UN WEEKEND EN FAMILLE, de François MARCHAND

Publié le 12 Novembre 2012

Roman - Editions Cherche midi - 112 pages - 13 €

 

 

Parution le 23 août 2012

 

Rentrée littéraire sept 2012

 

 

L'histoire: Le narrateur, parisien jeune marié, part avec son épouse en Samouse, faire la connaissance de sa belle famille. Le plus gros choc sera-t-il celui de la province ou du comportement beau-parental... A moins qu'il y ait un lien de cause à effet entre les deux...

 

 

 

Tentation : Le pitch

Fournisseur : Olivier et Price Minister, dans le cadre du match de la rentrée littéraire. Merci pour l'envoi.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

étoile1etdemi

 

 

Mon humble avis :Ah, comme j'attendais ce livre avec impatience ! Il affichait tous les ingrédients pour me plaire : de l'humour, des règlements de comptes familiaux et une épaisseur à faire pâlir de jalousie ma chère Amélie Nothomb : moins de 120 pages !

Et pourtant, comme ce livre m'est paru long ! La 4ème de couv m'annonçait un livre désopilant (ce qui signifie très drôle, hilarant). Même si j'ai souri à 3 ou 4 reprises car quelques flèches bien taillées font mouche, j'ai tourné les pages avec une lassitude croissante, et si j'ai ri, mon rire était soit jaune, soit nerveux d'agacement.

Evidemment, on s'attend à du cynisme, du grinçant qui serait jubilatoire. Ce que j'aime dans le grinçant, c'est la finesse, le froid dans le dos qui s'écoule d'un seul coup, l'offuscation, l'attente de la situation qui finira par exploser... Cynique, grinçant... Imaginez une porte que l'on ouvre discrètement et qui peut-être va grincer. Ca c'est excitant ! Comme l'est encore plus le vieil escalier que l'on pourrait descendre pour faire le mur à l'insu des parents... Quelle marche va grincer et trahir notre petit forfait ? C'est ce cynisme et cet humour que j'aime trouver dans un livre, celui qui vous prend par surprise, qui menace, qui plane et qui n'arrive pas forcément au moment prévu. Le problème avec ce "week-end en famille", c'est que "l'humour", plutôt noir, est dans toutes les phrases, paragraphes, chapitre, pages.... A tel point que cela est devenu pour moi lourd, lourd et insupportable. Aucune finesse. Côté famille, celle-ci est assez vite ejectée pour que le narrateur s'enfonce dans un roadbook bien seul, bien délirant, pendant que l'auteur s'amuse à remplir de digressions incessantes le pourtant petit nombre de pages.

 A mes yeux, le pire est le ton méprisant utilisé tout au long du livre, et qui le rend d'autant plus improbable. Le narrateur méprise la province, les provinciaux et même sa femme qui "fait partie de ces connes qui n'hésitent pas à...".

Alors même si la fin, très surprenante explique et justifie l'aspect complètement décalé, qui se révèle même déjanté, elle ne compense pas ma désagréable impression de lecture qui fut mienne pendant le 109 premières pages.

Le sujet et l'objectif étaient pourtant louables : satire sur la société de consommation uniformisée. Mais quelques zestes de délicatesse et de finesse n'auraient point nuit à ce récit.

Vous l'aurez compris, rendez vous complètement raté entre ce livre et moi ! Mais peut-être aimez vous l'humour très noir et les livres qui partent complètement en vrille ?!

 

L'avis de Hérisson, Stéphie, Noukette 

Lu dans le cadre du challenge 1% Rentrée littéraire : 6/7

 

Lu aussi dans le cadre du Match de la Rentrée littéraire organisée par Price Minister

 

Rentrée Littérraire 2012

Rédigé par Géraldine

Publié dans #Littérature française

Repost0
Commenter cet article
L

... et prudence est mère de sureté! tu as bien raison ;)
Répondre
L

le mien de PC est, je crois, en phase terminale... je croise les doigts et serre les dents qu'il tienne encore un peu, et en attendant je vais commencer à sauvegarder!
Répondre
G


@ Lasardine : J'ai sauvegardé pas mal sur DVD, mais dès que possible, je vais doubler cela par une sauvergarde en ligne. Une femme avertie en vaut deux !



L

oui je l'ai reçu et... adoré!! mon avis est radicalement opposé au tien (gloups! lol!)


mon billet est là si tu veux: http://la-ronde-des-post-it.vefblog.net/753.html#Un_weekend_en_famille
Répondre
G


@ Lasardine : Je vais venir voir ça quand je m'attaquerais à mon GR, c'est à dire bientôt. J'ai récupéré une connexion internet à domicile et mon PC, qui m'a lâchée avant hier, a été réparé hier,
sans perte de données. Ouf !



C

Je l'ai bien aimé moi
Répondre
G


@ Catherine : Ah, tu es la deuxième alors, avec Lasardine !!!



M

Je n'ai vu que des avis négatifs sur ce roman.
Répondre
G


@ Manu : Et bien à priori, tu devrais pouvoir trouver un avis très positifs chez Lasardine !



N

Je comprends ton avis... J'ai passé un bon moment mais je n'en aurais pas supporté des pages et des pages de plus ! Heureusement, il était court !
Répondre
G


@ Noukette : Pour moi, c'est en fait un livre qui n'avait pas vraiment sa place dans un tel match, mais bon, ce n'est que mon humble avis !... Bon, je rentre de vacances, (à la Réunion.........)
alors je suis un peu paumée. Quel livre a gagné finalement ce match ?



S

Mauvaise pioche pour toi alors, dans les matchs de la rentrée !
Répondre
G


@ Sylire : Et oui, je me suis laissée prendre à mon propre jeux... J'ai demandé le delerme en disant que week end en famille me plairait aussi si l'autre était trop demandé...



C

Pareil que toi, je n'ai pas aimé !
Répondre
G


@ Clara : En fait, je me demande comment et pourquoi ce livre c'est retrouvé dans la sélection PrimeMinister...



L

effectivement j'ai reçu un mail pour dire que ça partait! je devrais le recevoir d'ici quelques jours :):)
Répondre
G


@ Lasardine : Alors, l'as tu reçu, lu et .... apprécié ???



A

120 pages et tu l'as trouvé long ? En effet, il ne devait pas être fameux.
Répondre
G


@ Alex : Et oui, bien souvent la longueur d'un livre n'est pas dans le nombre de pages mais dans leur contenu... C'est un peu comme les distances.... et les embouteillages. On peut mettre parfois
1 heure pour faire 3 km !



A

Moi j'aime bien ton humour et ton cynisme dans tes billets 1 étoile et qqs.  Et puis j'aime bien quand ma PAL
est à l'abri d'une tentation aussi de temps en temps.
Répondre
G


@ AGFE : Comme quoi, je fais bien de privilégier les livres courts... Imagine, celui ci aurait fait 400 pages... je ne l'aurais pas fini. J'en ai d'ailleurs un autre qui attend que je le termine
depuis plus d'un mois.... (il a une couv verte dans mes lectures annoncées sur mon blog !)



L

Ce n'est pas la première fois que je le vois passer, ça pourrait me plaire...
Répondre
G


@ L'irrégulière : Un conseil, lis d'autres avis avant de te précipiter dessus... en toute connaissane de cause !



A

OK, merci, tu confirmes, ce n'est pas pour moi, je n'aime pas les livres qui partent en vrille...
Répondre
G


@ Anne : Il part en vrille c'est un fait, mais avec le recul, je me demande si la vrille n'a pas commencé dès la première page !!!



L

je devais aussi le lire grace à Priceminister, mais il n'est jamais arrivé...


je pense que je vais l'acheter car il me fait très envie!
Répondre
G


@ Lasardine : N'hésite pas à relaner PM via Oliver, ils ont eu pas mal de retard dans les envois...



L

mon livre de parrainage PM, bientôt lu.


mais je vois bcp de "bof"..
Répondre
G


@ Lystig : Effectivement, j'attends ton avis avec impatience, qui sait le Nord et le Sud n'ont peut -être pas le même humour !!!



K

Je viens juste de lire un billet tout aussi déçu sur ce roman!
Répondre