TOURISTE PROFESSIONNEL, de Vincent NOYOUX

Publié le 19 Juillet 2011

Essai - Editions Stock - 215 pages - 18 €

 

 

 

Parution en avril 2011

 

 

Le sujet : L'envers du décors des guides de voyages. Vous imaginiez leurs auteurs en héros aventurier toujours hors des sentiers battus. Que nenni.

Vincent Noyoux rétablit toute la vérité sur ce métier, sur ces bouquins qui guident chacun de nos pas lors de nos vacances et nous régale d'anecdotes toutes plus hilarantes les unes que les autres.

Ce livre remet tout à sa place, c'est à dire à côté de la plaque

 

 

 

 

Tentatrices : Mes collègues

Fournisseur : Ma collègue Aurore, merci pour le prêt !

 

 

 

 

     

 

 

-toile4.jpg

 

 

 

Mon humble avis (d'agent de voyages ! hum hum !!): Tout d'abord, je décerne à ce le livre le trophet du livre le plus drôle que je n'ai jamais lu ! Hilarant, drôlissime. Et pourtant, même si je détecte aisément l'humour dans un livre, j'ai la rigolade moins facile que le sourire. Hors je n'ai cessé de pouffer de rire durant ces 215 pages. Déjà, le style démontre une maîtrise parfaite du sarcasme, de l'humour, de la dérision, voire de l'auto (dérision toujours), du décalé.  L'auteur sait rendre comique la situation la plus déprimante vécue au fin fond des Vosges sous une pluie transpercante. Ensuite, les diverses mésaventures ou  circonstances malheureuses vécues aux quatres coins de la planète par notre auteur sont jubilatoires. C'est bien connu, on rit toujours du malheurs des autres. Comment ne pas s'esclaffer lors de l'épisode de la pêche au gros, ou celui des cochons sauvages, du contact déprimé au Québec, de la solitude de l'auteur dans les pub irlandais, de sa surprise en visitant une chambre à Belleville... J'ai retrouvé là nombre de mes observations ou de mon vécu lors de mes voyages.

Enfin, Vincent Noyaux décrit réellement la vie et les méthodes d'un auteur de guide de voyages et c'est vrai que d'un seul coup, cela fait moins rêver. Il décrypte aussi le langage utilisé dans ces guides et nous apprends à lire entre les lignes Car oui, hélas, un guide de voyages réponds à des critères commerciaux alors... toute vérité n'est pas bonne à dire. "Un lecteur averti, oui, un lecteur alerté non" ! Des méthodes bien communes à mon métier.... Un agent de voyage a aussi ses petites phrases... "Vous avez de bons retours sur cet hôtel, il est bien" (en passant, hôtel 3* à 250 € la semaine en Tunisie)... "Et bien, c'est un bon rapport qualité prix"...

Au passage, Vincent Noyaux égratigne gentiment, mais avec lucidité, le concept du tourisme et  ses protagonistes, entre celui qui se dit Routard mais qui ne l'est pas, celui qui l'est franchement mais qui du tout passe à côté de tout sous prétexte de  se laisser guider par le vent... Bref, on est tous touristes, qu'on le veuille ou non, même si c'est la honte !!!

 

Un livre anti guide de voyage, mais résolument anti dépresseur, à lire sur la plage, en voyage, en aéroport, dans l'avion, quand vous êtes paumés au fin fond du monde par ce que les infos du Guide X sont erronées. Si vous êtes privés de vacances, lisez aussi ce livre chez vous ou à une terrasse en milieu d'une circulation dense ou dans un métro bondé. Le rire est contagieux, une rame qui rit, ça vous égayera la journée !!! Et puis, vous apprendrez que les plages de l'ïle Maurice ne sont pas si belles que ça !!! Incontournable, indispensable je le redis !!!

 

"On fait croire au lecteur qu'il tutoie l'inconnu, mais en fait, on a tout débroussaillé devant lui"

 

" Amusez vous un jour à dénombrer les adjectifs "fabuleux", "magnifique", "superbe", "somptueux" . Les plages "paradisiaques", les panoramas "à couper le souffle". Les hôtels "séduisants", les desserts "divins". Les guides sont les seuls bouquins à vous proposer au moins un orgasme à chaque page. Avec eux, si vous ratez vos vacances, c'est vraiment que vous êtes frigide."

 

Exemples des titres sous-titres des chapitres : Comment lire entre les lignes, Comment tout voir en un temps records, commentne rien voir en un temps record, comment passer inconito, de l'art de s'emmerder à table, comment se sortir du pétrin...

 

 

Trophet du livre le plus drôle que j'ai jamais lu !!!

Rédigé par Géraldine

Publié dans #récits ou romans de voyages

Repost0
Commenter cet article
K


Tu exagères! j'ai drôlement envie de le lire, moi, surtout à mon retour de vacances...



Répondre
G


@ Keisha : J'espère bien, c'est fait pour ça ! Bon retour !



J


Ce n'est pas un métier qui me fait rêver ... j'aime voyager mais pas pour en faire un travail ! mdr ! Et comme je suis sûre de retrouver certaines situations vécues, je note ... surtout que je ne
refuse jamais un bon moment de rigolade ;)



Répondre
G


@ Joelle : Que l'on ait ou pas fantasmer sur ce métier, ce livre est un pure moment de bonheur !!!



A


Voilà madame, c'est publié. Tiens, je te relisais et je vois qu'on a sélectionné le même extrait!



Répondre
G


@ AGFE : Et bien moi, je viens de finir Touriste. Très bien aussi, mais dans un style différent. L'un voyage pour son plaisir... l'autre pour son boulot...



A


Je réserve mon verdict pour un prochain billet - ça ne va pas tarder.



Répondre
G


@ AGFE : Tu ne vas tout de même pas user de la torture psychologique avec moi !!!



A


Arf ça y est, j'ai acheté ce livre! J'ai la résistance à zéro en ce moment... Et je l'ai même commencé alors que j'ai un
autre roman en cours de lecture.... Mais il se lit vite, à mon avis je l'aurais fini d'ici demain.



Répondre
G


@ AGFE : Alors, alors ?!!!!



L


Le livre le plus drôle que tu ais lu ? oh tu me mets l'eau à la bouche là, je note



Répondre
G


@ Lilibokk : Ah oui, un pur plaisir, je me suis éclatée ! A lire absolument !!!



L


maintenant,je sais quel est ton métier !!!!



Répondre
G


@ Lystig : Oui, d'ailleurs, je ne pense pas connaitre le tien....



A


C'est moins drôle tu veux dire?



Répondre
G


@ AGFE : J'en suis à la page 56 de touriste et oui c'est beaucoup moins drôle mais pas du tout le même genre de livre non plus !



Y


Utile voire salutaire en ces temps de vacances estivales froides et pluvieuses



Répondre
G


@ Yv : Voire même incontournable !!



L


Vu ton enthousiasme, si je le croise, je le lis !


Merci d'être passée :)



Répondre
G


@ Luna : Ce livre est une véritable récréation ! Du pur bonheur !



L


entre ça et les agents de voyage...



Répondre
G


@ Lystig : oui, terrible les agents de voyages, faut s'en méfier comme de la peste !!! Mais en même temps, c'est un métier et certains qui pensent pouvoir se passer de nos services se mordent les
doigts après !



Z


Je rejoins le clan des convaincus. Je note régulièrement les perles trouvées dans les guides, genre le fan des sagas de l'été de TF1 qui répertorie tous les endroits du tournage à Cuba, ou le
gars qui avait du fumer la moquette au Bénin et qui a inventé toute un sentier de palais qui n'existent pas. Je sens que ce livre me fera bien rire moi aussi. 



Répondre
G


@ Zarline : Ah oui, ce livre est incontournable ! Tu ne seras pas au bout de tes surprises !



A


JE VEUX CE LIVRE JE VEUX CE LIVRE! J'ai déjà Touriste de Julien Blanc-Gras dans ma PAL, je vais sûrement m'acheter celui-là aussi (un mojito et des tapas en moins ).


Billet très convaincant, j'ai hâte de me bidonner et de comprendre ces allusions aux cochons sauvages et autres! Ça fait plaisir de voir que tu es tombée sur un livre particulièrement hilarant.
Quand j'y pense, ce n'est pas si fréquent dans tes lectures.



Répondre
G


@ AGFE : Aide toi, le ciel t'aidera !!! Bref, tu sais ce qu'il te reste à faire ! C'est vrai que niveau bouquin, je n'ai pas la rigolade facile, mais là qu'estc-ce que je me suis marrée.


Là, je commence Touriste de Julien Blanc gras. Le ton a l'air bien différent dès les premières pages !



G


j'ai une soeur qui voyage enormément... voici un livre que je vais lui offrir



Répondre
G


@ Gambadou : N'hésite pas à le lire avant de lui offrir. Que l'on soit voyageur ou pas, je pense que ce livre est hilarant pour tout le monde !



M


On peut dire que tu donnes envie de le lire ! C'est vrai qu'il faut savoir qu'on ne peut pas faire confiance aux guides même s'ils sont nécessaires. Se retrouver face à un musée fermé ou trouver
le terme magnifique à toutes les lignes, ce n'est pas rare. Mais je pense que plus la destination est "exotique", plus on risque d'avoir des surprises.



Répondre
G


@ Manu : Un guide de voyage, je pense c'est comme une recette de cuisine ! Après, à chacun d'apporter sa personnal touch' ! Quand ta remarque sur l'exotisme, figure toi que l'auteur à eu de
grands malheurs dans les Vosges et en Belgique !!!



S


Là, forcément, tu me donnes envie ! J'ai pas envie de l'acheter car je ne suis pas certaine d'avoir envie de le relire ensuite mais si je tombe dessus à la médiathèque, pourquoi pas... Sinon,
avec un peu de chance il sortira en poche ! J'ai hâte d'avoir ton avis sur "Touriste". Tu l'as commencé ????



Répondre
G


@ Saxaoul : j'ai commencé touriste tout à l'heure, cela me semble bien différent de touriste professionnel. Donc pas de concurrence entre les deux livres, mais je pense une complémentarité !
Enfin, je dis ça, mais je n'ai lu que quelques pages. Mais le ton est résolument différent !



C


Bah, les suprises ou les petits désagréments font partie du voyage !



Répondre
G


@ Clara : Oui, et quand ils arrivent aux autres, ils sont deux fois plus drôles !!!