FLORIDA, BD de Jean DYTAR

Publié le 10 Septembre 2021

BD -Editions Delcourt - 264 pages - 27.95 €

Parution en mai 2018 

Le sujet : Fin du XVIe siècle. Jacques Le Moyne, jeune cartographe, intègre une expédition française pour la Floride. Le projet, initié par les Huguenots, est un échec. Une fois installé à Londres avec sa famille, Jacques ne confie son expérience à personne, pas même à son épouse. Mais de nobles anglais rêvent d'un avenir colonial pour l'Angleterre et sont prêts à toutes les manipulations pour y parvenir...

 

 

Tentation : La blogo

Fournisseur : Bib de Dinard

Mon humble avis : J'aime apprendre ou réviser l'histoire via ce genre d'album de "vulgarisation", que permet un accès condensé à certaines périodes et événements souvent absent des ouvrages scolaires.  C'est une fois de plus le cas avec cette très belle oeuvre de Jean Dytar. 

Mais attention, cet album est plus instructif que distrayant et sa lecture nécessite une réelle attention, surtout quand on part de rien, d'aucune connaissance sur les faits relatés, comme c'est mon cas. Il n'est pas toujours aisé de s'y retrouver dans les personnages historiques et les rôles qu'ils ont joué dans la Grande Histoire. Une fois de plus, le cahier de postface éclaire beaucoup et est incontournable si l'on veut vraiment s'enrichir de cette lecture.

La France était bien absente de la colonisation de l'Amérique, occupée qu'elle était alors par les guerres en Italie. Une fois celles-ci achevées, des missions furent montées pour coloniser, entre autres, la Floride... Qui à l'époque, dépassait ses frontières actuelles pour aller jusqu'aux Etats de Caroline.

Mon intérêt s'est trouvé concentré et réel sur la partie où Jacques Lemoine raconte vraiment à son épouse ce qu'il a vécu et ce à quoi il a survécu lors de l'expédition à laquelle il a participer en tant que cartographe. On réalise vraiment l'enfer que ces hommes d'alors ont vécu, entre nature hostile, mauvaise gestion, erreur de stratégie, maladies, faims, guerres et assauts espagnols, égos surdimensionnés de certains, mutineries... Sans compter sur les sentiments mal vécus notamment de Jacques Lemoine, sentiments d'illégitimité de la présence française en ces terres habités par les amérindiens... Amérindiens plus que manipulés par les Européens menés par une cupidité exacerbée. L'or, il faut de l'or ! Nous ne pouvons rentrer sans or. S'il n'est pas nommé car n'était pas connu comme tel à l'époque, il est aussi question de l'Etat de Stress Post Traumatique.

Florida est donc un album imparfait (il manque toujours un trombinoscope et une frise chronologique qui seraient très utile pour s'y retrouver en cours de lecture) mais néanmoins incontournable, pour se pencher sur des détails qui font l'Histoire et une époque... Qui trouve encore des conséquences dans le présent et qui, hélas se répète encore, même si c'est différemment ! Le tout est servi par des dessins agréables, très parlants, très justes.

 

 

Rédigé par Géraldine

Publié dans #BD...

Repost0
Commenter cet article

A_girl_from_earth 12/09/2021 00:19

Graphiquement, ça me plaît beaucoup, rien que la couverture, superbe, mais la planche aussi. Et j'aime aussi plonger dans l'Histoire via ce genre d'album. A voir si j'arrive à le trouver à la bib'.

keisha 11/09/2021 07:15

Je l'ai commencé, et puis, manque de connaissances, je suppose, j'ai lâché