L'OISEAU DU MOIS (Septembre 2021) : LA LINOTTE MELODIEUSE

Publié le 28 Septembre 2021

Bonjour, aujourd'hui, je vous présente la linotte mélodieuse, donc vous avez ci-dessus un superbe spécimen mâle, tout bien rouge écarlate !

Avec son bec conique, la linotte mélodieuse est principalement granivore (graines qu'elle trouve surtout dans les cultures), mais elle ne refuse pas quelques insectes. Elle cherche toujours sa nourriture au sol.

La linotte mélodieuse s'observe à peu près partout en France et ce, toute l'année (mais en fonction des conditions météo... neige etc). Vous la trouverez dans des milieux ouverts tels que les landes, les vignobles, les prairies et compagnes cultivées, les jeunes plantations, les friches.

La linotte mélodieuse est une espèce monogame, qui revient assez tardivement sur son lieu de reproduction (entre mi avril et fin mai suivant les régions). Le couple qui se forme est uni pour la saison pour classiquement deux nichées successives. Parfois, dans le sud et en conditions clémentes, une troisième nichée peut voir le jour. Les nids sont faits d'herbes, de brindilles et de mousses, tapissés de matériaux soyeux (comme de la laine de mouton ou des plumes), dans un buisson à faible hauteur. Jusqu'à 5 oeufs couvés deux semaines ! Les jeunes s'envolent du nid vers 2 semaines. C'est le mâle qui défend un territoire restreint autour du nid. La recherche de nourriture se fait hors du territoire, parfois assez loin du nid.

Voici deux photos de linottes mélodieuses juvéniles :

 

 

 

 

 

 

 

 

Voici une photo de la femelle linotte mélodieuse :

En période nuptiale, elle est beaucoup moins visible que le mâle, voilà pourquoi je n'ai presque pas de photo d'elle. Elle ne porte pas de rouge sur le torse, ce qui la rend aussi plus discrète au regard.

C'est la femelle qui construit le nid, le mâle ne fait que l'accompagner en chantant !

La femelle incube seule pendant une 12e de jours. Le couple nourrit les jeunes au nid une 15e de jours puis encore quelques jours après l'envol. Mais la femelle réinvestit souvent rapidement dans une 2e reproduction, ce qui fait que c'est surtout le mâle qui a la charge des jeunes volants. La femelle construit un nouveau nid car l'ancien, couvert de fientes, n'est plus apte à accueillir une ponte.

 

Dans les tout premiers jours de leur vie, les poussins sont nourris également de larves d'insectes mais ils passent rapidement eux aussi à un régime granivore.

La linotte mélodieuse est une espèce grégaire, commune et courante, qui n'est pas menacée de disparition. Elle est néanmoins protégée par la loi française et n'est donc plus consommable, ni chassable.

 

 

 

Son vol est onduleux, résultant de l'alternance de battements rapides et énergiques des ailes et de brefs temps de repos ailes fermées. Le vol est direct et rapide, ponctué des petits cris décrits plus haut. A la saison de reproduction, le couple se déplace ensemble tant qu'il n'a pas charge d'âme. A la mauvaise saison, les linottes sont toujours en groupes compacts pour les déplacements.

 

L'espèce est migratrice partielle. Les linottes du sud de l'aire sont sédentaires ou du moins erratiques, tandis que celles du nord et du nord-est de l'Europe sont migratrices. 

En hiver, le mâle et la femelle se ressemblent... Ce n'est qu'au fur et à mesure que le printemps avance, que le plumage s'use, que le rouge écarlate du torse du mâle apparaît.

 

 

 

Le chant du mâle est une phrase musicale consistant en une suite rapide, voire précipitée, de notes variées, certaines douces, d'autres plus dures, absolument pas stéréotypée. 

Quant à l'expression "être une tête de linotte"... Il paraîtrait que les linottes oublient parfois où est leur nid... et doivent chercher... chercher...

 

Voilà, le texte est picoré sur le site "oiseaux.net" et sur min guide ornitho Belin.

Toutes les photos ont été prises par moi et restent donc ma propriété intellectuelle. Merci de ne pas copier sans mon accord. Elles ont toutes été prises sur la côte d'Ille et  Vilaine !

 

Rédigé par Géraldine

Publié dans #Le coin ornitho

Repost0
Commenter cet article
A
Joli chant : https://www.youtube.com/watch?v=3XNv5mZVvRI
Répondre
P
Un bel oiseau que je n'ai plus vu depuis plusieurs années. Un couple a niché dans mon jardin puis plus rien. Je n'ai pas beaucoup d'espèces d'oiseaux dans mon jardin...
Bonne soirée.
Répondre