J.EDGAR, film de Clint EASTWOOD

Publié le 14 Janvier 2012

Synopsis :

 

Le film explore la vie publique et privée de l’une des figures les plus puissantes, les plus controversées et les plus énigmatiques du 20e siècle, J. Edgar Hoover, créateur du F.B.I. Incarnation du maintien de la loi en Amérique pendant près de cinquante ans, J. Edgar Hoover était à la fois craint et admiré, honni et révéré. Mais, derrière les portes fermées, il cachait des secrets qui auraient pu ruiner son image, sa carrière et sa vie.

 

 

Avec Leonardo di Caprio, Harmie Hammer, Noami Watts

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  

 

étoile3etdemi

 

Mon humble avis :Après une copie décevante l'année dernière (Au delà), Clint Eastwood, le grand Clint Eastwood nous revient en pleine forme cette année, avec un film qui lui ressemble, ambitieux, intelligent mais pas tout à fait parfait, nous y reviendrons...

Avec J.Edgar, Eastwood retrace les 50 ans de carrière de Edgar Hoover, l'homme qui, dans les années 20, crée le F.B.I, Federal Bureau of Investigation. Si au début la réputation du FBI était plutôt fragile et discrète, elle n'est plus remise en cause à notre époque. Nous suivons donc J.Edgar, tout juste 20 ans, qui fait ses premiers pas dans une police timide et désorganisée, en pleine époque de la chasse aux sorcières. L'ennemi de l'époque était à l'intérieur des USA : le communisme... Au fil des années, le danger a changé de visage et la menace pour la souveraineté américaine est venue d'ailleurs...

J.Edgar est un homme déconcertant, intriguant, capable du pire comme du meilleur. ON ne doute pas de son patriotisme exacerbé, de son obsession à protéger son pays et ses concitoyens. Mais il a aussi un égo sur-dimensionné, attribut sans doute nécessaire pour parvenir et se maintenir à une telle position. Adorable, bon n'exagérons rien non plus, disons pas désagréable, humain un instant, il devient ignoble et caractériel la minute suivante. Il était corruptible, n'hésitait pas à recourir au chantage mais restait intransigeant envers son entourage.  Il avait ses faiblesses, cachait des TOC. Et cet homme sur qui reposait la sécurité intérieure du pays vivait encore chez "moman" à 40 ans... On hésite entre le trouver visionnaire et paranoïaque... Bref, une personnalité vraiment ambiguë, antagonique, aussi fascinante que insaisissable. Même si pas franchement sympathique, J.Edgar Hoover est un excellent sujet de cinéma. Première étoile pour ce film.

La deuxième étoile est méritée pour l'intérêt historique, culturel, instructif de J.Edgar. En effet, nous parcourrons tout de même un demi siècle d'Histoire Américaine... La chasse aux communistes, puis la crise économique, l'apparition des brigands, la prohibition et les trafics menés par des certains AL Capone, les enlèvements d'enfants.... La 2ème Guerre Mondiale, Roosevelt, La mort de Kennedy, l'arrivée de Nixon... Hoover a connu 8 présidents !

La 3ème étoile revient bien sûr aux comédiens, qui jouent leurs personnages qu'ils soient âgés de 25 ans ou de 70 ans... Au passage, bravo tout de même aux maquilleurs ! Di Caprio est bluffant, et limite méconnaissable. Tant mieux, ce film prouve que Léo trouvera toujours des rôles à sa démesure même à l'âge de la retraite ! Il se murmure dans les couloirs que ce rôle pourrait lui valoir un Oscar.... Ce serait bien mérité. Léo est sans conteste un immense acteur qui ne s'est pas contenté de son physique de jeune premier. Harmie Hammer et Naomi Watts ne sont pas en reste. Leurs personnages sont restés fidèles, dévoués, (soumis ?), admiratifs de leur patron toute leur vie durant. Ils sont parfaitement incarnés même si, curieusement, côté make up, Clyde semble vieillir bien plus vite qu'Edgar ! Mais tous les trois nous offrent une réelle et admirable performance d'acteurs !

Ensuite, il y a la mise en scène... Et là, je dirais une demi étoile. En fait, mon reproche irait plus au montage. Car le film oscille sans cesse dans des flashs back dans différentes époques que l'on a parfois du mal à distinguer.... Un découpage et des dialogues peut-être plus destiné au public Américain. A un moment, Hoover parle de King (un ennemi !)... Franchement, il m'a fallu du  temps pour comprendre qu'il s'agissait de Luther King. En France, on ne dit jamais King comme cela. En général, on dit même Martin Luther king... Bon, mise à part ces petites confusions, quelques longueurs (ressenties par mes copines) le reste de la mise en scène, plans, éclairage, lumière.... Rien à redire. Eastwood est un maître ! Une réalisation sans fioriture, qui reste fixée sur son objectif et son sujet.

Rendons à César... Même si Hoover est plutôt détestable, c'est tout de même lui qui a créé la police scientifique et le F.B.I. Alors, sans lui, nous vivrions sans Les experts, sans FBI portés disparus, sans Esprits Criminels, sans FBI disparu sans laissés de trace, toutes ses séries américaines et leurs dérivés internationaux... Autant dire que nos programmes TV seraient à moitié vide. Donc pour tout le plaisir et la fascination que j'ai eu à regarder ces séries, Edgar, merci !

Résumé : J.Edgar est un excellent film, que l'on va voir si l'on est cinéphile (Eastwood derrière la caméra et Di Caprio métamorphosé devant), si l'on veut se payer une bonne tranche d'Histoire américaine et le portrait du patron du FBI. Pour le talent exceptionnel des comédiens aussi. Mais si l'on veut un film distrayant pour passer une bonne soirée cinoche, ce n'est pas le film que je vous conseillerais. Vous risqueriez de trouver le temps long : 2h15, plutôt austères et pas drôles. On rit deux fois, le reste du temps, on  assiste au portrait d'un des hommes les plus influents aux USA du siècle dernier...

 

 

Le saviez vous ? extrait allociné :

Dicaprio baisse son salaire

Le portefeuille de Clint Eastwood  peut remercier Leonardo DiCaprio  ! Ce dernier a en effet fait un effort conséquent sur son salaire pour jouer dans J. Edgar. Alors que son cachet est généralement de 20 millions de dollars par film, l'acteur a accepté de n'être payé que 2 millions de dollars pour interpréter Hoover.

 

 

Rédigé par Géraldine

Publié dans #Cinéma d'ailleurs

Repost0
Commenter cet article
D

Vu et apprécié ! Ce portrait est bien fait et Di Caprio est encore une fois excellent !


Le film peut paraitre quelque fois un peu longuet et j'aurais aimé encore plus de détail sur le fonctionnement du FBI à ses débuts et son évolution.


Cependant pas le meilleur film d'Eastwood pour moi. Difficile de supplanter "Sur la route de Madison "


C'est mon premier film 2012
Répondre
G


@ Didi : D'accord avec toi. C'est un bon clint, mais pas le meilleur... Effectivement, la route de madison, million dollars baby, Gran Torino.... c'était autre chose. Mais tout de même, quelle
forme ce clint !



D

Je ne te lis pas en entier mais vois bien tes étoiles de mer !


J'y vais ce soir et te relirais demain


Bisous et bonne soirée
Répondre
G


Didi : Du coup je ne te réponds qu'à moitié



M

Je confirme, c'est du très bon Eastwood. Même si je crois que le contexte de l'époque m'a pas mal échappé, j'ai trouvé les acteurs brillants et c'est toujours extrêmement bien filmé. Ca vaut le
coup de se déplacer !
Répondre
G


@ Mélopée : Disons que le context nous aurez peut-être moins échappé si nous sortions du bac, avec une culture historique toute fraiche dans la tête !!!



L

j'aimerai bien aller le voir !
Répondre
G


@ Lystig : L'hiver qui arrive pour de vrai et la pluie, voilà de bonnes raisons pour aller se réfugier dans une salle de ciné !



M

même topo que toi et même étoile!!!:):):):) bisouououo


 
Répondre
G


@ Macha : Ah, je suis rassurée, car les amies qui m'ont accompagnée à la séance m'ont trouvé bien conciliante sur mon billet !



C

Sortie ciné prévue pour samedi prochain et malgré ta réserve sur le montage, j'ai quand même hâte ;)
Répondre
G


@ Cynthia : C'est tout de même un grand moment de cinéma hollywoodien made in Eastwood, beaucoup de wood !!!



S

Bonjour, et merci pour ce que vous faites. Je vois aux commentaires que vous n'êtes pas seule. (j'ai trouvé votre blog par hasard (vous le connaissez ?). Bonne soirée. Dominique Sacros.
Répondre
J

Encore un film qui me tente mais pas pour l'instant ... vivement la sortie en DVD dans quelques mois ;) Le sujet m'intéresse beaucoup ... forcément, quand on est fan de thrillers et d'histoires
policières et qu'on sait que cet homme a joué un rôle important dans le développement de certaines branches de la police !
Répondre
G


@ Joelle : Oui, c'est vraiment intéressant, voire amusant de voir les techniques des premières polices scientifiques !!!



G

j'ai été le voir hier soir, un peu déçue : des longueurs, des lenteurs et un manque d'actions. L'avis était assez mitigée dans la salle
Répondre
G


@ Gambadou : Et bien figure toi que mes amis ont aussi préféré "Dix jours en or" film que j'ai chroniquer hier et m'ont trouvée injuste au niveau de mes étoiles... En même temps, il n'y a pas le
même travail dans le film d'Eastwood que dans un film avec Dubosc !


Par contre, je suppose que tu es rentrée ravie de ta conférence avec Khadra ! je serai au rapport dans quelques jours !!!



S

J'aime bien les films historiques alors s'il passe par chez moi, pourquoi pas et puis il y a Léonardo...
Répondre
G


@ Sylire : Oui, enfin, c'est historique en remontant jusqu'en 1920... Ne t'attends pas non plus à trouver des sans culottes ou des costumes de la renaissance !!!



A

J'aimerais voir ce fimm, et lire La malédiction d'Edgar, de Marc Dugain (fichue PAL, pas un livre n'en est sorti en janvier, jusque là, que des livres empruntés à des copines ou à la bibliothèque
ou des livres troprécents pour avoir moisi dans la pile !!)
Répondre
G


@ anne : Je ne connaissais pas ce livre, mais cela m'intéresserait effectivement d'approfondir le sujet...



C

Billet demain,j'ai beaucoup aimé !
Répondre
G


@ Clara : Je vais venir voir ça !!!



A

Tout à fait le genre d'impressions que j'ai de ce film sans l'avoir vu encore: historiquement intéressant mais pas forcément divertissant. J'irai probablement le voir, tout dépend de ce qu'il y a
à l'affiche en ce moment.
Répondre
G


@ AGFE : Oui, et les tentations sont nombreuses tentations, je dois moi même renoncer à certains films !



E

je vais allée el voir (c'est sur)


le tout est de savoir quand
Répondre
G


@ Endorra : Ben je sais quand, puisqu'il me semble que tu as lancé une sortie ! Bonne séance !



G

je vais le voir ce soir !
Répondre
G


@ Gambadou.... Bon à priori, t'as pas aimé. C'est vrai que je n'ai pas évoquer le peu d'action...



M

merci j'y vais ce soir ;)


bisou
Répondre
G


@ Macha : ALors ??? Tu as aimé ???!!!



E

J'aime beaucoup les films de Clint Eastwood et là je ne sais pas si je vais le regarder, un film historique: tentée sans plus.....
Répondre
G


@ Emma ; Historique... On ne remonte qu'au debut du 20ème.C'est franchement intéressant !



I

bravo pour cet article .Certaines revues devraient en prendre de la graine .Je vais donc aller voir ce film .
Répondre
G


@ Iloucat : Merci pour ces beaux compliments ! Ca fait toujours plaisir ! Bonne séance !