Articles avec #thrillers - polars francais tag

Publié le 26 Juillet 2008

Résumé : En cet été 1886, Paul Gauguin se rend pour la première fois à Pont-Aven, célèbre village qui accueille depuis longtemps déjà des peintres de tous les horizons. C'est dans cette atmosphère d'émulation artistique que Clémence va passer ses vacances au manoir de Rosmadec. Mais le meurtre d'un jeune modèle de la région vient ternir son séjour, d'autant que le principal suspect se révèle être Gildas, son ami d'enfance. Éprise de justice et certaine de l'innocence de son ami, elle va mener sa propre enquête. La jeune peintre consacrera son temps à rechercher le coupable, mais profitera aussi de son été parmi les siens pour perfectionner son art aux côtés du maître.






                                                     

Mon humble avis :Une cuillère à soupe d'intrigue, quelques doses de meutres montées en neige, un moule beurré de Bretagne, 200 grammes de peintures et une pincée d'Histoire. Voilà les ingrédients qui m'ont guidée dans mon achat, qui avaient tout pour que je me régale !
Amoureuse que je suis de Pont Aven,  j'ai passé de doux moments de lecture qui me menaient presque au bord de l'Aven. Mais je ne me suis pas réellement régalée... Car à mon sens, certaines longueurs perçues n'apportent rien au roman. Rien, mise à part une certaine nonchalance sans doute voulue par l'auteur. Car l'intrigue de ce roman policier ce déroule surtout dans un manoir Breton où les membres réunis d'une même famille se retrouvent pour un été oisif. L'époque et les descriptions de la Bretagne d'alors accentuent aussi cette nonchalance. Mais je reconnais ne pas être fan, à l'origine, des livres qui portent sur des époques historiques. Donc cette critique n'est pas forcément fondée et dépend du goût de chacun !
Par contre, on trouve dans Yves Josso un auteur au service de ses personnages. Aucun d'entre eux n'est remisé dans des demis rôles sans importance. Yves Josso s'évertue à leur donner à chacun une personnalité propre et détaillée, même si parfois un peu caricaturale. A eux tous, ils forment une belle mosaïque de la nature humaine et deviennent très attachants au fil des pages.
Je salue sans hésitation le génie de Josso dans son idée d'inclure des personnalités historiques dans cette fiction. Quel plaisir ainsi de côtoyer un Paul Gauguin pas encore très reconnu, d'assister à sa rencontre avec Emile Bernard, avec qui il créera "L'école de Pont-Aven". Mais vous en saurez plus sur le sujet en lisant l'article suivant !

Voir les commentaires

Rédigé par Géraldine

Publié dans #Thrillers - polars français

Repost0

Publié le 21 Juillet 2008

Résumé :C'est Ram, l'enfant de l'Inde, qui, du fond de sa fabrique de tapis, a donné l'alerte. Un trafic d'enfants esclaves, au fin fond du Pakistan.

Reiner avait quitté le manoir et ses roses. Agnès l'avait suivi. Dans les montagnes les plus hautes du monde, piégés par un ennemi plus dangereux que les démons qui hantent, l'hiver, les sommets du Karakorum, ils vont tous les trois tenter d'échapper à la mort et remonter la filière de l'horreur. Mais la vérité qui les attend est peut-être pire qu'ils ne le pensaient.







                                           

Mon humble avis :  Patrick Cauvin... Un auteur surprenant, qui joue sur différents registres. Son talent et son inspiration devraient lui donner une popularité comme celles de Grangé ou Marc Levy. Hélas,ce n'est pas le cas. Patrick Cauvin ne bénéficie pas, à ma connaissance, d'un tel soutien, voire d'un tel tapage médiatique !
Mais n'est pas l'essentiel. En effet le principale est la qualité de ces romans. Ils ont souvent pour thèmes de sujets actuels et délicats, presque tabous. Celui ci évoque le traffic d'enfants. Un autre (La Reine du monde), traite des financements "occultes" des guerres et des coups d'états en Afrique.
Avec le Sang des Roses, j'ai découvert son côté "thriller". Quelle excellente surprise ! Un suspence et une intrigue de très haute voltige, au coeur de montagnes tout aussi vertigineuses... A lire et d'une traite bien sûr !
Comme j'ai lu plusieurs oeuvres de Cauvin, j''aurai l'occasion de vous parler de ces autres facettes !

Voir les commentaires

Rédigé par Géraldine

Publié dans #Thrillers - polars français

Repost0

Publié le 5 Juillet 2008

Résumé : La Crim' ne se repose-t-elle donc jamais, même le septième jour ?
Sept jours pour faire cesser l'horreur !
Le Quai des Orfèvres comme si vous y étiez : le fameux escalier, les filets de protection, la vétusté des murs... Si ces murs pouvaient parler, ils diraient l'esprit de corps, les tensions qui se nouent, les affaires qui se dénouent... et le combat implacable du patron de la Crim' : course contre le monstre, course contre la montre pour sauver la 7e femme !

Frédérique Molay nous emmène à un train d'enfer dans le quotidien des femmes et des hommes de la P.j. comme dans l'univers énigmatique et glacé des praticiens de la médecine légale.


                                                 

Mon humble avis : Depuis 21 ans, je suis fidèle à ce prix littéraire qui couronne chaque année le meilleur manuscrit d'un roman policier inédit et anonyme. Le prix est décerné par un jury présidé par le Directeur de la Police Judiciaire.
A ce titre, on se dit que ces romans restent dans le réalisme.
Je présente ici le crue 2007 car celui de 2008 m'a moins emballée. Mais ce sont toujours d'excellents polars à la française, qui tiennent en haleine. Chaque année, j'attends avec impatience et guette la sortie du nouveau lauréat. Cette attente tourne même en une obsession de renommée... familiale et amicale ! C'est à qui le trouvera en premier dans les magasins, à qui me l'enverra par la poste si je suis à l'étranger cette année là. Obsession quand tu nous tiens ! Donc incontournable !


Voir les commentaires

Rédigé par Géraldine

Publié dans #Thrillers - polars français

Repost0