NO ET MOI, de Delphine De VIGAN

Publié le 5 Mai 2009

roman - Livre de poche - 249 pages - 6 €

Lou Bertignac a 13 ans, un QI de 160 et des questions plein la tête. Les yeux grand ouverts, elle observe les gens, collectionne les mots, se livre à des expériences domestiques et dévore les encyclopédies. Enfant unique d’une famille en déséquilibre, entre une mère brisée et un père champion de la bonne humeur feinte, dans l’obscurité d’un appartement dont les rideaux restent tirés, Lou invente des théories pour apprivoiser le monde. A la gare d’Austerlitz, elle rencontre No, une jeune fille SDF à peine plus âgée qu’elle. No, son visage fatigué, ses vêtements sales, son silence. No, privée d’amour, rebelle, sauvage. No dont l’errance et la solitude questionnent le monde. Des hommes et des femmes dorment dans la rue, font la queue pour un repas chaud, marchent pour ne pas mourir de froid. « Les choses sont ce qu’elles sont ». Voilà ce dont il faudrait se contenter pour expliquer la violence qui nous entoure. Ce qu’il faudrait admettre. Mais Lou voudrait que les choses soient autrement. Que la terre change de sens, que la réalité ressemble aux affiches du métro, que chacun trouve sa place. Alors elle décide de sauver No, de lui donner un toit, une famille, se lance dans une expérience de grande envergure menée contre le destin. Envers et contre tous.

                                   

Mon humble avis : Certes, ce livre est plein de bons sentiments et souffre de quelques longueurs. Mais cela ne l'empêche pas d'être un grand moment de lecture. Par contre, mieux vaut ne pas avoir le moral en berne pour pénétrer dans cette histoire. En effet, c'est un roman sur de tristes réalités ; celle de Lou, fille unique et surdouée de 13, qui peine à trouver sa place tant à l'école que dans sa famille ; celle de ses parents qui ne se remettent pas de la perte d'un enfant ; celle de Lucas qui vit seul alors qu'il n'est même pas encore adulte. Et surtout celle de No, jeune SDF, tout juste majeure.

Mais c'est aussi et surtout sur de formidables histoires d'amitié, un retour à la vie qui vient de l'inantendu, et le refus de Lou de baisser les bras, sa détermination à retourner une certaine destinée. Lou s'acharne à changer les choses et ouvre les yeux de tous sur des vérités si simples mais que la majorité refuse de voir. 

Heureusement, Delphine de Vigan a choisi la voix de Lou, surdouée de 13 ans, pour nous conter cette histoire. Ainsi, elle a pu y insuffler une certaine naïveté qui rend ce roman plus léger. La détresse, l'incompréhension du monde, la révolte, les questions de Lou sont merveilleusement et finement retranscrites. A tel point que cela vous noue le ventre et vous arrache quelques larmes car quelque soit notre âge, on ne peut que partager les sentiments de Lou.

Point de vulgarité dans ce livre. L'écriture est magnifique, poignante. Sans renier l'âge de la narratrice, elle est tantôt très poétique, tantôt truculeusement drôle, avec des images très fortes ou comiques, fraîches et mignonnes. ( ex ... "ç'est inconcevable. C'est comme essayer de se représenter une limace au milieu du Salon International des libellules "!)  En fait, j'ai eu comme la sensation de relire "Les cornichons au chocolat". Mais dans une version revisitée, du 21ème siècle. Une version où ce n'est pas seulement le petit monde de l'adolescente qui ne tourne pas rond mais le monde tout court. Une version où l'héroïne a compris que son bonheur passe par celui des autres et qui veut changer le monde !

Mais en fait, il faut surtout ajouter que No et Moi est un livre qui se lit absolument, à conditions d'avoir une petit place dans son esprit pour y garder une trace des personnages. Oui, il est des personnages de roman qui vous marquent, que l'on ne peut pas oublier. Lou et No en font partie.


                                                      livre lu dans le contexte
                                                            


Les avis de
Sylire; de Gambadou ; de Karine, de Bibliza, d'Anne l'insatiable lectrice;

Rédigé par Géraldine

Publié dans #Littérature française

Repost0
Commenter cet article
L


Je n'ai pas lu en totalité ton avis car je pense le lire un de ces jours. Juste le début et la fin qui comme beaucoup d'autres lecteurs et lectrices en disent du bien.



Répondre
G


@ Loo : C'est avec ce livre que j'ai découvert Delphine de Vigan... je viens juste s'achever unème livre d'elle. Une plume qui me plait énormément !


Pour No et moi, il y a aussi le film, qui est sorti à l'automne dernier  



C


Très bien, j'ai aimé ce livre. Histoire triste et belle à la fois de ces deux jeunes filles



Répondre
A
je l'ai lu en début d'année et j'ai beaucoup apprécié cette triste et belle lecture.
Répondre
G


@ Angélica ; Oui, belle et triste lecture, ce sont tout à fait les mots qui correspondent. En tous cas, une belle découverte !



S
Oui, une lecture intéressante, une auteure que je relirai certainement.
Répondre
G

@ Sylire : Ah oui, sans problème et avec plaisir je tâcherai de suivre cette auteure !


F
Impossible de résister devant un tel billet, ce livre va vite se retrouver en bonne place dans mes futurs emprunts, je sens ça...Bises et bon week-end Géraldine ! :-)
Répondre
G

@ Florinette : Merci pour le compliment. C'est un livre à lire en effet, je suis même surprise que tu ne l'aies pas encore lu !!!


E
J'ai vraiment beaucoup aimé ce livre. J'aime beaucoup ton billet. Je trouve qu'il rend bien justice à ce magnifique ouvrage.
Répondre
G

@ Edelwe : Merci pour le compliment. j'avoue pourtant en avoir bavé pour l'écrire. J'étais si bouleversé que j'en suis restée un long moment sans mot.


A
Et bien, pour un ième billet sur ce livre tu t'en sors très bien! Il est super bien
Répondre
G

@ Anne : Merci, j'avoue que j'ai transpirer du cerveau pour l'écrire !


N
Je suis contente alors, Stephie devrait apprécier !
Répondre
G

@ Neph : Mais... Qui est Stephie ???


A
Ca me dirait bien de le lire - pas dans l'immédiat pour cause PAL (là c'est de pire en pire...) mais le sujet me parait intéressant.
Répondre
G

@ AGFE : Intéressant, écriture sympa, livre magnifique mais dur. Par contre, cela se lit très vite !!


K
Je l'ai lu aussi... et bien aimé, finalement!
Répondre
G

@ Keisha : Pourquoi "finalement". Ta première impression avait elle été mitigée ??


L
Je l'ai également lu et bloggué : j'avais vraiment bien aimé ! Triste, certes, mais humain, profond.
Répondre
G

@ Liza : Et hop, ni vu ni connu, te voilà en lien sur mon billet !


S
Bravo pour ta présentation, j'ai vraiment envie de lire ce livre, il va falloir que j'aille zoner à la fnac !! Et pour une fois la 4e de couv est bien faite...
Répondre
G

@ Schlabaya : oui, tu as raison, enfin une quatrième de couv' qui annonce vraiment le menu !


B
J'ai beaucoup aimé également. Je mets ton lien sur mon article. Bonne journée Géraldine.
Répondre
G

@ Belledenuit  : un très beau livre effectivement, quoiqu'assez triste tout de même  Là, je cale sur l'histoire
de Juette


C
merci Geraldine , je découvre avec toi de belles choses , mercibises
Répondre
G

@ Canelle : Merci pour ce beau compliment. Bonne journée à toi Canelle.