SHUTTER ISLAND, film de Martin SCORSESE

Publié le 27 Février 2010

Synopsis : En 1954, le marshal Teddy Daniels et son coéquipier Chuck Aule sont envoyés enquêter sur l'île de Shutter Island, dans un hôpital psychiatrique où sont internés de dangereux criminels. L'une des patientes, Rachel Solando, a inexplicablement disparu. Comment la meurtrière a-t-elle pu sortir d'une cellule fermée de l'extérieur ? Le seul indice retrouvé dans la pièce est une feuille de papier sur laquelle on peut lire on peut lire une suite de chiffres et de lettres sans signification apparente. Oeuvre cohérente d'une malade, ou cryptogramme ? Teddy soupçonne la pratique d'expériences psycho chirugicales sur les patients. Il veut la vérité.


Thriller avec Léonardo Di Caprio, Mark Ruffalo, Ben Kinsley











                                   -toile3.jpg

Mon humble avis :Ce film est l'adaptation cinématographique du livre du même nom de Dennis Lehanne, livre largement commenté sur la blogosphère mais que je n'ai pas lu. Vous ne trouverez donc pas ici de comparaison.
D'ailleurs, je trouve difficile de parler de ce thriller psychologique sans spoiler. J'y vais donc sur la pointe des pieds... A la barre de ce thriller, Martin Scorsese que l'on ne présente plus et en haut de l'affiche Léo Di Caprio, acteur fétiche du réalisateur, au sommet de son art ! Il s'est encore investi corps et âme dans ce film au scénario noir, à l'ambiance froide, opressante, stressante et cafardeuse. Même la "gueule" des personnages est inquiétante et finalement, on ne sait pas de qui il faut se méfier le plus : les patients ou les médecins ?Toute l'action se déroule sur une île isolée, sur laquelle se trouvent les criminels psychiatriques les plus dangereux des Etats-Unis. L'atmosphère et les décors sont glauques à souhait et donnent froid dans le dos. Shutter Island a été tourné dans un hôpital psychiatrique désaffecté du Massachussetts. Cela peut donner l'idée que fut la psychiatrie dans ces années là... et surtout, de jusqu'où peut mener la folie et le dénie. L'horreur absolue. De plus, Scorsese, qui voulait donner un aspect très gothique à son film, a fait accentuer les nuances de gris et a fait ajouter numériquement des nuages noirs menaçants. A la sortie de la salle,  l'une de mes réactions a été de dire, "on a à peine vu un rayon de soleil" ! Même la musique maintient la tension tout au long du film.
Bon, si je continue, je vais spoiler.... Je conclus donc en affirmant que c'est un film à voir, extrêment bien réalisé et interprêté. Rien à redire sur tout cela. Par contre, j'ai déploré quelques longueurs et certaines confusions, certainement volontaires, histoire que l'ensemble soit encore plus pesant et finalement logique !!!.... Mais tout de même, un quart d'heure de moins n'aurait pas nuit à la qualité du film. D'où mes trois étoiles....
Je garde le meilleur pour la fin.... bluffant à souhait. Scorsese et Léo nous ont menés par le bout du nez et ça c'est magistral. Car... Shhhttt, pas trop en dire, le doute subsiste. Nous étions 6 à la séance et en sortant, chacun ou presque y est allé de son hypothèse.
Ce film va -t-il me marquer ou pas ? Je ne le sais pas encore...






Rédigé par Géraldine

Publié dans #Cinéma d'ailleurs

Repost0
Commenter cet article
L

Oh là là tu me donnes envie. Pas facile ici d'aller au ciné, entre la programmation, hum lacunaire et retardataire et la distance! c'est un supplice de lire les notes ciné sur les blogs!
Heureusement je me rattrape avec les livres, sans contrainte de temps, je lis comme je veux!!!!


Répondre
G


@ La nymphette : Je viens de te mettre dans mon GR. Comme ça, je viendrais régulièrement chez toi. Je t'invite à revenir sur mon blog tout de suite, depuis jeudi matin, un billet annonce une
bonne nouvelle !!!!



M

J'ai préféré le livre au film mais je trouve quand même que c'est une très bonne adaptation. J'ai bien envie de le revoir.


Répondre
G

@ Myarosa : Revoir le film ???!!!! Pour moi une fois suffit, tellement glauques comme ambiance. Par contre, je t'encourage à revenir sur mon blog aujourd'hui, il y a une surprise !!!


H

Je l'ai vu hier, très bon film, très perturbant aussi !


Répondre
G

@ Héléna : C'est clair que l'univers du film est particulièrement malsain !


U


N'ayant pas encore lu le livre, je ne peux pas non plus émettre de comparaison livre/film.
Néanmoins, suite au visionnage de Shutter Island, je suis très enthousiaste ! J'ai éte bluffée par ce dénouement ! Je ne l'ai pas trouvé trop long, peut-être un peu confus par moment
mais cela se justifie...



Répondre
G

@ Ulaz : Pour ma part, ayant vu le film, je ne vois pas l'intérêt de lire le livre.... Puisque je connais la fin.


C

Non, c'est un roman d'abord ; la BD a été faite après, par Christian De Metter (Rivages/Casterman/Noir).


Répondre
Y

bon ça y est, je l'ai vu hier, je peux maintenant lire les billet concernant ce film ; ça n'est pas tan Scorsese qui est bluffant que Lehane car il suit exactement le livre, sauf quand il choisit
de reconstituer la scène du meurtre de la femme, ce qui est quand même déterminant pour nous faire estimer que Ted est fou.


Répondre
G

@ ys : Effectivement, un amie qui a lu et vu Shutter Island m'a dit que dans le film, il manquait quelques détails importants sur le meurtre de la femme. Et il parait aussi que la dernière phrase,
qui donne place à diverses interprétation, ne figure pas dans le livre.


C

J'ai lu le livre, que j'ai adoré, il y a peu. La fin est sans ambiguïté.
 Par contre j'étais dubitative quand à la capacité de Léo à porter son personnage.
Pour tout te dire j'aurais préféré qu'il ne soit pas adapté au ciné tant je redoute d'être déçue.


Répondre
G

@ Constance / leo est impecc et je dis ça sans être une fan transie de l'acteur. par contre, la toute fin, la dernière phrase du film ne figure pas dans le livre m'a dit une amie, ce qui laisse
diverses hypothèses dans le film.


E

je l'ai vu hier soir. les hypothèses sont nombreuses pour la fin je suis d'accord! il faut vraiment que je prenne le temps d'écrire un billet sur les films que j'ai vu!


Répondre
G

@ Esmeraldae : Comme je passe régulièrement chez toi, je verrais bien ton billet et te motive donc à l'écrire !


A

Comme je n'ai toujours pas lu le bouquin, le film attendra, histoire de ne pas gâcher la fin.


Répondre
G

@ Alex : Je pense qu'avec Shutter Island, il faut effectivement choisir entre lire le livre et voir le film. Car sinon, pour l'un ou l'autre le suspens doit être sacrément gâché !


L

Pas encore vu le film, mais pas encore lu le livre non plus et j'ai hâte.


Répondre
G

@ Lilibook : je pense que lire le livre et voir le film gâche le plaisir de l'un des deux. Car plus de suspens...


M

Je l'ai beaucoup aimé aussi ce film d'autant que la fin ne révèle pas toutes ses clefs. On reste avec nos interrogations et c'est d'autant mieux car le film jouait jusqu'à la très sur un suspense
habilement orchestré !


Répondre
G

@ mélopée :  Oui, en fait, une amie qui a lu le livre m'a dit que le film est légèrement sur la fin, puisque la dernière phrase de Léo ne figure pas dans le livre...


C

Après avoir lu la BD, j'ai acheté le roman (en poche) mais je ne l'ai pas lu, ça fait donc des mois et des mois qu'il est dans ma PAL...


Répondre
G


@ Catherine : j'ignorais complètement que c'était une BD à l'origine. Tu m'appprends quelque chose !



A

Le livre m'avait soufflé sur la fin aussi, sans doute la même fin dont tu parles dans le film - j'hésite encore à aller le voir, les extraits annoncent une adaptation plutôt réussie pourtant.


Répondre
G

@ AGFE : Et bien d 'après une amie qui a lu le livre et vu le film, la toute dernière phrase du film, qui laisse place à diverses interprétation, ne figure pas dans le livre. The Scorsese's touch !


M


Je compte bien aller le voir! J'adore Scorsese mais je n'ai pas lu le livre, surtout n'en dites pas trop concernant la fin!!! 



Répondre
G

@ Mango : je ne dis rien, sauf que d'après une amie, il y quelques différences avec le livre et 2 ou 3 scènes manquantes dans le film. Bonne séance !


M

Le livre est excellent et maintient le suspense jusqu'au bout, fallait y penser à cette chute n'est ce pas !


Répondre
G

@ Martine : Effectivement, on est bluffer. mais attention, le film réserve une autre chute qui laisse place à diverses interprétations.