LULU Femme Nue, premier livre : BD d'Etienne DAVODEAU

Publié le 2 Avril 2012

BD - Editions Futuropolis - 78 pages - 16 €

 

 

Parution en novembre 2008

 

 

L'histoire : Lulu, mère de 3 enfants, n'a pas travaillé depuis des années pour les élever. Elle va d'entretien d'embauche en entretien. Le dernier ne se passe pas mieux que les autres. Elle décide de ne pas rentrer chez elle, pas tout de suite. Elle a besoin d'air, elle a besoin d'elle, et non du mari irrespectueux et irascible qui l'attend à la maison. Voici Lulu errant sur la côte. Quelques rencontres vont sans doute changer sa vie à jamais ou pour quelques jours.

 

 

 

Tentation : La blogo

Fournisseur : La bib.

 

 

 

 

 

 

 

-toile4.jpg

 

Mon humble avis : La blogosphère est décidément de bons conseils, notamment en BD, domaine dans lequel je navigue à l'aveugle que depuis quelques mois.

Cette BD est magnifique. Mais quel dommage, je n'ai pas fait attention à la mention "premier livre"... Donc la fin me laisse sur ma faim et en ce dimanche, ma bib est fermé, impossible d'y courir pour y emprunter le deuxième et dernier tome. Je me rebranche en position "patience" !

Des amis sont un soir autour d'une table de jardin. Ils racontent ce qui est arrivé à l'ordinaire Lulu. Cette femme écrasée par la vie, tant physiquement que moralement. Les dessins sont très parlant. Lulu se tient courbé, on la sent brisé, usé, à bout de force et d'illusion. Elle a donné ses dernières années à l'éducation de ses enfants et vit avec un mari irascible et manifestement pas très mature. La famille n'a pas de gros moyens. Alors, après un énième entretien d'embauche, Lulu décide de prendre le chemin des écoliers. Elle largue son portable et prévient sa meilleure amie qu'elle ne rentre pas tout de suite.

C'est très émouvant de voir cette femme plus habituée à subir qu'à décider s'octroyer une parenthèse dans la vie, une parenthèse de liberté, de recul, de réflexion. Et de se découvrir. Lulu retrouve le rire, la complicité avec les gens qu'elle rencontre, qui l'accueillent. C'est un peu une métamorphose. Cette femme se redresse au fil des pages. Son entourage inquiet, se déplace et constate cette transformation et n'ose pas intervenir. Lulu sourit, elle est heureuse, de quel droit interrompre cela.

Cette BD donne a réfléchir sur le besoin de larguer les amarres que l'on peut tous ressentir à un moment ou à un autre de notre vie. Est-ce une fuite ou au contraire, un affrontement de notre réalité, un rendez vous avec soi même. Je sais que certaines blogueuses se sont interrogées sur la "moralité" de l'escapade de cette mère de famille, qui laisse donc ses 3 enfants aux bons soins de son mari, de ses amis. Et pourquoi pas ? Pourquoi le fait d'être parent ne donnerait pas le droit à quelques parenthèses individuelles pour revenir mieux. Maintenant, Lulu va-t-elle revenir, quelles seront les conséquences de sa désertion temporaire... Il faudra attendre le tome 2.

Petite précision, les dessins des décors et couleurs sont superbes, notamment les scènes de bords de mer, aux couleurs très chaudes. Les visages me paraissent plus approximatifs.

Manifestement, Etiennde Davodeau est l'auteur d'un paquet de BD que j'ai remarqué sur la blogo. Un auteur qui semble nous parler de nous, avec beaucoup d'âme et d'esprit.  Et me voilà à suivre aussi les auteurs de BD... Je suis mal partie !

Rédigé par Géraldine

Publié dans #BD...

Repost0
Commenter cet article
T

j'ai bcp bcp aimé aussi !
Répondre
G


@ Théoma : Cette BD fait l'unanimité sur la blogo me semble-t-il !



C

je ne m'y connais absolument pas en BD, mais après avoir découvert par hasard Etienne Davodeau, je continue ma découverte de ce dessinateur de BD. j'ai lu récemment Les Ignorants, un hymne à
l'amateurisme, à la curiosité et à la connaissance à travers le récit de sa rencontre avec un viticulteur qui va lui faire découvrir son art en échange d'une initiation à celui de l'auteur
dessinateur. je n'ai pas fait de chronique, je me sens bien incapable de faire ça sur des BDs quand je vois les capacités d'analyse de certains.


mais tu parles très bien de celle-ci, que je note pour aller la chercher en bibliothèque, en marquant bien T1 et T2 pour ne pas restée frustrée ;)
Répondre
G


@ Constance : Figure toi qu'il y a un an et demi, je me mettais à la BD, autres que celles lus chez moi jeune( tintin, schtroumpfs...), a force d'en voir sur la blogo. Mes premières chroniques
étaient plus simples peut-être. Peu importe, l'essentiel est d'apprendre et de partager !



N

Je confirme, tu es mal partie ! ;-) J'adore Davodeau !
Répondre
G


@ Noukette : ben oui, en plus, il a écrit tout plein !



V

une copine devait me la prêter, il va falloir que je lui rappelle, j'adore Davodeau!
Répondre
G


@ Violette : Demande à ta bib, il est fort possible qu'ils l'aient !



M

Comme toi, je ne n'avais pas vu "Premier livre". Mais à l'époque le second n'était pas paru encore Quelle
frustration ! Mais ça vallait la peine d'attendre, j'ai adoré les deux tomes.
Répondre
G


@ Midola : Finalement, j'ai pu lire le livre deux quelques jours plus tard. malheureusement, je n'ai pas rédigé mon billet sur le champs... Et à force de retarder... Il faudrait maintenant que je
réemprunte la BD pour en faire un billet sensé !



I

Un de mes chouchou dans le domaine de la BD.
Répondre
G


@ Isa : Je crois qu'il te faut le partager car manifestement, tu ne sembles pas être la seule !



M

Une histoire qui nous touche, vraiment ça donne envie !
Répondre
G


@ Mary ; Oui, vraiment, je découvre que la BD c'est aussi autre chose que Tintin ou Lucky Luke. Je suis vraiment épatée par la richesse et l'émotion dégagée par des dessins et quelques bulles !



A

Hihi j'adore te lire sur la BD! Et figure-toi que je n'ai toujours pas lu Davodeau (à part une historiette dans un collectif BD) bien que ce soit au programme depuis deux ans! Alors, tu te
calmes, tu ralentis ta découverte de la BD s'il te plaît là, hein! 
Répondre
G


@ AGFE : Et encore, ce sont des BD que j'ai lu cet été, ce qui veut dire que je suis très en retard dans la publiation de mes billets ! NOn, c'est juste que la BD est parfois trop injustement
reléguée au 3ème plan sur mon blog. Donc, je rends justice ! Rassure toi, je n'ai plus que 3 billets de BD en avance !



A

Un de mes albums préférés.
Répondre
G


@ Alain : Oui, une très belle histoire et depuis, j'ai eu la chance de lire le tome 2 !!!



L

Moi aussi je pense que je vais me laisser tenter...
Répondre
G


@ L'irrégulire : Ben alors, qu'est-ce que tu nattends ??!!!



S

Je ne connais pas encore Davodeau mais celui-ci me tente beaucoup. J'ai "Les ignorants" sur ma PAL et j'ai hâte de le lire !
Répondre
G


Saxaoul : Avec un auteur aussi prolifique, on a que l'embarras du choix pour rentrer dans le pas de cet homme...



S

J'ai quelques "fans" de Davodeau dans mon comité de lecture. J'y viendrai donc (obligée !). Comme toi, je découvre peu à peu la BD et j'y prends gout !
Répondre
G


@ Sylire : Tu ne seras pas déçue où alors je démissionne !!!



M

Rien qu'une merveille! 
Répondre
G


@ Mango : Tu l'as dit Lulu !!!!



L

Si je le trouve à la bibliothèque je le prend. Il me tente bien/
Répondre
G


@ Loo : Vérifie qu'ils aient bien le tome 2



H

Je n'ai toujours pas lu un seul album de Davodeau... Il va falloir que j e m'y mette vu l'engouement de tous les lecteurs ...
Répondre
G


@ Hélène : Tu n'as plus qu'à t'y mettre, et tu n'auras que l'embarras du choix !



L

Bonjour Canelle m'a donné ce lien ! j'ai vraiment très envie de lire cette BD ! Merci.
Répondre
G


@ Littorine : Ah oui, je te la conseille, c'est vraiment une BD sensible, sensée, intelligente et des couleurs très agréables.



C

Voilà un titre allechant , surement pour aider beaucoup d'entre nous (au vu de son thème )


Bises et Bonne journée Geraldine
Répondre
G


@ Canelle : Une BD magnifique, que je ne recommander, mais à acheter ou à emprunter les deux tomes en même temps !



K

Ah ahtu découvres davodeau : bienvenue au club; actuellement je prévosi de mettre la main sur sa dernièe parution et peut être de relire Rural!
Répondre
G


@ Keisha : Voui, et je crois que ce Monsieur est prolifique et que j'ai pas mal de retard. Mais ma bib est bien achalandée !



S

D'accord avec toi pour les visages que je ne trouve pas très gracieux mais j'ai bcp aimé cette BD
Répondre
G


@ Sandrine : Oui, je pense que l'auteur , à vouloir faire de Lulu une femme quelconque, ne l'a pas assez soignée dans les traits...