MORT AUX CONS de Carl ADERHOLD

Publié le 21 Mars 2009

Résumé : Contrairement à l'idée répandue, les cons ne sont pas réformables ; les campagnes de prévention ou les actions pédagogiques n'ont pas de prise sur eux. Une seule chose peut les amener non pas à changer, mais du moins à se tenir tranquille : la peur. Je veux qu'ils sachent que je les surveille et que le temps de l'impunité est révolu. Je compte à mon actif cent quarante meurtres de cons. Afin qu'ils ne soient pas morts pour rien, je vous enjoins de lire ce manifeste. Il explique le sens véritable de mon combat. » Qui n'a jamais rêvé de tuer son voisin le dimanche matin quand il vous réveille à coups de perceuse? Ou d'envoyer dans le décor l'automobiliste qui vous serre de trop près? Le héros de cette histoire, lui, a décidé un jour de passer à l'action.




                               


Mon humble avis : Dernière lecture dans la sélection de Mars du Prix des lecteurs Livres de Poche.
Le titre est percutant, et le contenu l'étant autant, ne déçoit pas. Cette histoire est rondement mené, même si, sur la fin, j'ai trouvé quelques passages longuets ou répétitifs. C'est un roman divertissant qui se lit avec facilité. L'écriture est simple mais truculente. En effet, les pages sont parsemées de citations sur les cons et la connerie. Citations toujours très justes, parfois hilarantes, mais qui peuvent aussi faire froid dans le dos au fur et à mesure que l'on avance dans notre lecture de l'élaboration d'une grande théorie presque philosophique, voire d'un manifeste sur les cons. Et cette théorie est appliquée par l'anti-héros qui se lance dans l'éradication des cons( quel boulot me direz vous !)

Bien entendu, "Mort aux cons" est à prendre à plusieurs degrés. Un premier et un deuxième et pourquoi pas un troisième. Maintenant, l'ordre dans lequel se classent ces fameux degrés d'interprétation du livre peut dépendre du lecteur !
Au premier degré, le livre est d'une immoralité tellement flagrante qu'on la sait voulue, donc pas choquante. D'autant plus l'écriture tend à le rendre léger, même comique par moment. Le tout sans qu'aucune situation ou vulgarité linguistique ne mettent le lecteur mal à l'aise. Ensuite, qu'autant de meutres pourraient être commis par une seule et même personne sans être élucidés ou punis refroidit un peu. Et pourtant, ce qui rend la situation presque hilarante, c'est qu'au début de ses méfaits, le narrateur est persuadé d'agir pour le bien fait de l'humanité, pour le rapprochement des êtres...

Au deuxième degré, on s'éclate ! On est soulagé. On se sent moins seul. Oui, nous sommes entourés de cons mais nous ne sommes pas les seuls au courant ! Et notre narrateur qui zigouille tout con qui croise son chemin et lui pourrit la vie semble parfois exécuter (ah le jeu de mots), nos rêves et fantasmes les plus enfouis ! Car, qui oserait nier qu'il n'ait rêvé un jour d'empoisonner le chien de son voisin qui aboie toute la sainte journée, de torde le coup à l'agent administratif qui reste sourd à vos emmerdements etc, etc... Bien sûr on est dans le romanesque donc tout est possible. Malgré cela, le lecteur peut se dire : le pire, c'est qu'il a raison. Et il y a un autre pire, c'est que je ne peux pas vous raconter la fin mais tout de même le narrateur...

Le troisième degré serait terrifiant ! Car tout le monde connaît la théorie de base qui stipule que nous sommes tous le con de quelqu'un ! Hors,  comme le dit Marc Levy  "Et si c'était vrai" ?! Va falloir faire gaffe ! On serait alors tous en danger de mort !?
Conclusion : Lisez ce livre cynique et drôle à la fois. Vous réfléchirez un peu sur votre connerie ou celle des autres et vous amuserez beaucoup. Car jusqu'à maintenant, la lecture reste un plaisir qui ne tue pas !

                                                                                    Livre lu dans le contexte
                                                                                         


Les avis enchantés de
Belledenuits, d'A Girl From Earth
(Si vous avez lu ce livre, donnez moi votre lien via un comm' pour que je puisse l'ajouter !
Comme je le disais, dernière lecture de la sélection mars du PDL, ne reste qu'à voter. Alors, réflexion !


                                                             
                                   

Rédigé par Géraldine

Publié dans #Littérature française

Repost0
Commenter cet article
C


Un de mes livres préférés. J'ai beaucoup apprécié l'humour et l'écriture de l'auteur.



Répondre
G


@ Clara : C'est clair que ce livre est assez jubilatoire !



L
Bonsoir !J'ai adoré ce livre sur lequel j'ai publié un billet.Et sinon...je vote pour schtroumpf !
Répondre
G


@ Lectiole : C'est un bon divertissement avec moult reflexions trop peu souvent évoquées !



M
http://messaline.over-blog.net/article-31069393.htmlVoici mon avis sur ce livre que j'ai lu il y a quelques semaines ! Bisous
Répondre
G

@ Messaline : Bon souvenir de lecture pour moi même si... (voir la suite de la réponse sur ton blog !


C
Et bien Géraldine,C'est vrai que c'est une habitude que j'ai prisJe ne sais pas pourquoi Les aléas de "ma" vie !!!Ou peut-être ma "marque de fabrique"... Mystère !C'est grave docteur ?!?!?(sourire)(et voilà, ça recommence !!!)bisous
Répondre
C
Et bien Géraldine,Après "l'envolée" orale de la semaine dernière, voici l'écrite.Ton humble avis a inspiré du moinde ?Ou bien le sujet a attiré le peuple friand de petit "mot"... ?(sourire)Le comble est quand les gens se disent "mais qu'est-ce que je suis con" ..... (sourire)bisous
Répondre
G

@ Cyril : je me demandais pourquoi tu n'utilisais pas les émoticones au lieu d'écrire (sourire) ici, comme sur OVS ???


H
hello, t'inquiète, je n'ai pas le droit à l'alcool non plus pendant encore un bon moment, on se prepare ça peut etre en fin d'année ?
Répondre
G


@hannelore : pour quand tu allaiteras ? !!, comme ça, on sera un de plus à en profiter ! lol



H
ben dis donc, ça donne un paquet de commentaires le sujet sur les cons ! boudiou, qu'est-ce que j'en aurais eu du boulot si j'etais tueuse de cons ces derniers temps !! bon désolé ma chère je deserte ton net depuis un moment; vois-tu j'essaie de reprendre une activité normale (on se paie encore quelques greves evidement) ...By by, bien le bonjour chez toi et vivment qu'on se descende 2 ou 3 bouteilles de vins avec un bon poulet aux carottes et aux oignons miiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiim
Répondre
G

@ hannelore : Coucou, voui, j'imagine que aurais du boulot, vu qu'en plus, "tes cons" revendiquaient haut et fort "leur connerie", donc facile à repérer. J'espère que le business reprend...
Le poulet carottes et les X bouteilles ne sont hélas pas encore au menu, mon état n'avoluant pas franchement... Bisous


E
C'est une idée! je vais le lire près des parents qui laissent leurs enfants hurler pendant trois heures dans le train!
Répondre
G


Par exemple ! Ca peut aussi marcher sur la plage, dans les magasins etc



C
Ca fait envie ce bouquin et évoque une phrase souvent entendue : "je parle pas aux cons ça les instruit !!" mais en revanche je veux bien les lire, ton billet fait envie.
Répondre
G

@ Constance : Tu peux y aller, entre légèreté et vérités profondes, ce livre est un bon moment de lecture


I
on a le même point de vue. Savoureux moment de lecture quand même !!!!
Répondre
G

Oui, je ne sais pas s'il a écrit un 2ème bouquin. En tout cas, je suis curieuse de voir ce que cela donne ou donnera !


I
Je l'avais bien aimé. Je reprocherais juste le côté accumulation qui m'a lassée à un moment. Il aurait peut-être gagné à être plus court.Ceci n'est que mon humble avis !!!
Répondre
G

@ Isa : Absolument, c'est pour cela que je parle que quelques petites longueurs. je pense que 50 pages de moins n'auraient pas nuit la qualité réelle du bouquin.


E
tout un programme ce "mort aux cons" je crois que je vais me laisser tenter par cette nouvelle lecture
Répondre
G

@ Endorra : Coucou Endorra ! Merci pour ton inscription rapide , ton commentaire ! T'es pas longue à comprendre ! Et
ça fait plaisir !!! Tu peux effectivement te lancer, tu passeras un bon moment de lecture malgré les quelques
toutes petites longueurs  Mais franchement, j'ai encore reparler de cons avec une copine cet aprem, c''est vraiment
un sujet inépuisable !!!
A bientôt sur lors d'une sortie OVS !


S
Ah ui, effectivement, je suis en plein milieu, lol...mais au moins, j'y suis. shame on me. Je te rajoute tout de suite dans mes liens :) Oui, j'ai tout tout tout changé à l'occasion des cinq ans du site, et j'organise même un concours pour gagner des livres :)bon dimanche!
Répondre
G

Voui, j'ai vu ça rapidement, faut que j'y retourne plus calmement. Sans doute ce soir ! ou après avoir validé mes comm' ou préparer mon billet pour après demain


K
Plus ça va, plus je suis tentée par ce livre qui au départ me laissait assez indifférente! 
Répondre
G

C'est un bon moment de lecture, divertissant et léger au 2ème degré avec tout de même quelques réflexions 1er degré. Sympa, franchement !


E
J'ai vu ce livre à la fnac! et c'est vrai qu'il me dit bien! allez, je le note!
Répondre
G

@ Edelwe Vas y fonce ! Fait gaffe de ne pas le lire n'importe où pour ne pas te prendre les foudres de tes voisins de bus, de métro avec un titre pareil  !!!! lol
Ou alors au contraire, n'hésite pas à le lire à 8H30 dans un métro bondé... Tes voisins réfléchiront peut-être à leur connerie ou la modéreront ou la canaliseront pour la journée. Tiens, ça
pourrait être une façon pacfifiste d'éradiquer les cons !


S
Voilà un bouquin que je voulais lire, juste pour l'originalité du titre :) Je te remercie de tes commentaires, désolé de la réponse tardive, je suis tout à fait ouvert à un échange de liens si tu le souhaites, recontacte-moi !De plus, de nombreuses surprises en ce moment sur Lireplus, si tu as le temps d'y repasser!A bientôt!
Répondre
G


@ Sébastien : c'est vrai que tu figure en lien dans mes blogs préférés, mais pas forcément à la bonne place... Au milieu. Hors, quand je me fais des campagnes de visites, je
prends ma liste soit par le haut, soit par le bas... Du coup, je ne viens pas souvent chez toi. Mais avant de partir à un salon ce matin, j'ai fait un petite click et vu qu'il y avait pas mal de
changement chez toi. Je vais revenir dans un moment plus calme.
Sinon, pour mort aux cons, détente et réflexion assurés, donc un bon livre !



L
divertissant et on rit??? tiens c'est une bonne idée; le titre est accrocheur en tout cas!
Répondre
G

Je ris rarement en lisant. Mais je souris très fort intérieurement et là, c'est ce qu'il s'est passé !!!


C
bonne soirée , bises Geraldine.....
Répondre
G

Merci ! Comme j'essaie de reprendre une vie normale, ce soir, c'est ciné, ce qui me donnera un sujet de billet pour mon blog !


T
Ce qui me gêne c'est que l'auteur ne doit pas être français vu son nom... or le thème, bien qu'universel, pour moi, je le sens traîté avec la gouaille et le vocabulaire bien français voire franchouillard d'un Audiard par exemple...Qu'en est il? sinon, c'est sûr que ds le genre psychothérapie par la lecture... ça doit faire du bien !!!
Répondre
G

Et bien si, ça m'a surpris aussi, mais l'auteur est bien français, né dans l'Aveyron et vivant à Paris,  et non Néerlandais ou suedis comme son nom pourrait le laisser supposer. Et oui, ça
fait du bien !
Bon WE aux Marcquois !


M
Ah les cons ! vaste sujet !!! parfois on les supporte, parfois on explose, tantôt on désespère, tantôt on réagit. Les cons nous entourent, les cons nous pourrissent la vie,  on rêve d'une île déserte !! On essaie de ne pas devenir l'un d'eux. Un livre comme ça doit défouler non ?Bon week-end ensolleillé !
Répondre
G

oui, défoulement garanti mais aussi quelques moments de réflexions tout de même. Mais dans l'absolu, je classe ce livre dans la catégorie "Lecture détente" !
A y'est Mary, l'hiver est officiellement finit. ON entre dans le printemps, les "beaux jours" arrivent et en général font du bien à tout le monde !


M
Ben oui, je pensais que tu aimais les animaux ? J'espère que ce chien n'a pas fini abandonné à la SPA Le sujet de ce livre ne me tente pas vraiment ! Malgré ta très bonne critique.
Répondre
G

Le chien s'est calmé et oui, j'adore les animaux qui sont bien élevés, comme leurs maitres
Sinon, dans le bouquin, comme tout est surtour au 2ème degré ! Ca reste une lecture plaisante, cynique, drôle avec de
bon moment de réflexion... Maintenant, ce n'est pas incontournable non plus. Si comme moi tu as des pb de PAL, je comprends que tu ne te rues pas sur ce livre !


A
Programme: faire une machine, trouver un coiffeur absolument, quelques courses, un ménage urgent et lecture lecture lecture! J'aimerais terminer mon livre en cours ce WE! Pas gagné, je suis au quart environ et j'avance pas vite car c'est un format incasable dans mon sac!Bon weekend à toi avec le salon!
Répondre
G

Merci, forcément, dans la semaine, y'aura un billet sur le salon de Rennes donc tu sauras tout tout tout sur le salon ! bon WE à toi !


A
(11h47 - bon alors, t'es connectée? )Analyse très fouillée de ce roman, j'aime bien. On passe en effet un bon moment de lecture divertissant malgré quelques bémols qu'on pourrait souligner.
Répondre
G

Oui ! Connectée depuis plus d'une heure !!! Effectivement, les bémols sont pour moi les quelques longueurs et
situtation répétitive. Mais dans l'absolu, on passe un bon moment assez divertissant. Hier, chez moi, se tenait un club de lecture avec 7 autres personnes. J'ai présenté ce bouquin entre autres. Je
ferais un billet sur ce club de lecture, qui peut donner des idées à d'autres personnes.
Et bien bon WE ma chère ! Quel programme : coocooning, lecture, prendre l'air, lecture dans un parc ???


S
Géraldine, moi qui croyais que tu étais l'amie des animaux Sinon, heureusement que c'est du énième degré ce bouquin. ça a l'air super drôle, par contre je ne suis pas d'accord sur le postulat de base, je pense que la connerie résulte de l'éducation, de l'abrutissement médiatique, du délitement social, etc, et donc qu'elle est réformable. Las eule chose à laquelle j'adhère assez : on est tous le con de quelqu'un, parce qu'on a tous aussi des côtés cons ou pouvant être perçus comme tels.En tous cas, le ton du livre a l'air bien percutant, je le lirais volontiers.
Répondre
G


Oui, c'est unn bouquin qui se lit facile, qui est cynique, drôle et laisse aussi matière à réflexion sur un sujet peu commun dans la littérature ! Vas tu faire un petit tour au salon du livre de
Rennes ce WE ?
Bises



B
Ben voilà, nous sommes effectivement encore d'accord sur un livre. J'en suis ravie. Et je confirme une chose : j'ai bien envie d'aller tuer les chiens des voisins qui n'arrêtent pas d'aboyer non seulement la journée mais même la nuit et ça m'en réveille !!!! Mais je ne suis pas le narrateur de cette histoire et je ne pense pas que les flics se déplaceraient pour si peu. Alors, je n'ai plus qu'à prendre mon mal en patience jusqu'à ce que...
Répondre
G

L'exemple du chien sur mon billet n'est pas un hasard... un gars de mon immeuble a acheter un jeune chiot qui pleurait et aboyer dès qu'il était seul, c'est à dire tout le temps, puisque le gars en
question est un célibataire fêtard et motard... 'dès les beaux jours, pas sûr qu'il passe son temps à promener le pauvre toutou. N'empêche, comme je suis en arrêt maladie longue durée, je suis
presque tout le temps chez moi....
Mais bon, au fil du temps, le chiot s'est calmé... A moins qu'il soit mort !