LA MER A L'ENVERS, de Marie DARRIEUSSECQ

Publié le 5 Avril 2021

Roman, Marie Darrieussecq, La mer à l'envers, migrants, avis, chronique, critique, blog

Roman - Editions Ecoutez lire - 5h32 d'écoute - 18 €

Parution P.O.L en août 2019

L'histoire : Pour Noël, Rose est en croisière méditerranéenne avec ses deux enfants. Une nuit, le paquebot croise un bateau de migrants en difficultés. Tous ses passagers montent à bord... Rose croise le regard de Younès, un adolescent perdu parmi les autres. Elle lui donne des vêtements de son fils, ainsi que le portable et le chargeur de celui-ci, avant que les migrants soient embarqués par une navette de la P.A.F. Désormais, les destins de Rose et de Younès sont liés, même séparés. 

Tentation : Un billet sur la blogo

Fournisseur : Bib N°3

Mon humble avis : La mer à l'envers est un roman qui prend aux tripes, car il nous propose un face à face avec ce que nous sommes, ce que nous pourrions être, ce que nous aimerions être ou ce que nous ne sommes pas... L'immigration, les migrants pour la plupart d'entre nous, c'est un sujet que l'on ne suit que par reportage télé aux informations...  Cela peut-être aussi des silhouettes aperçues sur l'autoroute près de Calais...

Ici, via Rose, nous croisons le regard d'un adolescent migrant... Et ce regard vous accroche à jamais, devient obsession.  Rose et Younès ne se rencontrent que quelques minutes... Si près et si éloignés... Lui démuni de tout, venant d'échapper de peu au naufrage d'une embarcation de fortune, elle sur un énorme paquebot de croisière luxueux...

Entre les lois, les possibilités pratiques et pragmatiques, le confort de nos vies, la cellule familiale que l'on implique, mais aussi les difficultés et mauvais moments personnels... Que sommes nous prêts réellement à faire lorsque l'on est confronté de près à ce qui nous révolte dans notre canapé. Notre vie d'occidentaux nous rend elle apte à devenir l'héroïne qu'on pense pouvoir être dans ces conditions, à n'importe quel moment ?

Et finalement, lorsque le pas est franchi, Marie Darrieussecq nous montre que l'action de tendre la main devient presque banale, qu'elle s'inscrit parfaitement dans un quotidien. Cette histoire n'a rien de naïf et pose les bonnes questions sans être moralisatrice. C'est plus un constat sur nos sociétés démunies et bien mal préparées à venir en aide aux flots de migrants Marie Darrieussecq la mène subtilement dans un style adéquat et agréable, où quelques soupçons d'humour allègent l'atmosphère qui pourrait être pesante vu le sujet, mais qui ne l'est pas. Je recommande !

 

 

Rédigé par Géraldine

Publié dans #Littérature française, #Livres audio, lectures audio

Repost0
Commenter cet article
V
je crois que je n'ai lu que Truismes de l'autrice, ce titre est très tentant !
Répondre
A
Très tentant tel que tu le présentes. Il y a pas mal de livres sur le sujet finalement donc on pourrait se dire un de plus, mais là il a l'air particulièrement bien traité.
Répondre
E
il devrait me plaire!
je n'ai lu que "Truisme" de Marie Darrieussecq et il m'avait scotchée!!!
Répondre
S
C'est noté !
Je n'ai pas l'impression qu'on ait beaucoup parlé de ce roman.
Répondre