LE REPONDEUR, de Luc BLANVILLAIN

Publié le 17 Février 2020

roman le répondeur, Luc Blanvillain, Chronique, avis, blog, littérature, livre

Roman - Quidam Editeur - 260 pages - 20 €

Parution le 2 janvier 2020 : Nouveauté

 

L'histoire : Baptiste est un jeune imitateur, qui en attendant gloire et célébrité, officie dans un petit théâtre associatif qui prend l'eau.

Jean Chozèse est un romancier célèbre (ancien Goncourt !) mais taiseux, qui tente de travailler d'arrache pied sur son prochain et très attendu roman. Pour cela, Chozèse doit se débarrasser des tracas du quotidien, et surtout de son environnement social envahissant.

Chozèse propose donc à Baptiste un job peu commun et inattendu... Etre son répondeur. A savoir, Chozèse lui confie son téléphone portable et "la bible" de ses connaissances, à Baptiste de se débrouiller avec tout cela et de faire illusion, en prenant sa voix ! Pour le meilleur et sans doute pour le  pire !

 

Tentation : Le billet de Keisha

Fournisseur : Des chèques Kdo reçus à Noël !

 

Mon humble avis : Ah ! Comme je me suis régalée de cette lecture dont le sujet m'a semblé si original et audacieux. J'ignore si l'idée a déjà été exploitée dans d'autres contrées littéraires, en tout cas, ce roman est jubilatoire.

Mon seul petit bémol serait l'usage un peu excessif de vocabulaire ampoulé... Au début, j'allais chercher dans le dictionnaire  sur internet la signification de ces mots qui m'étaient mystérieux, puis j'ai cessé, pour ne point couper mon rythme de lecture. Mais  bon, il s'agit vraiment d'un mini bémol car il est un peu hypocrite, à notre époque où tout part à vau l'eau, de pointer d'un mauvais doigt une excellente maîtrise de la langue française jusque dans des termes enfouis faute d'usage sans doute.

Bref, quid de l'histoire ? Rondement menée et rythmée, celle-ci peut paraître un peu déjantée, des passages encouragent dans ce sens, mais elle est dans le fond assez sérieuse et riche en émotions, en interrogations, en sujets abordés et bien sûr, en rebondissements.

Comment rester soi quand on est en même temps quelqu'un d'autre ? Comment ne pas abuser d'une telle confiance quand elle vous est donnée ? Comment et quand décider si l'on a le droit d'intervenir dans la vie des autres pour l'améliorer... au risque de la détériorer. Car après tout, Baptiste répond au téléphone avec la voix de Chézose et les quelques infos qu'il a sur ses interlocuteurs, mais c'est avec son coeur qu'il parle. Il devient tout à tour confident des uns (la fille de Chézose), défouloir des autres (l'ex femme de Chézoze), j'en passe et des meilleurs (les journalistes, les traducteurs, les attachés de presse, le père...). Il reçoit même des confidences sur lui-même ! On ne peut qu'être admiratif devant les prouesses d'improvisations de Baptiste, tantôt hilarantes, tantôt très touchantes, comme si le temps s'arrêtait. Evidemment, on se doute qu'un jour il fera une bourde, se mélangera les pinceaux entre son propre téléphone et celui de son patron. Oui mais quand, quoi, comment ? Surprise !

Bien que ce roman soit très divertissant, c'est aussi de belles histoires d'amitié, un portrait non exhaustif des us Germanopratins, et une belle réflexion sur le pouvoir des mots, des dits et non-dits familiaux ou sociétaux, sur les difficultés de communiquer avec son entourage.

Comme Keisha, je craignais un peu la fin, me demandant comment Luc Blanvillain pourrait conclure son histoire. Et bien elle reste fidèle au reste du roman, tout en étant inattendue : digne de Baptiste, digne tout court !

Rédigé par Géraldine

Publié dans #Littérature française

Repost0
Commenter cet article

A_girl_from_earth 18/02/2020 23:34

En voyant la couverture et le résumé, je me préparais à te répondre que j'avais déjà repéré ce livre mais je ne savais plus chez qui, heureusement que toi tu t'en souviens (mais c'est chez Keisha, mais bien sûr !^^). Bon, il ne me reste plus qu'à m'y mettre aussi !

MistiCat 18/02/2020 11:12

Voilà un livre très tentant d'après ta chronique !

Anne 17/02/2020 17:37

C'est tentant !

Céline 17/02/2020 09:38

L'intrigue a l'air originale. C'est tentant tout ça :)
Bonne journée !

keisha 17/02/2020 08:38

(tu m'amuses, ce pauvre écrivain change aussi de nom ^_^)
Bref, contente que ce roman t'ait plu autant qu'à moi, peut être rencontreras tu l'auteur, il habite tes contrées bretonnes!