peux m'offrir le luxe de me créer un PAR !!!
A
C'est vrai qu'on a le sourire aux lèvres en lisant Van Cauwelaert et figure-toi que je ne connaissais abolument pas ce titre ! Je note donc, on ne sait jamais !
Répondre
G
C'est que ce titre n'est pas tout à fait récent, j'ai acheté ce livre sur une braderie ! Mais quel plaisir de lecture !
C
Merci pour tes explications et ton ressenti sur ce livre
Belle journée Geraldine
Bises
Répondre
G
C'est toujours un plaisir chère Canelle !
E
Je l'ai lu il y a bien longtemps, je me souviens avoir passé un bon moment mais c'est tout...
Répondre
G
Hé ! C'est déjà pas mal "un bon moment" !!!
K
Oh là, quel enthousiasme , tu es convaincante (je n'ai lu qu'un roman de cet auteur, pas un mauvais souvenir, mais flou)
Répondre
G
Par les temps qui court et mes lectures, quand je suis enthousiaste, je le montre, car c'est devenu plus rare !!!