LE BABY-SITTER, de Jean-Philippe BLONDEL

Publié le 1 Juillet 2021

Roman, Le baby-sitter, Jean-Philippe Blondel, avis, chronique, blog

Roman - Editions Pocket -  256 pages - 6.95 €

Parution d'origine : Buchet / Chastel en 2010

 

L'histoire : A 19 ans, Alex, étudiant en fac d'anglais, a bien du mal à joindre les deux bouts, bien avant la fin du mois. Il dépose donc, à la boulangerie de son quartier, une annonce qui propose ses services de baby-sitter, histoire de gagner quelque argent. Un baby-sitter, voilà qui en étonne plus d'un. Mais Alex va devenir le baby-sitter régulier de quelques familles... Est-ce le hasard ou la présence d'Alex , mais dans chacune d'entre elles, la vie va changer, voire même être bouleversée.

Tentation : Ma PAL

Fournisseur : Ma PAL

 

Mon humble avis : Jean-Philippe Blondel est un romancier dont j'ai vivement apprécié toutes mes lectures, sauf la dernière : La grande escapade.

Ces derniers temps, j'ai été plutôt malchanceuse dans mes choix de livres qui se sont souvent révélés laborieux à achever.  Aussi, ce roman de Blondel semblait adéquat pour sortir de cette spirale, d'autant que la 4ème de couv indique "un roman plein d'humanité et de tendresse".

Et c'est vrai... Mais cette humanité dépeinte dans ce roman est assez cruelle, en tout cas, difficile... Dans cette histoire, chaque personnage va vivre une épreuve ponctuelle ou durable, en tout cas, un chamboulement dans la vie... dont il est parfois difficile, voire impossible de se remettre. Le drame va en effet très loin, même s'il est entouré d'une révélation surprenante par la suite, il est tout de même bien bouleversant.

Avec Alex, on entre donc dans l'intimité de plusieurs familles, intimités fort bien dépeintes par Jean-Philippe Blondel. L'une sur-couve l'enfant unique né après des années de mariage, une autre se sépare, une autre subit l'éloignement géographique pour le travail (et ses conséquences), dans une autre, on semble fuir un fantôme mystérieux etc. Blondel nous parle intelligemment de personnes lambdas, comme vous et moi... Que rien ne semble distinguer des autres et pourtant... Chacun a son histoire, ses difficultés, sa légende, sa détresse, ses faiblesses et sa force. Car oui, entre baby-sitter et confident, il n'y a qu'un pas.

J'avoue, j'ai eu du mal à apprécier Alex. Je l'ai trouvé mou, manquant de caractère, d'ambition, de suite dans les idées. J'ai été surprise de constater, à travers ce roman, que nombre d'étudiants considèrent leur arrivée à la fac comme l'accès à l'indépendance... également financières. Pour moi, celle-ci est la suite logique des études, mais elle n'est pas concomitante... En tout cas, elle n'est pas un but, même si elle est parfois une obligation par manque de moyens pécuniers familiaux.

Je suis entrée dans ce roman, qui démarre presque sur les chapeaux de roues, avec allégresse, les pages se tournaient toutes seules, l'écriture est évidemment agréable... Et puis le rythme a faibli et certaines situations sont devenues redondantes à mes yeux. Le sujet principal reste la parentalité, sous toutes ses formes et avec toutes ses conséquences, même les plus discrètes, même les moins spectaculaires, même les plus inattendues, même les plus dramatiques. Mais aussi le passage à l'âge adulte et la rencontre de deux générations.

Mais cette histoire à une belle fin, symboliquement réussie !

 

 

 

Rédigé par Géraldine

Publié dans #Littérature française

Repost0
Commenter cet article

sylire 04/07/2021 18:17

Cela fait un moment que je n'ai pas lu l'auteur. J'ai un de ses romans dans ma PAL quand j'y pense...

Philippe D 01/07/2021 21:00

Il faudra que je renoue avec cet auteur un de ces jours. Je pense en avoir lu un qui ne m'a pas plu; je n'ai plus retenté l'expérience...

keisha 01/07/2021 14:05

Un bon souvenir de lecture, je me souviens, livre voyageur, 'disparu' donc je ne l'ai plus, mais de toute façon, comme je l'aurais sûrement donné après, pas de regret;..

A_girl_from_earth 01/07/2021 12:07

Toujours pas lu cet auteur mais je ne désespère pas. ^^ Il ne me reste qu'à choisir le bon livre, mais en fait c'est ça le plus dur...

Luocine 01/07/2021 08:10

J'aime beaucoup cet auteur, pour la raison que tu donnes dans ce billet : il decrit des gens ordinaires à qui il sait donner une touche de romanesque.