LE FILS DE L'AUTRE, film de Lorraine LEVY

Publié le 8 Avril 2012

Synopsis :

 

Alors qu’il s’apprête à intégrer l’armée israélienne pour effectuer son service militaire, Joseph découvre qu’il n’est pas le fils biologique de ses parents et qu’il a été échangé à la naissance avec Yacine, l’enfant d’une famille palestinienne de Cisjordanie. La vie de ces deux familles est brutalement bouleversée par cette révélation qui les oblige à reconsidérer leurs identités respectives, leurs valeurs et leurs convictions.

 

 

 

Avec Emmanuelle Devos, Pascal Elbé, Jules Sitruk, Mehdi Dehbi...

 

 

 

 

 

 

 

     

 

-toile4.jpg

 

Mon humble avis :Ah ! Enfin un coup de coeur, un vrai, sans aucune retenue ! (Mon 3ème de l'année avec Félins et Extrêmement fort et incroyablement prêt).

Le sujet de l'échange d'enfant par mégarde à la maternité a déjà été filmé, sous forme de comédie, par Chatillez dans le fameux La vie est un long fleuve tranquille. On imagine déjà la douleur qui peut s'infiltrer dans les familles et les enfants victimes de ses échanges quand la réalité éclate au détour d'une banale prise de sang par exemple. Qui est l'enfant ? Qui sont les parents ? Ceux qui partagent le même sang où ceux qui ont élevé avec amour cet enfant.

Et bien dans ce film, l'horreur de la situation et des questionnements des personnages est multiplié par 10, car tout cela se situe dans le conflit Israélo palestinien. Où se trouve notre moi, notre identité. Dans notre ADN ? Dans la vie que l'on mène entourée de notre famille. D'où vient notre caractère, l'héritage est il génétique ou éducatif ???

Joseph était israélien d'origine française et juif pratiquant, sa religion avait un sens pour lui. Sachant que la religion juive est transmise par la mère... Sa mère biologique est finalement palestinienne et musulmane, comme toute la famille d'ailleurs.

Yacine le palestinien devient Israélien de sang. En fait, chacun se retrouve avec l'identité de son pire ennemi historique, se pose la question de la nationalité et de la religion. Le frère de Yacine voit soudain en lui un ennemi, un fils de l'occupant... Pas à pas, chacun ira l'un vers l'autre et sera forcé de constater que ces certitudes ne sont pas forcément vérités. Que rien n'est aussi simple, aussi noir et blanc quelque part. Chacun va dépasser l'Histoire pour ouvrir son coeur et aller à la rencontre de l'autre.

Bref, le film est très fort, subtile, toute en finesse, ne verse pas dans le pathos. Il y a de très belles scènes ainsi que des photos de visages ou de paysages magnifiques. Lorraine Levy a su placer sa caméra ! Les dialogues sont justes et sur certaines scènes, le silence en dit plus encore. Curieux aussi de constater que dans cette histoire, les mères réagissent de façon bien plus ouverte, raisonnable, chaleureuse que les hommes qui restent braqués sur leur position. La situation est bouleversante et l'histoire vous happe, servie qu'elle est par des acteurs qui se valent tous. Pour ma part, j'ai eu plaisir à revoir Emmanuelle Devos et trouve que le petit Jules Sitruck n'est plus si petit que ça !

Une scène m'a particulièrement révoltée, qui prouve l'hypocrisie de certaines religions. Le jeune Joseph va voir le rabbin qui lui annonce que du fait de cette nouvelle maternité, il n'est plus juif, qu'il va devoir se reconvertir.... alors qu'il pratique sa religion avec conviction depuis 18 ans.

Ce film a été tourné en 4 langues (Français, Anglais, Hébreux, Arabes) et certaines scènes très fortes se déroule au pied du mur que les Israéliens ont dressé.... Entre le mur et les check point, on voit là un résumé de l'inhumanité qui règne dans cette région du monde.

Je sais que c'est utopique, mais si ces deux familles pouvaient être un point de départ, un modèle de réconciliation. En tout cas, même si l'on sort de se film remué, on est aussi apaisé quelque part. Oui, si... J'en ai trop dit, puisque c'est un film qu'il faut voir et ressentir, en silence, le souffle coupé. Un film d'une intelligence rare avec une bande originale magnifique, qui donne la chaire de poule.

 

Rédigé par Géraldine

Publié dans #Cinéma Français

Repost0
Commenter cet article
L

j'ai moins apprécié qe toi , j'ai mis un lien vers ton site car je cite ta critique très positive


Luocine
Répondre
G


@ Luocine : je vais venir voir ça. Là, je réponds  mes comm, puis je m'occupe de mon GR !



E




j'avais prévu de le voir avant de te lire Géraldine


cela n'a fait que me confirmer dans ma décision
Répondre
S

Ravie de lire un avis positif car ce film me tente bien, pour son thème et pour Emmanuelle Devos, que j'aime beaucoup !
Répondre
G


@ Sylire : Oui, à voir et même à revoir tant ce film est magnifique. Notamment Emmanuelle devos, à croire que le rôle était écrit pour elle.



E

Eh bien...vu ce week-end et pas déçue


à voir...çà fait réfléchir
Répondre
G


@ Endorra : j'ai donc été de bons conseils alors !



T

j'hésitais à aller voir ce film mais je crois que je suis convaincue!!


 
Répondre
G


@ Titoulematou : Oui, vas y, ce film est un bijoux !



A

J'hésitais à aller le voir, c'est un sujet qui me lasse à force, toujours traité de façon a bouleverser et avec optimisme... Je ne m'attendais pas à ce que ça puisse être un coup de coeur cela
dit. A voir...
Répondre
G


@ AGFE : Moi aussi, je fuis souvent ce sujet... Mais si tu veux lire les chroniques de jérusalem, alors ce film va de paire. Convaincue ?!



L

Jamais entendu parler de ce film...
Répondre
G


@ Liliba : Il n'a hélas pas bénéficier d'une grande promo, mais comme il est sorti il y a juste une semaine, si tu te dépêches, tu devrais pouvoir le voir... Et c'est vraiment un beau film !



E

Bien tentée par le sujet
Répondre
G


@ Endorra : Franchement, c'est un film à voir ! Magnifique !



M

Un coup de cœur, c'est toujours bon à prendre! 
Répondre
G


@ Mango : Ah oui, et celui ci en est un bon. Cela faisait longtemps que je n'avais pas vu un film aussi intelligent et subtil.



C

Je prends note !
Répondre
G


@ Clara : Te connaissant, ce film risque d'être un coup de coeur pour toi ! Fais moi confiance !