MANGE PRIE AIME, d'Elizabeth GILBERT

Publié le 31 Juillet 2009

Récit de voyage / autobiographie - Livre de Poche - 507 pages - 6,95 €

Résumé : A trente et un ans, Elizabeth Gilbert possède tout ce dont une Américaine ambitieuse peut rêver : un mari dévoué, une belle maison, une carrière prometteuse.
Elle devrait nager dans le bonheur, pourtant elle est rongée par l'angoisse, le doute, l'insatisfaction... S'ensuivent un divorce, une dépression et une liaison désastreuse qui la laissent exsangue et encore plus désemparée. Elle décide de tout plaquer pour partir seule à travers le monde. À elle de se construire la vie qu'elle s'est choisie ! En Italie, elle goûte aux délices de la dolce vita et prend les "douze kilos les plus heureux de sa vie", en Inde, ashram et rigueur ascétique l'aident à discipliner son esprit (lever à 4 heures du matin, méditation et nettoyage des sols !) et en Indonésie, elle cherche à réconcilier son corps et son âme pour trouver l'équilibre qu'on appelle le bonheur... Et qui n'a jamais rêvé de changer de vie ?


                                 

Mon humble avis :Ce livre a un titre de chick lit', une couverture de chick lit', une quatrième de couv' de chick lit mais est tout sauf de la chick lit' !
Il s'agit du récit autobiograpraphique d'une année sabbatique prise par Elizabeth suite à son divorce. Au programme, goûter au bonheur de la vie (gastronomie et Dolcé Vita en Italie), prier (dans un monastère en Inde) et aimer en Indonésie. L'auteur évoque donc avec sincérité et humilité ses voyages si particuliers. Parce qu'elle reste de longs mois dans chaque pays, elle dépasse le stade de simple touriste. Elle vit le pays, elle le goûte, elle fait voeux de silence dans un ashram et parvient à s'abandonner dans la méditation, elle s'instruit auprès d'un sorcier indonésien. Et partout, elle rencontre des hommes et des femmes qui marqueront sa vie à tout jamais, pour des petits détails ou des grandes révélations. Oui, Elizabeth Gilbert nous parle de ces voyages où l'on se rencontre soit même pour rencontrer les autres, à moins que les autres ne vous permettent de vous rencontrer vous même et ainsi, parvenir à la paix intérieure et l'équilibre de soi par rapport au monde

Personnellement, j'ai lu ce livre avec un sourire béat presque tout du long. Il s'y dégage une telle sagesse que l'on ne peut qu'en tirer quelques leçons. Certains pourront y trouver des longueurs, ce ne fut pas mon cas. Mais c'est un livre qu'il faut lire quand on en a le temps, et quand on est disposé à accompagner l'auteure dans ce voyage intérieur qui peut devenir notre propre voyage. J'ai aussi vivement apprécier ses explications sur la pratique du yoga et sur la méditation, explications qui sortent de son coeur pour entrer directement dans le notre, en toute simplicité et accessibilité... Je pourrais disserter pendant des heures sur ce livre pour vous convaincre de vous en approcher... Une lecture magnifique. J'ai l'impression d'avoir passer de belles soirées à discuter avec une très bonne amie. Oui, je me suis sentie très proche de l'auteure dont j'ai envié la persévérance et la réussite dans le chemin vers la paix intérieure. Oui, j'aurais aimé être capable d'écrire ce livre...

                                             livre lu dans le contexte
                                                    

L'avis de Fleur

Rédigé par Géraldine

Publié dans #récits ou romans de voyages

Repost0
Commenter cet article
A

Je me tâte, je ne sais pas si je suis tentée malgré ton billet très positif


Répondre
G

@ Angelica : Ce livre est vraiment un beau voyage intérieur, traité avec légèreté, sans prise de tête !


E
Vu ton billet, je ne peux que le noter...
Répondre
G

@ Edelwe : Oui, c'est vraiment un beau témoignage, plein de vie.


A
J'en ai commencé la lecture, je n'en suis pas encore au stade de la sagesse, mais j'ai un sourire aussi béat que le tien, j'adore le ton utilisé, impossible de pleurer sur ses malheurs avec un humour pareil
Répondre
G

@ Aifelle : Oui, écrit autrement, ce livre aurait pu prendre une tournure rébarbative, ce qui est loin  d'être le cas !


E
Bien contente de lire ton commentaire, car la couverture ne m'aurait pas accrochée, ni le titre. Et c'est un livre que je peux trouver ici, yuppeeee!Elle a fait un pari de poids, la dame, tout plaquer et partir à sa recherche, mais c'est vrai que basculer de vie - femme mariée et/ou (peut-être) aimée à toute seule avec soi-même - est un traumatisme pas toujours reconnu, et qu'il faut parfois un traitement choc!
Répondre
G

@ Edmée : Oui, c'est vraiment un livre qui gagne a être connu et qui est effectivement desservi par son titre et sa couverture ! Bonne lecture alors !


A
Mmmh je sens que ça pourrait me plaire aussi, que je m'y retrouverai.Enfin ce sera pour quand je serai sortie de ma panne de lecture!:)
Répondre
G

@ AGFE : Un livre à lire assurément, mais pas forcément pour sortir d'une panne de lecture. Mieux vaut peut-être miser sur quelque chose de plus léger !


O
j'ai failli l'acheter a plusieurs reprises donc j'aurais du dommage bon samedi et a bientot sur mon blog naissant anne marie
Répondre
G

@ Ornon : Il n'est jamais trop tard pour bien faire ! Et puis l'avantage, c'est que les livres sont des denrées non
périssables !


L
Il me semble qu'il est sur ma LAL. A vérifier.
Répondre
G

@ Lilibook : et bien à mettre sur ta PAL, et sur le haut de ta PAL !


F
A chaque livre son lecteur comme on dit
Répondre
G

@ Fleur : Effectivement, et tant mieux ! Car la diversité des goûts garantis celle de la création !


B
Je suis tout à fait d'accord avec ce que tu indiques dans ton avis. D'ailleurs, je rajoute un lien vers ton article; je trouve que nos deux critiques se complètent. Et effectivement, lire cet ouvrage qui est le voyage intérieur de l'auteur pourrait tout simplement être le nôtre (ou en tout cas le mien). C'est peut-être aussi pour ça que je l'ai tant apprécié. Je ne pouvais pas écrire ce livre mais il n'en demeure pas moins que je me suis très souvent sentie à la place d'Elizabeth Gilbert : ce besoin de se retrouver après un divorce; faire le vide et retrouver vie. Renaître tout simplement. Elle passe par différentes étapes qu'elle s'est choisie et je crois que c'est là l'essentiel et la force de son autobiographie : chacun doit pouvoir trouver ce qu'il lui faut pour vivre pleinement et sereinement.J'ai aussi voté pour ce livre là
Répondre
G


@ Belledenuit : ca c'est du commentaire, avec lequel je ne peux qu'être d'accord !