LE VOYAGE D'HIVER, d'Amélie NOTHOMB

Publié le 10 Octobre 2009

Roman - Albin Michel - 131 pages - 15 €

Rentrée littéraire 2009

Résumé : « Il n’y a pas d’échec amoureux. »Amélie Nothomb
Amélie poursuit avec humour et auto-dérision l’inventaire des personnages « extraordinaires » qui hantent ses romans.






                                                                   
                                      

Mon humble avis : Un homme est dans un aéroport. Il s'apprête à monter dans un avion qu'il prévoit de détourner et de mener au crash. Quelle tragédie amoureuse lui a inspiré un tel acte ? C'est par écrit qu'il se confesse...
Dès les premières pages, il n'y a pas de doute, nous y sommes. Où ça ? Mais dans un roman d'Amélie Nothomb pardi ! Oui, tout y est... L'univers clos et décalé de quelques personnages. L'absurde qui devient possible. L'humour qui s'entremêle avec le cynisme et la cruauté. Les mots si insolites qu'ils vous font utiliser avec jouissance votre dictionnaire. Des prénoms improbables qui nous étonnent et nous amusent toujours - ici Zoïle et Astrolabe, mais où va-t-elle chercher tout cela ??- Et bien sûr, une bonne dose d'autodérision - Nothomb ne se moque-t'elle pas des ces éditeurs qui placardent la photo des auteurs en pleine couverture ?!!! Enfin, il n'y a que notre auteur belge préférée pour oser user d'une "madame pipi d'aéroport" comme d'un argument.
Une fois de plus, Amélie Nothomb nous captive par l'atypie de son histoire et l'anormalité de ses personnages qui ne connaissent pas de limite dans l'excentricité. Le génie de l'auteur est là : d'un personnage banal éprouvant un sentiment commun, elle fait du fantaisiste et de l'extraordinaire, au sens littéral du terme. Et, c'est en exagérant les travers de ces personnages qu'Amélie Nothomb dresse à nouveau un portrait pragmatique du genre humain et de son immoralité. Voilà pour le fond...
Pour la forme, je dirais que l'écriture est, comme d'habitude, ciselée. Le style est clair et  efficace. Amélie Nothomb va droit au but et ne nous encombre pas de détails inutiles dans le seul objectif d'écrire un pavé pour coller à l'époque. Ses livres ne sont jamais épais. Mais celui ci aurait gagné en qualité avec quelques pages supplémentaires. Certaines réflexions auraient mérité plus de développement. Et, une fois de plus, j'ai trouvé la fin un peu expédiée... Amélie, pour être complètement à ma cause acquise - vous n'en êtes pas loin d'ailleurs- s'il vous plaît, soigner un brin plus vos chutes !
Vous l'aurez compris, j'ai bien aimé ce livre, j'y ai trouvé mes repères... et ce que je cherchais, ni plus, ni moins.

Morceaux choisis :

" A quinze ans, il y a une ardeur de l'intelligence qu'il importe d'attraper : comme certaines comètes, elle ne repassera plus".

"On en veut jamais autant aux gens que quand ils n'y sont pour rien".

"On est vraiment indulgent que quand on est amoureux fou ; dès qu'on aime moins, la vacherie naturelle reprend le dessus".


Je remercie 
 de m'avoir permis de découvrir Le Nothomb de l'année en temps réel, et non un an et demi après dans son format poche !

 Les avis de :
 Bibliza (pas aimé) , de Cuné  (a aimé), d'Albertine (mitigé)


Ce blog a décidé de s'associer à un projet ambitieux : chroniquer l'ensemble des 659 livres de la rentrée littéraire ! 
Vous retrouverez donc aussi cette chronique sur le site Chroniques de la rentrée littéraire qui regroupe l'ensemble des chroniques réalisées dans le cadre de l'opération. Pour en savoir plus c'est ici.



Rédigé par Géraldine

Publié dans #Littérature française

Repost0
Commenter cet article
N

J'aime bien Nothomb, mais trop c'est trop: on s'ennuie, il n'y a pas d'inspiration, ça n'a ni queue ni tête et au final, l'intrigue concernant l'attentat passe au seconde plan. Grosse déception.


Répondre
G

@ Nicolas : Disons que l'auteur nous a habitués à mieux !


P

Ton avis me donne encore plus envie de lire ce dernier roman d'Amélie Nothomb. J'espère que j'en aurai l'occasion avant sa sortie en poche!


Répondre
G

@ Pimprenelle : Oui, je crois savoir qu'on est les 2 seules de la blogosphère a être fan de nothomb... Peut-être peux tu demander à l'éditeur pour le recevoir et le chroniquer... Bon je sais, c'est
albin michel, mais on ne sait jamais !


T

Il ne me manque pas beaucoup de Nothomb à lire, celui ci est encore dans ma PAL!


Répondre
G

@ Tioufout : Il me reste le fait du prince à lire... Ce qui sera chose faite dès sa sortie en poche en juin.


E

Je ne suis pas fan du tout de cet auteur. Je vais donc m'abstenir...


Répondre
G

@ Edelwe : Pas fan. hum, hum, en as tu déjà lu ? Lesquels ???


S

J'ai lu beaucoup Amélie Nothomb et j'ai fini par m'en lasser. Je ne la lis plus;


Répondre
G

@ Sylire : Disons qu'elle est assez inégale ces dernières années. Pour moi, la lire chaque année est devenu un réflexe. Que je sois ou non déçue, je continue !


K

Je n'arrive plus à me remettre aux Amélie-nouveaux... peut-être un jour ça reviendra mais pour l'instant, ça ne me dit strictement rien, malgré ton bon commentaire...


Répondre
G

@ Karine : Et oui, Amélie ne fait pas l'unanimité, loin de là. C'est aussi ce qui me plait en elle, qu'elle soit controversée !


A

Moi, je vais attendre le poche


Répondre
G

@ Anne : C'est ce que je fais d'habitude, mais là, grâce à Ulike, j'ai pris de l'avance !


M

J'avoue que je n'aime pas du tout Amélie Nothomb, ni ses livres, ni le personnage de vedette qu'elle incarne.


Répondre
G

@ Manu : Même pas de solidarité entre compatriote ??!!!


K

Même pas lu celui de l'année dernière... Mais là au moins ce livre a trouvé sa lectrice et je suis contente pour toi. Sinon, il est à la bibli, si je veux le découvrir (une heure de lecture chrono,
je sais...)


Répondre
G

@ Keisha  euh oui, sauf que c'est 3 heures de lecture pour moi qui lit lentement. C'est trop injuste !


A

J'aime beaucoup ton appel à l'auteur à la fin de ton billet!:) Bon, moi décidément je n'arrive toujours pas à m'y remettre dans ses écrits, peut-être un tort...


Répondre
G

@ AGFE : C'est vrai que depuis quelques années, elle est assez inégale !


P

Coucou,
Il est super ton blog, je reviendrai faire un tour quand mes paupière tiendront ouvertes!
Et merci pour cet avis sur le voyage d'hiver, maintenant j'ai de plus en plus hâte de le lire^^

P.S : Trop bien le poisson!


Répondre
G

@ Pauline : Merci pour tout tes compliments et à très bientôt alors !