Articles avec #quizz - tags et vrac ! tag

Publié le 10 Novembre 2010

C'est dernier temps, la blogo était occupée avec la rentrée littéraire, les prix... On en avait oublié qu'il existait des tags !

C'est la miss Sandrine qui est venue me chercher cette fois ci. Elle m'a trouvée, voici donc mes réponses.

 

Rien de bien compliqué, il suffit de cité les 15 premiers auteurs qui vous viennent à l'esprit :

 

 

1/ Enid Blyton est à l'origine de tout. Mais si... Vous voyez bien qui c'est !

 

2/ Agatha Christie

 

3/ Guy de Maupassant

 

4/ John Grisham

 

5/ Amélie Nothomb

 

6/ Harlan Coben

 

7/ Françoise Sagan

 

8/ Boris Vian

 

9/ Maud Letthielleux

 

10/ Thierry Cohen

 

11/ Delphine de Vigan

 

12/ Dan Brown, pour le Da vinci Code, le modèle du genre

 

13/ Jeanne Benameur

 

14/ Olivier Adam

 

15/ R.J Ellory

 

 

16 / Je m'en octroye un 16ème, Nicolas Ancion, le premier a avoir accepté une de mes interviews.

 

 

 

Voilà, c'est une liste non exhaustive, qui n'est pas forcément dans un ordre de préférence. Mais ces auteurs ont compté pour moi ou comptent encore. Et bien sûr, ils ne sont pas seuls... Il manque dans cette liste Kundera, G.M Marquez, Barjavel, EE.Schmitt, Orsenna... bon, ok, j'arrête, je joue le jeu !

 

 

Je propose l'autotag ! Que celui ou celle qui veut y réponde !

Voir les commentaires

Rédigé par Géraldine

Publié dans #Quizz - tags et vrac !

Repost0

Publié le 1 Novembre 2010

La plupart d'entre vous trouveront ce billet très incongrus sur ce blog... En fait, c'est un clin d'oeil à Keisha et AGFE... Mais il comblera les lacunes culturelles de chaque curieuse ou curieux !

 

aout-2010-118.JPG

 

 

En ce 11ème jour du mois de Fructidor de l'an de grâce 2010.

Keisha, AGFE et moi nous promenons de par les bois, à quelques lieues d'un village, lui même à quelques encablures de la capitale du fromage de chèvre, la ville de Selles sur cher, véritable hub régional du Loire et Cher.

 

Nous avons assister à une véritable invasion de cet animal

 

 

 

 

  

La limace. Moche, gluante, lente, pas du tout en tenue de camoufflage... Et là, nous nous sommes demandé pourquoi ?L'homme est sur terre pour la détruire mais la limace ? A quoi sert une limace dans notre chaine alimentaire ? Comment vit elle ?

Vous n'en savez rien, nous non plus.

Alors voilà, bas les masques Max la Limace...

  

Dixit Wikipédia...

 

Limace est un nom vernaculaire ambigu désignant en français certains gastéropodes sans coquille externe. Les limaces mesurent de 1 à 15 cm. Comme les autres gastéropodes, elles ont quatre tentacules dont deux qui ont des yeux. Les autres sont utilisés pour capter les odeurs et sont sensibles aux goûts. Elles peuvent être phytophages ou carnivores.

Les plus grandes limaces sont aussi appelées des loches. (ça tombe bien, le lendemain, nous allions à Loches pour la forêt des livres !)

La limace est un animal à sang froid, essentiellement nocturne ou qui n'est actif que par temps très humide. Son activité varie beaucoup selon les périodes de l'année, la température et l'humidité. (effectivement, nous étions dans le loire et cher !)

 

La vie des limaces : Le cycle de vie des limaces, tout comme leur densité de population, la vitesse de leur reproduction et leur croissance sont conditionnés par les conditions climatiques, la lumière et la nourriture disponible. Les hivers doux favorisent le taux de survie des œufs, des jeunes limaces et leur développement. Les hivers secs et froids peuvent induire une diminution des populations vivant sur une parcelle. A - 3°, Max la Limace meurt. Paix à son âme !

Les limaces ont une nourriture variée, le plus souvent composée de tissus végétaux mais elles peuvent aussi consommer des champignons et des déchets animaux.

Une limace peut ne pas manger durant plusieurs jours et ingérer jusqu'à l'équivalent de la moitié de son poids en une seule nuit.

 La reproduction des limaces : Comme l'escargot, la limace est hermaphrodite, c’est-à-dire qu'un même individu est tantôt mâle et tantôt femelle. Les organes mâles sont d'abord activés, puis c'est au tour des organes femelles. Le déclenchement de ces deux phases de l'activité sexuelle est régulée par un système hormonal.

La femelle pond les œufs entre quelques jours et plusieurs semaines après l'accouplement selon l'espèce. Une limace peut pondre entre 100 et 500 œufs en paquets de 10 à 50. Elle les dépose dans un trou creusé dans la terre ou sous un abri. Les œufs sont sphériques, jaunes blanchâtres ou transparents.

 

Le déplacement : Les limaces se déplacent peu. Elles peuvent parcourir en conditions optimales entre 4 et 7 m quotidiennement pour la limace grise, 2 et 3 m pour la limace noire. Lorsqu'elles se situent dans une parcelle où la végétation est abondante, les limaces ne se dispersent pas de plus de 50 cm par jour.

Elles repèrent leur nourriture grâce à leurs organes olfactifs et à des papilles gustatives.

 

L'utilité de la limace : La limace est un facteur important au développement de fruits (fruit rouges : fraises, framboises…). La limace, en préparant l'activité de la terre, est un élément qui rend les fraises parfumées. Sans l'activité des limaces, les fraises n'auraient ni sucre, ni fibres, ni vitamines.

 

Les dangers qui guettent Max la Limace : Les limaces possèdent de nombreux prédateurs :

  • de nombreux insectes dont les carabes , l'escargot de Bourgogne (qui mange les œufs), le ver luisant et ses larves, les chilopodes, Ischyropsalididae (c'est un faucheux, mangé surtout des escargots), 
  • la plupart des oiseaux,
  • des mammifères tels que les taupes, les hérissons les musaraignes, les rats et les blaireaux,
  • les crapauds, les grenouilles, les orvets et les lézards, mais ils n'éliminent jamais la totalité des limaces.

 

 

Et voilà, vous savez tout ou presque pour vous promener en toute sécurité dans les sous bois et avec en total harmonie avec Max la Limace !

 

Allez, un  petit sourire pour la route :  

Voir les commentaires

Rédigé par Géraldine

Publié dans #Quizz - tags et vrac !

Repost0

Publié le 21 Septembre 2010

 PREVIEW - Rendez-vous en terre inconnue : Gérard Jugnot chez les Chipayas

 

C'était la mardi dernier, sur France 2 :

Après Zazie , Charlotte de Turckheim , Gilbert Montagné et tant d'autres, c'est au tour de Gérard Jugnot de se laisser guider pour un 2ème voyage en terre inconnue. En effet, lors de l'avant première, Frédéric Lopez nous a avoué qu'ils avaient tous les deux déjà tenté l'expérience en Mauritanie pour un pilote, destiné à France 5, il y a de ça 5 ou 6 ans. L'acteur a donc refait ses bagages : direction la Bolivie !

Ce documentaire nous permet de découvrir le quotidien d'un peuple dont on ne soupçonne même pas le mode de vie, ou du moins vaguement. Loin des tumultes de la vie parisienne, après quatre interminables jours de voyage, Gérard Jugnot et Frédéric Lopez arrivent enfin chez les Chipayas, que l'on surnomme le Peuple de l'eau.

 

 

Mon humble avis :  Avez-vous vu cette émission ? Je vous le souhaite de tout cœur. Sinon, guettez une rediffusion, tentez de la voir sur internet où achetez en le DVD des sa sortie.

L’extrême qualité de cette émission présentée par Frédéric Lopez n’est plus à prouver. Je voulais féliciter tout de même l’animateur sur le choix de ses invités. Comment sait-il que la « mayonnaise » va prendre ?  Les choisit il en fonction de la destination prévue ? Je remarque tout de même que les invités sont souvent d’âges mûrs. Bref, on n’y a pas encore vu Laurie !

Chaque numéro de l’émission semble encore dépasser le précédent dans le dépaysement et l’intensité de l’émotion.  Il en était ainsi en tout cas cette semaine, avec l’acteur Gérard Jugnot sur les plateaux salés boliviens. Une magnifique leçon de tolérance, de découverte, d’ouverture, de courage, d’humanité, d’échange, d’altruisme, d’humilité, de dévouement à sa communauté, de combat pour vivre, de fatalité (l’indien qui répète tout le temps « tranquillo y félice » - tranquille et heureux) et d’hospitalité.

Le témoignage d’un indien, dans le village d’à côté, m’a particulièrement émerveillée. Il y a quelques années, l’école du village devait fermer. Pas assez d’élèves. Il en  manquait juste un. Alors, cet indien, parent d’élève lui-même, c’est inscrit à l’école en qualité d’élève. L’école a ainsi été sauvée.

Pour lui,  « un homme (ou un enfant, je ne sais plus), sans instruction, c’est comme une maison sans porte ni fenêtre, c’est sans possibilité. L’instruction, c’est des possibilités »

Quant à notre Gérard national, quel homme ! Outre de très grandes qualités humaines, il a sorti ses talents d’humour et d’acteur. Et là, magie totale. Sur une pièce de théâtre invisible, le comédien mime, s’active, joue. Devant des Indiens, adultes comme enfants, complètement hilares. Le téléspecteur était aussi bidonné. Comme j’ai ri durant cette émission. Une énorme complicité est née entre l’acteur et ses hôtes, surtout avec les enfants. Mais je m’interroge : pourquoi un français et un anglais ont parfois bien du mal à se rejoindre sur le terrain de l’humour alors que là, l’humour est manifestement un langage international…

 Dans ce genre d’émission, la tâche est lourde pour les invités… Car mine de rien, auprès de ces peuples isolés, ces artistes deviennent un peu, même beaucoup, nos ambassadeurs. Je ne pense pas que les Indiens Fréderico et Sebastian reverront des Français de sitôt. Mais ils ont rencontrés Lopez et Jugnot, tellement dignes. Je suis très fière et heureuse d’être représentée au fond du monde par de tels hommes. En ces temps qui courent, la fierté nationale en prend un sacré coup. Ah, si Jugnot était notre président, on aurait la tête haute. Jugnot, président !

 

                                                                                    

 

Voir les commentaires

Rédigé par Géraldine

Publié dans #Quizz - tags et vrac !

Repost0

Publié le 21 Août 2010

  Je les espérais, les attendais, les guettais depuis des mois. Elles sont là ! Mes vacances... Enfin, une bonne semaine, mais qui me fera du bien. Jugez en par ce programme sympathique...

 

Quelques jours sur ma côte Bretonne, à St Lunaire... 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  

 

Une petite journée chez moi, le temps d'aller à la bib, au ciné et de changer de valise. Puis direction la Tourraine. Quatre jours chez Keisha. Entre les voyages, les bouquins et la blogo, le sujets de conversation ne manqueront pas et nous permettront de faire plus ample connaissance. Le vendredi, nous serons rejointes par AGFE, qui viendra directement de la capitale pour nous voir !!!! Et aussi, pour assister à l'apothéose de cette semaine, à Loches :

 

title.jpg 

 

Ensuite, une nuit ou deux chez ma soeur et sa tribu et je serai de retour, comme si de rien, derrière mon bureau, à répéter aux clients : Non Monsieur, à Marrakech, il n'y a pas la mer, même à marée haute ! Et ce sera reparti pour un tour !

 

Par contre, mon blog ne s'absente pas cette fois ci. Donc billets en perspective, programmés of course !

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par Géraldine

Publié dans #Quizz - tags et vrac !

Repost0

Publié le 18 Août 2010

 Si vous ne savez pas quoi lire et cette période estivale où l'on aime tant flâner dans un transat, je vous propose de vous plonger dans mes 4 premiers polars, parus aux éditions Latournière dans les années 1990. A l'époque, vus leur immense succès, ils sont vite arrivés à épuisement chez les libraires. Mais, bonne nouvelle, les éditions Aléatoires ont racheté les droits et publie à nouveau mais quatre oeuvres, pour mon plus grand bonheur, et j'espère, le vôtre.

Suivez donc les aventures de Roxelane, une jeune globe-trotteur qui met toujours les pieds où il ne faut pas et se trouve parfois face au plus grand danger !

 

 

 

couverture5.jpg

    

 

 Houston, Texas,  pour quelques barils de pétrole

 

 

  

couverture-8.jpg

 

 

 

 

 Miami et ses bas fonds, pour quelques grammes de poudre blanche...

 

       couverture-9.jpg  

 

                                   Le lac St Jean au Québec, pour quelques hectares boisés

 

 

  

 

couverture-10.jpg

 

 

  

New York en pleine tempête, pour quelques millions de dollars

 

 Vous y avez cru, rassurez vous, vous n'êtes pas les seuls... J'ai bien eu mes collègues aujourd'hui !  Je n'ai jamais écrit ces livres, même si ce n'est pas l'envie qui m'en manque !

Non, j'ai tout simplement trouvé sur le blog de Mango, qui l'a elle même trouvé sur le blog de Nicolas Ancion, ce lien super drôle, qui vous donne, de façon aléatoire, un titre, une couverture, le tout avec votre nom !

 

 

Bon, j'espère tout de même qu'un jour, ce sera pour de vrai !!! Faudrait vraiment que je me remette au travail !

Voir les commentaires

Rédigé par Géraldine

Publié dans #Quizz - tags et vrac !

Repost0

Publié le 30 Juillet 2010

Tiens, un Tag, y'avait longtemps ! Je remercie Cynthia, d'avoir pensé à moi même si sur le moment, je me suis dit "diable, Cynthia, me tend un piège". Il y a tant de musiques et chansons que j'adore tant elles me ressemblent ou m'émeuvent que... embouteillage cérébral plus une ne pénètre dans mes hémisphères (gauche ou droit... qui sait ?).

Alors, pour me détendre et réfléchir, je suis allée prendre un bain. Détail peut-être anecdotique pour certains mais historique pour moi. Je n'ai pas pris de bain depuis des années. Je vous rassure, la cause en est juste à la seule cabine de douche dont je disposais jusqu'à maintenant... (en même temps, mes petites convictions écologiques de base m'interdisent le luxe du bain). Déménagement, bainoire... Eau chaude, mousse, musique douce, bougie parfumée, un verre de vin moelleux (la maison n'a pas les moyens de s'offrir le champagne) et mon magazine "Lire" à la main.

Résultat, cela n'a pas duré bien longtemps, j'avais oublié à quel point il fait chaud dans un bain... chaud !

Mais j'ai tout de même quelques titres à vous avouer... même si ma recherche n'a pas pris bien longtemps... En effet, pour coller aux questions, je me contente de la signication du titre de la chanson ou de son refrain, quand je pense l'avoir compris !

  

  

- Si quelqu'un vous dit "est-ce que c'est bien" ?, vous dites :

  

I don' care, de Bleach, c'est vrai, qu'importe le flacon pourvu qu'on ait l'ivresse. L'essentiel est d'aimer et de prendre plaisir dans ce que l'on voit, lit, écoute...

  

 

- Comment vous décririez vous ?

 

English man in New York, de Sting, pour le refrain : I'm an alien, I'm a legal alien.... (Alien = E.T) et j'essaie de faire "be yoursel, no matter what they say", mais c'est vraiment pas facile.

 

 

- Qu'est- ce que vous aimez chez un garçon ?

 

Ton absence d'Yves Duteil, lol , rhooo, pour quoi je vais passer moi ?!! Bon en même temps, si vous allez écouter les paroles de cette chanson sur You Tube, vous ne rirez plus, vous risquez de pleurer pour moi !

 

 

- Comment vous sentez vous maintenant ?

 

Clean, de Depêche Mode... puisque je sors du bain (voir plus haut !!!)

 

 

- Quel est le but de votre vie ?

 

Stayin' alive, des Bee Gees, parce que c'est vrai, pas facile tout les jours et que c'est presque un métier... On est doué ou pas  !

 

 

- Que pensent vos amis de vous ?

 

Euh, je ne sais pas...

Peut-être "Crazy" d'Aerosmith ?

Ou "Funny"  de Boney. M ? oups, ça ne marche pas, le vrai titre, c'est "Sunny !"

Bon, je pense qu'ils ne pensent pas trop sinon, ils partiraient en courant "Runaway" de Bon Jovi

Enfin, après une demi heure sur You.Tube, ca y'est, j'ai trouvé !

Comme je suis fidèle en amitié, la chanon top pour cette question, c'est....

Never gonna give you up, de Rick Ashley , mais si, rappelez vous, dans les années 80 !!! Bon, pour vous rafraîchir la mémoire, je vous mettrai le clip en fin de billet !

 

 

- Que pensent vos parents (famille) de vous ?

Forcément, depuis deux ans et demi et hélas encore pour quelques temps, "Malade", de Serge Lama

 

 

- A quoi pensez vous souvent ?

version méli : Girl, just want to have fun, de Cindy lauper

Version mélo : Highway to hell, d'ACDC

Mais quoiqu'il en soit, faut pas se leurrer, "Le monde est stone"

 

 

- Qu'est-ce que 1 +1 ?

 

Mes emmerdes, de charles Aznavour, car 1 + 1, c'est déjà des maths, que j'ai toujours été nulle en maths et, même si "j'ai travaillé des années, sans répit, jours et nuits", je n'ai jamais vu Thales ni Pitagore dans un problème... Et franchement, tout ça pour ça...

 

 

- Que pensez vous de votre meilleure amie ?

 

Je n'ai pas de meilleure amie, je n'aime pas le terme "meilleure", j'ai de bonnes amies, toutes différentes et avec qui on se donne mutuellement le meilleurs de nous même, ce dont l'autre à besoin et ce que l'autre recheche. Du moins, je l'espère. Et puis il y a celles et ceux qui ont traversé ma vie, par ce que la vie n'est pas un point fixe, en tout cas, pas la mienne.

Alors je choisis cette chanson, à condition de pouvoir le décliner au singulier, au pluriel, au féminin, au masculin : Chère amie, de Marc Lavoine.

Et puis, il y a aussi et surtout "Tu es de ma famille", de Jean Jacques Goldman.

 

 

- Quelle est l'histoire de votre vie ?

 

Allez prenons "What's up " de Four non blondes. Et en prenant un disque au hasard dans ma discothèque, je trouve ces titres : "J'ai déjà donné" et "Et moi et moi et moi", de Dutronc. Mais ça pourrais être... C'est un long roman... Et incontournable dans mon mode de vie : "Voyage voyage", de Désireless

 

 

- Que pensez vous en lorsque vous voyez la personne que vous aimez ?

 Euh... "I can't see nobody", des Bee Gees, merci You.Tube (chanson ennuyeuse à mourir, mais le titre correspond). Sans commentaire of course !

 

 

- Quelle est votre plus grande peur ?

 

The final countdown de Europe (le dernier décompte). Ah, je suis fière, fallait la trouver celle là !

 

 

- Que jouera-t-on a vos funérailles ?

 

"Allumer le feu" de Johnny Hallyday. Je sais, c'est d'un très mauvais goût comme réponse... Pour faire encore plus grincer, je pourrais ajouter "Le vent nous portera" de Noir Désir

Pour répondre honnêtement, les albums de Yannick Noah, d'Indochine, de Goldman...bref, tous les albums que j'ai et que j'ai écouté en boucle à un moment ou un autre de ma vie.... Mais ce sera trop long, tout le monde se serra barré. D'ailleurs, c'est la fin de ce tag, vous êtes encore là ???

 

 

Je remercie encore Cynthia pour ce tag sponsorisé par You.Tube !!!. J'ai mis deux heures à y répondre... Et j'y ai pris grand plaisir avec de bons trips musicaux à la clé. J'ai aussi mis plus de moi dans ces réponses que je ne l'imaginais tout à l'heure dans mon fameux bain.

 

A mon tour de tagguer.... And the winner is : AGFE (ça faisait longtemps non ?!) et Clara

 

 

Et voici la vidéo récompense, comme annoncé plus haut. Là que je sois pendue si vous ne riez pas ! Zut, l'accès à la version originale est désactivée... Sans doute parce que Rick Ashley est trop connu et que son unique tube et clip (de 1985) en liberté l'empêcherait de vendre des disques... Plus de 20 ans après... P'tête qu'il ne veut pas qu'on se souvienne de lui ? Trop tard, j'ai trouvé la version live !

 

 

 

Et puis dans le mémorable aussi, je ne résiste pas à l'envie de vous montrer ce défilé de mode cité dans ce tag :  vous aimerez certainement le pantalon blanc ...

 

 

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par Géraldine

Publié dans #Quizz - tags et vrac !

Repost0

Publié le 9 Juin 2010

J'ai aimé un questionnaire  que j'ai vu circuler sur le blog de Mango, sur la façon de bloguer de chacun et  j'ai décidé de le  reprendre, à mon tour.

  

  

Bienvenue donc dans les coulisses de ce blog.... Vous allez tout savoir ou presque sur ses secrets de farication !

  

                                                                                                      


Qu'est-ce qui vous inspire : des lectures, des situations de la vie quotidienne ?
Tout m'inspire ! Pour ce blog, l'inspiration principale vient bien sûr de mes lectures et de mes virées au cinéma. Mais il y a aussi mes voyages, mes peintures, la musique, la blogosphère que je fréquente : focus sur des blog, tag, lectures des autres... Après l'inspiration peut provenir d'une rencontre, d'une sortie culturelle, d'une situation incongrue que je vis, d'une série TV, et plus tristement, le journal télévisé. Et puis, je sais que je peux compter sur mon imagination sans limite. Si j'avais eu la persévérance et le talent de mener à terme chaque idée... euh écrire ne serait peut -être plus seulement un plaisir mais mon métier !

 


Qu'est-ce qui déclenche l'acte  d'écrire?
Je pense qu'écrire est plus un besoin. Ensuite, tout dépend de l'inspiration. Parfois, un phrase mûrie dans ma tête va donner naissance à un billet complet, en tout cas va donner la mesure du billet. Il y a le besoin de mettre par écrit mon ressenti. Et puis l'amour des mots, des phrases. Le plaisir, voir le jeu de construire des belles phrases, de captiver mon lectorat. Même si j'ai eu des longues périodes "à vide", j'ai toujours écrit, depuis le primaire. Il y a aussi la notion de se constituer un autre monde, un monde à soi où l'on jouit d'une certaine liberté, un monde entre virtuel et réel où j'ose être moi tout à fait, en me souciant peu du regard des autres. Un monde où l'on met ce que l'on veut, où l'on ne s'encombre pas forcément de ce qui vous mets mal à l'aise, voir vous rend malheureux.... Enfin, j'ai toujours rêvé d'être journaliste. Cela ne s'est pas fait. Faute de la vie ? Pas assez motivée ? Avènement d'événement fâcheux au mauvais moments ? Peu importe. Avec ce blog, j'ai l'impression de faire mon "petit journalisme", à mon niveau, à mon rythme, pour mon plaisir. Je ne suis pas obligée de parler de politique ou d'économie, juste de ce que j'aime. C'est un luxe ! Enfin, parfois l'envie est moins là et le billet s'en trouve moins soigné. Et alors, je ne suis pas professionnel, alors j'ai le droit ! Je n'ai de compte à rendre qu'à moi même et à rester respectueuse des autres. Mon unique objectif, pour ce blog comme dans la vie, c'est de rencontrer, apprendre et partager.

 

                                     

 


A quels moments de la journée le faites-vous ? De quels endroits ?

 Je peux écrire dans ma tête quasiment à chaque moment de la journée, dès que mon esprit est plus ou moins libre... donc pas quand je suis en grande discussion avec un client. Le soucis, c'est que je ne note pas, persuadée que je suis de retenir mes trouvailles, si besoin par le biais de moyens mnémotechniques. Et comme ma mémoire me fait très souvent défaut.... Bref, si j'avais écris pour de vrai tout ce que j'ai imaginé, les éditeurs batailleraient pour me compter dans les rangs de leurs écrivains, dit elle en toute modestie !!!

Sérieusement, j'ai énormément de mal à écrire en journée. Le moment idéal et le plus rentable pour mon inspiration est le soir, voire la nuit. Mais comme le soir est aussi le moment où je vais au ciné, où je sors, où je bouquine, où je téléphone à mes copines, où je regarde la TV.... mes écrits n'avancent pas très vite !
 

 

 

Comment et où vous installez-vous? Quel est votre environnement ?

Je m'installe sur mon canapé ou dans mon lit, ce qui en fait revient au même pour l'instant. En général, c'est accompagnée d'un verre de coca, de 2 carrés de chocolat 85% et d'une musique sympa que je me mets à l'oeuvre.

Mais dans l'ensemble, ma journée de blogueuse se découpe ainsi : 

matin, visite de mon blog, je m'informe de ses performances de la vieille, du chemin des lecteurs pour y parvenir, les billets les plus lus.... Je lis ensuite mes nouveaux commentaires et réponds à ceux de la veille.

Au cours de la journée, je viens voir si de nouveaux comm' sont postés, si mon compteur n'a pas de fourmis dans les chiffres... A droite à gauche, je vais déposer, de ci, de là, un commentaire sur les blogs que je visite, genre dès que j'ai 5mn après ceci mais avant cela.

Le soir, quand je suis chez moi, c'est lecture ou rédaction de billet. Et un soir par semaine, en plus des 5mn par ci, 5 mn par là, je consacre ma soirée à ma grande tournée bloguesque, en général, en regardant en même temps une émission de télé qui ne demande pas grande attention !!!
 
Quels outils utilisez-vous pour écrire (un traitement de texte ou directement dans votre éditeur de billets ?) 
J'écris directement sur mon éditeur de billet overblog et de temps en temps, quand j'y pense, je fais copier/coller sur Word pour vérifier les fautes, car le correcteur intégré à Overblog est un vrai panier percé !!!


Faites-vous beaucoup de recherches ? Rédigez-vous beaucoup de brouillons ou d'articles que vous ne publierez pas ?
Très peu de recherche... excepter lors que j'écris sur un auteur, un fait historique où un événement culturel. Quand aux billets sur mes lectures ou les films vus au cinéma, surtout, ne rien lire à leur sujet avant, trop peur de m'en inspirer, voire de les copier à l'insu de mon plein gré !!! Ce n'est qu'en fin de rédaction que je vais lire les billets des autres et que je les mets en lien sur le mien. Des brouillons, je n'en fais jamais, cela se saurait... et je ferais moins de fautes d'orthographe.... Pourtant, je relis mes billets avant de les publier, mais je ne vois rien. Ce n'est que plus tard, lorsque le billet a été publié et que la moitié de "ma" (et non la !!) blogosphère l'a lu, que je réalise avec horreur mes erreurs niveau CE2 !!!

 

Ecrivez-vous en prenant votre temps ou avec une certaine frénésie ?  

Certains billets me prennent un quart d'heure quand d'autres peuvent m'occuper plus de deux heures. Cela dépend de l'inspiration, tous sujets confondus. Les billets qui me sont les plus faciles à rédiger sont ceux traitant d'un livre qui m'a bouleversée, d'un film que j'ai adoré.... ou alors tout le contraire, ceux qui présentent livres ou film que j'ai détesté !

Parfois la mise en page est longue aussi, surtout lorsqu'il y a plusieurs photos ou des illustrations que je trouve sur Google et sont là pour apporter de la couleur !

Quasiment tous mes billets sont programmés, il est très rare que j'écrive le soir pour le lendemain, à part ce soir d'ailleurs. Comme je suis très "programmatrice", même dans ma vie, quitte à tout chambouler par la suite, il est des mois où presque 4 semaines à l'avance, j'ai programmé les billets avec juste le titre, histoire d'avoir une vie d'ensemble. Car souvent, je connais les sorties de films qui m'intéressent au cinéma, je sais aussi à peut près qu'elles sont mes prochaines lectures.... Ensuite, j'écris le corps des billets quand un livre est refermé, ou que je rentre du cinéma. Dans l'absolu, vous avez du le remarqué, j'essaie de varier et d'équilibrer le sujet de mes publications... Un livre, puis un ciné, puis un tag,  puis un livre, puis un focus sur un blog, puis un livre, à nouveau un ciné, une interview.... La lecture doit rester prioritaire et majoritaire, même si ce blog se veut "littéroculturel"

 

Voilà, vous savez tout ou presque. Si vous avez d'autres questions... C'est par commentaire que ça se passe. Merci pour votre attention et votre fidélité !

 

                                                               

 

Si  ce petit questionnaire vous intéresse, il est à vous,

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par Géraldine

Publié dans #Quizz - tags et vrac !

Repost0

Publié le 30 Mai 2010

C'est dernier temps, j'ai été pas mal tagguée par mes copines blogueuses... J'avoue, je n'y ai pas répondu par manque de temps et de place sur ce blog, pour respecter mon rythme de publication.

Il est temps de rattraper ce retard....

Voici donc deux tags....

 

 

Clara me pose une question simple, à laquelle pas mal de blogueuse ont déjà répondu....

 

"dis moi, comment choisis tu tes livres" ?

 

 

Là, je suis un peu embêtée car je n'ai pas de recette magique et mes critères varient en fonction de mon humeur, de mes envies, de mes moyens d'informations, de mes âges....

 

 

Petite, je me suis dirigée vers les valeurs sûres à mes yeux....

Oui Oui, Fantômette, Le club des 5, le clan des 7, les soeur Parker, Alice, Les étalons noirs, les jeunes filles en blanc... Je ne cherchais pas plus loin.

 

Ensuite, j'ai voué une passion sans borne pour OSS 117, tant il me faisait voyager.... Et bien sûr, mon époque Agatha Christie a duré un bon bout de temps....

 

Ces dernières années, je m'orientais vers des auteurs relativement reconnus et n'hésitais pas à lire plusieurs de leurs oeuvres si leur prose me plaisait.

 

Maintenant, il y a la blogosphère qui me donne bien des idées et élargit considérablement les possibilités de livres plaisants parfois loin de la médiatisation.

 

Mais de tout temps, j'ai passé des heures dans les rayons de la Fnac...A une époque, quand j'avais RDV en centre ville avec des copines, le lieux de rendez vous était le rayon livres de poche de la FNAC... J'étais toujours en avance et espérais toujours que mes amies aient quelque retard !

 

Mes achats : Des fois, je sais exactement ce que je veux.... je me saisis d'un panier et en 10 mn, 10 livres occupent celui ci !

D'autres fois, j'erre au hasard des rayons, des nouveautés et de défis que je me lance (quand il s'agissait de lire des classiques)... Et là, c'est tout d'abord la couverture qui attire mon regard, puis le titre. Enfin, si la 4ème de couv' confirme mon intuition, c'est dans le panier... sauf si le livre est un pavé !

 

Un petit résumé de mes critères : couverture, titre, 4ème de couv.... l'auteur que je connais déjà ou dont la renommée m'intrigue.... la promesse d'évasion ou de voyage ou de thril extrême.

Restons pragmatique... Dans mes critères hélas obligatoires.... Le prix. Je n'achète que des livres format poche.

Je veux être soit passionnée, soit émue, soit captivée par les livres qui m'accompagnent quelques soirs !

 

   

 

 

 

 

Le 2ème, le TAG A LA LIMONADE, c'est à Isa que je le dois , qui a décerné à ce blog le prix du marchand de limonade. Voilà un bien curieux nom mais ici on prend tout ce qui peut faire plaisir. Alors un grand merci à elle !!! Une bonne limonade par ces récentes chaleurs, cela fait toujours du bien !

C'est à mon tour de transmettre cette sympathique récompense à dix blogs que j'apprécie particulièrement. Allez roulement tambour RRRRRRR et voilà les heureux élus : et bien c'est chaque volontaire parmi vous ! (là, j'avoue, je ne me foule pas trop !)

 

 

 

 

 

Le tag veut que l'on réponde à quelques questions perso.... Là, je me livre sans compter :

 

 

- Signe particulier : Très spontanée...donc très chaleureuse et curieuse... Ce qui est parfois mal perçu. Non, c'est pas moi la gaffeuse, c'est les autres qui ne comprennent pas que le peut fonctionner ainsi avec autant de spontanéité et de naturel !

 

- Mauvais souvenir.... Bouh, il y en a plein.... Je vais aller dans le semi pathos... Tous les rateaux que je me suis prise.... J'en ai une collection.... mais je me suis vengée de certains....

 

- Défaut : allez j'avoue, hyper émotive... Des fois, j'envie ce qui ont un coeur de pierre ! Ensuite.... Je vous évite la longue liste, je laisse ceux qui me connaissent les mettre en commentaire, je suis prête à tout entendre !

 

- Film "Bonne mine" : Comme ma taggueuse, "les Bronzés font du ski, cela fait 30 ans que je me marre toujours. Y'en a bien d'autre, par contre, reste à voir s'ils me feront toujours rire dans 30 ans.... A oui, on peut mettre la série "la 7ème compagnie", Bienvenue chez les chtis (vus que j'en suis !), la Grande Vadrouille et "Mon vélo" !

 

- Souvenir d'enfance : Les étés quand il faisait beau, avec la piscine gonflable dans le jardin et les tentes que l'on construisait, avec serviettes de plage et séchoirs à linge pour jouer à la poupée... Souvent, le temps de tout descendre des chambres (dinette, poupée and co), de faire nos installations, il était l'heure de tout replier !

Voir les commentaires

Rédigé par Géraldine

Publié dans #Quizz - tags et vrac !

Repost0

Publié le 9 Mai 2010

Ah la montagne, quand ça vous gagne !

 

  

 

C'est d'abord moi qui vais la gagner, pour dix jours de grand air, de repos, de balades, de lectures, de changement d'horizon et sans doute d'excursion : Je rêve de l'Aiguille du midi ! Et pourquoi pas un petit tour à Genève. A voir, en fonction de l'avis général. Car le tout avec 2 copines et chez un couple d'amis, qui tiennent une résidence de vacances là-bas.

Cette année, pas de Montbazillac dans mes bagages au retour mais du vin de Savoie, même si je serai dans la Haute, à Samoëns. Bref, dix jours pour faire ce que l'on veut, comme on veut, quand on veut.... Et de l'air pur surtout. J'espère que la météo sera avec nous et surtout que nous éviterons la neige !

 

Et puis point de vacances sans une once de gastronomie :

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

A bientôt ! 

 

Je pars avec un GR à zéro. Avec 85 abonnements, à combien sera-t-il à mon retour ??? Il n'y a rien a gagné, juste voir si vous avez du flair !!!

 

 

AVANT DE QUITTER CE BLOG, JE VOUS INVITE A ALLER LIRE LE BILLET PRECEDENT SUR UN LIVRE ADMIRABLE : D'OU JE SUIS JE VOIS LA LUNE

Voir les commentaires

Rédigé par Géraldine

Publié dans #Quizz - tags et vrac !

Repost0

Publié le 17 Avril 2010

OYEZ OYEZ BRAVE GENS... Ayez pitié de moi, adoptez moi, je suis prêt à tout contre bons soins....

 

Voici mon histoire.... Je ne suis qu'un humble fer à repasser. Jusqu'à maintenant, je n'avais pas trop à me plaindre de LA vie. Je servais de temps en temps à repasser quelques chemises, T.ShirtS ou pantalonS. Mais à un rythme point fatiguant, ma propriètaire vivant seule et ayant je pense, contourné plus d'une fois mon usage par d'autres manières.

 

Et là, j'ignore ce qu'il lui a pris.... Elle a lu un livre qu'elle n'a pas aimé. Craignant de se faire traitée de "pétasse" ou de "chienne de la steppe mongol" par un certain JC Derey qui a ainsi d'insulté sa copine blogueuse Cynthia, elle n'a pas osé chroniquer ce livre.

 

Non, je l'ai vu venir vers moi, la fureur débordant des naseaux.... Ainsi, elle allait suivre les conseils de ce fameux JCD ""De l'avis unanime de mes amis journalistes qui ont parcouru vos " critiques ": une débile frustrée, qui ferait mieux de s'orienter vers le repassage ." ....  (Si vous n'êtes pas au courant de l'histoire cliquez ICI ou LA )

 

Elle a donc tenté le repassage, histoire de voir si ainsi elle était faite pour cela.

 

fer 005

 

 

 Seulement, comme les blogueuses, reconnues par certains comme pas très fines, sont des êtres moins qu'humains donc dénués de raison, et elle ne s'attendait pas à un tel résultat....

 

fer-006.JPG 

 Folle de rage, elle m'a donc abandonné comme un chien, vulgairement,  en bord de route, attaché à un poteau.

 

fer-001.JPG

Je ne perds pas espoir car nous sommes en période de vacances scolaires. Je ne suis peut être pas seul dans ce cas. Mais si vous me voyez, je vous en supplie, ramassez moi, je suis prêt à faire les joies d'un nouveau maître ou d'une nouvelle maîtresse.

 

Si vous possédez déjà un de mes congénaires, peut-être pourrais-je m'entendre avec lui... Si ce n'est pas le cas, arrêtez vous tout de même et conduisez moi à la SPFAP (Société de Protection des Fers à Repasser) ou auprès de la SSFAP (Société de Sauvegarde des fers à repasser, présidée elle même par un certain JCD qui s'ocuppe de notre réhabilitation ! )

 

 

 PS : Que les défenseurs des livres se rassurent, aucun livre n'a été mal traité durant les prises de vues !

 

 

 

D'autres variations sur le thème chez CanelEmmyne, Quoi de 9 Cécile (merci et bravo pour l'idée !), Liliba, Calepin (merci pour ce soutien masculin), Véronique, Pickwick.

 

 

 

 

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par Géraldine

Publié dans #Quizz - tags et vrac !

Repost0