Articles avec #cinema d'ailleurs tag

Publié le 8 Octobre 2008

Résumé : La vie de James Gregory, un Sud-Africain blanc, gardien de prison en charge de Nelson Mandela, de l'incarcération de ce dernier dans les années 60 à sa libération en 1990.
Pendant 25 ans, Gregory s'est occupé de Mandela jour après jour. Il a été son géôlier, son censeur mais aussi son confident, de Robben Island à Pollsmoor, et enfin jusqu'à Victor Verster d'où il fut libéré en 1990.
Le scénario de Goodbye Bafana est basé sur le livre Le Regard de l'antilope écrit par James Gregory lui même

Film réalisé par Bille AUGUST, avec Joseph Fiennes, Dennis Haysbert, Diane Kruger.


                              

Mon humble avis :J'ai vu ce film lors de sa sortie sur les écrans en 2007. J'en rédige ici un billet car il complète parfaitement le sujet ambiant actuel de ce blog, l'Afrique du Sud (via Afrika Trek 1, La Lionne Blanche, ici Goodbye  Bafana et un article sur l'Apartheid - à venir).  Je multiplie les supports d'informations pour tenter de comprendre la mosaïque Sud Africaine.
Goodbye Bafana est un film captivant et bouleversant. Il est doublement touchant car, comme tout le monde le sait, il s'agit d'une histoire trop vraie. Le début du film nous plonge dans la violence de l'Apartheid. Quelques scènes sont difficiles. Le réalisateur a la finesse de ne pas s'y attarder mais de les "affronter" tout de même. Il faut remettre en mémoire la signification et les conséquences réelles du mot "apartheid". Puis Nelson Mandela est arrêté et incacéré. Il restera enfermé pendant les trente années suivantes. Ce sont ces 30 années que ce film raconte, à travers le regard de son geôlier. Une relation de 30 ans entre un geôlier qui doute et évolue et un prisonnier que rien ne semble pouvoir ébranler. 30 ans derrière des barreaux, à poursuivre la lute pour la Liberté des opprimés,  sans violence.
Le jeu des acteurs est d'une justesse et d'une sobriété incroyable.  Les séquences sont filmées avec émotion et les dialogues, parfois réduits au minimum, nous mettent souvent un noeud dans la george. 
En résumé, Goodbye Bafana est un film historique qui décrypte pour nous une époque de l'Afrique du Sud, le combat de Mandela et qui nous livre un peu du mystère du personnage. Et surtout, ENFIN c'est un magnifique hommage à Mandela, devenu un véritable symbole de la liberté.
On sort de la salle de obscure en silence, comme par respect. Une sortie en silence comme on pourrait demander une minute de recueillement pour célébrer une triste cause, où l'avènement tant attendu d'une vérité, d'une victoire... celle de Mandela, d'un peuple, d'une cause !

Voir les commentaires

Rédigé par Géraldine

Publié dans #Cinéma d'ailleurs

Repost0

Publié le 22 Juillet 2008


Si vous voulez visionner la bande annonce du film, cliquez droit sur le lien suivant :
http://www.cinemovies.fr/players/player.php?IDfilm=3215&IDBA=10324

Le budget de ce film fut 125 millions de $. Le casting international est époustoufflant. Entre autre : Tom Hanks, Audrey Totou, Jean Pierre Marielle, Alfred Molina, Ian Mac Kellen, Jean Reno.
Le réalisateur n'est autre que Ron Howard.




Mon humble avis :  J'ai beaucoup aimé le film, qui m'a remis pour un temps en mémoire certains détails du film.
Je connaissais déjà la fin puisque j'avais lu le livre. Mais mon plaisir de voir le film n'en a pas été diminué, au contraire. Le film de Ron Howard est assez fidèle au livre, malgré quelques raccourcis...
Un très bon film d'aventure, un thriller, un divertissement. Mais une adaption cinématographique ne vous donnera jamais autant de frissons que le roman dont il est inspiré... En 2H30, tout est bouclé, pas de fins de chapitres, de pages à tourner...

Pour la petite info, ce film est aussi une course poursuite, une course contre la montre, qui nous emmène dans nombre de contrées...
Voici une liste des principaux lieux de tournage, si une certaine envie de pèlerinage vous prend !

   Belvoir Castle, Belvoir, Leicestershire, Angleterre.
Burghley House, Stamford, Lincolnshire, Angleterre.
Caledonian Hilton Hotel, Edinburgh, Ecosse.
Chateau de Villette, Condecourt, Val d'Oise, France.
Fairfield Halls, Croydon, Surrey, Angleterre.
Cathédrale Lincoln, Lincoln, Lincolnshire, Angleterre.
Londres, Angleterre.
Malte.
Musée du Louvre, Paris 1, Paris, France.
Paris, France.
Hotel Ritz, Paris, France.
Rosslyn Chapel, Midlothian, Ecosse.
Shepperton Studios, Shepperton, Surrey, Angleterre.
Temple Church, Temple, Holborn, Londres, Angleterre.
Cathédrale de Winchester, Winchester, Hampshire, Angleterre

Voir les commentaires

Rédigé par Géraldine

Publié dans #Cinéma d'ailleurs

Repost0

Publié le 26 Juin 2008

Sex and the City, le film


Les quatre amies les plus branchées et décomplexées de New York débarquent sur le grand écran ! Pour écrire sa chronique Sex and the City, Carrie s'inspire de ses histoires et de ses rencontres, mais aussi de celles de ses amies Samantha Jones, Charlotte York et Miranda Hobbes.
Quatre ans après la fin de la diffusion de la célébrissime série sur HBO, les quatre amies continuent de jongler entre travail, obligations sociales et relations humaines, naviguant entre la maternité, le mariage et l'immobilier à Manhattan !

Réalisé parMichael Patrick King
AvecChris Noth, Cynthia Nixon, Kristin Davis, Kim Cattrall, Sarah Jessica Parker


                                  
Mon humble avis : Sans aucun doute, on retrouve avec grand plaisir les 4 célèbres célibataires New Yorkaises !
On se rassure même : nous ne sommes pas les seules à prendre un petit coup de vieux !
J'ai découvert la série tardivement, à l'époque des rediffusions... et en suis bien sûr devenue inconditionnelle !
Le film ne m'a ni déçue, ni surprise, puisqu'il respecte l'esprit de la série. Il est cependant plus grave. Notre sensibilité émotionnelle est assez sollicitée. C'est normal, nos héroïnes ont acquis de la maturité, ont pris du recul...
On ri beaucoup bien sûr, et heureusement ! Mais on est très émue, surtout devant la similitude (sans ce pencher sur les détails financiers, géographique) de la vie sentimentale de Carrie et la notre, si l'on est célibataire il va de soit !
Mais il paraît que tout change, que la roue tourne. D'ailleurs, Carrie va t-elle épouser BIG ? Pour le savoir, il faut aller voir le film sans hésiter !

Voir les commentaires

Rédigé par Géraldine

Publié dans #Cinéma d'ailleurs

Repost0