JORDANIE : les bédouins et l'artisanat

Publié le 21 Janvier 2011

Comment cloturer ce magnifique voyage en Jordanie sans évoquer les Bédouins...

 

Le nombre de Bédouins ne cesse de diminuer du fait de la politique de sédentarisation entreprise depuis 30 ans par le gouvernement jordanien. Bien souvent, la tente noire en poil de chèvre est installée à côté d'une maison en dur et sert d'entrepôt. Mais il y a encore en Jordanie des irréductibles.  Quelques dizaines de milliers de Bédouins nomadisent toujours et vivent 'encore de l'élevage et du commerce, bien qu'ils aient dû abandonné leur 3ème source traditionnelle de revenus : le pillage.

Malgré leur grande fierté, les bédouins sont très hospitaliers.

 





En signe de bienvenue, ils vous offriront le thé bien sur, mais aussi le café. La plupart des Jordaniens descendent des Bédouins, comme en témoignent les traditions ancestrales. Tous vouent une grande admiration à ceux qui dorment encore dehors, même au plus froid de l'hiver.
A Pétra, alors que les Bédouins vivaient encore dans la ville antique, ils se sont vu contraints à s'exiler dans une ville nouvelle, en dure, spécialement construite pour eux... on parle de ghetto...

 

 

 

 

 

 

 

 

















Les bouteilles de sable...  Un homme doué de ces 10 doigts, un fin entonnoir, des sables naturels multicolores , minimum une heure de travail et l'on obtient ses magnifique bouteilles de sable, que l'on trouve à peu près partout. Elles sont décorées de motifs exotiques (palmiers, chameaux...) et sont nées à Pétra. Ceci, en raison de la diversité des sables issus de l'effritement des roches de gré qu'on y trouve : du blanc, du noir, de l'ocre, de l'orangé, du rouge, du jaune... Certaines couleurs, comme le bleu, peuvent être artificiel. C'est un véritable artisanat local à prix assez modique !

LES MOSAIQUES ET LES CERAMIQUES...
C'est une spécialité de la ville de Madaba. Elles sont vendues dans des boutiques à souvenirs sous forme de petits ou grands tableaux, de dessous de plat... A l'époque bizantine, Madaba fut une véritable école de mosaïstes. Les archéologues, par leur travail, révèlent un véritable musée à ciel ouvert... Et moi, j'ai été plus qu'admirative du talent et de la patience de toutes ces petites mains.





















La mosaïque de gauche a été prise dans l'Eglise Saint Georges de Madaba.









Rédigé par Géraldine

Publié dans #Voyages au Moyen Orient

Repost0
Commenter cet article
C


Merci de vous faire partager tes souvenirs de vacances et ces magnifiques photos.



Répondre
E


Toujours des photos qui font rêver!



Répondre
G


@ Edelwe : Et bientôt, je vous emmène au sri lanka !



E


Tu me donnes envie d'y aller... magnifique reportage/photos



Répondre
G


Ellcrys : Et bientôt, je vous emmène au sri lanka par mes photos !



A


cess mosaiques sont superbes. quel travail!



Répondre
G


@ Alinéa : Oui, autant de minutie, c'est admirable !



L


AH si je pouvais y retourner !!! Eh puis tous ces pays que je rêve de visiter !



Répondre
G


@ Liliba : Idem, je compte un jour y retourner pour voir ce pays dans de meilleurs conditions que dans un groupe "de vieux grognons"



A


C'est vraiment très beau. J'adore la mosaïque depuis longtemps et ce qu'ils font est vraiment fantastique ; j'aimerai tellement être une artiste comme eux.



Répondre
G


@ Anne : Oui, j'avoue que je suis admirative en les regardant. Ne serait que pour la patience qu'il faut avant de trouver le bon morceau, de la bonne couleur et à la bonne taille ! Dommage que le
résultat soit hors de mes moyens financiers...



T


La cérémonie du thé quand on conclut une affaire c'est juste excellent ! Sauf dans certains boui boui... bien obligée de boire le thé qu'on nous offre même si des trucs pas nets flottent dedans.
;-)



Répondre
G


@ Théoma : Euh les trucs pas nets qui flottent ne peuvent ils pas être de simples feuilles de menthe ??!!!



M


Merci pour ce beau voyage qui donne des envies de partir loin !!!



Répondre
G


@ Mary : Oui, loin et au chaud !



Z


Très beau billet Géraldine, qui me donne bien envie d'aller enfin faire un petit voyage en Jordanie. En même temps, il y a tellement de pays que j'ai envie de voir et je suis presque plus tentée
par la Syrie...



Répondre
G


@ Zarline : A mon humble avis, les paysages de Syrie sont moins grandioses que ceux de Jordanie, mise à part Palmyre bien sûr !!!



M


Magnifique ! Ces artisans sont de vrais artistes !


 



Répondre
G


@ Marie : Oui, des artistes et de grands patients aussi !