LES INSURRECTIONS SINGULIERES, de Jeanne BENAMEUR

Publié le 15 Janvier 2011

Roman - Editions Actes Sud - 198 pages - 18 €

 

 

Parution : Janvier 2011 - Nouveauté

 

 

 

L'histoire : Antoine, la quarantaine, retourne vivre chez ses parents. Il est en rupture amoureuse et en RTT forcées. Ouvrier dans la sidérurgie, comme son père. Il s'interroge sur sa vie et celle de ses parents, sur son usine, son militantisme syndical et les autres, au bout du monde, qui lui prennent son travail pour moins cher... Alors, il va aller à leur rencontre, comprendre, et tisser un lien. Au fil des pages, nous assistons à un réveil, à une renaissance, à une insurrection singlière, parmi d'autres...

 

 

 

Tentation : La qualité de la plume de Jeanne Benameur

Fournisseur : Et bien Jeanne Bennameur elle même, avec une gentille dédicace. Merci pour ce merveilleux cadeaux de Noël !

 

 

 

 

 

 

 

-toile4.jpg

 

Mon humble avis : Voilà un livre que j'aurais pu (aimé) écrire si j'en avais le talent et la dimension...

Jeanne Benameur s'installe dans la peau d'Antoine pour observer, nommer, comprendre, dénoncer les maux de notre société à l'époque de la mondialisation. Elle s'intéresse aux conséquences autant sociales qu'intimes, locales ou internationales, de ce mot qui pourrait donner envie pour la grandeur qu'il évoque et qui, pourtant , résonne comme une menace. L'écriture de Jeanne Benameur est un travail d'orfèvre, minutieux, soigné, riche, travaillé, précis, intime et intense. Elle suit un rythme, une forme, une courbe, une musique, un corps, une poésie.  Comme une robe de Haute Couture, elle est au service de la beauté qu'elle révèle, qu'elle met en valeur. Les mots s'ajustent parfaitement à chaque instant de l'histoire. L'impression de sur mesure est là. Collection à modèle unique. Ici, c'est la beauté de chacun. Jeanne Benameur transforme le banal en singulier, l'actuel en intemporel. Et tout de suite, la dimension change.

 

Jeanne Benameur ne séduit pas au fil des pages comme lors d'une danse nuptiale. Elle plait tout de suite, dès les premières pages. Il suffit d'un mot, d'une expression bien placée, une phrase qui vous pénètre en plein coeur et vous devinez ce que va être le livre : ce que vous êtes précisemment venus y chercher. Une expérience de lecteur rare, unique. Et cette impression ne vous quitte plus jusqu'à la dernière page. C'est un livre qui se savoure et qui se réfléchit. On ne le traverse pas comme ça. Jeanne Benameur pose des questions, invite qui veut à y répondre. Alors, avant de poursuivre votre lecture, vous revisionnez le film de votre vie et trouvez vos réponses intérieures, sans biaiser, honnêtement, même si celles-ci n'appartiennent qu'à vous. Et d'un seul coup, vous êtes fiers ou déçus, mais vous savez, vous avez compris vous aussi. Chez Jeanne Benameur, on est fier de ressembler à un personnage. Ou alors, on est un peu rassuré que celui ci nous ressemble. On se sent alors moins seul. On comprend des choses. On ne se regarde pas le nombril mais l'intérieur, ce qu'il faut pour avancer. Comme Antoine, le lecteur est incité à se placer dans LA vie et dans SA vie. Il y a quelques auteurs qui ont le talent pour mettre les mots adéquats sur votre vie, sans vous connaître, en parlant d'un personnage qui serait à priori votre opposé. Jeanne Benameur fait partie de ces magiciens. Je ne détaillerai pas la multitude et la justesse des sujets abordés dans ce roman d'une force incroyable ni la chronologie de l'histoire, vous êtes assez grands et curieux pour découvrir cela par vous même. Rappelez vous qu'il y a beaucoup de réponses dans les livres, et pas seulement à la question "qui a tué Roger Ackroyd" ? !

 

J'aimerais vous écrire quelques passages, issus de "mes petites croix" dans la marge. Mes petites croix sont trop nombreuses, plusieurs par pages, alors comment choisir ?

 

"Parce que les révolutions sont d'abord intérieures. Et parce qu'on n'a pas l'éternité devant nous. Juste la vie".

 

 

Jeanne Benameur est intervenue sur ce blog en avril dernier, et elle a évoqué ce futur livre devenu bien réel.

Pour relire ce billet, cliquez ici

Rédigé par Géraldine

Publié dans #Littérature française

Repost0
Commenter cet article
D


ah oui je me souviens de ton billet je le rajoute dans mes j'aime !


Bises et merci !



Répondre
G


@ Didi : De rien, régale toi bien de ta lecture !



N


J'ai moi aussi adoré ce roman tout comme j'avais adoré Les demeurées ou Laver les ombres.... Une auteure de grand talent dont j'admire l'écriture !



Répondre
G


@ Noukette : Alors je te conseille aussi chaleureusement "les mains libres" de Jeanne Benameur. Une autre pépite !



A


j'ai beaucoup aimé 'les demeurés' de cette grande dame.



Répondre
G


@ Angelica : Tu retrouvera cette force d'écriture si soignée dans ces pages.



K


Il me tente beaucoup ce livre.  Il faut définitivement que je découvre Benameur. 



Répondre
G


@ Karine : Ah oui, tu pourrais être son embassadrice au québec !!!



L


Il faut décidément que je lise cette auteur !



Répondre
G


@ Liliba : Oui et dis toi que si tu lis un de ces livres, tu en liras d'autres !



S


J'ai aimé "les demeurées" de cette auteure et ton avis donne très envie, alors je retiens ce livre pour une lecture 2011



Répondre
G


@ Silvi : Et tu ne le regretteras pas. Promis !



I


Toujours tentant les romans de J Benameur. Une auteur à part dont j'adore la plume.



Répondre
G


@ Isa : Je pense qu'une fois qu'on a lu un livre de Jeanne Benameur, on en lit forcément d'autre, tant effectivement il se passe quelque chose au niveau de la force de l'écriture.



M


Et dire qu'il est encore sur le tourniquet de la Médiathèque depuis samedi...



Répondre
G


@ Midola : Je suppose que tu vas vite le conseiller à un lecteur qui te demanderait ton avis !



S


J'attendais avec impatience les premiers avis sur ce livre que je suis certaine de lire. J'aime beaucoup, beaucoup la plume de Jeanne Benameur.



Répondre
G


@ Sylire : Je pense qu'on ne sort pas intacte de ces livres, notamment, la qualité d'écriture est vraiment flagrante.



T


Vu ce que tu en écris, ce livre doit rejoindre ma liste au pksu vite! Merci.



Répondre
G


@ Tioufout : De rien, j'attends donc de lire ton billet sur ton blog dans quelques temps !



A


Je suis jalouse : les auteurs eux-mêmes t'offres leur livre.....



Répondre
G


@ Alex : Bon, si un jour je suis publiée, je t'offrirai mon livre !



T


Quelle auteure ! En effet, un magnifique cadeau, je note évidemment !!



Répondre
G


@ Théoma : Oui, je suis sûre qu'elle n'en ai qu'à l'aube de sa "popularité".



L


tu me tentes !!!



Répondre
G


@ Lucie : j'espère bien, j'ai tout fait pour !



G


J'aime beaucoup cette auteure, je ne savais pas qu'elle avait sortit un nouveau livre. Je crois que je l'aurais su hier, mon passage en librairie aurait été immédiat... il va falloir que
j'attende quelques jours.



Répondre
G


@ Gambadou : Zut, si j'avais su, j'aurais publié plus tôt, surtout que mon billet était prêt depuis le dimanche.



L


il faut vraiment que je découvre cet auteur, depuis le temps que j'en ai envie!!



Répondre
G


@ Lasardine : Oui, tu devrais même poser un RTT cette semaine, passer par une librairie, t'installer confortablement et te plonger dans cette plume si douce.



A


J'aime beaucoup la couverture déjà, et quel billet qui donne envie! Mais en ce moment je suis encore en période lectures légères et je n'ai pas l'impression que le thème le soit. Je me le note
pour plus tard.



Répondre
G


@ AGFE : Euh, effectivement, ce n'est pas fun comme lecture mais tellement beau, vrai et réfléchi qu'il faut noter et attendre le moment propice.



J


Merci Géraldine pour ce magnifique billet plein de passion et qui nous donne tellement envie de découvrir ce livre !  un sujet vraiment intéressant qui nous touche de près .


Bisous et bon week-end !



Répondre
G


@ Mary : Et oui, certains auteures et certains livres sont plus  "inspirants" que d'autres. Lire une belle plume aide à trouver une certaine envolée d'écriture, même si celle ci retombe
vite. C'est pour cela que j'écris ce genre de billet juste à la fin de ma lecture, car je sais que cette envolée ne va pas durer. Il faut la capter quand elle est là !



I


Le sujet ne me tente pas, je pense que je lirai un autre titre pour découvrir cette auteure dont tu dis le plus grand bien !



Répondre
G


@ Irrégulière : C'est une auteure dont on parlera de plus en plus. Et bientôt, elle sera une auteure majeure, incontournable.



M


Aaahhh ! J'adore cet auteur ! Alors ton beau billet va convaincre... une fan déjà convaincue !!!!


Je note vite ce titre dans ma liste !!!!!


 



Répondre
G


@ Marie : Et oui, il y a quelques auteurs, pas nombreux, dont on est convaincue à l'avance de la qualité de leurs livres et sans se tromper. Aucune déception à la lecture, au contraire, un
émerveillement encore plus grand à chaque fois !



D


Et bien quelle belle déclaration d'amour à la plume de cette auteur !


Tu me fais m'intéresser à ce livre qui en plus est édité aux éditions Actes Sud avec une très belle couverture !


Un bel objet, un belle écriture, un beau sujet de refelxion sur sa vie autant d'léément positif sans compter le nombre d'étoiles de mer accordées !


Bisous et bon WE !



Répondre
G


@ Didi : Ah oui, une auteure comme Jeanne Benameur, ça se chouchoutte si on veut qu'elle continue à nous écrire des livres aussi magnifiques !



C


Je l'ai noté et surligné !!!!! Je sens que je vais craquer rapidement... 



Répondre
G


@ Clara : Oui, j'imagine qu'il ne faudra pas attendre longtemps pour trouver sur ton blog un billet élogieux sur ces fameuses insurrections...



S


Ma LAL déborde mais tant pis je le rajoute ;-))



Répondre
G


@ Sandrine : un tel livre ne doit pas passer par la LAL ni par la PAL, lecture directe !



S


Le sujet me tente moins que celui de son dernier roman alors je crois que je ve ne l'achéterai pas. Par contre, je l'emprunterai à la médiathèque, c'est certain !



Répondre
G


@ Saxaoul : Disons que le sujet est assez actuel et dénonce vraiment un fait socioéconomique qui nous touche tous plus ou moins.



A


Dernièrement, cette auteure m'attire ; d'ailleurs, j'ai depuis peu "Laver les ombres" dans ma PAL. Quand j'ai vu que paraissait ce dernier roman, je ne sais pas pourquoi mais j'étais sûre que
c'était du bon ; tu me le confirmes avec ton commentaire et ta note coup de coeur. J'ai hâte de le lire.



Répondre
G


@ Anne : Jeanne Benameur est une auteure à découvrir de toute urgence  si tu ne la connais pas encore. Tu verras, tu découvriras vraiment une plume extraordinaire !