MANDELA...

Publié le 8 Décembre 2013

Je n'ai pas encore rendu hommage à ce grand Homme que l'humanité vient de perdre et que je n'oublierai jamais.
Au journal télévisé, j'ai vu que les sud africains descendaient dans la rue pour danser sans fin en l'honneur de cet homme de paix, cet homme réunificateur. Alors quoi de mieux que cette vidéo où Mandela danse lui même au son de la musique de Johnny Clegg, connu comme étant le Zulu Blanc. Et voir quitter deux hommes, l'un blanc, l'autre noir, main dans la main est un magnifique symbôle pour résumer ce qu'a accompli Nelson Mandela.
Cette chanson, je me souviens, je l'écoutais en boucle lorsque j'étais au collège. Elle me nouait la gorge et me hérissait les poils, même si je savais à peine qui était, qui vivait encore en captivité à l'époque, une captivité longue de 25 ans. Je ne comprenais pas les paroles, mis à part "the sky is blue", mais les images du clip me permettaient de deviner le sens profond de ce que j'écoutais.
 
Cette semaine, avant de décès de Mandela, il m'est arrivé quelque chose d'étrange. Petit dej sur fond de radio, radio qui oublie que la production musicale de U2, Indochine and co ne s'est pas arrêté à Sunday Bloody Sunday ou à 3ème sexe...
Je lis en même temps le pitch d'un film qui sort ces jours ci, sur l'Appartheid : Zulu. Et hop, Chérie FM lance le titre Asimbonanga. Curieuse coïncidence, deux jours avant le décès du Prix Nobel.
 
Cet évènement, le départ de Mandela, me trouble beaucoup. J'ai l'impression que depuis quelques temps, les Grandes Hommes et les Grandes femmes nous quittent tous. A moins que ma mémoire me fasse défaut, le seul visage mondialement connu, porteur d'espoir concernant l'amélioration de la nature humaine qui reste est la birmane Aung San Suu Kyi. Allez, j'ajoute le Daïla Lama. Seules ses deux personnesme semble capable de réunir à l'échelle mondiale.
 
De quoi l'avenir sera-t-il fait ? Car franchement, dans la jeune génération (j'englobe la tranche d'âge 20 -60 ans !) qui a-t-il d'autre. Les hommes qui nous gouvernent et les politiques qui ne gouvernent pas mais envahissent nos écrans de télé me font pleurer. Alors, qui sera digne de prendre la relève de Mandela dans le coeur du Monde ?
 
Alors, danse Mandela, danse encore !
 
"J’ai appris que le courage n’est pas l’absence de peur, mais la capacité de la vaincre." 
Nelson Mandela
 
"Un cœur bon et un bon esprit forment toujours une formidable combinaison." Nelson Mandela
 
 
 
http://citizensplatform.net/wp-content/uploads/2013/12/Nelson+Mandela.jpg
 

Rédigé par Géraldine

Publié dans #Actions Réactions Humeur Humour

Repost0
Commenter cet article
J

concernant le Bouddhisme et son pacifisme, tu devrais t'intéresser aux extrémistes bouddhistes. Ce qui se passe en Birmanie en ce moment est plus qu'inquiétant. Des extrémistes bouddhistes qui
massacrent des musulmans. Non le bouddhisme n'est pas une religion meilleure que les autres. 
Répondre
M

Je suis tout à fait d'accord avec toi sur les "grandes personnalités" qui restent en ce bas monde.. Cela me fait un peu peur : dans quel état va-t-on laisser le monde à nos enfants ?
Répondre
G


@Mademoiselle Christelle : Moi, je n'ai pas d'enfant !!!! et souvent, quand je vois comment va le monde, je me dis que c'est peut-être mieux comme ça...



A

Un grand homme.....
Répondre
G


@Alex : Oh que oui, il en reste tellement peu des hommes comme lui !



T

Très bel hommage!
Répondre
G


@Tiphanie : Merci !



A

Un très joli billet hommage :)
Répondre
G


@ Arieste : Merci, et merci pour ce chouette aprem



A

Moi ce sourire m'épatera toujours ! Et tu as raison, l'avenir fait peur. Il n'y a plus de personnalités aussi honorables et admirables, de voix du peuple, parmi nos générations. C'est l'ère du
chacun pour soi, démerdez-vous, et pour oublier le malheur, noyons-nous dans le star system, les illusions et les apparences.
Répondre
G


@AGFE : Comme tu causes bien, rien à redire...



J

Le dalaï lama a une connotation trop religieuse pour faire l'unanimité. Quant à Aung Sans Suu Kyi ses positions en ce moment sont plus que douteuses. Cela dit ça n'enlève rien à leurs combats.


Perso je rajouterais Mohammed Ali qui a une véritable aura dans le monde entier et qui est un personnage dont le combat fait encore sens aujourd'hui.
Répondre
G


@Jérémie : Justement, pour moi, le Dalai Lama n'est pas affilier réellement à une religion, le bouddhisme n'en n'étant pas franchement une, au sens strict du terme. Et puis, où que ce soit dans
le monde , le bouddhisme n'a jamais provoquer de guerre ni d'expensionnisme !