Publié le 25 Août 2008

Résumé : Depuis dix ans, Ulysse, roi d'Ithaque, erre sur les mers. Il a affronté le Cyclope, résisté au chant des Sirènes, déjoué les pièges de Circé et de Calypso... Mais Ulysse « aux mille ruses » ne s'avoue jamais vaincu. Et c'est déguisé en mendiant qu'il revient en son royaume pour se débarrasser des prétendants qui cherchent à lui ravir son trône.

 

                                                  


                                                             
 


Mon humble avis: Il sera succinct car l'Odyssée est pour moi une lecture assez ancienne. Mais je me souviens d'avoir été captivée par ce récit. Je tournais les pages avec autant d'impatience de connaître le sort d'Ulysse que lorsque je lis un thriller. Homere serait il un précurseur du thriller et du roodbook ?! Et puis j'avoue, j'ai trouvé dans ce livre un retour dans le monde merveilleux de mon jeunesse. Et oui, j'ai grandi avec Ulysse 31 ! A l'époque, nous avions des dessins animés intelligents qui nous préparaient à une certaine culture.
En tout cas, ce voyage dans les îles Grecques et dans la mythologie est vraiment fascinant.
Depuis 15 ans, je me promets de lire l'Illyade mais, à tord ou à raison, je suis trop accaparée par une littérature plus contemporaine !

Voir les commentaires

Rédigé par Géraldine

Publié dans #Littérature d'ailleurs

Repost0

Publié le 24 Août 2008



LE VELOUR DES VIERGES, interprêté par Elodie Frégé. Cette chanson, je l'écoute en boucle, les yeux fermés. Elle m'emporte et provoque en moi une émotion rare. Je ne sais pas, mais je trouve qu'elle crée une atmosphère particulière. J'imagine assez bien paysage Irlandais embrumé, de vertes prairies, des falaises, en bas la mer. Et une chevauchée de mystérieuses amazones. Ce n'est que plus tard que j'ai découvert que l'auteur en était Gainsbourg.
Bonne écoute...

Voir les commentaires

Rédigé par Géraldine

Publié dans #musique - chanson

Repost0

Publié le 24 Août 2008

Synopsis : Alors qu'elle vient chercher son fils Thomas dans un goûter d'anniversaire, Elsa Valentin remarque une petite fille de six ans qui la bouleverse. Elle le sent, elle en a l'intime conviction : Lola est sa propre fille. Obsédée par ce sentiment inexplicable, elle cherche à en savoir plus sur l'enfant.
En s'introduisant dans la vie de la fillette, Elsa rencontre sa mère, Claire Vigneaux, qui s'inquiète du comportement étrange de cette femme qui rode autour de sa fille.
Elsa est-elle folle ? Dangereuse ? Mais que s'est-il passé six ans auparavant ? S'engage alors un face à face animal entre deux femmes qui n'auraient jamais dû se rencontrer...

réalisé par Safy Nebbou

Avec Catherine Frot, Sandrine Bonnaire, Wladimir Yordanoff

                                       


Mon humble avis :Une histoire sur l'instinct maternel. Ce film est bouleversant et angoissant du début à la toute fin, lorsque le générique nous apprend que le scénario est inspiré d'un fait réel. La réalisation est sobre, subtile et juste. Les silences, les non-dit ajoutent au suspens grandissant. Je me suis surprise à sursauter plusieurs fois et à laisser échapper un énorme juron (que je tairais ici) dans la salle obscure. Lors des gros plans sur les visages des actrices, ont lit toute la douleur, l'inquiétude, l'amour, l'obsession, la folie... Leurs émotions nous transpercent donc directement en plein coeur. Comme la France a de la chanse de compter d'aussi excellentes et bouleversantes actrices telles que Catherine Frot et Sandrine Bonnaire. On se doute que ces rôles ont du leur coûter psychologiquement. A partir du moment où le spectateur ne sort pas indemne d'un film, je ne vois pas comment il pourrait en être autrement des comédiens. Vraiment, je adresse à Catherine Frot et à Sandrine Bonnaire mes césars du talent extraordinaire (au cas où elles passeraient sur ce blog ! lol !). D'ailleurs, je les verrais bien reporter le César de la meilleure actrice l'an prochain !
Allez voir ce film, vous ne le regretterez pas. Et vraiment, on est ravi de payer notre place et ainsi d'avoir l'impression de faire un peu vivre le cinéma Français. C'est la seule solution pour avoir les films qu'on mérite !

                                                                      

Voir les commentaires

Rédigé par Géraldine

Publié dans #Cinéma Français

Repost0

Publié le 22 Août 2008

LA METHODE SIMPLE POUR EN FINIR AVEC LA CIGARETTE

Résumé : Vous êtes fumeur ? Vous souhaitez arrêter? Alors n'hésitez pas une seule seconde et foncez sur celivre. La méthode del'auteur est basée sur le fait de considérer le fumeur comme un toxicomane et l'aider ainsi à se " déconditionner ". Si vous lisez celivre, comme le dit l'auteur " ce que vous risquez de pire... est d'arrêter de fumer "!
                                                                                                                          
    

                                                                                          

Mon humble avis :Très rébarbatif, très répétitif, très lavage decerveau.... Mais je n'ai pas fumé depuis 7 mois !
Certes et hélas, j'ai été "aidée" par un gros problème de santé ne me laissant pas trop le choix.
Mais auparavant, j'avais déjà arrêté plusieurs fois quelques jours, semaines, 4 mois... stade fatidique pour moi !
Je n'ai pas recraqué une fois, même si "j'en bave encore parfois" par ce que j'ai compris comment fonctionne réellement la cigarette. J'ai assimilé ce que je savais, analysé ce que je refusais, bani les fausses bonnes raisons, donné un coup de pied à ma mauvaise foi.... Et surtout, j'ai calculé :si je vis jusqu'à 85 ans et continue donc à fumer pendant 30 ans à déraison d'un paquet par jour... A condition que le paquet de C.... reste à 5 € (ce qui est loin d'être gagné)... Ca me fait dépenser 90 000 € ! Donc, si je tiens bon, j'économiserai aussi 90 000 € et vivrais peut-être plus longtemps. 90 000 €, c'est un  bon apport pour obtenir un prêt immo à la banque non ?!
Le seul suspens de ce livre, c'est vous !



Mais si vous y tenez vraiment, allez y...

Voir les commentaires

Rédigé par Géraldine

Publié dans #Livres autres - divers

Repost0

Publié le 21 Août 2008

Résumé : New Hampshire. Hiver 2007. 24 corps sont découverts dans le sable enneigé d'un chantier d'autoroute. 24 cadavres. Tués d'une balle en plein coeur, sans aucune trace de lutte.
Sacrifice de secte ? Suicide assisté ? Gigantesque règlement de comptes ?
Plus incroyable encore : personne ne les réclame. Pas un mari inquiet, pas une mère affolée, pas un collègue de bureau ne prend contact avec la police.
Le même soir, Frank Franklin, 29 ans, jeune professeur de littérature, arrive pour son nouveau poste dans une université qui jouxte le chantier des 24. Très vite, quelque chose l'inquiète sur le campus. Bientôt, il va comprendre qu'il a été entraîné dans un terrifiant jeu de dupes...


                                     

Mon humble avis : Et bien il est partagé !!! Je ne dirais pas que ce roman est mauvais, loin de là. Comme pour tout Thriller qui se respecte, l'histoire nous accroche des les premières pages et ne nous lâche qu'à la dernière.
L'écriture est agréable et l'intrigue assez originale. Mais...
Les personnages ne sortent pas de leur caricature. Pourquoi les flics sont ils toujours décrits comme bourrus, bourrés, barrés, solitaires, désabusés, avec une vie de famille qui part en vrille ? Pourquoi les auteurs français situent -ils presque systématiquement leur histoire aux Etats-Unis ? La même intrigue dans notre bonne vieille France et sa Sorbone aurait été tout aussi frissonnante, voire plus puisque plus concrète et plus proche pour nous lecteurs hexagonaux. Pourquoi cette impression de concours de l'ultime rebondissement qui n'est en fait pas ultime ? Pourquoi cette fin prolongée mais bâclée, qui ne s'explique pas (à moins que tout me soit passé au dessus de la tête, je rappelle ici que je n'écris que mes humbles avis !) Bref, beaucoup de questions qui m'ont laissé une impression mitigée. En conclusion : bon divertissement contournable !

Voir les commentaires

Rédigé par Géraldine

Publié dans #Thrillers - polars français

Repost0

Publié le 20 Août 2008

Robert Langdon, le célèbre professeur d'histoire de l'art, spécialiste de symbologie religieuse, à Harvard, est convoqué au CERN, en Suisse, pour déchiffrer un symbole gravé au fer rouge sur la poitrine d'un éminent homme de science qui a été assassiné. Il fait alors une découverte incroyable : il s'agirait d'un crime commis par une très ancienne société secrète, les Illuminati, laquelle s'est également emparée d'un conteneur renfermant une substance très dangereuse. La secte, qui vient de resurgir après une éclipse de quatre siècles, a juré d'anéantir l'Eglise catholique.
Langdon ne dispose que de quelques heures pour sauver le Vatican qu'une terrifiante bombe à retardement menace !
Dans cette folle course contre la montre, Langdon aura comme alliée, Vittoria, une ravissante jeune scientifique qui l'aidera à décrypter d'archaïques symboles qui d'églises en places romaines le mèneront jusqu'à l'antre des Illuminati…

 

 

 

 

 

 

 

Da Vinci Code

                                                                                       



                                      
Mon humble avis :A la lecture des premières pages, je me suis dit : " tout pareil que dans le Da Vinci Code ! " Et puis, tout comme avec le DVC, j'ai été complètement captivée et passionnée par ce roman. Certes, on retrouve la même écriture, le même traitement de l'intrigue, les mêmes innombrables rebondissements que dans le best seller de référence. Pourquoi se priver d'une recette qui a déjà fait ses preuves ! ? Le héros, Robert Langdon utilise à nouveau sa magistrale connaissance de la symbologie. Par contre, je me suis moins perdue dans les méandres historiques que dans le DVC. Anges et Démons est, à mon sens, moins compliqué à suivre et à comprendre. Le jeu de piste à travers Rome provoque en nous l'envie de nous balader de par ces rues et églises séculaires. Les descriptions du Vatican et de son protocole m'ont intéressée. Et c'est avec fascination que j'ai découvert une autre confrérie historique, les illuminati.... De tels sujets, comme le prieuré de Sion, la Maçonnerie, l'Opus Déi, les Illuminati éveillent en moi une sacrée curiosité. Je devrais prendre le temps d'en développer mes connaissance... Un jour !
Certains voient dans Anges et Démons un nouveau pamphlet de Brown visant à détruire l'Eglise ! Quelle paranoïa !  Dan Bown base son intrigue sur la rivalité, la compatibilité ou l'incompatibilité entre l'Eglise et la Science. Un débat historique ! Dan Brown ne prône pas l'anticléricalisme. Il évoque juste une religion qui serait  plus humaine et plus moderne et une science qui serait plus religieuse. Il appelle juste à plus de réfléxion dans les actes et les conséquences, sans prétendre philosopher non plus.
Bon, pour conclure cet humble avis un peu dispersé : J'ai trouvé dans Anges et Démons un excellent thriller, captivant, très divertissant. A lire au soleil ou comme moi, pendant une semaine de vacances pluvieuses en Bretagne. Comme vous voulez, mais à lire ! 

Du même auteur sur ce blog :

Voir les commentaires

Rédigé par Géraldine

Publié dans #thrillers polars étrangers

Repost0

Publié le 20 Août 2008

Dans le roman de Dan Brown "Anges et Démons", les Illuminati, conférie historique et mystérieuse, seraient de retour pour achever leur plan en apothéose, par la mise en place d'un Nouvel Ordre Mondial. Fascinée (mais pas passionnée) par ces sociétés serètes, j'ai fait quelques recherches sur Internet. J'ai trouvé des sites qui confirmeraient l'hypothèse de l'existance toujours actuelle de l'organistion secrète.

Voici un extrait et DES lienS explorant ce sujet :

 

Les Illuminati sont une "élite dans l'élite". C'est la plus ancienne et la plus secrète des organisations des "Maîtres du Monde". La plupart de ces organisations ont un siège social et des membres dont on connaît l'identité. Mais les membres des Illuminati ne sont pas connus de manière certaine, même si certains noms circulent avec insistance. Il s'agit de grandes familles capitalistes ou issues de la noblesse, comme par exemple les Rothschild, les Harriman, les Russel, les Dupont, les Windsor, ou les Rockefeller (notamment l'incontournable David Rockefeller, également co-fondateur du Groupe de Bilderberg et du CFR).

Les Illuminati existent sous leur forme actuelle depuis 1776, date de fondation de l'Ordre des Illuminati en Bavière par Adam Weishaupt, un ancien Jésuite. A cette époque, leur projet était de changer radicalement le monde, en anéantissant le pouvoir des régimes monarchiques qui, à cette époque, entravaient le progrès de la société et des idées. La Révolution Française et la fondation des Etats-Unis auraient été des résultats de leur stratégie. Pour les Illuminati, la démocratie politique était un moyen et non une fin en soi. Selon eux, le peuple est par nature ignorant, stupide, et potentiellement violent. Le monde doit donc être gouverné par une élite éclairée. Au fil du temps, les membres de ce groupe sont passés du statut de conspirateurs subversifs à celui de dominateurs implacables dont le but essentiel est de conserver leur pouvoir sur la population.

 

 

La création des Illuminati marquait le lancement d'un Plan conçu pour se dérouler sur plusieurs siècles, en utilisant le contrôle du système financier naissant pour parvenir une domination totale sur le monde. La réalisation du Plan s'est ensuite transmise comme un flambeau de génération en génération, au sein d'une élite héréditaire d'initiés qui ont su adapter le Plan aux évolutions technologiques, sociales, et économiques.

Contrairement aux autres organisations des Maitres du Monde, les Illuminati ne sont pas un simple "club de réflexion" ou "réseau d'influence". Il s'agit d'une organisation dont la véritable nature est ésotérique ou "occulte".

Les dirigeants politiques ou économiques se présentent au public comme des personnes éminemment rationnelles et matérialistes. Mais le public serait étonné d'apprendre que certaines de ces personnes participent à des cérémonies étranges, dans des sociétés secrètes où se perpétuent le culte des dieux égyptiens et babyloniens: Isis, Osiris, Baal, Moloch, ou Sémiramis.

La suite sur :
http://www.syti.net/Organisations/Illuminati.html
D'autres infos sur : http://www.crystunix.com/mirror/Illuminati/

Enfin, il semble que les Illuminati aient semé leurs symboles dans le logo dans nombreuses marques. La preuve en vidéo :

 

Tout ceci vient d'internet... Par définition, il y en a donc certainement à prendre et à jeter !
Libre a vous d'y croire, de ne pas y croire, de considérer cela comme vérité historique ou
comme excellent diverstissement !!!!

Voir les commentaires

Rédigé par Géraldine

Publié dans #A propos de...

Repost0

Publié le 7 Août 2008

Je pars en vacances pour 10 jours. Je reviendrai donc bientôt avec de nouvelles lectures !

Comme je pars sur les côtes Bretonnes, je ne sais si je ressemblerai à ça ...


Ou à ça :


Réponse dans 10 jours !

Voir les commentaires

Rédigé par Géraldine

Publié dans #Quizz - tags et vrac !

Repost0

Publié le 7 Août 2008

Résumé : Printemps : l'histoire d'un prisonnier innocent qui prépare l'évasion la plus extraordinaire depuis celle du comte de Monte-Cristo... Été : un jeune adolescent découvre le passé monstrueux d'un vieillard et joue avec lui une variante terrible du chat et de la souris... Automne : quatre garçons turbulents s'aventurent dans les forêts du Maine, à la découverte de la vie, de la mort et des présages de leur destin... Hiver : dans un club étrange, un médecin raconte l'histoire d'une femme décidée à accoucher quoi qu'il arrive... 


                                     

Mon humble avis : C'est le seul livre du maître King que j'ai lu pour la bonne et simple raison que je n'aime ni l'horreur, ni l'épouvante ! Mais celui ci m'avait été présenté comme différent des autres.... ce que je ne peux confirmer et pour cause ! Il n'empêche que je garde un souvenir impérissable de cette lecture, même si elle fut parfois pour moi difficilement supportable, malgré l'absence d'horreur.
Dans ces quatre histoires, ma préférence va à la brillante représentante du printemps : les évadés. Cette histoire d'évasion est l'une des plus émouvantes et marquantes qu'il m'ait été données de lire. Elle donne a réfléchir sur la liberté et son contraire, sur la culpabilité et l'innocence, la justice et l'injustice. Mais surtout c'est une histoire modèle sur l'espoir, l'obsession, l'instinct de survie, le courage et la persévérance... (encore que le terme persévérance soit bien faible, je tâcherais que revenir dessus pour le remplacer.)


                                       
LES EVADES - le film

Cette oeuvre de Stephen King a elle aussi été adaptée au cinéma par Frank Darabont, à qui l'ont doit également "La ligne verte".
En tête d'affiche, de ce film sur l'univers carcéral, 2 acteurs de choix, exceptionnels : Morgan Freeman et Tim Robbins.

Ce film est ni plus ni moins que bouleversant. Il se regarde en se préparant, dans le silence, sans popcorn ni téléphone portable à proximité ! Je pense que si vous n'avez ni vu le film ni lu le livre... Mieux vaut commencer par le film. En effet, l'effet de surprise immense de cette fin si inattendue serait bien réduit... Lire le livre vous permettra d'approfondir l'histoire, les personnages et vos émotions. Voir et lire, deux plaisirs à ne pas bouder !

Pour info, le pitch du film est présenté ainsi :

En 1947, Andy Dufresne, un jeune banquier, est condamnéà la prison à vie pour le meurtre de sa femme et de son amant. Ayant beau clamer son innocence, il est emprisonnéà Shawshank, le pénitencier le plus sévère de l'Etat du Maine. Il y fait la rencontre de Red, un Noir désabusé, détenu depuis vingt ans.. 

Voir les commentaires

Rédigé par Géraldine

Publié dans #thrillers polars étrangers

Repost0

Publié le 7 Août 2008

JOURNAL D'HIRONDELLE, d'Amelie NOTHOMB

Résumé : Un homme devient tueur en série à la suite d’un chagrin d’amour…
 









                     


Mon humble avis : Chers lecteurs,
Vous l'ignorez sans doute encore, mais vous êtes ici dans l'antre d'une fan absolue d'Amélie Nothomb !  Cette femme me fascine et ses écrits me captivent. Je n'ai encore présenté ici aucune de ses oeuvres car ma dernière lecture remontait à plus d'un an et mes souvenirs en restent trop flou. Je compte donc les relire un de ces quatre !
Il n'empêche qu'en juin, je guettais depuis quelques mois la sortie en format poche de Journal d'Hirondelle. Soudain, en attendant mon train pour partir en vacances, je "tombe dessus" dans un Relais et l'achète de suite. Une exaltation m'envahit, mes mains tremblent presque d'impatience. Dans la gare de Rennes, je me cherche un siège.. Je relègue au second plan un autre roman déjà entamé pour commencer immédiatement "mon nouveau Nothomb". L'excitation s'arrête là. Amélie, je suis très en colère. Je n'ai trouvé aucun intérêt dans ce livre malsain, qui est long à lire malgré ses 96 pages, qui me semble bâclé et qui m'a mi mal à l'aise. Je n'ai même pas retrouvé votre verve si percutante et vos si belles phrases auxquelles vous nous avez habitués. Rien, tant d'attente pour ça !???


                                                                  


L'EVANGILE DE JIMMY de Didier VAN CAUWELAERT
Résumé : « Je m’appelle Jimmy, j’ai 32 ans et je répare les piscines dans le Connecticut. Trois envoyés de la Maison-Blanche viennent de m’annoncer que je suis le clone du Christ ».


Mon humble avis : IDEE DE DEPART GENIALE / STOP/ HUMOUR OK / STOP / FOUTOIR DANS LES PERSONNAGES / STOP / LONGUEURS / STOP / LECTURE LABORIEUSE STOP / EVOLUTION GORE INSUPPORTABLE STOP / STOP / STOP !

Voir les commentaires

Rédigé par Géraldine

Publié dans #Littérature française

Repost0