OSCAR ET LA DAME ROSE, d'Eric Emmanuel SCHMITT

Publié le 29 Octobre 2008

Résumé : Oscar a dix ans et il vit à l'hôpital. Même si personne n'ose le lui dire, il sait qu'il va mourir. La dame rose, qui le visite et "qui croit au ciel", lui propose, pour qu'il se sente moins seul, d'écrire à Dieu.







                          

Mon humble avis : Oscar est en phase terminale de la leucémie. Mamie Rose lui rend visite et parle avec lui afin de l'accompagner dans son épreuve et de l'aider à appréhender la vie, la mort et la souffrance sous un autre angle. Ainsi, lorsqu'Oscar lui avoue sa peur de mourir jeune et vite, elle lui propose de faire comme si chaque journée durait 10 ans. Oscar décide donc de vivre les grandes étapes de la vie en quelque jours. Et le soir, il se confie à Dieu. Ainsi, nous lisons les dix lettres qu'Oscar adresse à Dieu à chaque âge de la vie (ainsi chaque lecteur peut s'y retrouver et se sentir concerné). Tout cela pour dire que ce petit livre d'une cinquantaine de page est un grand conte philosophique accessible à tous. Eric Emmanuel Shmitt traite ici d'un sujet insupportable : l'agonie et la mort d'un enfant. Et pourtant, ce livre se lit avec émotions certes, mais facilement. Schmitt use de moult métaphores comiques (jusque dans le surnom des autres petits malades). De son génie, il transforme l'hôpital en lieu "vivant". De plus, Schmitt a eu l'audace de distiller beaucoup d'humour dans cette innocente correspondance. Car Oscar écrit avec son coeur et avec ses propres mots. Ses lettres débordent d'amour, d'incompréhension, de joie mais aussi de révolte face au comportement des autres devant sa maladie. Pour lui, rien de pire que le silence. Et je ne sais pas, la mort est sensée être froide. Pourtant, je suis sortie de ce livre avec une sensation douce et chaude de tendresse... Oscar et la dame rose : un livre magique alors ? Peut-être. En tout cas, Oscar et Mamie Rose resteront longtemps dans mon esprit !

 

Rédigé par Géraldine

Publié dans #Littérature française

Repost0
Commenter cet article
M
Je trouve que ce livre est génial on voit se que l'enfant ressent et la fin ma beaucoup toucher.
Répondre
M
Je trouve dommage de dire qu'il a peur de mourir alors qu'au contraire jamais il ne le dit. Il dit juste que ça l'ennuie de perdre ce qu'il connait. Et justement, le fait qu'il accepte en quelque sorte la mort, montre les deux thèmes primordiaux du livre
Répondre
M
C'est vrai j'aime bien votre façon de voir les choses.
V
se livre est génial car il décrit la mort sous un angle positif
Répondre
M


J'avais adoré ce livre rempli d'émotion sans être mièvre et j'ai trouvé remarquable la justesse de la descrption des sentiments et de l'angoisse.



Répondre
G


@ Mélusine : Oui, il faudrait que je me décide à voir le film pour me remettre mieux le livre en mémoire.



L


Ce livre est un vrai bijou. J'adore j'adore j'adore. Tellement touchant sans en faire trop, une très belle histoire, très dure en même temps, avec énormément d'émotions. C'est un livre qui m'a
marqué (j'ai bien aimé les deux représentations théâtrales que j'en ai vues aussi et il parait qu'il y aura un film (ou qu'il y a ? je ne sais plus trop)). Je le recommande à tous ceux qui ne
l'ont pas lu.



Répondre
G


@ Lylou : Le film est sorti cet hiver.



C


Très bon livre mais j'ai préféré le film. Même si l'histoire est triste, il y a des moments où l'on sourit. Cela reste une histoire triste car la mort d'un enfant est cruel.



Répondre
F
J'ai très envie de le découvrir ce petit livre, il est parfait pour découvrir l'auteur je trouve ! ;-)
Répondre
G

Ah oui, et puis il est très petit donc pour une fois, tu te sentiras avancer un peu plus vite dans ta PAL !!


C
Très bon film, triste et émouvant à la fois. Grâce à cette mamie et ses visites, cet enfant a eu fin de vie heureuse, la mort n'est pas facile pour un adulte alors pour un enfant, je n'ose pas imaginer.
Répondre
M
Voici le lien pour aller directement sur mon article du 29 juillet 2008 "Oscar et la dame rose".A bientôt , Mary..http://moonshadow.over-blog.com/archive-07-29-2008.html
Répondre
A
C'est vrai que Schmitt a su trouver le ton et les mots pour parler d'un sujet assez pénible à la base. C'est certainement ce qui fait qu'on est touché sans pour autant ressortir de cette lecture déprimé.
Répondre
M
J'ai beaucoup aimé ce petit livre émouvant et intelligent. Cet été dans le cadre des Tréteaux de France, Figeac a accueilli  Anny Duperey qui a interprété une Dame rose magnifique.A elle seule, elle porte le texte du livre interprétant tous les rôles ! J'en ai fait un article sur mon blog.                    Amitiés de Mary
Répondre
G

Je vais venir voir ça !
Peux tu me donner le N° de page où ton article se situe sur ton blog. Car ça fait 5 fois que je viens et qu'internet explorer bug quand je tente de faire défiler les pages. Donc faudrait que je
puisse y aller direct !


M
J'avais aussi trouvé ce livre merveilleux
Répondre