L'OISEAU DU MOIS (Nov 2021) : LA GRANDE AIGRETTE

Publié le 30 Novembre 2021

Bonjour,

Ce mois-ci, c'est la Grande aigrette qui est a l'honneur ici ! On change de taille, on quitte un peu les petits passereaux !

Fin XIX jusqu'à la moitié du XXème siècle, cet oiseau était vraiment en voie d'extinction et avait quasiment disparu d'Europe occidentale... la cause... La chasse pour son plumage qui garnissait chapeaux et costumes.... C'est donc un oiseau qui est en reconquête de son territoire dorénavant ! Voilà pourquoi on la revoit de plus en plus.

 

Le cou est replié en S au repos et en vol. Il se tend lorsque l'oiseau est en alerte ou qu'il capture une proie. Les pattes sont tendues vers l'arrière en vol. Le bec est en forme poignard.

Pour différencier la Grande aigrette des autres, si l'on a pas de comparatif de taille, c'est simple... Son bec est jaune et ses pattes sont noires... Mais cela peut-être moins simple en période nuptiale quand certains individus arborent un bec bien plus foncé, presque noir... Reste alors la taille et les pattes !

 

La Grande Aigrette peut s'observer partout dans le monde, excepté au Groenland. Ses zones de prédilection sont les zones humides (étangs, lacs, marais), mais aussi les champs et les petites coins humides en bord d'autoroute.

Sa taille est de 104 cm, son poids varie entre 1 kg et 1.5 kg, et son envergure entre 140 et 170 cm. Sa longévité peut atteindre 23 ans.

Les ailes longues et larges de la Grande Aigrette lui procurent un vol majestueux du fait de battements amples et lents, plus souples que ceux du Héron cendré. Le vol est direct et soutenu, avec des battements réguliers, le vol plané n'étant utilisé qu'à l'approche de la destination, lorsqu'elle se laisse glisser vers le sol.

La Grande aigrette se nourrit d'animaux aquatiques (poissons, insectes etc) mais aussi de reptiles et de petits mammifères. C'est un oiseau silencieux, qui n'a pas vraiment de cri. Parfois, elle émet des sons rauques, comme des "khrrraa", quand elle est inquiétée.

 

La Grande Aigrette niche en colonie dans les roselières ou dans des arbustes au-dessus ou au bord de l'eau. Son nid est fait de divers végétaux. La femelle peut pondre jusqu'à 5 oeufs qu'elle couve pendant 3 à 4 semaines. Le premier envol des petits autour du nid se fait un mois après l'éclosion des oeufs.

 

 

La Grande Aigrette est un oiseau sociable que l'on observe le plus souvent en groupes quelle que soit la saison. Bien sûr, c'est avant tout la disponibilité alimentaire qui concentre ces oiseaux dans les endroits favorables, mais pas seulement. Ils aiment aussi la compagnie, même si on peut voir, en hiver par exemple, des comportements agressifs pour la défense de lieux de pêche restreints. La reproduction est coloniale, la territorialité s'exerçant exclusivement aux abords immédiats du nid.

 

La Grande Aigrette a une activité diurne. La nuit, elle se rassemble en grand nombre dans des dortoirs communautaires arboricoles situés dans des secteurs peu ou pas dérangés. Elle peut y venir de très loin, plusieurs 10es de km, sachant qu'elle y sera protégée. Elle chasse en avançant d'un pas assez lent, dans l'eau assez profonde ou sur la terre ferme suivant les proies recherchées. Elle peut tenir l'affût, immobile, si nécessaire pendant de longs moments. Elle sait utiliser une patte pour agiter l'eau et débusquer ainsi ses proies. La proie est harponnée du bec qui se révèle une arme très efficace du fait de la rapidité de l'oiseau dans les détentes du cou.

 

Le texte est inspiré/copié de mon Guide ornitho Belin et du site Oiseaux.net 

Les photos sont miennes et interdites de reproduction sans mon accord.

Rédigé par Géraldine

Publié dans #Le coin ornitho

Repost0
Commenter cet article
R
Top les photos !
Répondre
E
majestueux :-) on dirait une danseuse...
Répondre
P
C'est un bel oiseau que je n'ai pas encore eu l'occasion de photographier de près.
Belles réussites photographiques !
Répondre
K
Mais oui, ces louloutes sont là quand je traverse le pont sur le Cher...
Répondre
L
De très jolies photo .
Répondre