Publié le 15 Juillet 2008

L'AFFAIRE GIDEON de Russel ANDREW


Résumé : C'était une proposition incroyable ! Carl Granville n'en revenait pas. Maggie Peterson, l'éditrice la plus célèbre de New York - et sans doute la plus sexy -, lui offrait la publication de son manuscrit et deux cent mille dollars s'il acceptait de servir de nègre à un personnage important. L'ouvrage paraîtrait sous la signature Gideon. Ce serait un gros coup. Tirage prévu : un million d'exemplaires...
Impossible de refuser. Carl commence à écrire sous la surveillance d'un homme qui lui fournit chaque matin la documentation nécessaire et la remporte le soir. Les conditions sont déplaisantes mais le travail avance. Jusqu'au jour où il apprend que Maggie Peterson a été assassinée. Personne ne semble au courant du projet Gideon. Le même jour, l'appartement de Carl est cambriolé, sa voisine égorgée et la police tente de l'éliminer. Le cauchemar vient seulement de commencer...




                              

Mon humble avis : ... et ne se termine que dans les toutes dernières pages !
Il est très rare que je lise des livres que l'on me prête, car j'aime garder ce que je lis. Mais un ancien collègue avait tant vanté les mérites de ce livre que je me suis dit : pourquoi pas ! Et aucun regret ! Deux personnages que rien ne semble rapprocher. D'un côté, un éminent américain.... de l'autre, un petit auteur à la recherche d'un premier cachet....
Un récit qui pourrait aboutir à un scandale politique énorme, qui secouerait les Etats -Unis et bousculerait pourquoi pas l'ordre du monde. Un THRILLER,  un vrai, un pur. ! Voici quelques conseils si vous commencez à lire l'affaire Gidéon : décrochez votre téléphone, remplissez votre frigidaire, prévoyez des rafraîchissements (car pas mal de coups de chaud !), barrez tousles rendez vous sur les 2 prochains jours de votre agenda.... Bref, assurez vous que rien ne viendra troubler votre lecture ! Et c'est parti pour une course contre la montre, contre la mort, contre "on ne sait pas qui" depuis New York jusqu'à la maison blanche, en passant par le vieux sud américain ! Complètement machiavelique  ! Et ici, original rime bien avec génial !

Voir les commentaires

Rédigé par Géraldine

Publié dans #thrillers polars étrangers

Repost0

Publié le 10 Juillet 2008

Résumé : Sally Goodchild, américaine de 37 ans, est journaliste pour le Boston Post. Après avoir mené une vie très indépendante près de 20 ans, elle a un vrai coup de foudre pour Tony Thompson, un reporter anglais qu'elle rencontre au Caire.

Leur liaison va prendre une tournure officielle quand Tony, rappelé à Londres, se voit offrir un poste important et que Sally se retrouve enceinte. Ils décident donc de se marier … mais les difficultés …
Pour Sally commence le plus sombre des cauchemars …





                              
Mon humble avis : Il fallait que je sache... Oui, je devais savoir quel sort Douglas Kennedy réservait à Sally, son héroine. Alors, même s'il se faisait très tard et que mes yeux étaient déja mi clos, je n'ai pas éteint la lumière, je n'ai pas fermé le livre, au contraire, je l'ai terminé. Je tournais les pages comme dans une course folle...
Vous devinerez donc que j'ai finalement beaucoup aimé ce livre. "Finalement" car parfois,  au cours de ma lecture, je pestais contre certaines longueurs. Pourquoi donc cette mauvaise habitude des  auteurs américains à écrire des  "pavés divisibles par 2 "! Mais je me trompais. Car chaque détail est justifié. Douglas Kennedy est minutieux comme l'est certainement une araignée venimeuse tissant sa toile. Ce livre n'est pas un thriller et pourtant, quel suspens !
"Une relation dangereuse" aurait pu s'intituler "chronique d'un divorce annoncé ". Certes, il traite du coup de foudre, de la vie à deux, des félures, des nons dit, des trahisons, bref du couple !
Mais le lecteur découvre aussi les différences culturelles et comportementales entre les anglais et les américains. Le sujet de l'intégration dans une ville étrangère est aussi largement abordé. Enfin, Kennedy décrit la grossesse difficile et la dépression post natale avec une grande précision.
En résumé, si vous ignorez encore à quel point l'être humain peut-être monstrueux si près de vous et dans une telle réalité, LISEZ CE LIVRE.

Du même auteur, sur ce blog : "
Cul de Sac"

PS : par contre, je déconseille ce livre aux femmes enceintes, en divorce difficile ou en dépression post natale. Cela ne les distraira pas, au contraire.

Voir les commentaires

Rédigé par Géraldine

Publié dans #Littérature d'ailleurs

Repost0

Publié le 6 Juillet 2008




J'adore cette chanson. Ce fut un coup de coeur lorsque je l'ai entendue chez une amie. J'ai acheté l'album bien sûr, il a tourné en boucle chez moi et 3 ans plus tard, j'aime toujours autant. Pour moi, Ridan jongle avec les mots, les rimes comme un virtuose. Ses textes sont sensés, travaillés, sincères, justes, touchant et révolté. Je comparerais volontier Ridan à un nouveau Renaud des années 2000 !








Voir les commentaires

Rédigé par Géraldine

Publié dans #musique - chanson

Repost0

Publié le 6 Juillet 2008

Résumé : En 1872, faire le tour du monde en quatre-vingts jours est impossible. C'est pourtant le pari incroyable que Phileas Fogg et son fidèle serviteur, Passe-partout, vont tenter de tenir ! Nos deux héros s'engagent dans de folles aventures ils sautent de trains en bateaux, traversent les villes et les pays les plus étonnants à un rythme haletant et bravent les pires obstacles pour arriver à temps...





                                                    


Mon humble avis :  Ce livre est bien sûr un grand classique de la littérature Française. Mais c'est aussi une formidable invitation au voyage, un pari extraodinaire, un fantasme pour les futurs voyageurs, les apprentis voyageurs ou les rêveurs. Un livre incontournable, un minimum vital !

Voir les commentaires

Rédigé par Géraldine

Publié dans #récits ou romans de voyages

Repost0

Publié le 6 Juillet 2008

France 2, lundi 7 juillet à 20H50



Quelqu'un vous attend quelque part sur la planète... C'est ainsi que Frédéric Lopez lance son invitation au voyage à l'artiste qu'il conduit en terre inconnue.
Résumé : C'est ainsi au tour d'Adriana Karembeu de faire l'expérience d'un voyage dont elle ne connaît pas la destination. Elle est attendue au nord de l'Ethiopie, sur les hauts plateaux d'Abyssinie. A plus de 4000 mètres d'altitude, elle va y rencontrer les Amharas, un peuple qui vit d'agriculture et d'élevage, mais dont la survie est menacée par le développement de la population et l'épuisement des terres. Adriana Karembeu va vivre dans la famille de Sissay, un agriculteur qui, par l'apprentissage de la lecture, remet en question sa culture et ses traditions, comme les mariages arrangés et l'excision, et se bat pour offrir un meilleur avenir aux enfants de son village.


Mon humble avis :  Cette émission est tout simplement magnifique, grandiose, incontournable, touchante, émouvante, originale, d'excellente qualité.
Outre l'intérêt documentaire évident, on trouve dans ces reportages un exotisme réel mais loin des cartes postales. Mais aussi une authenticité et une vérité rare. En nous s'éveillent des impressions, des sentiments et des émotions à la mesure de notre démesure personnelle. Car, habitués que nous sommes par d'autres programmes à regarder des aventuriers aguerris et préparés à tout changement de vie, nous suivons ici "des bleus" en la matière d'aventure. Ces bleus arrivent "quelque part sur la planète" les yeux bandés et au fur et à mesure, nous livrent leurs émotions brutes, leur émerveillement pur et parfois aussi leur révolte devant la difficulté de vivre si autrement. Ces stars attendues par une tribus d'ailleurs évoluent avec la même virginité, la même naïveté, la même maladresse que nous le ferions dans une situation aussi extraordinaire.
J'ai eu la chance de voir les émissions avec : Muriel Robin en Namibie, Patrick Timstit dans une île indonésienne et Bruno Solo en Mongolie. Pour moi, l'une des meilleures émissions ayant jamais existé à la télévision.

Voir les commentaires

Rédigé par Géraldine

Publié dans #Quizz - tags et vrac !

Repost0

Publié le 5 Juillet 2008

Résumé : La Crim' ne se repose-t-elle donc jamais, même le septième jour ?
Sept jours pour faire cesser l'horreur !
Le Quai des Orfèvres comme si vous y étiez : le fameux escalier, les filets de protection, la vétusté des murs... Si ces murs pouvaient parler, ils diraient l'esprit de corps, les tensions qui se nouent, les affaires qui se dénouent... et le combat implacable du patron de la Crim' : course contre le monstre, course contre la montre pour sauver la 7e femme !

Frédérique Molay nous emmène à un train d'enfer dans le quotidien des femmes et des hommes de la P.j. comme dans l'univers énigmatique et glacé des praticiens de la médecine légale.


                                                 

Mon humble avis : Depuis 21 ans, je suis fidèle à ce prix littéraire qui couronne chaque année le meilleur manuscrit d'un roman policier inédit et anonyme. Le prix est décerné par un jury présidé par le Directeur de la Police Judiciaire.
A ce titre, on se dit que ces romans restent dans le réalisme.
Je présente ici le crue 2007 car celui de 2008 m'a moins emballée. Mais ce sont toujours d'excellents polars à la française, qui tiennent en haleine. Chaque année, j'attends avec impatience et guette la sortie du nouveau lauréat. Cette attente tourne même en une obsession de renommée... familiale et amicale ! C'est à qui le trouvera en premier dans les magasins, à qui me l'enverra par la poste si je suis à l'étranger cette année là. Obsession quand tu nous tiens ! Donc incontournable !


Voir les commentaires

Rédigé par Géraldine

Publié dans #Thrillers - polars français

Repost0

Publié le 5 Juillet 2008

... France 2

  Tous les jours à 8H50 sur France 2 et avant le journal de la nuit, Monique Atlan nous propose un face à face de quelques minutes avec un auteur.




Mon humble avis : Une très bonne émission, trop courte et comme il se doit, diffusée à des heures où la population active est active ou alors inactive pour rester active ! Bref, à l'heure où l'on parle de supprimer la publicité des chaines publiques pour les rendre meilleures, ne suffirait il pas déjà de proposer les programmes intéressants à des heures correctes et non en pleine nuit !
Mais ça, tout le monde le sait déjà, sauf notre élite au pouvoir... Je m'arrête là, ce blog n'est pas censé être politique !
Mais tout n'est pas perdu ! En effet, il existe maintenant le média Internet qui permet de voir ou revoir certaines émissions.
Voici le lien de "Dans quel étagère" :
http://programmes.france2.fr/dans-quelle-etagere/index-fr.php?page=accueil
Vous pourrez vous inscrire au forum des lecteurs de France 2 et ainsi peut-être participer à une rencontre mensuelle à France 2. Alors qui sait, peut-être à bientôt !


Voir les commentaires

Rédigé par Géraldine

Publié dans #Quizz - tags et vrac !

Repost0

Publié le 3 Juillet 2008

J'aime prendre soin de mes invités et vous l'êtes ici comme chez moi ! Les 3 prochains livres présentés vous mèneront en Afrique. Alors, pour vous accompagner dans votre lecture, voici une petite musique rien que pour vous. Laissez vous bercer, fermez les yeux ou au contraire, laissez les ouverts...

 

Voir les commentaires

Rédigé par Géraldine

Publié dans #musique - chanson

Repost0

Publié le 3 Juillet 2008

Résumé : Entre le mont Kenya et la vallée du Grand Rift, au cœur du plus fabuleux sanctuaire de la vie sauvage, le domaine d'Ol Ari Nyiro abrite la Gallmann Memorial Foundation. Une immense réserve créée par une femme, Kuki Gallmann, en mémoire des deux hommes qui ont aimé avec elle ce petit morceau du Kenya : son mari Paolo et son fils Emanuele... Il y a près de trente ans, en Italie, un terrible accident de voiture va réunir les souffrances de Kuki, immobilisée pour de longs mois, et celles de Paolo, veuf de sa première femme. Tous deux, ils rêvent d'un ailleurs : l'Afrique des souvenirs d'enfance, le Kenya que Paolo aime tant. En 1972, ils sautent le pas, bâtissent une nouvelle " ferme africaine ", vivant tels des personnages échappés d'un roman d'Hemingway, puis prennent à cœur la sauvegarde d'une nature éblouissante. Deux fois la mort s'abat. Paolo, en voiture, Emanuele, passionné par les reptiles, d'une morsure fatale. Mais Kuki, avant tout, aime la vie et, à travers sa fondation, se lance pour eux, et pour sa fille Sveva, qui n'aura pas connu son père, dans ce combat contre le destin. Aujourd'hui, entourée de scientifiques, soutenue par le gouvernement kenyan et des institutions internationales, elle continue à vivre passionnément l'Afrique.


                                                     




                                      

Mon humble avis: Ce n'est pas un roman, c'est une histoire vraie... Je l'ai lue à un moment "difficile" de ma vie, un de ces moments où l'on souffre de solitude, où l'on voudrait être ailleurs, où l'on doute de son avenir, où les mauvais petits riens prennent d'immenses proportions. Et je me suis confrontée à Kuki, cette femme qui survit à bien pire que moi et qui, inconditionnellement, restera fidèle à sa passion. Sa passion, l'Afrique, est pourtant violente avec elle, responsable de ces malheurs. Je mets un tout petit bémol : j'ai trouvé quelques longueurs dans ce récit. Mais ce livre est une véritable leçon de courage, de détermination et d'amour. Et pour mon plus grand plaisir, un balcon sur les paysages africains !

Voir les commentaires

Rédigé par Géraldine

Publié dans #récits ou romans de voyages

Repost0

Publié le 3 Juillet 2008

Résumé: Désespérée par la mort de son père, célèbre poête italien, Esmé s'envole vers le Kenya. Au contact de ce pays mystérieux, elle décide de ne plus retourner à Rome et tombe amoureuse d'Adam, organisateur de safaris. C'est à Nairobi qu'Esmé apprend les règles de la vie Africaine. Non pas celle des autochtones, mais celle d'une caste de Blancs expatriés dans une atmosphère d'alcool, de drogue et de sexe.

Loin des taudis de Nairobi, Esmé découvre les courses folles en 4X4, les longues promenades, le mystère de la nature sauvage. Jusqu'au jour où tout bascule et tous les repères si durement retrouvés sont balayés par la rencontre d'un nouveau venu...


                                                          



                               

Mon humble avis : Il sera court car j'ai dévoré ce livre il y a quelques années déjà... assise dans le lieu d'où l'on aimerait fuir à toutes jambes : le métro parisien ! Mes jambes sont restée collées au sol mais mon esprit est parti si loin que des années après, il n'est pas tout à fait revenu ! Une belle histoire mais réaliste et sans complaisance. Des paysages grandioses, une face de cette Afrique magnifique !
Toute proportion gardée, j'ai vu un parallélisme entre la vie d'Esmé et la mienne. Le décès d'un père... Elle part au Kenya, je suis partie en Guadeloupe... La vie des "expats" , je l'ai vécue, ressentie comme décrite dans ce livre : "ces blancs d'Afrique qui ne se mêlent jamais vraiment au noirs, qui vivent entre eux, se connaissent tous, n'ont plus d'intimité....".
Enfin, pour info, ce premier roman a été sélectionné par le New York Times parmi les meilleurs titres parus en 1998.  Alors bon voyage !


                                    
                              
                         

Voir les commentaires

Rédigé par Géraldine

Publié dans #récits ou romans de voyages

Repost0