Articles avec #voyages en asie tag

Publié le 4 Août 2011

Je vous conseille chaleureusement de cliquer pour écouter cette musique tout en regardant les photos qui vont suivre.
Certes, celle ci évoque l'amérique latine et la culture du café, quand nous sommes ici en Asie au milieu des plantations de thé. Le gringo n'est pas là, remplacée par la touriste que je suis. Mais l'ambiance qui flottait pendant ce voyage en train au Sri Lanka me rappelait vraiment cet air bien connu.

SRI-LANKA-2-331.JPG

 

 

Nous avons pris le train dans une station proche de Nuwara Eliya, ancien lieu de villégiature  privilégié des colons, tellement en altitude (1900 m) que la température moyenne y est de 15°  . Ville que nous avons visitée très vite fait, sans même descendre de notre minibus, mais histoire d'apercevoir ici et là des constructions (poste, hôtels) et des habitations à l'architecture très british. Donc tout cela au pas de charge pour ne pas manquer notre train que nous avons finalement attendu...presque deux heures.

 

      

SRI-LANKA-2-333.JPG

 

      Nous voilà donc partis pour un trajet d'également 2 heures à 2000 mètres d'altitude, sachant que le plus haut sommet du Sri Lanka est le mont Piduru-Talagala (ou mont Pedro et qu'il culmine à 2 524 mètres). Une grande partie de notre voyage s'est déroulé dans la montagne, avec ponts, champs, plantation de thé, à pics, villages, multiples gares comme centres d'intérêt, le tout dans des paysages sublimes. Et puis surtout, un instant d'immersion total, et d'observation très riche.

SRI-LANKA-2-343.JPGSRI-LANKA-2-347.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

   

SRI-LANKA-2-341-copie-1.JPG

 

SRI-LANKA-2-337.JPGP1040700.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 Pas assez téméraire pour tenter la vente ambulante d'aliments manifestement épicées et à l'origine inconnue, je me suis contentée d'acheter un bonnet de laine, agrémenté d'une vraie fausse étiquette d'une grande marque d'équipement sportif.... Les vendeurs de bonnet étaient très surpris que j'aille au bout de mon achat...pour la modique somme d'environ 50 centimes d'Euros.   

 

SRI-LANKA-2-348.JPG

 

SRI-LANKA-2-335.JPG

P1040679

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

    

  Alors qu'en France nous voyageons dans des wagons triplement fermés (attention à la fermeture automatique des portes) et que nos trains filent à plus de 300 km/h.... Ici, la vitesse si ma mémoire est bonne ne dépasse pas les environs de 50 miles/ heure. Et c'est toutes portes ouvertes que nous fen dons l'air. De ce fait, lorsqu'on se penche, on voit des bouts des sarong qui dépassent ou carrément, les hommes qui voyagent debout sur le marche pied. Je m'y suis essayée, c'est ennivrant, exaltant, excitant en fait pour la petite européenne que je suis !  

 

 

SRI-LANKA-2-340.JPG

 

  Les photos suivantes sont prises par mon amie Katell avec qui je voyageais et qui était assise du bon côté du train pour pouvoir prendre ces magnifiques paysages.

P1040612.JPGP1040626.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

   

P1040591.JPG

  

P1040617.JPG 

P1040597.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

   

 

      

 P1040604

 

P1040691

 

 

 

Allez, çao, lors du prochain billet tiens, nous nous intéresserons de près à la culture du thé au Sri Lanka !

Enjoy your trip !

Voir les commentaires

Rédigé par Géraldine

Publié dans #Voyages en Asie

Repost0

Publié le 14 Avril 2011

 Bien sûr, la société Sri Lankaise évolue comme toute autre... Comme chez nous, les femmes s'essaient aux jeans et le jeunes aux pantalons Slims. Mais les tratiditions sont tenaces... A la campagne ou en ville, à l'occasion de cérémonie ou dans le quotidien, qu'elles soient fluettes ou enveloppées, de nombreuses femmes portent encore la tenue traditionnelle : Le sari. C'est l'un des aspects qui m'a énormément marquées et éblouie lors de mon voyage : la grâce de ces femmes ainsi vêtues, leur féniminité mise en valeur par mille couleurs.... l'arc en ciel n'est jamais loin, qu'il soit fait fait d'un plus simple tissus à l'étoffe la plus riche, de côton ou de soie brodée d'or. En voyant ces femmes, le titre de mon circuit prenait toute sa dimension : Majestueuse Ceylan.

 

 

SRI-LANKA-1-136-copie-1.JPG

 

 

 

SRI LANKA 1 144

 

  L'origine du Sari remonterait à plus de 100 siècle avant JC. C'est l'une des rares habitudes vestimentaires a avoir été conservée par le temps. C'est une large bande de tissu d'environ 1 m 20 de large sur 5.5 à 10m de long. Le sari lui-même est toujours fait d'une seule pièce (selon l'hindouisme, tout vêtement cousu ou percé par une aiguille était considéré comme impur) et se porte sur un jupon et un corsage serré laissant le ventre nu.

(http://artetdecodumonde.over-blog.com/article-22070441.html)

 

  

 

 

 

SRI-LANKA-1-138.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  Le Sari se portent différement suivant les régions, les religions et les activités. Chaque couleur a une signification et, comme on le retrouve en Inde, montre l'appartenance à une caste plutôt qu'à une autre. Sur les photos si dessus, prise près de Kandy, dans le centre du pays, nous avons la technique de drapage Wasana, originaire de cette partie du Sri Lanka. 

  

  

SRI LANKA 2 332

SRI-LANKA-2-305.JPG

 

 

  C'est un pur bonheur pour les yeux, un rêve de fille car ce tissus vous donne une grâce de princesse. J'aurais aimé saisir mon appareil photo au passage de ses femmes.  J'ai toujours du mal à prendre les gens au vol.... Alors, je me suis souvent contentée de regarder pour mon plaisir....

Et je me suis imaginée à 8000 km de là.... bien minable avec mes pantalons, jeans, pantacourts, shorts.... 

 

Ces femmes montrent leur ventre et leurs rondeurs éventuelles, et ce  n'est jamais vulgaire ni disgracieux. Attendez un train pendant une heure et demie sur un quai animé, vous vous régalerez, quand par chez nous, on déprimerait plutôt... 

 

   

 

 

SRI LANKA 1 282

 

 

 

 

  

    

 

  SRI-LANKA-1-284.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  

 

 

 

 

 

 

SRI-LANKA-1-283.JPG 

Voir les commentaires

Rédigé par Géraldine

Publié dans #Voyages en Asie

Repost0

Publié le 22 Février 2011

SRI-LANKA-2-194BIS.jpg

 

 

L'éléphant d'Asie se différencie de celui d'Afrique par la taille de ses oreilles, qui sont plus petites. C'est en tout cas grace à ce principal indice que n'importe quel novice en "pachidermisme" peut distinguer les deux cousins.

L'éléphant d'Asie ne survie que dans 13 pays. Partout, il est victime du déchifrage intense, de l'exploitation de l'ivoire et des poils caudaux, du braconnage et du commerce illégal.

 

SRI-LANKA-2-175bis.jpg

 

 

 

 

  Dans les textes de littérature bouddhique, le monde est censé reposer sur le dos des éléphants. Heureusement, ceux ci ont des proportions hors normes dans le monde animalier, ce qui en font souvent le roi des animaux : 3 tonnes en moyenne et 3 mètres au garrot.

 

 

 

 

 

 

 

SRI-LANKA-2-198bis.jpg

 

  

 

On trouve au Sri Lanka un grand nombre d'éléphants d'Asie sauvages, presque tous démunis de défenses. Seuls certains mâles en ont, les femelles ont sont dépourvues. Cela n'empêche pas ces pachidermes d'être extrêmement dangereux. Les plus âges peuvent même avoir des "crises" et se mettre à attaquer sa raison. On imagine pas cela à les regarder dans leur démarche flegmatique. On est loin de Babar en fait !

 

 

 

 

 

SRI-LANKA-2-192bis.jpg

    

 

Après de face et de profil, les éléphants vus... de l'arrière !

Un éléphant dévore entre 200 et 250 kg d'herbe et de feuille par jour et anglouti près de 100 litres d'eau.

Leur dentition ne se compose que de 4 molaires, qui lorsqu'elles sont usées, ne se renouvelleront que 6 fois.

Pour fuir la chaleur, ils s'agglutinent à l'ombre des arbres.

 

 

 

      

SRI-LANKA-2-213bis.jpg

 

 

 

 

 

Les éléphantes accouchent debout. Les éléphantaux sont élévés dans une société matriarcale, dans des bandes constituées uniquement de femelles et de jeunes mâles. Dès que ces derniers atteignent l'âge adulte et peuvent se défendre, ils sont chassés de leur famille.

 

 

 

     

 

SRI-LANKA-2-173bis.jpg

 

 

 

 

Depuis la plus haute antiquité, les éléphants sont domestiqués et condamnés aux travaux dans les forêtes et plantations jusqu'à leur retraite vers 60 ans. L'histoire ne dit pas s'ils vont devoir travailler plus pour toucher une retraite complète !

 

 

 

 

      

Il y aurait au Sri Lanka entre 2 500 et 3000 éléphants, dont 250 dont domestiques seulement. Ceux ci ont été photographiés dans le parc national  d'Uda Walawe, dans le Sud Ouest du pays. Infos extraites du Guide du Routard 2005 et textes inspirés du guide également.

 

SRI-LANKA-2-179bis.jpg

 

SRI LANKA 2 178bis

 

Et maintenant, les éléphants en mouvement, comme vous y étiez, avec le son !

 

 

 

 

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par Géraldine

Publié dans #Voyages en Asie

Repost0

Publié le 31 Janvier 2011

Me voici revenue depuis quelques temps déjà d'un voyage de deux semaines au Sri Lanka

 

 

République Démocratique

 

Langues officielles  Cingalais et Tamoul

 

Nom jusqu'en 1972 : CEYLAN

 

Distance de l'Inde : 31 km !

 

Population : environ 20 millions d'habitants

 

Ancienne "colonnie" (ou territoire) Portugaise, Hollandaise et Anglaise

 

Guerre civile entre Tamouls et gouvernement récurrente, terminée en 2009

 

Tsunami de décembre 2004 : 30 000 morts

 

Principales productions : Caoutchouc, thé, noix de coco, riz, épices, poissons...

 

Religions : Bouddhisme (69%), Hindouisme (15%), Islam (8%) et Christianisme (8%)

 

Distance Nord - Sud : 435 km

Distance Est - Ouest : 225 km

 

 

SRI-LANKA-2-115.JPGMES PREMIERES IMPRESSIONS AVANT LE DETAIL, AU FIL DES SEMAINES A VENIR :

Le pays n'est donc pas immense, mais il est très montagneux en son centre et sud. Aussi, 15 jours de circuit accompagné n'ont pas été de trop. Cela tourne beaucoup, on ne roule pas très vite.

 

Le Sri Lanka est un très beau pays, néanmoins, je précise que pour moi, ce n'est pas une destination coup de coeur, en tout cas, pas encore. C'est vrai qu'un voyage se digère et ce n'est parfois que des mois plus tard que l'on réalise la richesse ou l'exceptionnel de ce que l'on a vu. Les Sri Lankais sont très gentils à 99%, mais pas plus ni moins que les Cambodgiens, Thaïlandais ou les Népalais, habitants des autres pays asiatiques que j'ai visités.

 

En même temps, la nature même de mon voyage ne facilitait pas toujours les rapports humains désintéressés touristiquement (donc financièrement parlant). Durant la première partie, j'ai même eu souvent la désagrable impression d'être un porte monnaie sur pattes.

 

Le pays et les Sri Lankais ne sont pas riches bien sûr. Mais pas rapport à l'Inde (de réputation et ce que l'on m'en a SRI-LANKA-2-094.JPGrapporté), pas de comparaison possible. En effet, au Sri Lanka, on voit la pauvreté, mais pas l'extrème misère. Chacun paraît "manger à sa faim", entre autre grâce à une nature assez généreuse. Je n'ai pas vu d'enfants pouyeux et "morveux" comme au Népal ou au Sénégal par exemple. La vie est souvent dans un certain dénuement et une réelle simplicité. On voit souvent les gens aller se baigner dans la rivière au bout du chemin, et glisser leur téléphone portable dans leur sarong. En 2010, il est donc plus facile de communiquer par satellite que d'avoir l'eau courante chez soi...

 

Nous nous sommes déplacés en minibus et pour le plaisir et l'expérience, un peu en vélo, en train, en bus local, sur nos pieds lors des rando et enfin, en canoé.

 

Ce que j'ai beaucoup aimé, ce qui m'a fait ouvrir les yeux tout grands durant mon voyage...

La densité, la luxuriance et la diversité de la végétation ! Avec un tel relief (altitude maxi 2500m, mais 2000 mètres pour nous), on arrive presque a avoir des sapins qui se frottent aux palmiers. La végétation tropicale, j'adore !

La couleur et la beauté des rizières

Le fait de voir dans la nature des animaux que l'on ne voit que dans des parcs et de zoos chez nous : Éléphants, singes, paons, crocodiles, varans...

L'élégance des femmes dans leurs saris multicolores

La diversité des paysages et la grandeur des montagnes.... sans neige

SRI-LANKA-2-176.JPGLa couleur safran des tuniques des moines que l'on aperçoit au détour d'une rue ou d'un monastère

 

Bien sûr, certaines traces de pauvreté m'ont remué le coeur... Mais n'oublions pas qu'à Paris aussi, des gens dorment aussi sur des trottoirs et que les reclus du système sont hélas partout.  Moment d'émotion aussi lorsque nous avons longer la côte entre Galles et Bendota (sud ouest)... Innombrables sont les tombes qui remplacent les maisons qui étaient là, avant le Tsunami de 2004...

 

Nous étions 5 et en début de saison touristique, dans un pays qui se relève de la guerre civile. Aussi, nous n'avons pas été gênés par nos congénères.... et certaines de nos étapes étaient franchement hors des sentiers battus... De ce fait, on voit des choses que les autres ne voient pas, mais on ne voit pas tout ce que voient les autres... Vous me suivez ???

 

Et bien je vous emmène en voyage... Mes billets ne traiteront pas ce voyage en ordre chronologique mais plutôt par thème : végétation, animaux, montagne, Hindouisme... Et ils arriveront ici au rythme que je mettrais à les rédiger !!!

 

SRI-LANKA-2-306.JPG 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

SRI-LANKA-2-314.JPG

Voir les commentaires

Rédigé par Géraldine

Publié dans #Voyages en Asie

Repost0