POLINA, BD de Bastien VIVES

Publié le 2 Mars 2013

http://bd.casterman.com/docs/Albums/39410/9782203026131.jpgBD - Editions Casterman - 210 pages - 18 €

 

 

 

Parution en Mars 2011

 

 

 

Le pitch : " Il faut être souple si vous voulez espérer un jour devenir danseuse. Si vous n'êtes pas souple à 6 ans, vous le serez encore moins à 16 ans. La souplesse et la grâce ne s'apprennent pas. C'est un don. Suivante... "

 

 

 

 

Tentation : La blogo

Fournisseur : La bib

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 étoile2.5

 

 Mon humble avis : En me rendant sur Amazon pour y trouver la date de parution de cette BD, qu'elle ne fut pas ma surprise de lire, à côté du titre : Grand prix de la critique BD 2012 et du BD Awards 2012 du meilleur dessin ! Assez néophyte en BD, je ne connais pas ces prix mais je les imagine prestigieux...Et là, je suis consternée, surtout par celui du meilleur dessin.

Mais prenons les choses dans l'ordre, l'histoire. Nous suivons Polina, une jeune ballerine Russe, depuis ses premiers pas à l'Académie à 6 ans, puis au Théâtre et enfin dans des troupes de danse contemporaine, alors qu'elle est devenue adulte.

Cette BD montre parfaitement la difficulté de cette discipline qu'est la danse de haut niveau, l'enseignement qui y est souvent tyrannique, les doutes des jeunes femmes, voire les découragements et des passions qui s'éteignent sous le poids des contraintes. Tout cela est parfaitement rendu, et la jeune Polina est une héroïne très attachante, très combative malgré les compliments qui tardent à venir.... tout simplement parce que, selon ses profs, les compliments la pousseraient à s'endormir sur ses lauriers. J'ai aimé suivre Polina, dans ses doutes, ses choix, son respect des gens et sa quête dans la question majeur de cette BD : pourquoi danse-t-elle ? Sans bonne réponse, pas de bonne danseuse... J'ai aimé aussi les réflexions naissantes tant chez les personnages, que chez moi lectrice : ce que j'attends de l'art, comment il se ressent, se partage, se transmet, s'apprend, se montre...

Par contre, comme je le disais plus haut, les dessins ne m'ont globalement pas plu. Les scènes de danses sont gracieuses et l'on prend pleinement conscience de l'amplitude et de la beauté d'un corps lorsque l'art s'en mêle. Par contre, j'ai détesté les visages et bien souvent, il m'a semblé que les dessins étaient bâclés... D'une page à l'autre, Adrian n'a pas la même coiffure, ce qui le rend méconnaissable et un instant, je me suis demandé : mais qui est ce nouveau personnage ?

Beaucoup de gribouillis, pour simuler une barbe, un plis de vêtement. Certes, c'est un procédé courant. Mais pour moi, le bon gribouillis est celui qu'on ne remarque pas, qui se fond dans le dessin. Enfin, Polina, la pauvre fille... Affligé d'un nez noir qui, selon les angles, donne l'impression qu'elle a un sparadra noir anti acnée sur l'appendice, ou alors, qu'elle a le nez d'une tête de mort... c'est à dire, un trou à la place du nez ! Enfin, sur certaines pages, des personnages se retrouvent complètement privés d'yeux... A moins qu'il y ait un message caché dans cet acte volontaire, mon impression était vraiment que l'auteur ne prenait pas le temps de finir ses dessins... Un visage sans yeux manque franchement d'expression... 

Enfin, même si le scénario est intéressant, son découpage m'a plus d'une fois laissée sceptique et perdue géographiquement et temporellement. Des transitions sont brutales, inexpliquées et pas assez implicites. Où sommes nous ? Ah bon, donc elle a quitté tel endroit ?.... Jusqu'aux derniers instants, où Polina quitte momentanément Berlin pour fêter les 150 ans du théâtre qui l'a vue grandir en Russie... Là, elle invite une vieille connaissance chez elle... à Paris ? J'ai du loupé une étape !?

bref, une lecture en demi teinte et en contradiction avec les avis en ligne et les prix attribués. Hum hum... Et pourtant, le sujet est bon, à tendance initiaque, intéressant.

 

 

L'avis de Mango, de Lecturissime, de Noukette

 

 

  http://1.bp.blogspot.com/-M4fOQ7CDYcQ/TmddyES7qHI/AAAAAAAAAQM/hMaSM5SkkgQ/s1600/_1014018.jpg

 

 

 

 

 

 

Rédigé par Géraldine

Publié dans #BD...

Repost0
Commenter cet article
M

J'ai vraiment adoré moi aussi mais c'est vrai que le dessin est spécial. Tout est suggéré, on adhère ou pas.
Répondre
G


@ Midola : Ca va, comme ce n'est pas toi qui me l'a conseillée, je ne t'en veux pas... Pour info, je ne sais pas si tu as vu sur mon blog... Licenciement économique de toute ma boite d'ici à fin
juin...



N

Comme je te comprends... Je suis passée complètement à côté de cette Polina...
Répondre
G


@ Noukette : J'espère que Bastien ne nous en voudra pas !



L

j'ai emprunté et lu "Amitié étroite"


mon avis sera bientôt en ligne... j'ai beaucoup beaucoup aimé, mais c'est clairement du Vivès donc...


après je pense que ça vaut le coup de tenter autre chose même après avoir coincé sur "Polina" :)
Répondre
G


@ Lasardine : Amitié étroite... le titre me plait bien. Je vais voir ça auprès de ma bib !



A

Je n'étais pas convaincue par les dessins non plus au départ, mais petit à petit j'ai fini par leur trouver du charme et je trouvais que ça collait bien à l'histoire, et finalement j'aime assez
ce style dépouillé de l'auteur. Il y a quelque chose de minimaliste, flou, et précis à la fois (enfin, je trouve).


Par contre, côté récit, je n'avais pas été plus séduite que ça mais ça se lit bien.
Répondre
G


@ AGFE : Mouais. Pour moi, ça reste bof par rapport à a fopppée de prix qu'a reçus cette BD !



A

Il est vrai qu'ayant fait de la danse (même si pas à ce niveau) je me suis retrouvée dans cette BD.
Répondre
G


@ Alex : J'ai fait aussi de la danse durant mon primaire... Mais c'était assez désastreux, je n'ai aucune souplesse.... Au collège, je suis passée  l'équitation !



C

Des bédébphiles entthousiastes mais mona vis de profane de la BD est plus mitigé. J'ai du mal à entrer dans son univers.
Répondre
G


@ Constance 36 : J'ignore si cette BD est vraiment représentative de SON univers. Si oui, et bien cela ne me plait pas. Il va falloir que je trouve un autre titre de l'auteur pour affiner mon
idée.



L

c'est bien de mettre un exemple d'images et je suis entièrement d'accord avec toi


c 'est compliqué les BD il faut que les deux plaisent , le narratif et l'image cela donne une difficulté de plus surtout pour celles comme moi qui se sont mises très tard à la BD


Luocine
Répondre
G


@ Luocine : Oui, et là, ce qui m'a vraiment le plus déranger, ce sont ces dessins et ce fameux nez qui m'a accrochée dans le mauvais sens à chaque fois ! Bref, ça m'a agacée !



M

Je dois dire que cette BD ne me tente, notamment à cause des dessins.
Répondre
G


@ Manu : Et bien tente ta chance, car d'après mon enquête, seules Noukette et moi n'avons pas apprécié cette BD !



L

A moi il m'a beaucoup plu! j'ai d'ailleurs emprunté un autre titre de l'auteur à la médiathèque
Répondre
G


@ Lasardine : je sais que cette BD a bcp plu, seul l'avis de Noukette me laisse moins "seule". Quel autre titre as tu pris à la bib ? Me le conseilles tu ?



K

Pas terminé, je m'y perdais aussi dans les époques, les personnages, et même remarque pour le nez...
Répondre
G


@ Keisha : Ah, cela me rassure ! nous sommes donc 3, avec Noukette , à avoir eu un pb avec cette BD !



M

J'ai eu un choc au début aussi pour les dessins qui ne sont pas des plus réalistes, c'est vrai et puis le charme a opéré et j'ai été finalement séduite par cet album, le meilleur pour moi
 de ce dessinateur très apprécié des spécialistes BD mais que je n'arrive plus à apprécier dans ses dernières réalisations.  C'est un tout jeune. Il surprendra encore.  
Répondre
G


@ Mango : Je vais essayer de trouver un autre titre de lui pour ne pas rester sur un échec !