360, film de Fernando MEIREILLES

Publié le 28 Juillet 2012

Synopsis :

 

Relecture moderne et dynamique de la pièce La Ronde, d'Arthur Schnitzer. Une histoire d'amour chorale où les destins de personnages d'horizons différents s'entrecroisent.

 

 

 

 

Avec Anthony Hopkins, Jude Law, Rachel Weisz, Jamel Debbouze, Maria Flor...

 

 

  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

-toile2.jpg

 

 

Mon humble avis : Une bande annonce allechante, qui semble promettre un film bien rythmé, avec une belle brochette d'acteurs. Pour ce dernier point, la promesse est tenue. C'est un plaisir de voir sur la même bobine Jude Law, Antony Hopkins, Jamel Debbouzze, Rachel Weisz, tous au diapason. Les comédiens moins connus méritent franchement de l'être. Alors, je dirais encore un film sauvé par les acteurs !

Car à ce film choral, il manque un chef d'orchestre qui aurait battu la mesure avec punch. Tout est lent, gris (forcément, l'histoire de passe en hiver). C'est l'histoire d'une personne qui rencontre / ou pas une autre personne et de ce fait, la personne suivante rencontre ou pas une autre personne et ainsi de suite. Mais en fait, le vrai sujet du film, ce sont les fautes que l'on commet (ou pas) et leurs répercussions sur nos vies et celles des autres. Notre libre arbitre, nos décisions concernent également l'autre. Des liens entre personnages sont bien trouvés et à un moment, notre rythme cardiaque s'accélère même quand la jeune Brésilienne, en rade dans un aéroport de Denver recouvert de neige, invite sans le savoir un déliquant sexuel dans sa chambre. Ces moments intenses ou délicats sont rares et rapides, alors il faut les saisir. Car, la rencontre entre d'autrespersonnages semblent vraiment trop tomber au moment opportun, cela manque de naturel, on n'y croit pas (par exemple, la femme au béret rouge et Antony Hopkins dans un groupe genre alcoolique anonyme à l'autre bout du monde par rapport à chez eux...) Bref, il eut été préférable de ne pas trop multiplier les personnages pour s'intéresser plus en profondeur à certains d'entre eux, ne pas avoir une suite de scénes trop courtes, qui laissent le spectateur plutôt sur sa fin, malgré l'impression de longueur, lenteur, de pesanteur qui émerge de 360.

 

 

 

 

Rédigé par Géraldine

Publié dans #Cinéma d'ailleurs

Repost0
Commenter cet article
F

pile poil quand j'hésitais à le voir ou pas, merci 
Répondre
G


@ Fersenette : Et bien comme ça, je t'ai fait gagner du temps et de l'argent !



C

Oh mince, j'avais envie d'aller le voir !
Répondre
G


@ Clara : En même temps, comme ces temps ci nous n'avons pas les mêmes goûts ciné (cf le bonheur d'arrive jamais seul), comme ce film ci est tout le contraire de l'autre, tu peux peut-être y
trouver carrément ton compte !



F

Il a l'air sympa ton challenge ! Mais je vais passer car j'ai du mal à assurer déjà mes challenges en cours.
Répondre
G


@ Frankie :  Pourtant, une entrée en challenge avec juste un livre, c'est facile. Et si on regarde bien, il y a franchement pas mal de livres avec des histoires sur les îles... Et même dans
le goncourt, il y a quelques années, avec Chamoiseau, nous avions la  martinique...



M

Pas motivée pour ce film, ton billet ne me donne pas envie, je passe ...
Répondre
G


@ Mary : Tu as raison, mieux vaut lire un livre sur une île !!! Au fait, tu n'oublieras pas de venir poster en comm l'URL de tes billets concernant le challenge, avec le logo dessus !



L

Je ne me souviens que très vaguement de la pièce (que pourtant je sais avoir lue). Mais là ça n'a pas l'air d'être très réussi...
Répondre
G


@ L'irrégulière ; J'ignorais qu'il en existait une pièce... Une pièce peut être réussi et un film moins, surtout quand la bande annonce semble promettre un certain rythme que l'on ne trouve pas
dans le film !



F

La bande-annonce m'a bien plu mais les diverses critiques ne sont pas très bonnes donc je vais m'abstenir. À l'occasion, je le verrai à la télé ou en DVD.
Répondre
G


@ Frankie : Effectivment bande annonce sympa mais pour moi, plutôt trompeuse ! Tiens si tu  veux sortir de la chaleur de la Tunisie, je t'invite à t'inscrire à mon challenge qui, à nous
tous, nous permettra d'aller d'île en île et peut-être de faire ainsi le tour du monde des îls. Il s'agit du challenge (facile, pas de grande implication : des îles et des livres !)