SUR LA ROUTE, film de Walter SALLES

Publié le 27 Mai 2012

Synopsis : Au lendemain de la mort de son père, Sal Paradise, apprenti écrivain new-yorkais, rencontre Dean Moriarty, jeune ex-taulard au charme ravageur, marié à la très libre et très séduisante Marylou. Entre Sal et Dean, l’entente est immédiate et fusionnelle. Décidés à ne pas se laisser enfermer dans une vie trop étriquée, les deux amis rompent leurs attaches et prennent la route avec Marylou. Assoiffés de liberté, les trois jeunes gens partent à la rencontre du monde, des autres et d’eux-mêmes.

 

 

Film présenté en sélection officielle du Festival de Cannes

 

 

 

Avec

- Garrettt Hedlune dans le rôle de Dean Moriaty qui dans la réalité était Neal Cassady, personnage de la Beat génération

- Sam Riley, dans le rôle de Sale Paradise (alias Jack Kerouac)

- Tom Sturridge dans le rôle de Carlo Marx (Alias Alen Ginsbergdans la réalité, autre membre fondateur de la beat generation)

- Viggo Mortensen dans le rôle de Old Bull Lee (Alias Williams S Burrough, membre de la beat également et auteur de Junky

Enfin, avec Kristen Dunst et Kristen Stewart

 

 

 

étoile2.5

 

Mon humble avis :Un film que je suis allée voir par pure curiosité littéroculturelle puis il s'agit de l'adaptation d'un des plus célèbres roman Américain : Sur la route, de Jack Kerouac. A l'origine, je devais voir Cosmopolis, mais sortie retardée de 3 jours pour cause de présentation au Festival de Cannes.

Je serais bien en peine de dire si j'ai vraiment aimé ce film ou pas. Ce qui est sûr, c'est qu'avec un peu plus de culture littéraire sur cette époque (fin des années 40, début des années 50), avec un simple passage sur cette page wikipédia, j'aurais plus apprécié ce film à sa juste valeur et surtout, je l'aurais regardé avec un autre oeil sans doute, j'y aurais vu la naissance de quelque chose qui deviendrait monumental (un mouvement culturel, littéraire, social). Pour cela, il m'aurait fallu savoir qui était chaque personnage dans la réalité (c'est pour cela que j'ai pris soin de développé la partie comédiens ci dessus) et leurs influences à venir dans la littérature.

Aucun reproche à faire sur la réalisation du film. Les images sont belles, les plans bien choisis, l'époque extrêmement bien reconstituée. Cela m'a aidée à replacer l'histoire dans le contexte de l'époque et même malgré cela, j'ai parfois bien eu du mal à y adhérer.

Les comédiens sont tous aussi excellents les uns que les autres. Au cours du film, je me suis dit que si celui ci avait été tourné il y a 15 ans, nous aurions certainement eu Léonardo Di Caprio et Brad Pitt dans les rôles principaux.

Le reste, le contenu... Et bien il y a de bons moments, comme lorsque Sale prend la route, prends ses notes dans ses carnets. Les passages qui évoque la littérature, l'écriture et le syndrome de la page blanche sont bien entendu délectables. Mais pour le reste... C'est la fureur de vivre dans une sorte de superficialité. Même si ce film est aussi sur l'amitié, je trouve que de ces amitiés qui naissent forcément à force de vivre de tels moments sur la route, très peu d'émotions transparaissent, même les dialogues entre les personnages frôlent le futile. ON ne ressent rien, sauf la soif du vide. Tous les personnages sont paumés, limite déjantés et errants.... Et tout ne devient que sexe, drogue, alcool et frémissement du rock and roll. Et ça, franchement, je ne suis pas fan... Surtout que cela s'étend en quelques longueurs...

Ce qui m'a par contre amusée, ç'est qu'à cette époque, à 20 ans, ces jeunes se disaient écrivains, à priori, sans n'avoir jamais rien publié, même s'ils n'ont pas démérité par la suite !!!

Donc je ne me prononce pas vraiment sur ce film, à voir sans doute pour la culture, mais avec un minimum de bagage dans le domaine tout de même.

 

 

Rédigé par Géraldine

Publié dans #Cinéma d'ailleurs

Repost0
Commenter cet article

mary 01/06/2012 13:50


je n'avais pas du tout accroché au livre le film je ne sais pas trop... c'est vrai que je trouve tout cela un peu superficiel  sexe drogue et errance fausses amitiés ça ne m'émeut pas...


La vie je crois qu'il faut la prendre à bras le corps avec courage et non la fuir... dans le livre je trouvais tout ça un peu mou !


 


 

Géraldine 08/06/2012 14:27



@ Mary : de mon côté, je crois que le film suffira à ma culture !



Mélopée 01/06/2012 11:36


C'est drôle car j'ai le même sentiment que toi sur ce film. Je n'ai pas totalement adhéré mais n'ai pas non plus foncièrement détesté. Après, la vision de la femme dans le film, ne me plaît pas
tellement.

Géraldine 08/06/2012 14:29



@ Mélopée : C'est clair que la femme y parait femme objet et finalement, sans trop de caractère. Mais bon, c'était fin des années 40....



Tioufout 31/05/2012 22:00


Le livre, en anglais, est très agréable, passé le temps d'adaptation à une langue pas toujours classique! Un voyage dans une époque, une immersion.


J'attendrai le film en DVD.

Géraldine 08/06/2012 14:33



@ Tioufout : J'avoue qu'après le film, le livre ne le tente pas trop...



Valérie 29/05/2012 11:11


je n'ai pas aimé le roman que j'ai abandonné alors, je n'irai pas le voir. 

Géraldine 09/06/2012 16:55



@ Valérie : Justement, le film ne dure que deux heures, ça peut être une bonne façon d'aller quelque part "au bout du roman" ?!



Mélusine 27/05/2012 20:18


Honte à moi ! je n'ai pas lu le livre....mais ton avis est trop mitigé pour que je me décide à aller le voir...

Géraldine 09/06/2012 17:05



@ Mélusine : T'inquiète pas, tu n'es pas seule à ne pas avoir lu le livre, au contraire. C'est juste qu'il y a une mode actuelle qui remet les livres de cette époque au devant des rayonnages !



DeL 27/05/2012 18:35


J'essayerai d'aller le voir même si je n'ai pas (encore) lu le livre. Merci pour ton avis !

Géraldine 09/06/2012 17:07



@ DeL : Je pense que le film sera plus facile d'accès que le livre que tu décideras ou non de lire après le film.



Manu 27/05/2012 09:19


Je regarderai peut-être le film à la télé un jour pour les paysages mais le livre m'a tellement ennuyé ! 

Géraldine 09/06/2012 17:08



@ Manu : Le film n'est pas foudroyant non plus !