Articles avec #litterature francaise tag

Publié le 2 Juillet 2008

 Mot de l'éditeur : « Jeannot, Tu leur diras de raconter notre histoire, dans leur monde libre. Que nous nous sommes battus pour eux. Tu leur apprendras que rien ne compte plus sur cette terre que cette putain de liberté capable de se soumettre au plus offrant. Tu leur diras aussi que cette grande salope aime l'amour des hommes, et que toujours elle échappera à ceux qui veulent l'emprisonner, qu'elle ira toujours donner la victoire à celui qui la respecte sans jamais espérer la garder dans son lit. Dis-leur Jeannot, dis-leur de raconter tout cela de ma part, avec leurs mots à eux, ceux de leur époque. Les miens ne sont faits que des accents de mon pays, du sang que j'ai dans la bouche et sur les mains. »

Résumé : L'Histoire vraie des ados résistants pendant la seconde Guerre Mondiale.


                                


Mon humble avis :Vous avez aimé tous les livres de Marc Levy, attention surprise totale dans celui ci ! Vous ne connaissait pas Marc Levy, arrêtez vous, cela vaut la peine...  Si d'aventure improbable ce livre vous déçoit, lisez les autres puisque celui ci n'a...... rien à voir avec le style Levy habituel ! La fan de Levy que je suis s'est retrouvée ici bousculée dans ces repères. Et tant mieux, j'aime que l'on me surprenne !
Mais la surprise n'était pas gratuite... En effet, j'ai été sacrément remuée de l'intérieur par cette oeuvre. Le style Levy, facile à lire, allège le contenu, très dur.
Je ne vais pas naturellement vers les romans traitant de l'Histoire. En ouvrant ce livre, suis allée vers un auteur que j'apprécie et j'ai découvert, avec beaucoup d'émotion, une partie tragique de l'Histoire dont j'ignorais tant...  Merci Monsieur Levy. Je me souviendrais de votre livre pour très longtemps. Sans hésitez, votre livre met "le devoir de mémoire"à la portée de tous, sans excuse.

Autre livre du même auteur sur ce blog :
Mes amis, mes amours , toutes ces choses qu'on ne s'est pas dites.

Voir les commentaires

Rédigé par Géraldine

Publié dans #Littérature française

Repost0

Publié le 29 Juin 2008

résumé : Judith, jeune adolescente, pourrait être la petite sœur d'Alice, l'héroïne de Lewis Carroll, précipitée dans un monde où les repères familiers sont bouleversés. Avec son frère aîné, Sébastien, elle voyage beaucoup : leurs parents sont séparés et vivent chacun d'un côté de l'Atlantique. Un jour, leur bateau fait naufrage et, seuls rescapés, ils échouent miraculeusement sur une île inconnue. Accueillis par Monsieur Henri, un musicien poète et charmeur, ils découvriront un territoire magique où les mots mènent leur vie : ils se déguisent, se maquillent, se marient.

C'est une promenade dans la ville des mots, pleine d'humour et de poésie, où les règles s'énoncent avec légèreté. Les tribus de verbes et d'adjectifs, les horloges du présent et du passé s'apprivoisent peu à peu, au rythme des chansons douces de Monsieur Henri.

 
 

                                                 

Mon humble avis
: Ce livre m'a été conseillé par Liza, blogeuse plus qu'émérite de Bibliza... que je ne remercierai jamais assez ! Erik Orsenna, de l'Accadémie Française. J'avais vu cet auteur lors d'émissions littéraires, mais je ne l'avais jamais lu... Comportement impardonnable ! Que vous ayez quelques problèmes avec eux ou que vous les vénériez, les mots s'expriment dans ce livre pour le plus grand plaisir des petits et des grands. C'est un roman, c'est une fable, c'est un mythe... où l'on retrouve, plus ou moins déguisé, feu Monsieur Henri Salvador.
Bref, ce livre ce déguste comme une Barbe à Papa ou une glace ! C'est doux, c'est sucré, c'est fantaisiste, c'est tendre, c'est tellement vrai mais beaucoup trop court !  Incontournable ! Dépêchez vous, ça fond !!!

La suite de ce livre sont :
Les Chevaliers du Subjonctif ! et la Révolte des accents

Voir les commentaires

Rédigé par Géraldine

Publié dans #Littérature française

Repost0