WELCOME, film de Philippe LIORET

Publié le 22 Mars 2009



Synopsis : Pour impressionner et reconquérir sa femme, Simon, maître nageur à la piscine de Calais, prend le risque d'aider en secret Bilal, un jeune réfugié kurde de 17 ans qui veut traverser la Manche à la nage pour retrouver à Londres la fille qu'il aime. Il ne l'a pas vu depuis trois ans, a mis 4 mois pour parcourir plus de 4000  km depuis l'Irak pour parvenir à Calais. Après un premier essai infructueux de passage en Angleterre caché dans un camion, il décide de s'entraîner à la nage. C'est ainsi qu'il rencontre Simon, à la piscine.

Avec Vincent Lindon, Firat Ayverdi, Audrey Dana

Pour info, l'écrivain Olivier Adam a participé à l'élaboration du scénario et figure donc au générique de ce film.






                                         


Mon humble avis :  C'est un film très fort, bouleversant que je viens de voir. Les dix premières minutes ressemblent à un reportage où le journaliste, infiltré parmi les réfugiés filmerait "un passage". Puis le film trouve ses allures de... film, avec des personnages qui se choquent, se rencontrent, s'entrechoquent, se fuient eux mêmes ou les autres, se dénoncent, s'entraident, ne parviennent pas à s'oublier. Chaque relation, chaque comportement évoluent tout au long du film. Il en est de même pour Simon qui, indifférent au sort des réfugiés, s'investit à sa façon pour leur cause. Pour reconquérir sa femme dit le synopsis. Pas seulement... Au début peut-être puis son incompréhension face à des lois et la bêtise, voire la connerie humaine le pousse à se donner entièrement. L'évolution de sa relation avec le jeune Bilal, d'une émotion rare, souvent dans les non-dits, est magistralement filmée. D'ailleurs, aucun reproche à faire à se film. On ne peut que féliciter toute l'équipe et tous les talents réunis ici, avec bien sûr une mention spéciale pour Vincent Lindon qui, tout en naturel, en émotions contenues, en "faiblesse", en pudeur, en sobriété, joue un personnage très humain. 

Du début à la fin, en tant que spectatrice, j'ai été partagée entre deux sentiments. La honte : de mon silence, face à de telles situations même si je suis prête à  crier mon indignation sur tous les toits. Honte aussi de l'inaction de nos dirigeants politiques qui vont donner des leçons de droits de l'homme en Chine sans trouver une solution pour l'ignominie qui se déroule en France, une solution qui comprendrait au moins ces deux mots : humanité et dignité, car j'imagine bien que cette situation ne peut se régler d'un coup de baguette magique, hélas.

Je vous disais deux sentiments. Le deuxième, c'est la fierté de vivre dans un pays où des hommes et des femmes s'engagent en bénévoles. Un pays où le courage et la synergie d'une équipe donne naissance à un  tel film. Un pays qui fait encore un cinéma engagé qui dénonce, qui dérange, qui interpelle, qui bouleverse, qui révolte et rassemble... A la veille du Printemps du Cinéma la salle était tout de même comble. Alors, on se prend a espérer que ce film poignant pourrait faire bouger les choses et que les hommes politiques prendront des responsabilités et décisions humaines qui s'imposent.

Aifelle a vu ce film est l'avis d'Ys est Ici.



Pour info : Le long métrage "Welcome" de Philippe Lioret a été projeté aux députés PS afin d'illustrer la proposition de loi du parti visant à supprimer le "délit de solidarité" avec les étrangers en situation irrégulière.


Demain, je publierai une chanson qui semble être à l'opposé de ce film mais qui en est en vérité si proche. D'une île paradisiaque ou d'Irak, le pauvre ou l'opprimé voit imagine l'Europe comme un Eldorado.

Rédigé par Géraldine

Publié dans #Cinéma Français

Repost0
Commenter cet article
V
moi aussi ce film m'a touché . je n'ai pas grand chose à rajouter sur ce qure tu as dit . j'ai passé un agreable moment devant ce film .
Répondre
G

@ Virginie :Oui, ce n'est pas un film comme les autres, les émotions y profondes tout en restant dans le pudeur. C'est très fort


J
Un excellent film ! J'ai vraiment été happée par l'histoire très prenante. Le personnage joué par Vincent Lindon est touchant : il est hésitant dans sa démarche et finalement convaincu qu'il doit aider ce jeune réfugié à traverser la manche pour qu'il puisse retrouver sa promise....Ils ont en commun l'amour pour une femme, ce qui donne au film une dimension supplémentaire au côté "documentaire". A voir ! 
Répondre
G

@ Juliette : Contente que ce film t'ait plu et touchée, tout pareil que moi !


I
c'est effectivement un trés beau film qui m'a fait vivre un tas d'émotions. Bonne soirée. Isabelle
Répondre
G


@Isabelle : Merci, d'ailleurs, je m'en vais au cinéma... voir la fille du RER qui sera donc chroniquée dimanche sur mon blog  Bon WE !



U
J'ai aussi adoré Welcome pour l'émotion qu'il procure, c'est vraiment un très beau film.
Répondre
G

C'est effectivement ce qua j'appelle un grand film.


E
C'est pire que si j'habitais un bled, je vis aux USA! Ici le cinéma, c'est block busters and Co sauf si on vit dans les grandes villes (civilisées) avec quelques ciné-clubs! Aaaah, quelle souffrance!
Répondre
G

J'imagine que si tu dis cela, c'est que tu n'habites pas à New York !!! Peut-être au fin fond du Nébraska ! Dans ce cas, tu es pardonnée, pour cause de circonstances atténuantes, si tu télécharge
le film légalement si possible ou illégalement en dernier recours


B
Il est vraiment bien ce film. Les acteurs font passer tellement d'émotions, qu'on suit les personnages sans difficulté. C'est une très belle histoire...une histoire engagée, maisq aussi une histoire d'amour (amitié).
Répondre
G

@ Black Hole : Oui, amitié respect d'un côté, et amour de l'autre tout de même


S
J'espère qu'il passera chez moi !
Répondre
G

Pourquoi, tu habites dans un bled paumé ? Manisfestement, tu as tout de même l'ADSL !
Là, je suis en train de retrouver mon plus bel, veil et tout rouillé Anglais pour envoyer à Harlan Coben ma demande d'interview. Pour l'instant, j'en suis aux présentations, au pourquoi comment de
ma démarche... Reste maintenant à trouver des questions intelligentes et là, tout de suite, c'est plus difficile !


A
Je l'ai vu vendredi soir et je partage tout à fait tes émotions!Je mettrais peut-être un billet ce soir, si je trouve le temps.
Répondre
G

@ Anne : J'essayerai donc de passer chez toi demain, pour voir comment tu parles de ce film si émouvant !


J
Je vais voir le film ce soir....Mes commentaires demain ...
Répondre
G

Et bien bonne séance. Et sinon du neuf ?


N
Ce film me tente énormément ! J'apprécie énormément la façon dont tu en parles, en tout cas !
Répondre
G

Merci, c'est un film émouvant et engagé. Si la multiplicité tes spectateurs interpelle les politiques et les fait bouger....


A
Ca m'intrigue ça!! Bon j'espère que c'est pour mercredi!!!Là je file au lit avancer dans mon bouquin avant dodo. Raté pour ce weekend, j'espère que je l'aurai fini cette semaine!Bises
Répondre
G

Ouais, ben mois qui voulait avancer sur mon bouquin aujourd'hui, c'est raté. j'ai lu une petite heure. Et la je viens de passer une grosse heure à préparer mon billet de mardi : Quel boulot !


E
Aaaah Géraldine! Que je souffre en ayant envie de voir ces films merveilleux qui me sont inaccessibles ici! A moins d'habiter New York City ou Los Angeles, les films français, ou italiens, ou slaves... les bons films quoi, rien à faire! Mais, la joie, c'est de me dire que lorsque je rentrerai au bercail pensionnée, eh bien je pourrai regarder la TV non -stop sans crainte d'avoir "déjà vu"!J'aime beaucoup beaucoup ton blog!
Répondre
G

Merci pour les compliments... mais je voudrais bien comprendre pourquoi tu n'arrives pas à voir ses bons films. Vivrez tu au fin fond de la Creuse ! lol


A
Ca a marché moyen. J'ai pas mal avancé mais là j'avais besoin d'une pause du coup je blogue!:) (et ça fait deux heures que je blogue...)
Répondre
G

Tu sèmes tes petites graines à droite à gauche ! Là, je viens de valider mes 11 commentaires arrivés depuis 17h, heure à laquelle je suis sortie prendre l'air dans un parc avec une cop avant de se
prendre un apéro chez moi. Et comme je réponds à chaque comm, ça prend aussi un peu de temps.
Tu sais quoi, il m'arrive un truc de dingue (pas grave du tout, du bon dingue ). Peut pas le dire ajourd'hui, je garde la
surprise pour je pense mercredi ou jeudi...
Bon courage pour demain.
bises


M
Je dois aller voir ce film mercredi et ton billet ne fait que confirmer mon envie ! c'est vrai, ce doit être assez triste mais il ne faut pas se voiler la face . Car le pire à notre époque est l'indifférence ! Ouvrons les yeux et nos coeurs, admirons la générosité des bénévoles de notre pays. Ce film est  aussi une manière de leur rendre hommage ! Je pense à la chanson de J.L. Aubert " Sur les plages"Bisous Géraldine et meilleure santé.
Répondre
G

Et bien mary, tu penses comme moi puisque c'est la chanson la plage de J.L Aubert qui est programmée depuis hier pour être publiée demain matin  Aurais tu des dons de voyances  à savoir à l'avance ce
que je vais publier !!!!


G
Coucou Géraldine,S'bien m'a donné ton adresse de blog. Il est trés sympa et je lirai tes commentaires avant d'aller voir un film!!A bientôtGwen
Répondre
G

Oh tiens une surprise, Gwen Rav'. Ca fait rudement plaisir de te trouver ici  n'hésite pas à revenir, à laisser des comm ou à t'inscrire à la newsletter si ça te branche. Quand à Welcome, qui se déroule dans
notre cher NPC, n'hésite pas à y aller, sauf si tu as le moral dans les chaussettes. Mais je suis tes péripétie par les blablas de nos mères respectives et au dernières nouvelles, ton moral était
plutôt en hausse, c'est cool . Moi, je crois que tu dois savoir que c'est pas terrible du tout côté santé  alors je m'investit corps et âme dans ce blog. Et les récompenses commencent à arriver gentiment. Surprise, ce sera dans les billets
de cette semaine, il m'arrive un truc de dingue, , enfin de dingue à mon avis... surprise !


A
Complètement d'accord avec toi, j'ai parlé de ce film le 11 Mars.
Répondre
G

Tu remarqueras que je suis remontée patiemment et efficacement jusqu'au 11 mars !


A
J'aime bien l'humanité qui semble se dégager de ce film. Il semble susciter des réflexions intéressantes. Je ne sais pas si j'irais le voir cela dit, je vise du très léger côté ciné en ce moment, j'ai peur d'être bouleversifiée.
Répondre
G

Alors si tu veux du léger honnêtement, ce n'est pas le film qu'il te faut, car ça remue vraiment les tripes et la conscience... Bon alors, le dimanche bouquin, ça marche ??!!


C
Je dirais simplement que c'est un très beau film, triste mais qui reflète la réalité des réfugiés mais aussi la difficulté des bénévoles à vouloir les aider en leur donnant juste de la nourriture. Très très bon film. Je le conseille à tous ceux qui avaient peut être envi d'aller le voir.
Répondre
G

Tu as tout dit, rien à rajouter, juste à confirmer ! Bon dimanche à toi et à mercredi !


O
Merci pour ton analyse. Cela donne envie et confirme ce que j'ai entendu.
Répondre
G

@Othom : Et donc cela te décide à aller voir le film !


Y
on donne enore des leçons de droits de l'homme aux Chinois... étonnant... En tout cas ce film ne peut laisser indifférent, c'est un film fort comme on en fait peu ici
Répondre
G

@ Ys : Je me suis trompée en écrivant mon billet il était tard. Pour les lecçons de droit de l'homme aux chinois, je pense qu'en fait, on n'ose même pas le faire par peur de
représailles commerciales...


C
bonne journée Geraldinebises
Répondre
G

@ Canelle :A toi aussi, ce matin, festival du livre de rennes. Là, pause, et le soleil se lève finalement. Petite promenade en fin d'après midi avant apéro. J'essaie de reprendre
ma vie sociale, malgré mes troubles du langafe qui m'épuisent.


S
Ce film m'intéresse beaucoup. Il passe dans quelles salles ? Sinon, je suis ravie de voir que tu es également révoltée par la façon dont les sans-papiers sont traités. As-tu suivi les occupations décidées par le collectif de soutien aux sans-papiers à Rennes ?
Répondre
G


@Schlabaya : Il passe au Gaumont. Profite du Printemps deu cinéma, 3.50 € jusqu'à mardi, mais attention à la foule. Te "connaissant," je suis même surprise que tu n'es pas encore vu ce film, toi
qui semble être de tous les combats et les causes à défendre !