NOMADLAND, film de Chloé ZHAO

Publié le 19 Juin 2021

Film de Zoé Zhao

Avec  Frances Mc Dormand, David Strathairn, Linda May, Charlène Swankie

Synopsis : Après l’effondrement économique de la cité ouvrière du Nevada où elle vivait, Fern décide de prendre la route à bord de son van aménagé et d’adopter une vie de nomade des temps modernes, en rupture avec les standards de la société actuelle. De vrais nomades incarnent les camarades et mentors de Fern et l’accompagnent dans sa découverte des vastes étendues de l’Ouest américain.

 

Mon humble avis : Simple, vraie, magnifique, bouleversante Frances Mc Dormand ! Une fois de plus, elle crève l'écran. Sa présence dans le casting justifie à elle seule de voir ce film. Certes, il y a 3 oscars, mais à ce niveau-là cela relève du détail.

La réalisatrice Chloé Zhao met la lumière, et quelle lumière, sur les oubliés de l'Amérique, les seniors précaires. Ces gens qui suite à la crise financière de 2008, ont dû partir... Car leur ville cessait officiellement d'exister après la fermeture de l'unique usine du coin... Car le crédit pour leur maison devenait irremboursable... Car malgré leur âge avancé, il leur fallait retravailler... Et aller chercher ce travail de par les Etats-Unis. D'autres aussi prennent la route suite à une maladie, le décès d'un proche. Quelques-uns, pour réaliser un rêve. Pour la plupart d'entre eux, ce n'est pas un choix, mais cela devient un mode de vie, voire un idéal de vie. Désormais partie intégrante d'une tribu, ils ne sont plus les oubliés, les isolés, les invisibles. Ils vivent donc dans un van, une caravane, un petit-camping car bricolé, et roulent, d'Etat en Etat, au fil des jobs saisonniers, depuis Amazon jusqu'à la récolte des betteraves, même si certains ont plus de 80 ans... Tous ils font face à l'adversité avec courage et dignité, font preuve d'une volonté de survivre et se retrouve des rêves !

Pour filmer ses destins brisés qui gardent la tête haute, Chloé Zhao mélange différents codes cinématographiques et livre un film a l'esthétique magnifique : il y a un peu de western, de film de cowboys , il y a du reportage, témoignage... D'ailleurs, certains personnages de nomades sont réels, interprétés par eux-mêmes.

Et nous, spectateurs, nous suivons un an de la vie de Fern, alias Frances Mc Dormond, qui ne se dit pas SDF, mais sans maison. Car elle a un "chez elle", son van, qui constitue et porte toute sa vie... Une vie qui oscille entre solitude et belles rencontres, amitiés profondes. Des difficultés terribles, mais une sensation de liberté, celle notamment de vivre dans des endroits grandioses, loin des tumultes du monde.

Et pourtant, malgré le sujet difficile, Nomadland est un film lumineux, qui, comme me l'a dit l'amie qui m'a accompagnée au cinéma, reconsidère positivement la solitude. Un hymne à la vie, à demain !

Un film à voir absolument !

Rédigé par Géraldine

Publié dans #Cinéma d'ailleurs

Repost0
Commenter cet article

gambadou 23/06/2021 21:54

Très envie d'aller le voir

keisha 20/06/2021 17:20

J'ai lu le livre et c'est l'un des rares films que j'ai envie d'aller voir!

Luocine 20/06/2021 07:50

J'ai lu le livre dont est tiré ce film et javais adoré. Je pense qu'il doit etre a la médiathèque de Dinard car j'avais chaudement recommandé l'achat de ce roman

A_girl_from_earth 20/06/2021 01:12

Figure-toi que j'ai failli aller au cinéma la semaine dernière. J'avais enfin trouvé un créneau pour, et puis je me suis noyée dans les nombreux choix de film, dont celui-ci, du coup j'ai décidé de reporter ma séance à une autre fois.^^ Après avoir mieux étudier tout ça, je n'hésite plus qu'entre celui-ci et Adieu les cons.

Géraldine 20/06/2021 09:33

Il faut voir les 2 ! Dans un style différent, ils sont à voir vraiment tous les deux !!!

endorra 19/06/2021 16:26

j'ai prévu d'y aller. J'adore cette actrice !!!